No you can't !

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
649/650  (649/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 8 Aoû 2014 - 4:11
Démarrer à partir de rien, c'est une chose. Bah... n'importe quel jeune qui commence un métier ou toute autre sottise n'a pas un bagage incroyable et... bien que son labeur soit conséquent et bien assez dur pour deux, il peut se sentir évoluer !
Megamind n'avait pas eu la chance de démarrer avec rien... Non, pour lui, quand il s'évada de prison à l'âge d'homme, du haut de ses dix années, il commençait sa vie avec MOINS que rien ! Eh beh oui... Aux yeux de l'univers, il était déjà un criminel. Ca fait déjà des portes qui lui ont été fermées au visage !

Prends l'escroquerie... A partir du moment où il avait un dossier aussi épais que la bible, il pouvait difficilement profiter de son innocence pour arnaquer les vieilles ! Non pour certains métiers de la pègre, tu es obligé d'être en apparence blanc comme neige !

Alors, Megamind commençait avec une sévère pénalité et pourtant ce fut une expérience incroyable. Les échecs n'importaient pas puisqu'il découvrait continuellement. Ses inventions furent si longues à créer, pour la plupart, qu'il s'étonnait aujourd'hui de pouvoir créer une réplique exacte de ses oeuvres en dix fois moins de temps qu'auparavant ! Et pourtant, à ses yeux, chaque nouvelle invention, dusse-t-elle lui prendre un an de ses jeunes années, était une véritable bénédiction, une évolution fatale pour ses ennemis et concurrents !

C'est là que je veux en venir.  Démarrer avec rien ou moins que rien est une expérience formidable !

... Par contre... redémarrer avec rien...


" C'est au-dessus de mes forces. "

C'est méga-chiant !!

Mesurez un peu le truc !


" Je me sens comme... un artiste. "

" C'est plutôt une bonne chose. "

Nounou s'affairait (ou s'amusait... On s'en fiche !) à dépoussiérer toutes les tables déplacées là pour l'ouvrage futur, répondant avec une incroyable négligence à notre génie du mal tant détesté !

" Oui mais... un artiste... tu sais... un artiste abandonné. "

" Oh. "

Megamind était assis sur un tabouret de bar... la tête dans les mains, avec un blues très discernable.

" Oh... Salut Michel-Ange ! Comment ça va ? Toujours aussi folle ? " demanda Megamind dans le vide avec une voix exagérément grave... Avec une autre voix, plus aigue, il se répondit à lui-même : " Super monsieur le pâpe ! Justement je viens de finir le plafond de votre chapelle et je peux vous dire qu'il y a des tas de mecs tout nus dessus!" Il reprit aussitôt l'autre voix "Oh parfait, c'est tout ce qu'on aime ! Mais Michel-Ange, par contre... Va falloir tout recommencer ! Sans faire exprès j'ai tout repeint en blanc ! ", ce à quoi la voix aigue répondit, un peu furieuse " Vous êtes sérieux ?! Sale italien ! C'est l'oeuvre de ma vie !"

S'en suivit un silence... avant un long soupir de solitude.

" C'est plus ou moins comme ça que je me sens... "

" Les propos racistes et homophobes inclus ? "

Il acquiesça.

" Chaque catastroche a besoin de ses bouc-émissaires. "

" ... "

" Et puis... "

" Oui ? "

" Je pense que tous les Italiens sont gays. "

" Bah voyons ! "

" Non mais attention, Nounou, j'ai rien contre ! Mais si t'y réfléchis bien... Léonard de Vinci était gay... Michel-Ange était gay ! Raphael l'était clairement ! "

" Vous êtes sûr, monsieur ? "

" En tout cas il fait une fixette sur les bébés et... Nounou, tu crois vraiment que c'est le sujet ?! "

" Oh arrêtez monsieur, tout votre travail n'est pas à refaire ! "

" Ok ! On fait l'inventaire. Note tout ce qu'on a. "

" On a une planque... Votre pistolet Dé-, mon canon laser... Des explosifs, pas mal de kalachnikov des Russes... Votre montre métamorphe ! "

" C'est vrai. "

" On a tout notre matériel de sons, lumières, lasers, artifices... On a encore les hologrammes ! Les micros et les radios. "

" Je le reconnais volontiers. "

" Et... "

Nounou nota toutes ces choses à leur disposition.

" Vos outils ! "

" Oui enfin... Ok si tu veux, les outils... "

" Le vaiss..."

Nounou s'arrêta net et émit un cri de surprise et d'effroi.

" Le vaisseau !! "

" Beh oui gros malin ! Il est dans le Vaisseau Mère de Rufu ! "

" Quelle catastrophe ! Mais... pourquoi ? "

" Rappelle-toi. On a été assez idiots pour accepter que deux soldats de la shinra nous accompagnent pour empêcher le braquage russe du casino... Du coup le vaisseau était trop petit et... fatalement, on est venus en train ! "

" Oh non ! "

" Maintenant, on fait l'inventaire de tout ce qu'il faut refaire... Donc... Le jet-pack, les bottes anti-gravitationnelles et les bottes à ressort, les mortiers, tous nos canons... Mes gants de boxe en métal rétractables ! "

" Ces gants dont vous n'avez jamais démontré l'utilité ? "

" Peut-être mais si jamais y a besoin, Nounou, je suis prêt ! "

" Votre garde-robe est à refaire entièrement. "

" Ca va être long... "

" On a plein d'animaux à nous procurer. Je note "Crocodiles, scorpions, etc... " d'accord ? "

" Oui... Le méga-botteur de fesses... La table de torture à scie circulaire... On devra refaire plein de lance-flammes. "

" Oh ce genre de choses, on peut l'acheter non ? "

" On verra ! "

" On a oublié un de nos instruments de torture ? "

" Hum... Bah au pire on en créera sur le tas ! C'est beaucoup plus amusant... N'oublie pas les véhicules. "

" Oui... Votre petit vaisseau, votre vaisseau moyen... Votre moto volante, votre voiture invisible et... votre overboard qui est dans le vaisseau. Et finissons par le plus dur mais prioritaire : l'usine à Megabots... vos robots dit "Avengers"... "

" Oui. "

" Et les Megazords. "

" Ouf... Eux, on peut s'en passer pour le moment. Je ne vais pas dévoiler mes meilleures cartes dès d'entrée de jeu ! "

" D'accord... "

" ... C'est escubérant ! "

" Vous devez commencer maintenant, monsieur ! Plus tôt vous aurez commencé, et plus vite vous pourrez aller jouer ! "

" Mmpff... "

" Allez levez-vous ! Nous avons déjà la forge ! Vous devez créer les moules pour les mégabots... Première étape ! "

Et ainsi il créa un moule de mégabot, c'est-à-dire sphérique... d'une forme circulaire... En boule... pour le mégabot...
C'est pour la forme un peu comme une balle... pour faire un modèle pour les futurs travaux et...

...

Ce qu'il y a de fascinant chez Julia Roberts, c'est indiscutablement le fait qu'elle sait jouer un seul type de rôle, vous en conviendrez. Oh c'est sûr que si vous avez découvert cette actrice il y a une semaine en regardant pour la première fois Pretty Woman, vous vous dîtes sans doute qu'elle est une actrice de génie et que vous espérez bien regarder tous ses autres films ! Sauf que c'est là que se trouve déjà la limite de Julia. Pour moi c'est très clair, quand elle a fait Pretty Woman, elle l'a très bien fait... Elle l'a tellement bien fait que ça servait à rien de continuer le cinéma. Non elle a montré tout ce qu'elle sait faire.

Je ne plaisante pas, Julia Roberts, c'est toujours le même rôle... La femme excentrique, souvent prolétaire, excentrique, maligne et hyper hyper cynique. Oui mais bon, le cynisme ce n'est pas tout. Ah et il y a un truc chez Julia Roberts... C'est toujours une féministe, dans ses rôles. Non sérieusement... je n'ai pas vu un seul film où elle se laisse marcher sur les pieds par un mec.

Et à partir du moment où elle joue toujours le même genre de rôle, toujours de la même manière; Moi j'appelle ça une mauvaise actrice. Je suis désolé... Je suis désolé ! Si ! C'est vrai, elle est toute naze! Un film avec Julia Roberts, c'est toujours un film sur l'émancipation de queq'chose !

Son seul talent, c'est qu'elle sait pleurer sur commande. Sans rire, là j'avoue elle est balèze. T'entendrais presque le régisseur lui dire "Ok là tu pleures" et, bim... qu'est-ce qu'il se passe ? ... Bah oui... Elle pleure.

...


" Très joli moule, monsieur ! "

" Je sais... pertinemment comment faire un très beau moule, Nounou. Tout ça, c'est... facile pour moi ! N'en doute plus ! "

" Ok maintenant, on va fondre le métal et le modeler. "

Ainsi, il fit chauffer le métal sur... la lave ou... le charbon et.. le métal en fusion, il l'a coulé  sur le moule et...

Euh...

Pour moi, il est évident que la Planète des singes n'aurait pas du avoir de suite. Bon que ce soit clair... Le premier n'était pas parfait ! Mais ! Mais ! Tu sens que le deuxième film n'a... tellement rien à voir avec le premier. Je ne parle pas de qualité, je parle de thème. Le premier est davantage une question philosophique, une sorte de discours scientifique qui dure de la première à la dernière minute du film, avec de la morale oui... Alors que le deuxième est... surtout un film d'action. Il est bien, parce qu'il vient compléter le premier film... Et c'est ce que je dirais de toutes les suites, à vrai dire. Il y a toujours cette question morale qui revient dans tous les films, toujours un peu plus complexifiée, un peu différente que dans le précédent. Pour ça je dis tout de même bravo.

Mais qu'est-ce que le deuxième film, à savoir le secret de la planète des singes, peut être triste ! Oh dieu, c'est déprimant. Comment ça peut... finir comme ça, après une telle histoire ? Ah ! Puis honnêtement, la morale est un peu merdique. Et c'est quand même fascinant comme les discours des héros changent. A la fin du premier et au début du deuxième, ils sont choqués parce que les hommes se sont finalement entre-tués... Et qu'est-ce qu'ils font de concert tous les deux à la fin ? Ils se vengent de... Je sais pas... 5% de la population (?) en... tuant tout le monde. Ah... Chouette idée ! Ca c'est bien une idée de merde. Non... ça m'a choqué. J'imagine que c'était voulu, attention, mais j'aurais aimé que ça soit plus souligné.

...


" Il est magnifique ! "

" J'avoue en être assez fier, mon Nounou. Un jour, en hors-champ, je t'apprendrai comment faire ! "

" Maintenant il faut faire les circuits... "

... Sérieusement, je n'essaierai même pas ! C'est du foutage de gueule.

S'il y a bien un peuple qui me fait dire "Bon sang, toutes les nations devraient s'unir contre cet ennemi commun et le pendre par les tétons !"... C'est bien la race des motards. Je hais les motards... Ce sont des anarchistes et des véritables connards m'as-tu-vu... Oh comme ça ils ont l'air de rien mais ! Mais !

T'es tranquillement en train de te promener avec une personne quelconque à qui tu parles. La discussion est intéressante et là, il arrive... en faisant un bruit pas possible. Il roule à cinquante mètres de toi mais t'as l'impression que ta tête est littéralement collée à son moteur... C'est un bruit tellement... dingue.

Pour moi c'est évident, ce devrait être un crime grave. Si j'étais à la tête de mon pays, je les ferais exécuter sur le champ.

Un autre exemple ! Sur les routes; Passons outre le bruit... Sous prétexte que son véhicule est petit, il va se faufiler partout, stresser tout le monde, mettre sa vie et celle des autres en danger ? Non c'est très clair, je déteste les motards.


" Il est vivant ! "

" C'est un travail de chef, monsieur... Les autres seront faits en un éclair ! "

...

Les deux compagnons s'approchèrent du mégabot, allongé à même la table d'opération. Sa boite crânienne étincelait de milles feux rouges, ses pinces semblaient voraces, ses crocs... tout à fait acérés par la magie de l'ellipse... Il était parfait mais... inerte.

" Ok... "

" Que manque-t-il ? "

" Ma chapelle Sistine ! Ma plus grande oeuvre ! Son intelligence artificielle ! "

" Ca va vous prendre du temps ? "

" Non, à peine Cinq ans !! ", hurla Megamind, furieux qui aussitôt commença à faire les cent pas. " Il y a dix mégabots dans le vaisseau. Il me suffirait d'un seul d'entre eux pour dupliquer son IA à tous les autres mégabots. Elle est suffisamment performante pour qu'ils aient tous leur identité ! Je ne peux pas repartir de zéro... La machine, c'est une chose... Mais ce qui la contrôle, c'est bien plus, tellement plus ! "

" Alors on... oublie les mégabots, monsieur ? "

Le super vilain soupira, résigné...

" Oui... Nous allons tout reconstruire avec nos mains et nos outils... Comme des foutus Amish ! Sérieusement, tu penses vraiment qu'on va construire des robots de vingt mètres de haut à deux ?! Il nous faut nos mégabots... " ... hurla-t-il encore une fois, vous l'avez compris.

" Ok ok... Alors... ? "

" On va... braquer le vaisseau mère de la Shinra.. "

" ... Ce que vous êtes fort pour les fins accrocheuses ! "
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
269/400  (269/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 8 Aoû 2014 - 10:28
Je crois que… Aujourd’hui sera le plus beau jour de ma vie ! Je dirais même que ce jour est historique, moi, le zéro de l’ortho… J’ai trouvé une faute dans ton texte !!!

« ... C'est escubérant ! »

Comme tu le sais très certainement, ce mot prend un « x » et non un « sc ». Ce n’est qu’une faute d’inattention, et c’est d’ailleurs la seule que j’ai remarquée. Maintenant, le vrai commentaire va pouvoir commencer.

Et je suis extrêmement mitigé, dans son ensemble, j’ai beaucoup aimé ta mission. La détresse de Megamind à nouveau relâcher seul, mais sans rien. L’ennui de devoir tous reconstruire une nouvelle fois. Et surtout, la punch line final. L’état d’esprit m’a vraiment plu. Et là, j’arrive au point qui me plait et me dérange : la création du mégabot.

Tu as pris le parti de ne pas expliquer la création, seulement des bribes et ensuite te contenter d’ellipse. C’est louable, sa allège ton texte et évite la même répétitions que ta dernière mission. Et je touche à ce que je trouve le plus dérangeant, le contenu des dites ellipse.
La première, tu nous parles de Julia Roberts, tout le monde sur le forum connaît Julia, son talent et ses rôles. Ça donne une touche humoristique (tant rechercher avec ton personnage) et permet une franche rigolade. Mais ce qui me dérange est… Comment Mégamind, ou bien Cissneï et encore Ariez connaissent Julia ? Ou même le film “Pretty Woman“ ? Tu vas me dire :

« Oui, mais dans le Monde du Feu il y a la ville de New-York. Tu le sais bien non ? Chen a complètement calqué la ville réelle pour une de ses missions et Death a vécu là-bas ! Tu ne vas pas me faire croire qu’il n’y a aucun cinéma, et que ceux-ci ne partagent pas les films ! »

Je te rejoins totalement, c’est possible, mais ça ferait une énorme coïncidence quand même ! Ça parait cloche, mais j’aurais mille fois préféré avoir des ragots sur des membres du forum. Genre sur Rufus :

« Non mais tu parle d’un chef de compagnie, même pas fichu de… Et un nom pareil ! Son père aimait les chiens ou quoi… »

Enfin, c’est l’idée… Durant les ellipses, j’ai lu l’avis de Xaldin, et non celui de Mégamind. Et j’ai trouvé ça vraiment dérangeant. À moins que tu veuilles entièrement faire de cette façon, alors dans ce cas, les dernières lignes du commentaire sont complètement inutiles !

Sinon que dire de plus… La blague du début avec Michel-Ange était vraiment tordante, et tu as respecté tous les stéréotypes de base. Nounou est un peu moins présent, et ce n’est pas pour nous déplaire et tu m’as fait un cliffhanger putaccier comme je les aime !

Exploit accompli.

Normal : 23 points d'expérience + 210 munnies + 3 PS. (2 en dextérité et 1 en symbiose)

_______________________________
 
 
 
messages
membres