Roi du Chateau Disney

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
88/650  (88/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 20 Juil 2014 - 2:39
La Terre des dragons.
Cet endroit avait toujours fasciné le Roi souris. La liberté, la sensation de n'avoir aucune limite... c'était l'effet que cet endroit lui faisait. Les villages comme les grandes villes dégageaient une insouciance impressionnante.... Du moins, avant la guerre, et les ravages qu'avaient provoqués les Huns dans une partie de la région.
Ca faisait un moment qu'il n'était pas venu dans le coin, en grande partie à cause des récents événements au Château Disney, et il devait avouer qu'il se réjouissait de changer un peu de paysages, même si il n'était pas franchement ici pour s'amuser ou prendre des vacances, loin de la.
En vérité, la petite souris allait rendre visite à un dragon.

Ancalagon était connu dans tout ce monde, et dans les autres, pour avoir un tempérament de feu (sans mauvais jeu de mots) et pour ne pas arranger les choses, il s'agissait d'un dragon énorme, le plus majestueux qui soit. Mickey aurait du être inquiet de se rendre la bas, même sur invitation officielle du cracheur de feu. Mais quand son vaisseau gummi atterrit à la Cité Interdite, c'était plutôt l'excitation qui primait.
Ancalagon était un monstre millénaire, qui avait une vue complète sur le monde de la Terre des Dragons. Il voyait tout, il savait tout. Si le Roi jouait bien toutes ses cartes, alors il pourrait s'assurer l'aide de cette incroyable bete, et alors avancer dans ses recherches. C'était le plus important.
Et si dans le même temps, il pouvait redonner une raison de vivre à ce dragon, et si il pouvait se faire un ami, alors ca ne pouvait que l'enchanter.

La fin du voyage se fit à dos de cheval, au travers des rizières à perte de vue. La montagne enneigée était comme un mirage, au loin. Même avec des animaux infatigables, et protégé par une bonne dizaine de soldats de l'armée impériale, ils leur fallut deux jours de marche pour arriver au pied de la montagne.
Alors, le convoi s'immobilisa, à la grande surprise du Roi.
-Nous sommes désolé, Majesté... Nous ne pouvons aller plus loin.
Mickey se rappelait alors de ce qu'on lui avait dit : le dragon n'acceptait que des personnes de sang royal, aux alentours de sa cachette.
-Très bien... alors je vais continuer à pieds.
-Ne vous inquiétez pas, nous vous attendrons ici !
Mickey le salua, et reprit sa marche, peu désireux de faire attendre une personne aussi impétueuse. Et après des heures de marche dans une pente abrupte, un souffle lourd et ronronnant provenant de l'intérieur de la montagne lui prouva qu'il n'était pas loin du but.

Il finit par s'arreter devant la grotte, et la fumée qui en sortait, fine mais bien noire, lui donna envie de sortir sa Keyblade, rien pour etre sur....mais il se dit que la dragon n'apprécierait pas de le voir s'approcher avec une arme. Alors il frotta ses mains l'une contre l'autre, et s'avanca dans la grotte, se sentant tout de suite moins fier de lui, surtout quand les renforts étaient à plus d'une heure de marche, en contrebas.
-Voila bien longtemps que je n'avais plus senti l'odeur de la peur d'aussi près.
Une voix caverneuse le fit sursauter violemment. Le cœur filant dans sa poitrine, il tendit l'oreille.
-Excusez moi, je ne suis pas habitué à rencontrer des personnes aussi célèbres que vous.
Un rire lui répondit.
-Ne me prenez pas pour un idiot, majesté.
Finalement, se disant que si le dragon avait l'intention de le bruler, il l'aurait fait depuis bien longtemps, il s'avanca et déboucha dans une énorme grotte. Au centre de celle ci s'étendait une grande table couverte de nombreux mets frais, tous originaires de la région, des fruits et des sucreries qui lui donnaient déjà l'eau à la bouche. Le tout digne des plus grands festins de la cour...mais pour une personne.

Il leva les yeux vers le fameux Ancalagon, un majestueux dragon rouge écarlate, avec des yeux verts émeraude. Il était à la fois magnifique et effrayant. Rien a voir avec une certaine maléfique, cependant. Son apparence était beaucoup plus...mystique.
Immédiatement, son premier réflèxe fut de s'incliner, malgré le fait que lui et lui seul était Roi, ici.
-Asseyez vous majesté.
-Je ne crois pas que vous partagerez ce bon repas avec moi, n'est ce pas ?
-Ne craignez rien, je ne mange pas de souris, non plus.
Mickey sourit, se sentant bien plus à l'aise qu'il l'aurait imaginé....Du moins pour le moment. Il s'assit avec précaution sur le siège offert, et observa la table devant lui.
-Mangez, allez y.
Désireux de ne pas mettre le dragon en colère, et parce qu'il avait terriblement faim, le Roi se servit rapidement et abondamment.
Le dragon souffla de l'air par son nez et bougea de place, le vrillant de ses yeux verts de facon impitoyable.

-Alors, majesté, vous n’êtes pas simplement ici pour me tenir compagnie, n'est ce pas ?
-J'ai cru entendre que vous étiez seul.
-La n'est pas la question.
Encore une fois, il grogna, et Mickey baissa légèrement la tête.
-J'ai simplement quelques questions. Vous savez, la routine. Rien d'important.
-Vous voyez, Majesté... je sais beaucoup de choses, y compris que les mondes sont en guerre... Cela m'étonnerais fort que vous ne cherchiez pas de réponse. Et vous auriez tort de ne pas en profiter.
Mickey prit une grosse bouchée de la nourriture devant lui, avant de répondre.
-J'aimerais savoir si vous aviez connaissance des activités de l'Ombre, dans la région...
Le dragon rit.
-Depuis que le Consulat régit ici, les vrais activités que les considérerait démoniaque sont celles des Huns. Bien évidemment, il y a les trois dragons légendaires qui terrorisent la région...
Mickey eut un haussement de sourcils.
-Vous....
-Non, je ne suis pas l'un des leurs. Je suis bien trop vieux pour ces choses la...plus personne ne me crains.
-Détrompez vous. Peu de personnes sont assez courageuses pour revenir jusqu'ici.
Le dragon eut un rire, encore une fois.
-Vos mots trouvent écho dans le cœur d'une bete qui a vécu pour bien trop longtemps, majesté.
-Vous vous languissez, n'est ce pas... ?
Ancalagon ne répondit pas.
-Je vous propose une occasion de participer. Je sais que l'argent n'est pas une préoccupation pour vous...Mais je vous propose l'occasion de faire quelque chose qui pourrait influer sur le destin de tous les mondes. A vous de faire votre choix.
Une lueur amusée traversa l'oeuil du dragon, qui le fixait.
-Comme je vous l'ai dit, les véritables ténèbres se trouvent chez les Huns.
Mickey comprit finalement ce qu'il voulait dire : encore une fois, les terribles guerriers utiliseraient les pouvoirs des Sans Coeurs ?
-Il semblerait que ce soit à cause des trois dragons que cette activité n'a cessé d'évoluer, depuis quelques mois...
Le dragon grogna de nouveau.
-Ca mérite d'explorer cette piste, n'est ce pas, Majesté ?

La souris hocha la tete et finit par poser ses baguettes, tandis qu'Ancalagon s'approchait de lui, le faisant se tendre légèrement.
-Revenez me voir. Mais cette fois, ne soyez pas en retard. Je ne mange pas les souris...Par contre vous ne serez pas sans savoir que je déteste qu'on me fasse attendre.
Son regard lui envoya un frisson terrible dans le dos.
-Euh...hm... d'accord. Je vous le promets.

Cette expédition dans les montages de la Terre de Dragons n'avait pas été infructueuse, bien au contraire. Ce monde méritait d’être exploré, en profondeur et avec intérêt. Qui sait ce qu'on pourrait y trouver qui l'aiderait dans sa quete...Mais ce qu'il savait aussi, c'est qu'Ancalagon avait besoin d'aide pour redevenir le dragon qu'il était autrefois, et que la compagnie de Mickey pourrait etre le tremplin dont il avait besoin pour ouvrir ses ailes. Ce qui est sur, c'est qu'il ne l'abandonnerait pas.
messages
membres