Derniers sujets
» Mille Épines
par Death Hier à 18:27

» Cachons tout ça
par Milla Maxwell Hier à 11:08

» Tombent les masques
par Maître Aqua Dim 10 Déc 2017 - 0:41

» ...comme si c'était hier !
par Death Dim 10 Déc 2017 - 0:31

» Fiche Technique: Waltz
par Waltz Sam 9 Déc 2017 - 17:52

» Au coeur du Vide
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 17:29

» La vertu des brutes
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 16:56

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Kestia Sam 9 Déc 2017 - 9:47

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Ven 8 Déc 2017 - 21:12

» Le savoir c'est le pouvoir
par Surkesh Ven 8 Déc 2017 - 19:46

» Attaque Nocturne
par Chen Stormstout Ven 8 Déc 2017 - 15:16

» Waltz, Le Valseur [terminée]
par Chen Stormstout Jeu 7 Déc 2017 - 17:09

» Nashira - Alya, les Sorcières aux Mille Savoirs et Anysa, la Lame de l'Avenir
par Nashira - Anysa - Alya Mer 6 Déc 2017 - 22:40

» Insomnie
par Chen Stormstout Mar 5 Déc 2017 - 19:10

» Trophées de Narantuyaa
par Narantuyaa Mar 5 Déc 2017 - 14:09


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Femme de ménage.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Luxure
Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 27
Date d'inscription : 08/07/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
50/270  (50/270)
Mar 22 Juil 2014 - 22:37
« C’est… absolument dégueulasse… » Lança-t-elle avec dégout, portant une main rapide à son visage pour couvrir sa bouche et son nez. La purification s’envolait dans les airs pleine de malveillance… l’odeur était infecte et à ce moment-là, Oasis sentait toute sa tripaille s’agiter dans tous les sens. Elle n’osait imaginer ce que ça donnerait quand tous ces corps brûleraient… puisque les corps démembrés, déchiquetés et éventrés ne sont pas les pires. Non… le pire c’était les cobayes et expériences ratés, ainsi que les cadavres d’abominations disséqués sans vergogne. C’était atroce à voir et abjecte à sentir… malgré tout, la réussite demande parfois de se faire violence.

Elle se saisit du grimoire et tâcha de se concentrer malgré cette… sale ambiance. Ça lui était physiquement impossible de se rapprocher plus, ne serait-ce que d’un pas… et pire que cette vision cauchemardesque : le grimoire traitant du sort Brasier. Le saviez-vous ? Rien que pour le sort brasier, magie basique par excellence… il y a une bonne dizaine de pages, si ce n’est plus, à lire. Ah la magie… l’immatériel, la création, le rêve et… de la théorie pompeuse. Le pire ? Avant de s’intéresser au sort brasier… il faut se taper la trentaine de pages sur le pourquoi du comment de la nature de la magie et du mana.
Comme quoi… Oasis s’en alla précipitamment, fuyant cette odeur infecte le calme et l’odeur forestière du bois qui protège le manoir abandonnée. Assise contre un arbre, elle se mit à étudier le grimoire.

« Bon… ça me saoule déjà… Introduction : Qu’est-ce que la magie ? »

Selon l’auteur, la magie se résume en un concept très simple… créé ce qui n’existe pas. Toujours selon l’auteur, on peut réunir tous les sorts de magies existants pour les classer, plus simplement qu’elle ne l’aurait imaginé, en deux catégories : l'illusion et la création. La différence se trouve dans les lois de la nature et de la physique. L'illusion ne leur est pas soumise, mais l'altération oui. Ceci semble indiquer que l'altération est la plus faible des deux, mais cette idée est fausse. La création donne naissance à une réalité reconnue par tous. La réalité de l'illusion quand à elle, n'existe que dans l'esprit de qui jette le sort et de sa victime.
Pour maîtriser la création, il faut d'abord accepter l’idée que la réalité soit trompeuse et fausse, qu'elle n'existe pas vraiment. Notre réalité... fruit du hasard, des dieux ou d’autre chose ? Pour le magicien, cela n'a pas vraiment d'importance. Ce qui compte, c'est la façon imparable dont le charme a été formulé, insistante sans être insultante.
Jeter des sorts de création consiste à convaincre une puissance supérieure qu'il est plus facile de changer la réalité que de la laisser telle quelle. Ne croyez surtout pas que ces forces soient sensibles. Nous pensons plutôt qu'elles sont comme le vent et l'eau, persistantes mais sans pensées. Tout comme on dirige le vent ou l'eau, il est plus facile d'effectuer un détournement habile que d'exercer une résistance soutenue. Exprimez le sort comme un changement subtil et il aura plus de chances de succès.


La réalité est illusion et l’illusion est réalité. – Mukuro Rokudo, quatrième Boss de la Lumière.

Oasis comprenait, plus ou moins… la magie, par sa nature même, force le mage à écarter toute logique de son esprit, à accepter une sorte de folie temporaire, dont on pourrait dire qu'elle s'apparente fortement à la corruption de l'âme. En effet… le corps humain ne peut pas produire de feux ou d’éclairs, pourtant, il faut comme qui dirait sa laisser allez à la folie et… admettre que l’illogisme du pouvoir magique dépasse la logique du monde et de ses lois scientifiques.
Être mage c’est s’élever au-dessus de la science sans jamais l’ignorer… et enfin, le sort de boule de feu apparut en tant qu’exemple. Pour qu’un feu naisse, il faut du carburant, du comburant et un combustible. Or, la magie peut se substituer au trois, ce qui rend l’apparition d’une flamme dans le creux de la main possible.

« En gros, pour être mage… il faut envoyer se faire foutre la science ? Ça ne peut pas être aussi simple, sinon je serais déjà mage… »

Et en effet, ça n’était pas si aisé.

« Chapitre I : Le pouvoir magique et son flux. »

La magie, comme l’art, est cruelle et injuste. Le peintre s’entraine à son art, travaillant son coup de pinceau comme un guerrier travaillerait ses coups d’épées. Or, tout le travail du monde ne permet pas d’avoir du talent… loin du talent manuel, le talent pour l’art tient en un mot : sensibilité. Quand bien même un homme apprendrait à retranscrire à la perfection le monde qui l’entoure de sa peinture, sans une certaine sensibilité à la beauté, il ne fera que des croutes sans âmes. Le parallèle parait fantasque et pourtant, si logique. De la même manière qu’un peintre doit forcément avoir une sensibilité à la beauté du monde pour la retranscrire… un mage doit forcément avoir une sensibilité à la magie pour l’utiliser. Il n’y a pas de règle à ce niveau… ainsi, certains que l’on nomme Mage Bleue naisse avec une compréhension naturelle et instinctive de la magie. Quand à d’autres, ils ne réussiront jamais à lancer le moindre sort.
Un enchantement de ma création –dont je garde le secret, curieux que vous êtes- va vous permettre de savoir si oui, ou non, vous avez une sensibilité magique. Si la phrase qui suit vous apparait en couleur après que vous ayez passé votre doigt dessus, ce sera donc la preuve que vous avez en effet une sensibilité magique, aussi infime soit-elle. Et suite à cette révélation, en étudiante studieuse, Oasis laissa glisser son index le long de cette phrase…

La magie doit servir l’homme, non l’asservir.

Oasis leva les bras vers le ciel et s’écria dans la joie !

« Youhou ! »

Elle était prête à avaler le livre d’une traite ! Or… la suite la refroidit immédiatement. Des tas de… formules, explications sur la nature du feu et son impact sur différentes matières. Car oui… même s’il faut envoyer foutre les lois de la nature pour lancer un sort, auparavant, il faut les comprendre. Chose difficile pour Oasis qui a très vite délaissé les bancs de l’école pour les trottoirs… et quand bien même, ses talents se sont toujours portés plus sur les lettres que la science.
Bon… Oasis était contente de savoir qu’elle pourrait être mage un jour mais… lancer un sort de brasier n’est pas ce qui l’intéresse le plus. De plus, ça prendrait trop de temps et dans trois jours la montagne de cadavre serait encore là.

Par contre… elle se décida à garder le grimoire et prétendra qu’il a brûlé lors d’un échec dans une tentative de lancer le sort brasier. Question de crédibilité, il va quand même falloir brûler les corps… et prétendre que ça été fait par ce fameux sort, tant qu’à faire.

La belle alla en ville, pénétra dans une épicerie, n'adressant qu'un regard bref et méprisant à l'épicière, entamant de récupérer diverses bouteilles d'huiles. La bonne-mère victime d'embonpoint -elle doit probablement être marié depuis des années- hurlait à la jeune femme de reposer ça tout de suite, la traitant de voleuse et de putain.
Oasis laissa tombé l'huile au sol... et dégaina son fouet, frappant l'épicière au visage dans un claquement sec, instantané comme une balle.

« Une voleuse, une pute, oui... mais celle de la Princesse Ariez, grosse vache ! »

C'est si bon d'obtenir ce qu'on veut, comme ça, juste en se présentant et en donnant quelques coups de fouet... la vie de Coalisée, Oasis pourrait s'y habituer sans mal. Sans attendre, elle retourna à la place des fêtes affronter l'odeur putride... qui n'en devint que plus écœurante mélangé à celle de l'huile.
Une cigarette à sa bouche, elle alluma celle-ci d'une allumette... et sans l'éteindre, la jeta sur cet amas de corps puant qui partit en un feu de joie !

« Pitié... faite que cette odeur s'en aille au plus vite... »
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Boucher de Grimm
Masculin
Nombre de messages : 506
Age : 27
Date d'inscription : 05/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1034/0  (1034/0)
Mer 23 Juil 2014 - 12:55
Mission accomplie.

Mon commentaire risque d’être cours car je n’ai pas beaucoup de chose à dire !

Toute la partie évoquant la lecture du livre est particulièrement bien écrite, j’avais presque l’impression de me retrouver sur un banc d’école à apprendre le « comment que c’est que ça marche la magie ? ». Chaque intervention d’Oasis est bien rythmée et appréciable pour en apprendre un peu plus sur la jeune femme. En bref la première partie est vraiment chouette à lire !

Peut-être que l’on devine trop facilement la fin de ta mission, mais ça reste très bien interpréter et toujours aussi fun à lire. Bref, bravo et je suis pressé de voir la suite.


Très Facile : 6 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS. (En magie)

_______________________________
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nettoyage... Où est la femme de ménage? [ PV Matt ]
» libre (f) •• étudiante, femme de ménage pour payer ses études
» Blagues des quais
» La femme de chambre poursuit le NY Post pour diffamation
» Jeune Femme Haitienne Vendue a Montreal Recherche identite