Héros en devenir

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Caporal
XP:
86/100  (86/100)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 9 Juil 2014 - 12:58
Les sans-cœurs… cette mission donnait à Léo la chair de poule et le faisait très clairement douter. Certes… il est le premier à taper sur la lumière, groupe que le jeune homme trouve trop peureux et trop peu sûre de sa propre force. Cissneï lui aurait demandé de débarrasser la création des chevaliers-momies et gargouilles qu’il croiserait. Rufus lui, veut les étudier et les comprendre… alors bon, en théorie c’est sympa comme plan. En pratique, qui sait ce que les scientifiques de la Shinra feront avec ces deux trucs là… mais sa position l’obligeait à obtempérer. La Lumière, ca n’a juste pas été possible… mais sincèrement, il le regrettait lors de cette mission précisément. Bien, Léo restait dans la même optique… de l’entrainement, du fric, de la puissance, de l’influence et enfin du pouvoir, le pouvoir d’influer sur le monde. Le pouvoir de dire… je ne veux pas de ce groupe-là dans mon monde à respirer un air plus ou moins semblable au miens !
Léo était adossé au vaisseau dont la gueule de métal était ouverte sur deux cages… on peut assommer un sans-cœur ? Non, il ne pensait pas que c’était possible… et n’avait pour l’aider que des chaines trouvé à même la Ville d’Haloween. Finissant de fumer sa clope, un regard sérieux au visage mais la fourrure de lion-garou hérissé par l’appréhension. Ses moustaches frétillaient, comme pour l’avertir de quelque-chose ! D’un danger ?!

Léo était sur ses gardes… après un sursaut, se rendant compte que finalement, ce n’était que le vent. Le TURK en formation ne pensait pas pouvoir être aussi apeuré par deux simples sans-cœurs… et refusait de l’être, jetant sa clope à terre, s’avançant au cœur de ce musée des horreurs.

Dans une ruelle sombre, glauque et vide de présence, sinon celle du vent glacé… une momie qui tourne subitement la tête vers Léo, le pétrifiant de peur un instant, un seul œil jaune visible derrière les bandages qui le braquait comme un fusil sniper. La meilleure défense, c’est l’attaque… alors il le chargea de toute sa vitesse, se repliant au dernier moment mais un instant trop tard… une griffure de grande ampleur et profonde ornait maintenant son torse. Léo eut la plus grande peine à éviter les mouvements saccadés et rapides, mais néanmoins brutales de cette momie aux membres trop longs.
Qu’il ne supportait d’avoir affaire à ce type d’ennemi, ceux qui ont de l’allonge… elle avançait comme désarticulée, menaçant de s’effondré comme des mikados à tout moment. Une créature horrible !

Une grande respiration plus tard… Léo y retourne, s’arrêtant à ce qu’il estime être l’extrême allonge de la momie. Cette dernière arme sa griffe et frappe, son bras ridiculement long intercepté ! Après avoir attrapé son poignet, le jeune homme tira sèchement pour la momie à lui et enchaina d’un coup de pied bien sentit en pleine tête ! La créature sembla quelque peu désorientée après avoir percuté une maison de plein fouet… et Léo ne la laissa pas reprendre son souffle, n’ayant de cesse que de la frapper. Il utilisa plusieurs fois de suite la lame du réveil… qui porte mal son nom, d’ailleurs. En frappant sans hésitation et sèchement, on peut repousser l’ennemi… et après s’y être acharné, il parvint à repousser la momie jusque dans la cellule prévu à cet effet.

C’est seulement une classe moyenne ça… et franchement, pas la plus dangereuse. Le prochain ennemi vole… et Léo est très mal barré pour gérer ça. Il décida de faire une pause, pour reprendre son souffle et son calme, tâchant au mieux de domestiquer cette unique griffure… déjà bien violente. La Momie n’était finalement pas très dur à anticiper… mais pouvait bel et bien surprendre, ce fut surement une énième leçon mille fois rebattu mais qui le sera encore une fois : jamais, ô grand jamais, on ne baisse sa garde.
Quand on a si peu d’allonge… on se doit d’encaisser et parer, non pas subir.
Léo se mit à arpenter la ville sombre et effrayante… cherchant une gargouille !


« … »

Léo se retourna pleins de sueurs froides, apercevant une gargouille la bouche grande ouverte et semble-t-il, prête à l’avaler tout cru. De juste, il empêcha sa machoire de se refermer à l’aide de ses deux mains… mais il ne sentit la chaleure que trop tard, une boule de feu explosa et projeta les deux adversaires chacun loin de l’autre ! Ce n’était pas optimal d’être séparé de plusieurs mètres d’un ennemi quand on se bat à corps à corps… et la gargouille s’élèva dans les airs, entama un bombardement de boule de feu. Léo, encore choquée et brûlée, partit en courant ! Il ne fuyait pas mais battait en retraite, allant de couvert en couvert, voyant à chaque fois sa précédente couverture partir en cendre.
La lame du réveil ne fait pas que repousser les ennemis… elle repousse aussi les sorts et ses boules de feux sont parfaites pour être renvoyés.

Cacher depuis plusieurs longues secondes derrières le muret d’un cimetière, il se risqua à un regard… la gargouille avait disparu ? Léo se retourna, instinctivement et revit la gargouille, la gueule déjà en feu ! Le jeune TURK arma la paume de sa main… et repoussa la boule de feu jusque dans les entrailles de la gargouille ! Vlan ! Son cri fut horrible, bien que dénuée d’âme, simplement empli de souffrance.

Léo chargea la gargouille, la plaquant au sol et roulant en tonneau sur le sol froid… jusqu’à finalement se trouver un genou posté sur le dos de la créature, celle-ci face contre terre. Son genou placé entre les deux ailes… Léo en attrapa une dans chaque main… et les arracha ! Bien que presque mort, la gargouille fut incroyablement dur à maitriser et à ramener jusqu’au vaisseau… mais avec ses racines en guises de pates, elle n’allait jamais très loin quand l’errant ne parvenait à la retenir.
Finalement, au bout de ses forces, il avait enfin rendu captif la gargouille et s’alluma une clope, savourant la victoire… jusqu’à ce qu’un groupe de cinq gargouilles et six momies ne forcent le départ en catastrophe !

messages
membres