La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3689/3500  (3689/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 14 Aoû 2014 - 15:06
    Et me voilà dans un transport Shin-Ra, en route pour le Palais des Rêves dans le but de remplir les cachots de la Coalition. Accoudé sur le rebord du hublot, assis sur un fauteuil des plus luxueux, je regarde l'étendue stellaire qui s'offre a moi. Je passe devant plusieurs mondes, et de tout ceux que j'observe, il n'y en a pas un que je n'ai pas visité.

    Le Colisée, et son tournoi, la Fin des Mondes, le cimetière de tout ces monde détruits, la Contrée du Départ, où j'ai du affronter un déserteur, la Ville d'Halloween et le combat contre le clone d'Axel, le Pays Imaginaire et ma période pirate...

    Je soupirai, j'avais fait le tour de tout les mondes, du moins une grande majorité et tout les jours c'était pareil, je ne faisais que de tourner en rond, toujours a arpenter les mêmes lieux, les mêmes villes, les mêmes prairies. J'en étais rendus a un point où je le remarquais quand la moindre petite chose changeait dans certains paysages...

    Mais là où j'allais aujourd'hui était probablement un des mondes que je haïssais le plus : le Palais des Rêves. Pourquoi ? Parce que le souvenir de cette longue période de captivité, enfermé par Bernkastel, la pseudo sorcière des miracles, me hantait et que l'idée de peut-être la revoir ne me plaisait pas tant que ça. A cause de cette saloperie, j'étais marqué a vie et encore aujourd'hui, cette marque me brulait, me piquait... elle me faisait encore souffrir.

    Bien sûr j'avais caché cela a tout le monde, le Château de la Lumière n'étant probablement pas le meilleur endroit pour en parler... Surtout avec Ravness rôdant en ses murs. Imaginez sa tête si j'avais annoncé cela... J'aurais probablement fini au bûcher avec ses méthodes digne de l'époque de la Forêt de Sherwood.

    A y réfléchir, il est vrai que je n'ai pas tant de souvenirs que ça de la Forêt de Sherwood, peut-être ai-je du y aller une fois ou deux, mais jamais je n'y ai vécu de choses remarquables surtout des missions de routine je pense.

    Enfin, j'étais maintenant arrivé sur place. Le Transporteur se posa sur une grande plaine non loin du château et m'attendit. Je descendis donc après avoir pris soin de m'équiper en conséquence. Quoi de mieux pour enlever des personnes, que de se servir d'un gaz soporifique, hein ? Peut-être que cette méthode n'était pas des plus nobles, mais franchement qui y accordait de l'importance ? Ce taré de scientifique se foutait bien des manières que nous employions, ce qu'il voulait c'était du résultat.

    Alors, je suis entré par la porte d'entrée du Palais. Une fête se déroulait ce soir, des gens de la noblesse dansaient, tout le contraire du bas peuple qui n'était pas convié et qui était restait au bord de la cour du Palais. La tension avait été presque palpable tant j'étais mal a l'aise lorsque j'avais traversé la cour. Je me sentais épié.

    Une servante s'approcha de moi, un plateau de verres de champagne a la main et m'en proposa un. Je le pris gracieusement avant de la remercier comme le ferait un vrai gentleman. Habillé avec mes habits de tout les jours, je faisais un peu tâche, et on me le rappela très franchement lorsque je voulus accéder a la salle de balle.

    Aussi, il me fallait un smoking, alors, j'entrai dans les loges pour trouver quelque chose dans ce ton là. J'entendis deux petits chuchotements, un homme et une femme. Je m'approchais discrètement et jetai un œil dans le jour d'un paravent pour y découvrir que ces deux personnes avaient préféré s'écarter de la fête pour passer un moment encore plus... festif.

    Je m'approchais d'eux donc, discrètement, usant des ombres pour surgir au dernier moment et frapper l'homme dans le derrière de la tête. La femme se mit a hurler mais très rapidement je posai ma main sur sa bouche et lui serra la coup pour la faire s'évanouir.

    Je pris le costume de l'homme précédemment assommé et l'enfilai avant de commencer a réfléchir a comment sortir les prisonniers. J’appelai a l'aide d'une radio l'un des agents de la Shin-Ra. La société ayant tout prévu, un nettoyeur débarqua dans le Palais par la porte de service, équipé d'une poubelle a roulettes. Il me rejoignit dans les loges et nous chargeâmes les deux corps qui partirent immédiatement pour le transporteur.

    Je pris les grenades a gaz et les mis sur ma ceinture cachée derrière la longue veste noire qui n'était... pas à ma taille et je me dirigeai a nouveau vers la salle de bal où le genre de videur me remercia de l'effort vestimentaire. C'est tout sourire que je lui répondais qu'il avait eu raison et que c'était tout a fait normal.

    Je rentrais donc dans la salle de balle. Très éclairée, il serait difficile pour moi d'agir en restant discret. Les gens dansaient au rythme d'une valse et bien que ce ne soit pas mon genre de musique préféré, je devais reconnaître que la mélodie était entraînante. Une jeune femme, très jolie s'approcha de moi. Elle était vêtue d'une belle robe bleue avec une ceinture dorée serrant sa taille. Elle me demanda si j'acceptais de lui accorder une danse, chose a laquelle, amusé, je lui répondis que j'étais d'accord.

    Elle prit ma main et posa la sienne sur mon bras, et moi je posais ma main libre dans son dos. Nous nous mîmes a faire de petits ronds au son de la musique. Elle était souriante, et... quelque part cette gentillesse me touchait au point que j'avais déjà des remords a commettre ce pourquoi j'étais venu.

    La danse finie, elle partit, non sans me remercier et sans saluer mes qualités de danseur. Il faut dire que moi-même je n'étais pas au courant de ça ! Enfin, maintenant que j'étais seul, il me fallait continuer ma mission. Je vis donc deux balcons, surplombant la salle de bal. Des convives y étaient installés sur ce que je pensais être de longues banquettes. Les balcons eux, étaient maintenus par des piliers rappelant le style architectural du Colisée, mais en un peu plus moderne.

    Je cherchais donc où utiliser efficacement le gaz et je remarquai des pots accueillant de grandes plantes vertes. Je m'approchais donc lentement pour n'éveiller aucun soupçon de cette plante avant de poser discrètement un de ces dispositifs soporifiques. Caché par le feuillage abondant de la plante, personne ne le remarquerai. Je fis de même pour la seconde plante située a l'opposée de la salle de bal avant de me diriger vers les balcons.

    J'empruntais donc un des escaliers latéraux et me rendis sur l'un d'eux. Ici, il n'y avait pas de plantes, mais il devait y avoir assez de place sous la banquette pour y glisser le truc de gaz. Je m'approchais donc dans le dos des convives posées sur la banquettes. Ceux-ci étaient absorbés par leur discussion et par la musique aussi ils ne me remarquèrent pas. Une fois ceci fait, je réitérais l'opération sur l'autre balcon.

    Une fois les quatre dispositifs posés, je sortis de la salle de bal et retournais aux loges où je contactais le transporteur. Je leur donnai le feu vert et ils activèrent le gaz. Celui-ci se mit pas longtemps a se répandre dans tout le Palais et je sortis de ma poche un petit masque pour ne pas moi-même succomber au gaz. Lorsque la musique s'arrêta, je sortis de la loge. En effet tout le monde dormait. J'en profitai pour appeler une « équipe de nettoyage » pour venir chercher quelques convives.

    Une demie douzaines d'agents de la Shinra débarquèrent, au même moyen que celui de tout à l'heure et ils commencèrent a ramasser ceux qui dormaient paisiblement. Un des agents commença a soulever la personne avec qui j'avais dansé tout à l'heure mais je lui dit que celle-ci ne correspondait pas au profil recherché. Il la laissa alors et finit sa tâche.

    Lorsque nous eûmes fini, nous retournâmes au vaisseau où nous chargeâmes les prisonniers dans le vaisseau, dans un compartiment où nous serions sûrs qu'ils dormiraient jusqu'à notre arrivée, et enfin nous décollâmes en direction de la Cité du Crépuscule.

_______________________________
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1208/0  (1208/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 16 Aoû 2014 - 12:11
Enfin ! Du monde dans les cachots, et pas des moindres ! Monsieur est allé réquisitionner des gens de la noblesse !

Alors, comme je te l’ai déjà dis sur le chatbox, je suis très content que tu prennes en compte nos nombreuses remarques ! C’est vraiment une chouette mission, pas trop courte, comme je t’ai déjà vu en faire et pas excessivement long, compte tenu de l’ordre de mission en lui même. Elle est juste bien.

Tu a fait ressortir des émotions, tu à donné envie de connaître la suite de ton message, et je n’ai pas eu l’impression de godmod ! Il est vrai que tu y arrives facilement, mais en même temps, j’ai du mal à imaginer ou tu aurais galérer… Peut être la goupille de la grenade soporifique trop résistante pour toi ? J’en doute. Je donne aussi un léger bonus pour la rencontre avec la danseuse, ça n’apporte « rien » au scénario, mais c’est chouette de la voir et que… Malgré son important médiocre, tu lui laisses quand même la vie sauve.

Voilà ! Mission accomplie !

Facile : 10 points d'expérience + 125 munnies + 2 PS. (2 en magie, même si tu ne l’as pas utilisé, j’aime ce que tu a fait et tu les mérites !)

_______________________________
 
 
messages
membres