No you can't !

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
649/650  (649/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 4 Aoû 2014 - 21:45
" Monsieur... C'est l'heure. "

" Je sais... "

Soudain assailli par une poussière dans l’œil et un cassage tout à fait temporaire de la voix, le grand Megamind sembla peut-être ému mais il n'en était rien !

" Nounou ! Je suis content d'avoir vécu cette aventure avec toi. "

" Et moi je suis heureux de mourir aux côtés d'un tel monsieur ! "

" Nounou ! Non... "

Le génie du mal plongea son visage dans ses mains, avant de faire une épouvantable grimace de désespoir.

" Ne parlons pas de fin, Nounou. Tant qu'il nous restera une balle dans notre chargeur, tant qu'il nous restera du souffle... Nous continuerons à répandre le plus grand chaos, tu m'entends ?! Tire, tant que tes yeux te le permettent et même après, mon ami franc-tireur ! "

Nounou brandit son pistolet avec fierté.

" Vous savez que... que Rufu a sans doute envoyé toutes ses troupes pour nous arrêter ou peut-être même nous tuer ? "

" Je n'en attends pas moins de ce bon vieux président... "

" Vous pensez qu'ils sont combien, derrière ces portes ? "

D'un geste du menton, Nounou désigna la porte aux deux battants, barricadée, qui séparait les deux vilains de l'extérieur. Voilà plusieurs semaines que Megamind occupait le casino. Il avait eu le temps de refaire totalement la décoration, plaçant de grandioses sculptures de son illustre faciès un peu partout dans le bâtiment... Mais soit ! A présent, l'heure était venue pour le Super vilain d'affronter son pire ennemi : La loi.

" Sans doute des milliers, Nounou... Et les meilleurs milliers de la galaxie. "

" ... Je n'ai pas peur. "

" Je... "

Un tremblement dans la voix plus tard et il fut reparti.[/i]

" Je suis fier de toi ! "

Megamind posa une main sur une des deux poignées de la porte et hocha la tête à l'attention de son fidèle acolyte, lui adressant un sourire complice. Nounou mit à son tour son énorme main robotique sur l'autre poignée.

" Pas de quartiers ! "

Et ils ouvrirent violemment les portes, dégainant leurs fusils qu'ils pointèrent vaillamment vers les ennemis, vers... les...

" ... ennemis ? "

" Monsieur... Les soldats de la shinra... "

" Que... "

" Ils ne sont pas là. "

La place devant le casino était plus déserte qu'une bibliothèque et aussi triste qu'une pièce contemporaine !! Pas un seul soldat, pas le moindre... Il tenait depuis des jours entiers un véritable bastion dans ce casino et... pour rien ?

" Ils doivent être cachés, il ne peut en être qu'ainsi ! "

" Des milliers ? Vous croyez vraiment qu'ils sont des milliers cachés derrière une poubelle, à attendre le moment le plus prop...

" Non ! Ok ça va ! "

Megamind sembla tout à fait furieux, rengainant son fusil et se lamentant très ouvertement!

" Ils nous prennent pour des clowns ou quoi ?! On a pris en otage un casino tout entier et on n'a pas droit à un seul et minuscule agent spécial ? "

" ... Ils nous ont peut-être oubliés. "

Le pire étant qu'il n'avait pas forcément tort. La Shinra se rappelait-elle seulement de leur existence ? Se souvenait-elle que Megamind et Nounou avaient pris possession du casino qu'ils étaient censés protéger de terroristes russes !?

" Au moins... nous sommes vivants... "

" Youhou ! A quoi ça sert si personne ne nous prend au sérieux ?! Pourtant j'avais... tellement bien préparé mon coup ! Ca fait des semaines qu'on bosse à l'intérieur pour faire quelque chose à la hauteur et tout le monde s'en fout ! "

" Allez, monsieur ! On a passé de bons moments à créer tous ces pièges ! "

" J'ai tellement fait ! J'ai installé des parcours de lasers, des bassines remplies de piranhas ! J'avais même préenregistré mon rire diabolique pour être sûr de ne pas le rater au grand moment ! "

" Vous étiez époustouflant ! "

" Tu sais combien de temps ça m'a pris de mettre au point un système d'autodestruction du casino, en cas de défaite ?! "

" Oui, monsieur, j'étais là ! "

" Tout devait être parfait! Je devais, à l'heure de mon dernier souffle, rire au nez des forces de l'ordre avant d'appuyer sur le détonateur ! "

" Monsieur, calmez-vous ! Voyez le bon coté des choses ! Votre carrière est loin d'être finie, vous aurez encore des tas d'occasions pour leur montrer ô combien votre esprit est diabolique. "

Il se tut enfin, regardant le ciel et la nuit... et tous les deux ils soupirèrent.

" Qu'est-ce qu'on va faire, mon Nounou ? "

" Et bien la situation n'est pas si mal... La Shinra n'a pas l'air de se sentir très concernée par nous. Nous pourrions être libres à nouveau ! De toute évidence, Rufu n'est pas fait pour nous ! "

" Hum... "

" Ou... si vous voulez être dans un groupe... "

" Pourquoi voudrais-je être dans un groupe ? "

" Je dis juste... qu'on pourrait rejoindre la Coalition noire. "

" ... Je ne veux pas être un laquais ! "

" Pas du tout ! Vous me dîtes souvent qu'Ariez est votre plus grande fan ! "

" ... Il est vrai, oui. "

" Et qu'elle se marierait volontiers à vous, si vous n'étiez pas à ce point obsédé par votre travail... "

" ... Que veux-tu, j'ai un rôle à jouer. Beaucoup comptent sur moi. "

" Elle vous offrira son trône ! C'est bien ce qu'elle vous a dit dans ses lettres, non ? "

" ... Je ne sais pas, Nounou. Tu vois, c'est... C'est pas mon oeuvre ! La Coalition noire a fait tout le boulot. Je n'aurai aucun mérite à arriver là-bas et à jeter aux passants mes répliques cinglantes. Je me sentirais comme un imposteur ! Je dois mériter mon titre de super vilain !"

" Dommage que votre réputation soit à refaire... Personne ne vous connait ! "

" Oui je... "

Et soudain, il le vit ! Fut-ce le destin qui lui fit un signe ? Ou vit-elle la statue qui se cachait sous la roche, le potentiel absolu qu'il y avait sous ses yeux sombres et perçants ? Combien y avaient pensé avant lui ?! Sans doute personne.

Pour être  connu, il devait faire quelque chose de grand, de génial!  Une chose qui le ferait connaître dans tout Illusiopolis ! Ensuite il pourrait régner sur la ville et dans quelques semaines... être la terreur la plus crainte de l'univers !
Il n'allait pas détruire un immeuble, un quartier, non...


" Nous allons détruire cette lune ! "

Ils levèrent les yeux vers la lune illuminant la cité... Une lune en forme de coeur, que tous appelaient...

" Kingdôme Eurts ! "

" ... Monsieur, quelle idée grandiose ! "

Décidé, tournant les talons et faisant voler sa cape (oui il avait une cape... C'était censé être un grand jour...) derrière lui, il rentra dans le casino, suivi par un Nounou absolument excité !

" Nous allons construire un missile. Un gigantesque missile qui ne fera qu'une bouchée de ce stupide astre en forme de coeur ! Ca me donnera de la légitimité ! "

" D'accord ! "

" Et... "

Megamind s'approcha d'une table de black jack (ou d'un autre jeu de cartes mexicain) et posa sa botte sur cette dernière !

" Je dois me débarasser de ceci ! "

Il avait toujours attaché à sa cheville une bombe miniature... absolument ignoble, détruisant toute la beauté de ses magnifiques costumes ! S'il désobéissait à la Shinra, elle explosait... S'il essayait de l'enlever, elle explosait !
Et c'est ainsi que quelques minutes plus tard, il était nez à nez à sa propre cheville, inspectant l'appareil... toutes sortes d'appareils aux mains.


" Nounou, vois-tu ce boitier ? Sa conception est telle qu'il sait exactement quand tu essaies de violer sa sécurité ! A la moindre intrusion, la quantité de C4 en son sein pourrait faire exploser mon agile mollet ainsi que tout le reste de mon corps ! Le seul moyen de l'ouvrir pour Rufu lui-même est un code magnétique de dix chiffres ! "

" Ciel ! "

" Tu vois ce foulard de cowboy négligemment laissé à tes pieds par un illustre inconnu ? "

" Oui... "

" Bande-moi les yeux avec ! "

" D'accord ! Attendez je le dépoussière un peu ! Il ne faudrait pas que vous attrapiez une maladie ! "

" Belle idée. Peut-être qu'ainsi, mon oeuvre aura la semblance d'une tentative risquée. Tu sais..."

Tandis que Nounou lui banda les yeux, il saisit une petite pince, reliée à une plus grosse machine, émettant de minuscules lueurs électriques, la rapprochant doucement du boitier, tout en tenant celui-ci dans son autre main pour réussir à se guider !

" Rufu s'est donné beaucoup de mal ! Il avait l'air tellement sérieux quand il m'a parlé de ce bracelet de sécurité ! "

" Bien sûr ! "

Les pinces se refermèrent sur la boite... L'électricité de part et d'autre des pinces sembla alors stimulée par la machine... Le courant éteignit la petite ampoule du bracelet. Megamind retira les pinces qu'il tendit à Nounou.

" Douze secondes. Compte et passe-moi... "

Megamind se caressa le menton, les yeux certes camouflés mais ô combien songeurs, tandis que Nounou faisait le décompte à voix haute !

" La scie en lames de diamants ! "

" Et bien... Huit... Ca va vous paraître curieux mais, sept, on ne l'a pas emportée avec nous pour la mission, six. "

" Diantre ! Et mon couteau à lame vibrante ? "

" Quatre, il n'a plus de batterie et on n'a plus de, trois, pile AA... "

" Roh... Bon, repasse-moi les pinces IEM. "

Tendant la main aveuglément vers son acolyte démuni, il ressaisit la pince et avant la fin du décompte, réinjecta une décharge d'impulsion électro-magnétique à la bombe miniature... Le C4 étant un explosif des plus stables, c'est seulement à l'appel de sa détonation qu'il se permettra de tout détruire ! Jusque-là, il suffisait de désactiver tout ce qu'il y a d'électrique dans la machine pour la rendre inoffensive... Par la même occasion, il pouvait prendre un petit risque !

" Onze secondes. Compte... Passe-moi le kevlar. "

Avec les rouleaux de kevlar, il pansa sa jambe solidement, évitant de recouvrir le bracelet...  et sans oublier sa botte et ses mains ! Il reprit de lui-même les pinces IEM et empêcha la machine de se réactiver.

" Douze secondes. Chalumeau ! "

Et une fois avec la bête en main, il régla l'appareil avec un feeling total, se fiant juste à la chaleur qu'il sentait émaner du bec du chalumeau pour qu'elle devienne infernale, et visa avec une dextérité sans précédent la machine ! Il pouvait presque l'entendre fondre... et ressentir à quel point elle... lui brûlait totalement son épiderme.
D'une main il essuya la transpiration ruisselante sur son front et continua sa destruction ! Il continua ainsi, alternant entre le chalumeau et l'IEM, jusqu'à ce que le surface de la boite ait complètement fondue. Se servant juste de ses mains pour voir, avec un toucher décati par ces épais gants... Il reconnut toutefois immédiatement les matériaux fondus de l'explosif !


" Pincette. "

Si fondre la machine, une fois qu'elle était éteinte, ne pouvait activer l'explosion du bracelet, il avait des doutes quant à la suite. Retirer un fil ou deux pouvait, manuellement, faire exploser le C4, et cela même sans le moindre détonateur compétent. Donc, les fils, pas touche ! Piquant et tâtant avec la pincette l'intérieur de la machine, il chercha le C4... et ça c'était super facile !

" Vraiment un travail de débutant ! "

Il posa sa pincette, reprit l'IEM et l'utilisa négligemment avant de le jeter derrière lui, certain de ne plus en avoir besoin !

" Douze secondes chrono ! "

Megamind reprit la pincette et arracha une partie du C4, pâteuse, la jettant d'un geste pressé au loin. Il essaya à chaque fois de saisir la moitié du C4 et pas un milligramme de plus, l'extirpant hors du bracelet.

" Six secondes monsieur ! "

Il s'affaira à aller foutrement plus vite, vidant d'un geste frénétique la machine de la presque totalité de la matière explosive et...

" Fini ! "

Il lâcha la pincette et présenta son talon à Nounou, retirant son bandeau !

" Il en reste, monsieur ! Je vois une miette ! "

" C'est voulu ! "

" Quoi ?! "

La machine se réactiva et explosa... Enfin ! Si on pouvait parler d'une explosion. Disons qu'elle éclata, ne causant qu'une minuscule étincelle, suffisante pour briser le bracelet... blessant légèrement Megamind au talon (mais honnêtement, il est bien connu qu'un génie du mal ne ressent pas la douleur !)

" C'était diablement plus facile à enlever comme ça ! "

" Ouf ! Vous êtes vraiment fort pour ignorer les lois de la chimie ! "

" Nounou, un peu de sérieux... Nous allons... reconstruire les mégabots ! "
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
269/400  (269/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 5 Aoû 2014 - 12:22
Oh mon dieu ! Le puissant Megamind est devenu un électron libre !

Blague à part, c’est un chouette exploit. Je n’ai pas autant rigolé qu’avec ta dernière mission, mais tu as largement rempli le quota humour sur cet écrit. Et pour entretenir les clichés, ta lecture est TRES fluide, surtout avec ce personnage.

Pour continuer dans cette idée, Megamind et Nounou parlent énormément ensemble (enfin, surtout Megamind). Des échanges de paroles aussi farfelues les unes que les autres, et surtout, surévaluer à souhait. Tu crées une sorte de besoin, on ne peut pas stopper la lecture, on veut absolument savoir la suite des évènements. Tu montes en crescendo pendant la première partie de ton exploit, en passant par tout les états d’esprit possible et inimaginable pour notre être bleu pour aboutir sur la chose la plus invraisemblable possible, cette mini-conclusion est plaisante.

Arrivé à la seconde partie, je t’avoue que l’ambiance retombe un peu. Surement car tu passes à quelque chose de plus sérieux (désamorcer une bombe, ce n’est pas rien !). Mais ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit ! Tu nous embarques de façon magistrale dans ton délire d’ingénieur, à se demander si tu t’es renseigné sur la véritable conception des bombes.

En bref, pas de fausse note dans cet rp.

Exploit accompli.

Facile : 12 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS. (2 en vitesse.)

_______________________________
 
messages
membres