Derniers sujets
» Loué soit Son nom
par Cypher Aujourd'hui à 14:01

» Tombe la chemise
par Cissneï Aujourd'hui à 3:26

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Huayan Song Aujourd'hui à 0:14

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Cissneï Hier à 23:19

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Hier à 22:19

» Vlog au Moulin rouge ! On vous dit tout ! On cache rien !
par Chen Stormstout Hier à 18:19

» Breaking News : Annonciation du Primarque Matthew March
par Roxanne Ritchi Hier à 14:34

» Discussion entre éclopés
par Vesper Earl Dim 15 Oct 2017 - 18:44

» Douce nuit
par Rufus Shinra Dim 15 Oct 2017 - 17:48

» Diviser pour mieux régner
par Huayan Song Dim 15 Oct 2017 - 15:42

» Jour de fête
par Matthew March Dim 15 Oct 2017 - 12:15

» Que tombe la foudre!
par Narantuyaa Dim 15 Oct 2017 - 0:39

» Baigné dans la lumière
par Agon Wiley Dim 15 Oct 2017 - 0:13

» La mystique des sombres mystères
par Surkesh Sam 14 Oct 2017 - 21:30

» Tombent les masques
par Maître Aqua Sam 14 Oct 2017 - 18:37


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
  Ténèbres Lumineuses.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 284
Age : 23
Date d'inscription : 24/05/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
544/550  (544/550)
Lun 11 Aoû 2014 - 1:35
[Mini-série]

La sensation du vent contre mon visage avait toujours eu le don de me détendre, c'était toujours si agréable de prendre un peu d'altitude... Actuellement, je m'éloignais du manoir de la Cité afin de me rendre sur la place des fêtes, la journée commençait à peine mais je voulais en profiter car je ne partirais pas en mission pour une fois. J'avais décidé de prendre un peu de temps afin de m'occuper non pas d'un problème, mais j'allais plutôt veiller à ce que ça n'en devienne pas un...

En effet, Sarah avait déjà plusieurs fois insisté pour m'accompagner durant mes voyages et il m'arrivait de la laisser venir ce qui aurait pu la mettre en danger par moments. Cela faisait un bon moment que j'y réfléchissais, nous serions d'ici peu en temps de guerre, ce genre d'époque ne laissait pas place aux épanouissements des enfants, à une vie prospère. Ce n'était qu'en prenant conscience de cela que je pouvais espérer aider Sarah à survivre aux prochains événement à venir!

Je nous considérais tout deux bien plus unis par des liens familiaux, par rapport à mes parents surtout, pour moi elle était devenu ma seule famille. Pourtant, depuis notre rencontre, elle n'avait pas tenté de me convaincre plus que ça, alors que n'importe qui aurait pu se méfier de ce genre d'histoire assez louche, le temps à lui seul avait finis par dissiper le peu de doutes que je pouvais avoir.

Elle ne cherchait qu'à être avec moi, nous n'avions pas autant discuté de son histoire que ce que j'aurais voulu car je me demandais comment elle avait fait pour survivre en m'attendant, le scientifique qui s'était "occupé" de nous n'était pas du genre à garder ses sujets très longtemps, il gardait seulement le résultat écrit de ses recherches mais encore une fois il n'était pas parvenu à détruire son travail visiblement, elle qui n'avait rien d'une combattante avait réussi à échapper aux sans-cœurs et autres dangers présent dans la ville, j'aurais bien aimé qu'elle m'en parle mais ce n'était pas un point sur lequel j'allais appuyer, j'attendrais que ce soit elle même qui désire en discuter, ça me paraissait plus adéquat. La monture sur laquelle nous étions tout deux actuellement, Valefore, se chargeait de nous emmener sans se presser sur la place que je savais déserte, la ville n'était pas vraiment très animé à cause de la présence des sans-cœurs sans oublier la domination du groupe sur ce monde, ce n'est pas parce que les gens vivaient avec qu'ils pouvaient en être heureux pour autant! J'allais donc avoir plus ou moins tout l'espace de cette grande place pour endosser une nouvelle fois mon rôle en tant que Maître de la Keyblade, même si il était possible que les sans-cœurs finissent par s'en mêler, je comptais bien rester prudent malgré tout. J'affectionnais particulièrement ce lieu qui était un très bon endroit pour s'entraîner, nous aurions aussi bien pu le faire au manoir mais Sarah avait envie de prendre de l'air, chose que je ne pouvais lui refuser pour une fois que j'étais là pour veiller sur elle.

Néanmoins elle savait pourquoi je l'emmenais même si je n'étais pas trop rentrer dans les détails, nous avions tout notre temps et je voulais prendre mes aises pour lui expliquer convenablement ce qui allait se passer dans les prochaines semaines. Ma chimère allait se poser tranquillement au centre du terrain habituellement utilisé pour les tournois même si cela devait faire un moment que personne ne s'en était vraiment servi, pas pour ça en tout cas.


"Je suis contente de pouvoir passer une journée avec toi! Tu travailles beaucoup ces temps-ci..."

Je souriais légèrement, même en sachant qu'elle n'allait pas simplement se promener elle restait joyeuse comme tout, j'en venais à me demander si j'avais déjà vu son visage arboré une autre expression. En y réfléchissant bien je n'avais pas tellement envie que ce soit le cas.

"C'est vrai mais je n'ai pas vraiment le choix tu sais? On nous héberge ici, c'est normal que je doive mettre mes talents au service de la princesse."

Je n'étais pas encore sur de savoir vraiment ce que je faisais, elle n'était pour le moment qu'une enfant, un peu hors norme certes puisqu'elle avait subit le même traitement que moi, mais elle n'avait jamais tenu une arme de sa vie, je devrais donc tout lui enseigner de A à Z, rien à voir avec ce que j'avais fait pour Lili... Valefore alla se percher sur un bâtiment pour pouvoir guetter le moindre problème afin de nous laisser tout l'espace disponible, je ne comptais pas non plus me précipiter dans son initiation, je me devais de bien faire les choses après tout.

"Écoutes moi Sarah, ce que je vais te dire maintenant est très important. Depuis qu'on s'est rencontrés, j'ai décidé de veiller sur toi jour après jour puisque tu es plus ou moins la seule famille qu'il me reste, je souhaiterais pouvoir te protéger tout le temps mais... J'ai quelques craintes en ce qui concerne l'avenir, je veux que d'ici quelques temps tu sois capable de te défendre seule."

Elle n'était pas idiote et je me doutais qu'une partie de ce que j'allais lui dire l'inquiéterait mais je devais bien passer par là, ce n'était pas vraiment une option. Elle me regardait avec de grands yeux, venant se coller contre moi en levant la tête pour me fixer.

"Tu ne vas pas me laisser toute seule hein? C'est déjà pas drôle quand tu t'en vas en mission, j'ai pas envie de te perdre moi!"

"Non ce n'est pas ça... Tant que je serais en vie, je ferais toujours en sorte de revenir vers toi, quoiqu'il arrive, mais comme tu peux l'imaginer, la situation entre la Coalition et une bonne partie du reste du monde est assez compliquée... Je ne vais pas t'expliquer tout ça en détail, il faut juste que tu saches que je pourrais être appeler à me battre pour ce groupe auquel nous appartenons actuellement. Je veux que tu sois prête au cas où je ne sois pas forcément là pour te défendre."

Elle hocha silencieusement de la tête en reculant un peu, elle semblait un peu troublée mais ne voulait pas me couper inutilement, pourtant elle gardait continuellement un petit sourire aux lèvres comme pour que je ne m'arrête pas.

"Je vais t'apprendre à te protéger, tu seras libre de te servir de ce savoir pour ce que tu penses être juste, que ce soit simplement pour te défendre ou bien pour protéger des personnes qui sont précieuses à tes yeux. Ce que j'ai toujours identifié comme étant la principale menace, il s'agit des sans-coeurs, tu sais ce que c'est n'est-ce pas?"

A nouveau, sa tête fit un mouvement de haut en bas, elle en avait déjà vu plusieurs fois et d'assez près d'ailleurs mais je voulais qu'elle puisse comprendre pourquoi ils étaient dangereux et comment les arrêter.

"Un sans-cœur est une créature faite de ténèbres, la seule chose qu'ils peuvent ressentir est la trace du cœur des gens. Que ton cœur soit empli de lumières ou de ténèbres, ils voudront tôt ou tard s'en emparer, si tu ne les contrôles pas, tu es forcément une cible potentielle. Moi qui travaille pour celle qui dirige leurs armées, je suis tout de même sujet à des attaques assez fréquentes car je refuses le pouvoir me servir d'eux. Il existe plusieurs moyens de les combattre, certains utilisent la magie qui est assez efficace pour les repousser, d'autres se servent d'explosifs ou encore de la force pure, mais tu ne peux blesser un sans-cœur qu'à condition que tu ais la volonté nécessaire pour les combattre. Si tu ne te défends que par peur, tes attaques passeront littéralement au travers de ta cible."

"Mais... Raido! Même si tu m'enseignes comment me défendre... Je ne suis pas très forte... Je suis pas non plus une magicienne!"

Un petit sourire se posa sur mes lèvres, j'avais l'impression de m'entendre des années en arrière, je répétais presque mot pour mot ce que mon propre maître m'avait appris le jour de notre rencontre et elle réagissait comme moi à l'époque bien que j'étais un peu plus âgé qu'elle déjà.

"Tu as raison, mais je n'étais pas plus avancé que toi à l'époque, j'étais pareil, un vrai petit chat sans défense... La magie peut s'apprendre, tu peux aussi acquérir une certaine force si tu en as la volonté. J'ai aussi quelque chose pour toi... C'est une sorte de cadeau mais d'abord, je veux que tu me promettes que tu vas t'investir autant que possible dans cet entraînement, je veux que tu prennes ça très au sérieux, c'est important."

Son expression changea, elle comprenait que je ne plaisantais pas mais la façon dont elle remuait sa queue d'hybride me montrait qu'elle était quand même très curieuse de savoir de quoi je parlais, quel pouvait bien être ce cadeau que je voulais lui offrir? Elle devait être loin de pouvoir imaginer ce qu'elle allait recevoir.

"Je te le promets! Je sais que tu t'en voudrais si il m'arrivait quelque chose... Je ferais tout ce que je peux pour que tu n'ais jamais à te reprocher quoique ce soit!"

"Très bien. Je me doutais que tu ne prendrais pas ça à la rigolade, j'ai presque l'impression de parler à une jeune femme quand tu me réponds comme ça! Comme tu le sais, je suis un Maître de la Keyblade, cette arme mystique qui possède sa propre conscience, certes on ne l'entend pas parler ou quelque chose dans ce genre, mais elle choisit très souvent son porteur. Je dis très souvent car, en tant qu'élu de la clé j'ai la capacité de transmettre ce pouvoir sous certaines conditions. J'avoue ne pas connaître absolument tout les détails de ce processus mais j'en comprends son fonctionnement. Il faut que la personne à qui j'offre ce pouvoir ait un cœur fort."

"Tu... Tu penses vraiment que je pourrais porter... Une Keyblade? Je t'ai dis que je n'étais pas forte..."

Bien sur, elle pouvait avoir des doutes, qui n'en avait pas après tout? Je me leurrais peut être quelque part, ce n'était pas entièrement un cadeau que je lui faisais, la Keyblade avait toujours eu le don d'attirer les sans-cœurs sans parler d'autres ennuis en tout genre... Il s'agissait malgré tout d'un pouvoir puissant et je savais qu'elle en ferait bon usage.

"Je ne parle pas de cette force là... Il suffit de croire en tes propres capacités pour être digne de porter la clé.

Disais-je en venant m'accroupir devant elle, posant mes deux mains sur ses épaules en fermant lentement les yeux, une aura blanche et lumineuse entoura alors nos corps respectifs, il n'y avait pas d'incantation visant à offrir ce pouvoir à quelqu'un, il suffisait simplement d'être conscient de pouvoir faire ce don ainsi que le vouloir. Du reste, si la personne désigné en était digne, le pouvoir de la Keyblade se manifesterait lorsqu'elle en aurait besoin.

Tu seras libre de te servir de ce pouvoir pour avancer, si je t'en fais don c'est avant-tout car il s'agit de l'arme qui est la plus efficace contre les sans-cœurs, au même titre que la magie de lumière pure."

Je pouvais nettement ressentir que je ne faisais pas cela en vain, le pouvoir qui m'habitait depuis déjà longtemps allait désormais suivre aussi le chemin de Sarah, il s'agissait bien sur d'une lourde responsabilité mais je la savais capable de l'endosser, l'aura qui nous entourait devint un peu plus rayonnante pendant quelques instant autours de la féline, elle joignit ses mains contre son cœur au même moment, j'étais certains qu'elle aussi ressentait que quelque chose en elle changeait. Les secondes passèrent et bientôt, l'aura se volatilisa tandis que je voulu me redresser mais Sarah entoura mon cou avec ses bras pour se serrer contre moi un moment, je ronronnais légèrement et posait une main dans ses cheveux, souriant.

"Je... Merci Raido... Je ferais tout ce que je peux pour être digne de ce pouvoir! Qui sait? Peut être qu'un jour ce sera moi qui devra te protéger!"

Je rigolais légèrement et lui caressait les cheveux un moment avant qu'elle ne recule pour que je puisse me redresser. J'étais presque fier qu'elle ait une réaction tellement mature à ce que je voulais lui faire comprendre, elle avait déjà tellement l'air de ne plus être une enfant. Pourtant je n'espérais pas non plus qu'elle abandonne son enfance au profit de l'entraînement, je voulais qu'elle profite de sa vie mais pour se faire elle devait abandonner une partie de la naïveté dont pouvait faire preuve une enfant de son âge.

"Si c'est le cas, cela voudra dire que tu es devenu très forte... J'espère donc qu'un jour tu en seras capable! Mais pour le moment, tout reste à faire. Déjà, même si ta propre Keyblade ne devrait pas se manifester avant un bon moment, je veux que tu apprennes à te servir d'une arme afin que tu sois prête à l'utiliser le moment venu."

Ma Keyblade se matérialisait dans un halo de lumière à l'intérieur de ma main gauche tandis que je parlais, maintenant qu'elle était habité par le pouvoir des élus, elle pouvait tenir ma clé sans que celle-ci ne s'échappe de sa main de manière instantané, cela allait pouvoir lui donner une idée du poids qu'elle faisait ainsi que de la force dont elle avait besoin pour s'en servir. Une fois celle-ci apparu, je la lançais tout doucement en l'air pour la prendre à l'envers et la lui tendre en souriant.

"Essaye de la prendre et fais quelques mouvements avec, je ne sais pas si la tienne aura le même poids mais au moins tu sauras à quoi t'attendre."

Après quelques instants d'hésitation, elle attrapa finalement la base de la Keyblade avant que je ne la lache peu de temps après. Je m'attendais à ce qu'elle soit surpris du poids que pouvait avoir cette arme, moi je la maniais aisément mais ça faisait un moment que je n'avais plus de problème avec la force physique, toujours est-il que même si la Keyblade n'était pas très lourde elle restait une enfant mais elle ne fut pas trop déstabilisé, elle l'observa pendant un petit moment, elle était admirative de cet objet qui pouvait à la fois faire tant de bien et tant de mal. Je n'en avais jamais vraiment voulu à la Keyblade de m'avoir choisit, les sans-cœurs m'auraient-ils seulement laissé en paix si je ne l'avais pas posséder?

J'en doutais fortement, malgré tout ce que j'avais déjà traversé, j'étais persuadé qu'être quelqu'un de normal n'aurait rien changé ou presque... Tout comme pour Lili, je désirais simplement laisser une trace de la lumière que j'avais porté autrefois, au cas où elle ne refasse jamais surface en moi. Sarah commença à faire quelques gestes avec la clé, elle imitait simplement les rares mouvements qu'elle avait pu observer lorsque je me battais, c'était un travail ambitieux dans lequel je me lançais aujourd'hui, c'était la première fois que j'allais apprendre à quelqu'un comment se battre de A à Z.

Plus je la regardais et plus le peu de doutes que j'avais encore se dispersaient, j'étais convaincu de prendre la bonne décision. C'était une sensation que je n'avais pas ressentis souvent mais en y réfléchissant, il ne m'était pas arrivé si souvent que ça de devoir faire un choix, j'aimais m'en remettre à des ordres, agir de mon propre chef ne m'avait jamais attiré.

"Raido...? C'est... C'est vraiment dur de se battre?"

"Hum? En voilà une question... Tout dépend de ton adversaire après tout. Si celui ou celle qui se met en travers de ton chemin te veut du mal, ce ne sera jamais une partie de plaisir... Enfin, je dis ça mais pour tout t'avouer, j'ai finis par y prendre goût, j'ai souvent l'impression qu'il n'y a qu'en me battant que j'arrive à vivre pleinement... Quelque soit la bataille."

Ma réponse n'était finalement pas très clair, elle en paraissait d'ailleurs troublé, pas étonnant. Je ne pouvais pas vraiment lui parler comme à n'importe quel adulte, je ne savais pas non plus très bien y faire avec les enfants moi, mine de rien! Elle fit une moue en reposant le bout de la Keyblade contre le sol, doucement.

"Ce qui est motivant, c'est d'affronter quelqu'un que tu respectes profondément... Dans ce genre de moment, tu ne frappes pas par colère, tu n'es pas là pour abattre ton adversaire mais pour transmettre tes sentiments quand tu n'arrives pas à le faire par la parole... Mais bon, moi j'ai toujours préférer l'action. C'est vrai que j'aimerais mieux te voir discuter avec quelqu'un plutôt que tu te battes, à ton âge..."

"Parce que ça t'inquiéterait?" Dit-elle d'un air un peu amusé.

"Tant que je me serais pas assuré que tu sais te défendre toute seule, bien sur que je m’inquiéterais! Je vais m'occuper de toi jusqu'à ce que tu deviennes forte, c'est peut être moins sûr que de te laisser derrière moi à chaque fois, mais ça ne doit pas franchement t'amuser de tout le temps rester au manoir..."

Bien sur que ça ne l'amusait pas mais pour l'instant elle n'y pouvait pas grand chose, il faudrait du temps avant qu'elle ne devienne autonome. Il n'y avait pas vraiment que ça qui m'inquiétait. L'autre jour, les ténèbres avaient pris le dessus au sein de mon esprit lorsque j'ai changé de forme... Cela n'a pas duré longtemps mais ce que je savais, c'était que je ne pouvais totalement me contrôler dans cet état, sans oublier que je n'avais pas voulu ce changement, ce pouvoir était apparu d'un seul coup, sans prévenir. Autant dire que si ça arrivait en la présence de Sarah, cela pourrait s'avérer très dangereux pour elle si elle restait sans défense... Il fallait donc qu'elle apprenne à se protéger en attendant que je maîtrise ces ténèbres...

"J'ai pas beaucoup de muscles moi, je sais pas si j'arriverais à battre des gros monstres comme toi!"

"Tu n'as pas besoin de la force brute nécessairement pour vaincre un ennemi... Toi, tu es petite, légère, certes tu ne cours pas très vite car tu ne t'es jamais entraîné mais c'est quelque chose que tu peux améliorer. Mon ancienne élève est un peu comme toi en plus grande, elle compense son manque de force par sa rapidité et son agilité, je suis sur que tu peux faire de même."

Elle hocha la tête, visiblement convaincu par mes paroles. Je reculais un peu et lui faisait signe d'approcher en souriant légèrement

"Finis la parlote, on va passer aux choses sérieuses... Pour commencer, je veux que tu essayes de me toucher avec la clé. Pas besoin de frapper fort mais il faut que tu fasses comme si tu voulais m'attaquer."

Elle était tout de même un peu hésitante, normal après tout mais la motivation qu'elle avait démontré pour le moment n'allait pas s'évanouir en un instant, elle était peut être gentille comme tout mais sa naïveté avait des limites, il suffisait qu'elle se concentre un peu pour ne plus penser qu'à mes consignes, de toute façon elle ne risquait pas de me blesser et elle devait s'en douter. Elle approcha donc à pas de course pour m'atteindre avec la Keyblade mais un seul mouvement en arrière me suffit à esquiver, je n'allais pas être trop dur mais le contraire n'était pas bon non plus, ça ne ferait que ralentir sa progression. La féline tenta plusieurs fois la même manœuvre que j'esquivais toujours par de courts mouvement, rien de bien méchant, je la faisais plus ou moins tourner en bourrique en profitant bien de l'espace qu'offrait l'aire de combat. Il se passa bien vingt minutes pendant lesquelles elle en restait au même niveau, je n'avais aucune difficulté à me garder hors de porté de chacune de ses attaques mais l'enfant ne se décourageait pas, elle revenait à chaque fois pour essayer de m'atteindre à nouveau. Elle n'était pas non plus très adroite dans ses mouvements, si le poids de la Keyblade ne la gênait pas vraiment, elle prenait un peu trop d'élan avant de frapper, son inexpérience se voyait à travers chaque tentative.

J'étais patient, chaque tentative me permettait d'observer ses réactions face à l'échec et plus le temps passait, plus les attaques étaient rapprochés. Petit à petit, elle prenait le rythme de mes mouvements et ne reprenait son souffle qu'un très court laps de temps avant de revenir à la charge, si l'on pouvait appeler ça une charge. Son dernier assaut me permis même, tant son mouvement était prévisible, de me décaler légèrement sur le côté et d'attraper la clé au niveau de la partie centrale.


"Je t'ai dis que tu devais jouer sur la rapidité mais tu es encore trop lente! Néanmoins ce n'est pas étonnant, je n'attends pas à ce que tu arrives à me toucher aujourd'hui, on devrait peut être tenter avec une cré..."

Soudain, visiblement agacé, elle poussa de toutes ses forces avec la clé, se servant de ses deux mains, chose à laquelle je ne m'attendais pas si bien que le bout de la Keyblade toucha mon corps au dessus d'une de mes hanches. Je fus légèrement surpris et elle se mit à sourire, heureuse de m'avoir plus ou moins pris au piège.

"Je t'ai touché Raido! T'as jamais dis que c'était terminé, c'est bête hein?"

Je ne pus me retenir de rigoler franchement, je m'étais fait avoir pour le coup, rien à dire, je faisais disparaître la clé sur laquelle elle s'appuyait, elle manqua de tomber en avant mais je la réceptionnais d'une main pour l'approcher de moi et la serrer doucement, j'étais content qu'elle prenne ce simple exercice au sérieux, j'étais sur qu'elle finirait par répondre à mes attentes tôt ou tard...

"Effectivement, j'avoue que je ne m'y attendais pas... Bien! On ne va pas traîner aujourd'hui, je pense qu'on en a assez fait, considère ce que tu as appris aujourd'hui comme une introduction, on haussera le niveau chaque jour un peu plus afin que tu progresses petit à petit mais il va falloir que tu sois patiente, je peux te faire confiance pour ça?"

"Bien sur! Même quand tu seras pas là je m'entrainerais, je ferais de mon mieux si ça peut me permettre de rester avec toi!"

C'était étrange tout de même, avec tout les gens que j'avais connu jusqu'à maintenant, personne n'avait jamais tenu à ce point à rester à mes côtés, pourtant cette fille, ma sœur même si j'étais pas encore habitué à cette idée, démontrait tout de même tellement d'affection envers moi, c'était agréable mine de rien, elle était probablement la dernière personne qui me reliait encore à la lumière, j'aurais sombré encore plus profondément dans les ténèbres sans son apparition... Un vrai petit don du ciel! Néanmoins, maintenant que Sarah m'avait trouvé je devais m'assurer de quelque chose... Nos points communs remontaient à nos origines après tout, cela signifiait qu'après moi, notre "créateur" ne s'était pas arrêté, au contraire, cela m'inquiétait. Maintenant que j'y repensais, je ne m'étais jamais occupé de ça, Orochi m'avait fait penser pendant longtemps que j'avais moi même tué le docteur mais en réfléchissant un peu je me rendais compte que je n'avais fait ça qu'en rêve... Il était donc grand temps d'y remédier.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Clé du Destin
Masculin
Nombre de messages : 1018
Age : 21
Localisation : Château Disney
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3529/3500  (3529/3500)
Mer 13 Aoû 2014 - 20:17
    Lumière, Coalition, pas franchement facile de faire le yo-yo entre les deux groupes... Par contre, une des choses plutôt cool avec cette double appartenance c'est que je peux déambuler dans les rues de la Cité du Crépuscule sans trop de problèmes.

    La Cité avait changé, encore, elle paraissait encore plus froide, encore plus... inhospitalière. Et alors que je marchais dans les rues sombre et peu éclairées de la ville, la seule chose chaleureuse qui était parvenue jusqu'à moi étaient des rires d'enfants, débordant de joie.

    Je me mis en garde. Pourquoi des rires d'enfants résonneraient t-ils en ville ? C'était complètement incohérent, qui pourrait être heureux ici ? Les habitants ne sont pourtant pas connus pour vivre dans le bonheur...

    Alors je décidais de me rapprocher, sondant les alentours. Et je découvris deux auras, une aura très puissante, et une aura beaucoup plus faible, mais ne demandant qu'à révéler son potentiel. Dans tout les cas, ça n'avait pas l'air d'être une menace pour personne. Alors, intrigué, je décidais de prendre de l'altitude pour mieux y voir, tout en restant dissimulé dans les ombres.

    Je grimpais sur un bâtiment assez haut, en courant sur un des murs pour en atteindre le sommet, et, une fois en haut je me cachais dans l'ombre d'un appentis. Je ne voyais pas bien de là où j'étais, mais ce serait sûrement suffisant.

    Et mes sourcils se mirent a se froncer, et mon cœur se mit a battre de plus en plus vite jusqu'à adopter un rythme frénétique. Je sentis une montée d'adrénaline, je sentis mes poings se serrer jusqu'à en souffrir, mes os étant écrasés les uns contre les autres...

    Il était là, avec une enfant armé d'une keyblade, de SA keyblade, sûrement de celle qui avait servi à... Ils étaient heureux, ils profitaient de la vie, alors que moi j'en étais encore a regretter l'ami qu'il m'avait pris ??!

    Et j'évacuai toute cette pression d'un coup. Et je soufflais, doucement, et esquissais un sourire.


    « Je t'ai enfin retrouvé, petit chat... » dis-je, regardant le Neko quitter la place des fêtes avant que je ne la quitte moi-même au moyen d'un portail.

_______________________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Drapeau Blanc
Masculin
Nombre de messages : 768
Age : 24
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
225/550  (225/550)
Ven 5 Déc 2014 - 4:11
Exploit accompli.

Tout d'abord, désolé. J'ai pris quinze siècles à me décider à te lire. Je ne sais pas si ça peut te rassurer, mais ce sont les errants en général qui me font ça, pas toi en particulier. Pour la peine, j'ai lu ton rp avec toute mon attention, et j'ai pas mal de choses à dire.

Je vais articuler mon commentaire sur : Il y a du très bon, du bon, du moyen, du mauvais et du très mauvais dans ton rp.

Mais avant toutes choses, je vais donner mon avis global, très tôt je sais. Je trouve que c'est un très bon rp. Il est extrêmement bien écrit, il n'y a pas de faiblesse dans la narration. Tu doses parfaitement les dialogues et les descriptions... non vraiment.

Ce qui est très bon : C'est le déroulement du rp; Ca paraît bidon mais vraiment, ton rp est bien fichu. Quand je t'ai lu, je t'ai un peu envié. Je me considère comme un bon rpiste, mais j'ai de nombreuses faiblesses dont cette difficulté incroyable à décrire et aussi à interrompre les dialogues avec un paragraphe bien foutu de pensées. Toi à ce niveau-là, c'est parfait. Y a pas mal de dialogues mais jamais assez pour que ça déborde, tu reviens toujours décrire les pensées, la situation, n'importe...
Ca fait un très beau texte.
Aussi ce qui est génial, toujours dans la même veine, c'est justement comment tu approfondis les pensées de ton personnage, toujours et davantage quand on avance dans le texte.
Je m'y suis cru.

Ce qui est bon : C'est ton personnage, Raido. Je le dis, et tu comprendras mieux plus tard où je veux en venir (parce que oui, ça merde quelque part)... Il est bien fait, il a un caractère que tu as réussi avec le temps à super bien développé. Tu le connais par coeur et on le ressent hyper bien dans tes rps, dont celui-ci.

Ce qui est moyen : C'est le cadre. Honnêtement par "moyen", j'entends "pas génial mais bon, j'allais pas en faire trois tonnes. "
Sauf que je vais quand même en faire des caisses parce que ça m'a énervé. Raido, il veut juste apprendre à sa soeur à agiter sa keyblade devant elle... Il avait genre toute la cité du crépuscule pour le faire... L'endroit le plus logique aurait été dans la forêt.
Mais... oh ! Ca se passe dans la place des fêtes, sur l'arène pour une justification toute pourrie. Parce que oui, Raido savait qu'il n'y aurait personne parce que sans-coeurs et coalition noire !
'Fin ouais mais... de là à ce qu'il y ait personne ? Ok y a plus de tournoi de struggle ou quoi mais c'est pas désert.
A ce niveau-là, c'est facile... Puis une fois que vous êtes arrivés sur place, là c'est dingue... c'est comme si le décor avait complètement disparu. J'ai pas du tout eu l'impression que l'action se situait dans la place des fêtes... mais genre pas du tout ! La cité du crépuscule disparaît entièrement... vous auriez pu vous entraîner dans une montagne, dans un désert ou sous l'eau, ça aurait été pareil.

Mais bon au fond, qu'est-ce qui m'énerve là-dedans ? A ton avis ?

Est-ce qu'il y a un endroit plus risqué que celui-là pour un membre de la coalition noire qui veut protéger sa soeur ?
Ah parce que y a pas de demi-mesure ici. Si un rebelle te voyait, il te grillerait direct. C'est juste évident que t'es de la coalition noire, vu comme tu te crois chez ta mère.

Alors oui, t'es balèze. Mais on dirait que t'as vu cette place comme inoffensive parce que déserte, alors qu'elle est juste surexposée. Ne serait-ce que savoir que Sarah est avec Raido, ça la rend dangereuse pour les rebelles.

On sent trop le côté " C'est bon, quoi ! Tout va bien, RAS ! " et bim, on commence.

Moi si je suis un rebelle, avec les moyens potables qu'ils ont... sérieux, je tente le tout pour le tout... je lance une grenade, je fais exploser la place, je snipe la gamine, bref.

La coalition noire ne sera peut-être pas d'accord avec moi mais bon ^^

Ce qui est mauvais : Ah bah c'est le fait que t'aies rien compris au principe de la Mini-série ^^.
Le principe d'une mini-série, c'est qu'on incarne un autre personnage que le sien (mais lié au sien) durant un rp sans trop d'influence.

Là tu m'incarnes Raido... Alors non, fallait incarner Sarah si t'avais voulu que ce soit une mini-série. J'ai relu mon explicatif et je pense qu'en effet, si tu lis ça d'un oeil très distrait, tu peux mal comprendre le principe... (Cela dit, on n'a pas attendu l'apparition de la mini-série pour faire intervenir des PNJ dans ses rps)

Mais bon, t'aurais été un peu attentif, t'aurais saisi l'astuce. Ah et puis au pire tu demandes.

Ce qui est très mauvais : La gamine. J'avais envie de lui foutre ma botte dans la tronche et de la faire taire. Je me suis directement souvenu de cet rp où elle apparaît, que j'avais noté et lourdement critiqué. Déjà à l'époque, j'avais envie de la boxer...
Le problème... c'est pas qu'elle est nunuche ou quoi. Bon si elle l'est mais bon...
Non c'est qu'elle est chiante !

Je suis surpris, honnêtement, par tes rps, Raido. Ton personnage, tu le maîtrises à 110%, quelque chose de bien. Mais les PNJ de tes rps... roh... c'est souvent pas très bon.

Je n'ai pas de conseils à donner, en fait.

Les enfants, c'est toujours une catastrophe dans les rps. A part chez des... pros du dialogue, comme Vesper, c'est souvent raté. Bon ici, c'est pas catastrophique mais... j'aurais aimé qu'elle soit muette, vraiment.

Non sincèrement, elle ajoute une touche conne au dialogue. C'est ridicule ce que je dis, mais je te jure que j'aurais préféré ton rp si elle s'était tu tout le long et qu'il avait parlé tout seul. Sans elle, Raido est cool... C'est le grand frère que t'admires... Avec elle, lui il est toujours cool mais... Comment dire...

Tu l'utilises comme un tremplin, c'est ça le problème. Si tu regardes toutes ses répliques face à toutes les répliques de Raido... Il parle 95% du temps... et elle dit que des trucs pires que la mort, du genre "Est-ce que tu seras toujours là pour me protéger ? "

Elle est centrale et à la fois accessoire dans ton rp. Et ça c'est un véritable souci. Pour le coup, j'aurais aimé que tu tentes le coup avec une vrai mini-série sur elle. Qu'on découvre plus en profondeur le spécimen.
En fait, je la considère comme une sorte de faire-valoir. Tu l'utilises pour créer des situations que t'as envie de décrire avec Raido.

Tu vas me dire "Oui mais c'est ça le principe des PNJ. C'est nous qui décidons de leurs actes". Et oui bien sûr... Le véritable enjeu, c'est de rendre le PNJ suffisamment vivant. En description tu y arrives... parfaitement. 10 sur 10.

En paroles, c'est un désastre.

...

Bien, j'aimerais dire quelques autres choses.

J'avoue avoir été déçu par l'absence de véritable initiation ^^. Tu teases un peu, genre "je vais devoir lui apprendre tout du combat de A à Z!" et... on voit rien, ça s'arrête avant d'avoir commencé.
Avec Ravness, je dois vraiment pousser l'idée d'entrainement... alors ça me fait toujours plaisir de voir la façon de faire d'autres rpistes.

J'ai trouvé la transmission de pouvoir, non pas dans la forme mais dans le fond, plutôt bof. Non c'est très bien fait mais ici, on ressent pas du tout l'idée de "Je te juge digne de la keyblade, donc je t'en fais cadeau. "
Ici, c'est 100 % du "Je vais avoir l'air d'un monstre si j'offre une hache à une gamine de dix ans. Donc je vais lui offrir une keyblade pour qu'elle se défende."
On ressent la nécessité, ça oui... t'en fais des caisses et tu as raison. Mais on se dit aussi qu'elle le méritait sans doute pas.

Et je trouve le titre franchement bidon. Il n'a rien à voir avec le rp, il est en carton... Je sais que c'est dur mais y a un moment, faut réfléchir plus de vingt secondes. J'ai envie de créer un top 10 des titres les plus bossus juste pour t'y caser.

J'ai fini sur les mauvais points mais les bons points sont... tout autant notables. Mon appréciation globale est donc très bonne.

Ce n'est pas... une mini-série, donc je vais noter ça facile.

11 xp, 110 munnies et 2 PS en vitesse.

_______________________________
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» Au coeur de ces ténèbres-là
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» L'héritier des Ténèbres || Forum RPG
» Voyage au coeur des ténèbres. [Partie 2]