Derniers sujets
» Aux abonnés absents
par Kurt Brown Aujourd'hui à 14:09

» Breaking News : Course poursuite à Costa Del Sol !
par Roxanne Ritchi Hier à 18:50

» La Menace Chocolatée
par Rufus Shinra Hier à 17:56

» Trois petits oiseaux
par Rufus Shinra Hier à 17:37

» De l'ennui naît l'horreur
par Maître Aqua Hier à 16:50

» Promenons-nous dans les bois -
par Agon Wiley Hier à 10:38

» Il faut du soin
par Pamela Isley Ven 21 Juil 2017 - 12:18

» Thé glacé sous les palmiers
par Kurt Brown Jeu 20 Juil 2017 - 16:25

» Après une pause
par Abigail Underwood Jeu 20 Juil 2017 - 13:24

» Libre, l'univers pour t'accueillir
par Abigail Underwood Jeu 20 Juil 2017 - 13:11

» Est-ce qu'il y a un médecin dans l'assemblée ?!
par Chen Stormstout Jeu 20 Juil 2017 - 12:04

» Entre ciel, terre et campagne
par Agon Wiley Jeu 20 Juil 2017 - 9:49

» Des morceaux de Fred dans les cheveux
par Jecht Jeu 20 Juil 2017 - 1:43

» Les Orphelins
par Natsu Dragneel Mer 19 Juil 2017 - 21:43

» Réglementations et demande de Partenariat
par Le Cygne Mer 19 Juil 2017 - 16:45


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Feu de joie
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Clé du Destin
Masculin
Nombre de messages : 992
Age : 21
Localisation : Château Disney
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3449/3500  (3449/3500)
Sam 14 Juin 2014 - 14:33
  • Une ombre a filé a travers la rue de la gare. La ville, plongée dans l’obscurité allait bientôt retrouver un peu de Lumière. Les habitants de cette ville devaient cesser de vivre enfermés chez eux, dans la nuit noire et sans fin de ce monde. La Boss de la Lumière avait choisi quelqu’un qui connaissait très bien la ville pour cette mission. Et c’était moi !

    Bon, en clair, fallait foutre le feu. Je doutais que ça virerait les ténèbres ici, mais bon. Je pensais plus a un truc genre, sceller une serrure ou quoi, ça aurait plus d’impact. Enfin, voilà que je devais trouver des drapeaux de la coalition pour y mettre le feu. C’était dur ? Non, pas du tout. Est-ce que faire ça sans se faire remarquer l’était ? Un peu plus déjà.

    Parce que ouais, fallait bien se rappeller qu’après mes exploits en ville, la sécurité avait été renforcée. Enfin, ça je le savais pas jusqu’à ce que j’y aille, mais quand j’ai vu qu’ils étaient par troupes de 10 a faire leurs rondes… C’était chaud.

    Heureusement, le premier drapeau que j’ai trouvé, bah il était dans une ruelle et y’avait personne. J’ai brandi mon arme vers le drapeau, ai allumé une petite flammèche au bout avant de voir le morceau de tissu orné du symbole de la coalition prendre feu. Ca se consummait pas vite cette connerie. Enfin, alors que j’étais là a contempler l’embrasement de l’étendard, des bruits de pas sourds me firent me rappeler qu’il fallait pas trainer.

    Alors j’ai continué, jusqu’au circuit du tram’. Alors, attention, petite pause dans la mission. Sur la trajectoire du tramway, y’avait justement une belle rangée de dix débiles en armure. Le tram lui roulait doucement. Mais il est passé a côté de moi et… j’ai pas resisté a lui mettre un sort de célérité. Résultat, le truc est parti comme une balle, et il a fait un strike dans les soldats qui évidemment n’ont pas eu le temps de voir quoi que ce soit. C’était cool !

    Enfin, alors que certains n’étaient que sonnés, il a fallu que je me planque. C’était donc sur le toit du magasin central que j’ai décidé de me cacher. Et ils m’ont pas trouvé ! Et ils m’ont pas cherché spécialement non plus ! Par contre, dans l’opération, moi j’ai trouvé un autre drapeau coalisé, alors j’y ai foutu le feu aussi.

    Cette mission incendiaire ressemblait plus a un « brule tout les drapeaux, ça fait plaisir », mais c’était marrant quand même. J’étais comme Sam Fisher, un célèbre agent de la Shinra au visage inconnu. Indétectable, et capable d’infiltrer n’importe quoi en peu de temps. Par contre les drapeaux, y’en avait pas 40, fallait que je me rapproche du manoir, et là ça craignait déjà plus.

    Parce que faut pas oublier que bon, plus tu te rapproches, plus t’as de chance de te faire chopper quoi. Donc bah, j’ai cramé les deux énormes drapeaux, genre 10 mètres de haut les trucs situés de part et d’autre de la brèche dans le mur. Là t’avais un bon gros feu énorme. Avec la tête de chien ou je sais pas quoi qui brûlait.

    Bon après, j’ai pas trainé évidemment, parce que grand feu, grande lumière… y’avait les petites bleusailles qu’arrivaient. Je devais tuer personne, et… l’incident du tram, j’crois que c’était déjà de trop. Alors en hauteur sur un toit, je les ai vu demander de l’eau et essayer d’eteindre les incendies. Peine perdue, la moitié avait déjà brûlé, et le reste leur était inaccessible ! Bref, j’suis passé chez le paki chercher une glace a l’eau de mer et je suis reparti en vaisseau, toujours sans me faire chopper.

_______________________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange de Réconfort
Féminin
Nombre de messages : 576
Age : 22
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
564/0  (564/0)
Mar 17 Juin 2014 - 21:44
Bonus pour le Paki, bonus pour Sam Fisher, MALUS POUR LE TRAM.

Non mais t'imagines, tu es un étudiante qui va à la fac en tram, comme tous les matins entre des types flippants en essayant de battre son score de 2048 et là tu pars à cent à l'heure !? (d'accord vu le contexte il ne devait pas y avoir tant de monde que ça dans se tram, y'a une fac a la Cité du Crépuscule ?)

Plus sérieusement, la mission est remplie, mais bien trop vite, j'ai eu l'impression de tout lire en deux secondes. Après, c'est un peu devenu la marque de ton personnage, vite fait, bien fait. Ça reste dommage que toutes les conditions et objectifs soient remplis (moyennant massacres, incendies et encore des massacres) mais avec si peu de texte a se mettre sous la dent.

Mission périlleuse ; 35 points d’expérience + 300 munnies + 3 PS : 2 en magie et 1 en vitesse

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joie Ineffable
» Duel en duo...pour la joie des foules.
» Ô joie, Ô bonheur
» « Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse. » (Tommy J.)
» Pendaison de crémaillère. Joie. [PV Clyde] [Terminé]