Les Mémoires Silencieuses

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Mikoto, racontes-nous une histoire ! Left_bar_bleue41/650Mikoto, racontes-nous une histoire ! Empty_bar_bleue  (41/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 23 Aoû 2014 - 10:08
Une histoire... Raconter une histoire... Alors qu'elle avait clairement dit à Petit Gourou qu'elle ne racontait PAS d'histoires. Elle préférait l'étudier à la raconter. Alors pourquoi lui avoir demandé, au nom de tout ce qui est antique, de faire un... Un récit sur un combat ! C'était... Elle allait dire idiot mais non. C'était plus profond que ça en fait. En voyant sa réaction quand on lui assigna sa... Mission... Elle comprit que cette révulsion... Lui apportait un sentiment ? Ou quelque chose s'en rapprochant. Elle avait passé la nuit à méditer tout en lisant un dossier sur Nanaki, le consul assassiné, et Kefka, son meurtrier apparemment fou. Elle avait... Le trac ? Et comme de la colère ?

En y repensant, devant cette estrade de bois, ça semblait ridicule. Elle était une simili. Elle n'avait pas de coeur. Et pourtant... Tout ce qui était en lien, de près ou de loin, à l'histoire lui donnait des émotions. Elle avait lu le dossier, écrit une ébauche mais l'envie de raconter cette histoire ne venait pas. Quelque chose bloquait en elle. La rousse soupira. Elle ne se comprenait pas alors qu'elle avançait près de l'estrade... Learn avait une mission à faire et elle se donnait des bâtons dans les roues à elle-même. Ses actions étaient mêmes étranges. Au lieu de relire son antisèche, elle enlevait sa cravate. Au lieu de repenser aux éléments qu'elle avait, elle enlevait sa veste.

Mais ce qui la surpris le plus, ce fut quand elle enleva ses chaussures. Pourquoi faisait-elle ça alors qu'elle avait tout ce qu'il fallait pour réussir ? Il lui suffisait de se relire bon sang !

*Miko... Si à chaque fois que tu me racontes une histoire, tu te vautres comme un vieux sac de riz, autant enlever tes chaussures...*

Et cette voix, la même que dans la forêt des rêves bleus. Elle n'avait pas besoin d'elle ! Learn ne se comprenait plus et devait se reprendre. Elle saisit le dossier et son ébauche de la veille, essayant de lire. Oui, essayer de lire alors qu'elle... N'y arrivait pas ? Mais que se passait-il dans sa boîte crânienne ?

*Miko, lâche ce papier, ça le fait pas en racontant une histoire en publique ! Tu vas pas non plus faire un exposé comme à l'école !*

Miko par ci, Miko par là... Que cette voix l'écoute, ici et maintenant, elle était en mission, en mission elle n'est pas Mikoto, elle est Learn, c'était donc à Learn de raconter une histoire. LEARN. Pas son ancienne vie dont elle n'avait que peu voir pas de souvenir à part de simple petits échos...

*Miko... Arrêtes de trembler, le lit vibre... Ton oral c'est demain...*

Learn eu la mauvaise de surprise de constater qu'elle tremblait effectivement. Elle ne savait plus quoi faire, même son corps lui faisait faux bond, des mauvaises surprises, rien n'allait plus ici. Même son esprit froid et logique était submergé par... Des choses qui n'avaient rien à voir avec sa mission. Learn s'assied sur les marches en bois de l'estrade, réfléchissant. Elle n'y arrivait pas. Elle n'y arrivait vraiment pas comme ça. Elle... Bloquait implacablement, ça lui semblait insurmontable, c'était quelque chose d'incontrôlable qui tuait petit à petit tout son sens logique.

*Mikoto ! Arrêtes d'en faire des caisses ! Sois toi-même bon sang !*

Learn eu... Une drôle d'impression... Comme si cette voix, qui était dans sa mémoire lui disait... De ne pas être Learn ? C'était ridicule, mais d'un ridicule inimaginable. Pourtant... Depuis le début de cette mission, elle était dans sa seconde peau, Learn, qu'elle réservait aux missions. Et sous cette peau elle... Ne pouvait pas se comprendre dans cet état. C'était terriblement idiot de penser ainsi, mais... Et si être Mikoto l'aiderait à raconter une histoire ? Learn soupira dans la défaite... Qu'avait-elle à perdre ?

Mikoto regarda ses pieds nus. Oui, ça commençait à lui revenir. Elle avait toujours joué de malchance et finissait par tomber à cause de ses chaussures. Elle tremblait encore un peu. Mais moins. Après tout, elle avait de quoi construire une histoire passionnante dans sa tête. Elle se leva, regardant encore un peu les documents qu'on lui avait donné, du moins qu'elle avait demandé.

Ils avaient été d'une grande aide, mais si elle les voyait elle perdrait son temps à se remémorer ses lectures. Elle prit sa veste noire et cacha les documents dedans, hors de sa vu. Et enfin elle se tourna vers l'estrade, avant de s'y avancer lentement, montant les marches et se retrouvant en son centre. Et elle commença son histoire avec une ferveur, une passion qui ferait douter sa vraie nature. Le trac était parti.

"Autrefois, le Consulat avait accueilli en son sein un fauve, fils d'Uranie, passionné des astres. Un membre dont la fougue n'avait d'égale que la passion pour son art. Mais cette histoire que je vous conterais sera celle de sa fin par les mains...

D'un fou... Un fou destructeur. Un fou qui, par une froide nuit, attaqua le fauve d'Uranie dans les chantiers sans crier gare ! Le fauve fut prit par la surprise, un morceau de glace venant se loger dans son flanc car le fou était mage. Le fauve passionné, rentra dans un grande rage de cet acte inconcevable ! Il bondit, prêt à se défendre, sur fou qui l'accueilli lançant sur son visage une flamme intense...

Le Fauve ne se laissa pas abattre, laissant les flammes consumer sa fourrure écarlate ! Mais hélas, le fou était fourbe, et profitant de la gueule ouverte par la rage du fils d'Uranie lui fit boire un poison mortel... Le Fauve écarlate, pourtant, continua de lutter malgré son destin scellé !

Le fou aussi lutta... Durant des heures obscures de la nuit, le Fauve écarlate combattit le fou et la mort imminente dans ses veines. Et malgré sa volonté, le fils d'Uranie fut achevé à terre... Ses forces consumées... Le fou prit la fuite, mais scella son destin à jamais.

Car depuis cette nuit, le Consulat jura de venger son frère mort, ainsi que tout ceux ayant péris."


Mikoto s'inclina lentement tandis que des applaudissements commençaient à naître dans le publique.
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Mikoto, racontes-nous une histoire ! Left_bar_bleue1129/500Mikoto, racontes-nous une histoire ! Empty_bar_bleue  (1129/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 24 Aoû 2014 - 18:30
Mission accomplie.

Y a deux choses qui me frappent... Ce ne sont ni de bonnes, ni de mauvaises choses. Disons simplement que je me suis fait la réflexion à leur sujet.

1) Les émotions

Tu t'en inquiétais l'autre jour "Est-ce que Learn n'a pas trop de sentiment pour une simili ?"... et bien c'est ici que je me suis posé la question. Bien sûr tu expliques toujours ces bouffées d'émotion grâce au lien avec l'histoire, lien qui a un pouvoir sur les similis... Mais parfois, c'est à se demander si c'est très juste. Je prends l'exemple du début... Le simple fait de penser à la mission qui lui demande de raconter une épopée... La simple mention de l'Histoire, finalement, ça lui procure une émotion.

J'ai trouvé ça léger. Je crois... et c'est juste un conseil, que si tu veux rendre les moments où elle ressent des émotions plus intenses, il faut qu'ils soient plus rares. Tout ne doit pas être prétexte à ressentir quelque chose face à une trace de l'histoire.
Imagine un peu (et je suis très sérieux, malgré l'exemple qui ne l'est pas), tu vois un caillou... et tu te demandes d'où il vient. Y a vingt ans, il était quoi ? Et y a cent ans, à quoi il ressemblait ? Y a mille ans, est-ce qu'il était une partie d'un rocher ? Et y a des millénaires, c'était pas le bout d'une montagne à l'autre bout du monde?

Est-ce que te poser ces questions sur ce caillou va procurer à Learn l'impression qu'elle a un coeur ? Et si oui, ne penses-tu pas que les occasions où elle aura cette impression risquent d'être fort nombreuses ?

Comme je te le dis, c'est juste une réflexion, un appel à te demander comment tu vois les choses.

2) Les souvenirs

Les... flashbacks, les bribes de souvenir qui l'assaillent se font décidément très nombreux. Je n'ai rien contre mais ça donne un aspect très très nostalgique à ton personnage. Ce n'est pas non plus illogique puisque tu vois ton perso comme amnésique et récupérant peu à peu sa mémoire. Voilà c'était juste une réflexion.

Venons-en à la mission.

Je l'ai lue attentivement et, si elle est très correcte, quelque chose m'a déplu. Ou disons que ça aurait pu être mieux fait. Le discours, l'épopée, soit le centre de ton rp.

Il est bien fait mais je pense qu'il est trop court. Je l'ai lu, un peu façon épopée, à voix haute et débit lent... Et il m'a fallu 1 minute 30 pour le lire... Donc... si Learn est encore plus lente, deux minutes.

Un discours de deux minutes, y a quelque chose qui cloche pour moi. Je dis pas que ça devait durer dix minutes, mais... cinq, ça aurait été honnête. Le texte est bon, malgré quelques erreurs d'inattention et... une petite redondance (tu utilises deux fois "destin scellé" en dix lignes). Mais oui il est bon et, en plus de lignes, ça aurait été encore mieux.

Sur ce, bonne mission... facile.

11 xp, 110 munnies et 2 PS en symbiose.
messages
membres