Derniers sujets
» Météo en live : le 18 octobre
par Janna Aujourd'hui à 13:02

» Pour un peu de bien
par Lulu Aujourd'hui à 13:00

» La Chute de Nottingham
par Général Primus Aujourd'hui à 12:58

» Tombent les cartes
par Lenore Aujourd'hui à 9:06

» Tombent les masques
par Agon Wiley Aujourd'hui à 4:28

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:24

» Et là, un squelette !
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:15

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Aujourd'hui à 2:21

» Field of Heroes
par Invité Aujourd'hui à 2:18

» Répétition
par Arthur Rainbow Hier à 21:39

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Rufus Shinra Hier à 18:21

» La cerise sur le gâteau
par Général Primus Hier à 15:04

» Loué soit Son nom
par Cypher Hier à 14:01

» Tombe la chemise
par Cissneï Hier à 3:26

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Cissneï Lun 16 Oct 2017 - 23:19


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Le respect se mérite ( mission)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Homme de Confiance
Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 24
Date d'inscription : 14/04/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
161/350  (161/350)
Mer 21 Mai 2014 - 3:21
Une salle d’arcade ? Sérieux ? Le Lieutenant avait débord crut à une farce avant de voir l’air plus que sérieux de son supérieur. Hésitant entre le rire ou l’incompréhension de cette mission, Indrick entreprit de saluer son chef avant de tourner les talons et de partir sans demander son reste. Marchant rapidement dans les couloirs, notre chef d’escouade avait encore du mal à digérer le coup. Mais les ordres étant ce qu’ils sont, il ne pouvait que se plaindre dans un coin sans avoir de possibilité d’écoute de la part des Hauts Gradés. Au lieu de prendre la direction des quartiers de son escouade, le Chef d’escouade fit un détour vers la salle d’entrainement.
La pièce, grande, ressemblait à un grand hangar vide, celle-ci était protégée par un énorme dôme en verre opaque qui permettait aux occupants de profiter de la lumière du soleil sans être trop déranger par la chaleur. L’endroit contenait plusieurs rings et autres lieux de combat, mais aussi des instruments de musculation en tout genre. Des dizaines de soldats s’entrainaient ici et là, perfectionnant son manimant de l’arme blanche ou ces prises de combats, Indrick en salua quelques s’un et continua sa route. Il prit une porte donnant sur l’extérieur, aussitôt le brouhaha des soldats et des lames laissa place à celui des fusils. Devant lui se trouvait un énorme terrain vague, une ligne de soldats de tout genre se trouvait positionnée devant des cibles immobiles ou en mouvement selon le niveau de difficulté, à différente distance. Notre Lieutenant longea la rangée de soldat à la recherche des siens, il ne lui fallut pas longtemps pour voir (ou plutôt entendre) Tio en grande conversation avec un soldat de taille moyenne. Les cheveux blond coupée court, les yeux bleu, d’une stature correcte, le soldat ne porter non pas l’uniforme des soldats, mais une armure de combat (pas une armure de chevalier comme les chevaliers, mais une armure plus…moderne), avec posée sur sa tête, une paire de lunette de protection aux verres bleu maintenu par un lien en cuir. Le soldat devait avoir le même âge que notre Lieutenant si ce n’est plus. Il semblait avoir de l’expérience à en juger par ces cicatrices. A voir les grands gestes de Tio et l’arme tordu dans les mains du Blond, Indrick comprit très vite la situation et poussa un soupir de lassitude en s’approchant.

-Si je te dis qu’il était déjà comme ça !
-C’est impossible ma petite dame ! Ce fusil était en parfait état avant que je ne vous le donne pour vous entrainez.
-C’est pas de ma faute si ton arme tien pas.
-C’est un fusil d’assaut Gauss45, il est fait pour être tenu ainsi et pour abattre des ennemis a distance….Et non pas pour servir de massue préhistorique ! Lui répondit sèchement le Soldat.

Alors que Tio commençait à montré des signes aggravant d’énervement et de perte de contrôle, notre Lieutenant arriva enfin.

-Qu’est-ce qui se passe ici ?! Baird ! Explique-toi !

Le soldat murmura un juron à l’intention de l’Amazone avant de se retourner vers son supérieur.

-Rien Lieutenant, juste une divergence d’opinion entre soldats.
-Une…Divergence ?
-Oui Monsieur, apparemment le soldat deuxième classe Tio ne sait pas que la fonction première d’un fusil est de tiré et non pas de matraqué bêtement l’arme sur le premier venu.
-Quoi ?! Répète-le blondinet !
-Assez !

L’ordre, bien qu’exclamait sans haussé le ton, était sans équivoque. Pourtant, la guerrière avait autre chose en tête, poings et mâchoire serraient, son esprit était en ébullition, comment ce petit gringalet pouvait se moqué d’elle ?! Sans tenir compte de l’ordre de son supérieur Tio leva son poing et s’apprêta à l’abattre sur l’origine de sa colère. Poussant un cri de rage elle abattit son poing sur ce qui devait être le visage du Blond. Le coup toucha effectivement une cible…mais pas celle voulu ! Réagissant aussi vite qu’il pouvait, Indrick s’était interposer entre le mastodonte et sa victime afin de prendre l’attaque à sa place, le choc fut terrible, mais notre Chef tenu le coup. Comprend ce qu’elle venait de faire, Tio était toute fois trop fière pour s’excuser et encore moins regretter son geste. Ce qui est fait, est fait ! Malgré les bruits de fusil, certains soldats avaient vu ce qui s’était passé et bientôt un petit groupe de curieux s’était former autour de l’escouade. L’Amazone retira son poing et se mit en position de combat, prête à frapper. Immobile le Lieutenant posa doucement sa main sur sa joue qui commençait à enflait, c’était un miracle qu’il ne soit pas a terre en se moment même, palpant les dégâts. Lorsqu’il eut fini, Indrick se mit doucement en position de combat à son tour, sans posait les yeux sur son adversaire, regardant les pieds de celui-ci. Une bulle se créa, puis Tio chargea ! Poussant un hurlement sauvage elle lança son poing de nouveau sur le visage de son supérieur, du moins, essaya. Le Lieutenant esquiva l’attaque d’un simple mouvement des hanches et attrapa le poignet du Soldat, dans le même mouvement il passa derrière le dos de son adversaire l’obligeant à se tordre, se retrouvant dos à dos avec l’Amazone, d’un mouvement souple et rapide, il fit basculer pour la propulser devant lui…Par terre. Face contre le sol, Humilier, la guerrière poussa un nouveau cri de rage avant de ce lever…Avant de se retrouver plaquer de nouveau au sol par Indrick, celui-ci la m’intentait sous son emprise à l’aide d’une prise de combat, immobilisant ces membres, Tio n’en revenait pas, elle était passée du statue de prédateur a celui de simple proie fragile. N’admettant pas la défaite, elle essaya de se dégager, mais chaque tentative lui tira une grimace et un hurlement de douleur. Le Chef d’escouade ne laissait aucune chance, alors que sa prisonnière était sur le point de se briser le bras toute seule, une voix la stoppa.  

-Tio arrête !

Essoufflé et tentant de reprendre son souffle, Elizabeth venait d’apparaitre dans le cercle. Elle portait son habituelle armure, mais son épée était absente et un fusil était posé derrière ses épaules. Lorsqu’Indrick fut certain que l’Amazone s’était calmée, il la libera, s’écartant de quelques pas, il lança un regard dur envers son insubordonnée, la concerner se massait le bras et s’apprêtait à l’insulté lorsque la sergente l’en empêcha d’un simple regard. Le petit attroupement, comprenant que l’action était terminer commençait à reprendre leurs activités. Le Lieutenant s’adressa sur un ton froid et calme envers la Guerrière.

-Soldat deuxième classe Tio, vous serez vous serez consignez dans vos appartement avec interdiction de les quittait sans mon autorisation, j’ai à faire pour l’instant, mais lorsque je reviendrai je réglerai notre petite…divergence d’opinion. Sur ceux Rompez !

L’escouade ne se fit pas prier et ils retournèrent à leurs postes. Alors qu’Indrick reprenait la route de Q.G, Elizabeth s’approcha.

-Lieutenant je…
-Plus tard sergent.

Le ton, bien que neutre était bien celui d’un ordre. Il reprit.

-J’étais venu pour vous amenez lors qu’une mission importante, mais je vois que certain d’entre vous manquez de self-control. J’irai seul et je n’ai pas le temps de m’occupai du nouveau membre de notre Escouade Baird et des problèmes qu’il a avec Tio. Pendant mon absence vous prenez le commandement de l’escouade et je veux que vous régliez leur différent, d’une façon ou d’une autre !

C’est sans lui laisser le temps qu’Indrick reprit sa route. Laissant un sergent surprit et décontenançait.

-------------

-Bienvenu à la Station ! Bienvenu à la Station !

La voix féminine résonner dans toute la gare, assit sur une voiture d’un train, Indrick pénétra dans ce qui semblait être le carrefour des entrées des jeux vidéo. L’endroit aurai put faire un arrêt cardiaque a tout les geeks et autres fans de jeux d’arcade. Il y avait Mario, Sonic, les personnages de Street Fighter….Et les méchants ! Si le Lieutenant avait eu une vie normal, il se serai surement jetait sur ces idoles des jeux console. L’endroit ressemblait à n’importe quelle gare (mise à part le fait que ces utilisateurs sont des personnages virtuel), des bancs un peu partout et des mendiants...à croire que même dans se monde où le gentil gagne toujours il y a des injustice et des gens plus malheureux que d’autres.

Après un rapide tour des lieux, le Soldat vit enfin son objectif, un jeu appeler Hero’s Duty, un jeu de guerre...Il y a vraiment que les enfants pour croire que la guerre est « cool » et que cela est un divertissement, les pires sont les créateurs de se jeu qui joue sur les atrocités de la guerre pour en faire de l’argent…Pitoyable. Prenant place sur le wagon du train, il attendit que celui-ci démarre lorsque plusieurs soldats en armures s’approchèrent et prirent place. Ils s’installèrent et l’un d’eux voulu questionner l’intrus, mais lorsqu’il vit son arme, celui-ci se retint de justesse, après tout, il y avait déjà le sergent pour lui coller une correction.

Une fois arrivait Indrick n’en revenait pas, l’endroit ressemblait vraiment à une base militaire du futur, des escouades de soldats se baladaient ici et là, des installations High-tech et d’impressionnantes armures et armes, le Lieutenant ce demander même s’il ne pouvait pas en ramener quelques ‘une pour être étudier par un certain Z.

-Halte ! Tu fais quoi ici toi ?! Ton nom et ton jeu ! Plus vite que ça !

Le soldat se retourna et vit une femme, la trentaine peut-être moins, les cheveux blond couper court, des yeux bleu, portant une armure plus fine que celle des gros bras qu’abritait cette base, à sa tête et sa posture, le chef d’escouade comprit qu’il devait s’agir d’un officier.

-Lieutenant Indrick Boreale, je ne viens pas de se monde.

A l’appellation du grade l’officier parut surprit et se mit au garde-à-vous en se présentant à son tour.

-Sergent Calhoun, monsieur ! C’est moi qui gère cette base.

Elle avait beau être un personnage virtuel, on lui avait apparemment implanté les mêmes fonctionnements qu’une armée réel, elle réagissait aux grades…réagirait-elle de la même façon aux ordres d’un supérieur ?

-Repos soldat. Je suis envoyé par mes supérieurs pour ramener vivant un de ces Cybug que vous hébergez.

Nouvelle surprise de la part du sergent, elle parut effrayer et ne comprenait pas pourquoi des gens voulaient ces choses.

-Vous ne pouvez pas Lieutenant ! Ces choses sont dangereuses ! Si elles sortaient du jeu…Les conséquences pourraient être terribles.
-Ce n’est pas à vous de décidez Sergent ! Ces choses peuvent peut-être changer la face d’une guerre qui fait chaque jours des centaines de morts dans les deux camps qui s’affronte….Et là bas, les gens ne reviennent pas à la vie à chaque fin de partit.

Le ton calme et posée était en parfaite contradiction avec la tension du corps d’Indrick.

-Malgré tout, monsieur, avec tout le respect que je vous dois, je ne peux pas vous donnez ce que vous êtes venu chercher…Ces choses ne peuvent pas apporter le salue que vous croyez, ils sont incontrôlable et se multiplie sans cesses, elles n’ont qu’une idée en tête, manger !

Tout à coup une alarme ce mit à retentir dans toute la base.

-Alerte à la pièce ! Alerte à la pièce !

Aussitôt le Sergent quitta Indrick et se mit en position avec ces soldats. A se moment un petit engin mécanique sortit d’un des couloirs et le Lieutenant y vit un écran sur pattes tenant un fusil avec un petit garçon en image. « Quelqu’un doit être entrain de jouer »pensa le soldat, cela lui donna une idée. Alors que l’escouade de soldat et le joueur écouter le discours du sergent, Indrick se faufila par derrière et attendit que les portes s’ouvrirent pour pénétrer dans le domaine des monstres et chercher un moyen de capturer l’un d’eux, seul.
Lorsque les portes finirent par s’ouvrir…le Lieutenant regretta aussitôt son insouciance ! L’immense plateau rocheux était recouvert par ces insectes cyborgs ! Une immense tour se dresser au milieu, c’est de là que venait tout ces monstres. Le ciel était remplit de ces machines volantes, une véritable vision apocalyptique, la fin du monde fait jeu…Quel horreur.

Pendant un court instant, Le lieutenant resta pétrifier par cette vision, non pas qu’il n’avait jamais vu de champ de bataille, mais surtout le fait que ce jeu soit aussi réel et qu’il interprète avec autant de réalisme une bataille.  Mais il fini par vite reprendre ces esprit en voyant que les soldats tombaient ne saigner pas ou que leurs blessures ne les affectaient pas plus que ça.
Réfléchissant à un moyen d’obtenir ce qu’il était venu chercher, Indrick resta à l’entré du vaisseau en attendant le bon moment. Plus le temps passer, plus les insectes devenaient virulent et le soldat dût bientôt défendre sa vie avec quelques soldats restaient en début de stage. Puis tout à coup une énorme colonne de lumière jaillit  du sommet de la tour éclairant le champ de bataille, les cybugs comme de véritables insectes furent attiré par cette lumière et se jetteraient dessus grillant sur place. Lorsque l’endroit fut totalement vidé de ces créatures, le lieutenant quitta discrètement ces soldats et entreprit d’escalader la tour, si ce jeu avait un moyen de détruire ces monstres, il devait forcement avoir un moyen d’en produire de nouveau ! Évitant de recroiser le chemin du sergent et de l’avatar du joueur, Indrick escalada la tour. Elle n’était pas bien difficile, l’architecture était simple et laisser bon nombre de prise pour l’escaladeur. Une fois en haut, il tomba nez à nez avec une vitre, en regardant à l’intérieur, le soldat vit ce qu’il était venu chercher, des œufs ! Des dizaines de centaines d’œufs de ces bestioles. La seule chose qui l’empêcher d’atteindre son objectif était cette vitre qu’il fit exploser à l’aide d’une petite charge de C4. L’explosion retentit dans toute l’arène et des voix s’élevèrent depuis le sol, sans attendre le Chef d’escouade se faufila dans la pièce et prit un œuf et se mit en quête d’un moyen de quitter la tour sans passer par la case rencontre avec les personnages du jeu qui doivent être des plus amicaux lorsqu’ils ont comprirent ce qu’il venait de faire. En cherchant rapidement il vit des nacelles de sauvetage, sans attendre il sauta dans l’une d’elle est l’alluma. A se moment la porte blinder de la salle s’ouvrit et Indrick n’eut que le temps de voir des soldats déboulaient à l’intérieur et s’apprêter à lui tiré dessus avant que son vaisseau ne quitte la tour.

Celui-ci ce déposa en catastrophe à l’entré de la base. Le lieutenant en sortit rapidement et entra, l’endroit était alors vide, la plupart des soldats étant partit à sa recherche dans la tour. Il profita de son court répit pour enfiler une armure et quitter le jeu le plus discrètement possible.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Boucher de Grimm
Masculin
Nombre de messages : 483
Age : 27
Date d'inscription : 05/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1004/0  (1004/0)
Mar 19 Aoû 2014 - 11:54
Avec l’accord de notre grand gourou à tous, je vais m’occuper de la notation de cette mission ! Oui, il était temps qu’un commentaire vienne compléter ce message !

Déjà, pour clarifier les choses… J’ai lu la mission il y a longtemps, et je me souviens des grandes lignes. Et ne t’inquiète pas, je sais quoi critiquer !
Commençons par le commencement, l’habituelle introduction de notre bon Indrick. J’ai toujours aimé ses petits interludes, nous permettant donc d’apprendre chaque fois un peu plus sur la vie du soldat, c’est ami, ses frères et sœurs d’arme. Et pour une fois, nous en apprenons bien plus sur Tio et Baird, deux des membres de l’escouade les plus… discrets.

J’aime la rivalité installée entre les deux, le mec réfléchis et la fille impulsive. Un genre de « David contre Goliath » made in Kanak. De ton introduction, je n’ai rien à critiquer, le combat est bien tourné, l’esprit des protagonistes aussi et la décision final est… inattendue. Quand on parle d’Indrick, on ne le voit pas partir sans l’escouade, et pour une fois, tu nous coupes la chique en laissant se beau monde à la maison !

Alors maintenant, parlons de ta mission en elle-même…

L’arrivé dans le monde, les bornes d’arcades, les protagonistes de l’univers… Tous est parfait ! Tu embrailles sur une A.I programmé pour obéir aux ordres et, en vue du grade d’Indrick, lui doit obéissance. Juste là… À ce moment… je me suis dit :

« Putain ! Il va encore me pondre un truc sensass que je pourrais accrocher sur le frigo ! »

Mais finalement, il y a un flop, un problème marquant. Ce que tu initie, tu l’annule, en avançant comme argument : « La blondasse est programmée pour suivre le jeu, pas pour faire ce que dit Indrick ! » C’est… Tellement dommage, une occasion de loupé en somme !

Et quand à la suite des évènements… Il n’y a rien à dire. C’est un copier/coller du film, autant j’ai adoré voir Ralph dans sa quête, autant j’aurais espéré voir autre chose apparaître dans ton écrit. J’ai pour habitude de te donner un bonus, car je trouve tes missions bourrées de bonne idée, mais sur ce coup, je n’en donnerais pas... Ni de malus d’ailleurs.

Mission accomplie !

Facile : 10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS. (1 en vitesse et 1 en dextérité)

_______________________________
 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Vers le respect des droits economiques et sociaux des citoyens haitiens
» Un Peu Plus de Respect Pour les Bienfaits Reçus !
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !