Derniers sujets
» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Hier à 23:02

» Tour du Propriétaire
par Surkesh Hier à 22:58

» Chasse aux corsaires
par Surkesh Hier à 19:00

» ...comme si c'était hier !
par Surkesh Hier à 17:46

» Le savoir c'est le pouvoir
par Narantuyaa Hier à 3:51

» Mille Épines
par Death Lun 11 Déc 2017 - 18:27

» Cachons tout ça
par Milla Maxwell Lun 11 Déc 2017 - 11:08

» Tombent les masques
par Maître Aqua Dim 10 Déc 2017 - 0:41

» Fiche Technique: Waltz
par Waltz Sam 9 Déc 2017 - 17:52

» Au coeur du Vide
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 17:29

» La vertu des brutes
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 16:56

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Kestia Sam 9 Déc 2017 - 9:47

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Ven 8 Déc 2017 - 21:12

» Attaque Nocturne
par Chen Stormstout Ven 8 Déc 2017 - 15:16

» Waltz, Le Valseur [terminée]
par Chen Stormstout Jeu 7 Déc 2017 - 17:09


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Prenez votre envol !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 451
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
100/400  (100/400)
Sam 26 Avr 2014 - 17:09
Je ne pouvais rêver mieux comme journée ! Genesis avait accédé à ma demande en m’envoyant dans la Terre des Lions et j’allais pouvoir satisfaire ma curiosité. J’avais parlé avec Ulthane au retour d’une de ses missions, il me racontait avoir été transformé en peluche rose, phénomène arrivant seulement dans quelques mondes, alors si un géant devient un ourson, à quoi vais-je ressembler dans la savane africaine ? Un magnifique volatile parcourant les cieux ? Ou un pachyderme tristement ancré au sol ? J’étais comme un enfant à l’entrée d’un parc attraction, trop excité pour voir le temps passer, tellement euphorique que j’en avais presque oublié ma mission : recruter des colombes pour un spectacle du Moulin Rouge.

J’étais toujours le même une fois descendu du vaisseau, par mesure de sécurité, je présume, si j’avais déjà du mal à passer la porte, comment un éléphant aurait-il réussi ? Les hôtesses nous ont expliquées que nous nous trouvions toujours dans l’espace et que nous allons directement être téléportés dans la savane :

«  Une fois dans les téléporteurs, nous vous prions de na pas bouger et ne de pas toucher les parois de l’appareil. Attention, une fois arrivé, votre corps sera différent, ne prenez pas peur et préparer vous au changement, la compagnie Shin-Ra vous remercie de la confiance que vous leurs accordez et passer une bonne journée dans la Terre des Lions. »

Après un grand éclat de lumière, je me retrouvais dans un tout autre endroit, fini les blocs de métal propre à la station spatiale, devant moi se dessinais les contours d’un paysage chaud et sec, clairsemé de végétation à l’agonie, voir morte, mais aussi de petite oasis ou la vie semblait reine. Peu à peu, je découvrais de nouvelles sensations, d’abord le contact brulant de la terre sur mes mains et mes pieds, j’étais devenu quadrupède ! Je baissais mon regard vers mes pattes, mais impossible de les apercevoir, je ne voyais qu’un énorme museau gris foncé, et privé de poil ! Où était passé ma belle fourrure ?! Je commençais mes premiers pas dans cette nouvelle forme inconnue pour quitter l’air de débarquement de la Shin-Ra, deux autruches étaient devant nous afin de nous guider dans la savane, il devait s’agir des hôtesses présentes sur ce monde. J’ai pu finalement découvrir ma nouvelle forme après une petite marche, en arrivant prêt de la source de l’oasis, et la surprise fut taille, j’avais pris au moins une tonne, et hérité de mignonnes petites oreilles, vous ne voyez toujours pas ? Je suis devenu un hippopotame !

C’était fantastique ! Ma première action fut de sauté dans l’eau pour essayer ce nouveau corps, et une fois immergé, c’était complètement différent. Je me déplaçais comme un poisson de deux tonnes, avec grâce et légèreté. Je me suis même amusé avec les quelques animaux venant se désaltérer, j’approchais furtivement, seuls mes yeux, mon museau et mes oreilles dépassant de l’eau et une fois proche de ma cible, j’ouvrais grand la bouche en criant ! C’était tellement drôle de voir leurs têtes, et j’avais quelques spectateurs attendant chacune de mes prestations. Au bout d’une heure, je sortais de mon air de jeux pour enfin commencer ma mission, il fallait quand même justifier le prix du voyage, au bout de quelque minute, je sentais des petites pattes se déplacer sur mon dos.

«
- Pardon monsieur, ou madame !
- Hien ? Quoi ? Qui est là ?
- Je me présente, Ernest, oiseau en chef de la brigade des nettoyeurs, seriez-vous intéressé par un de nos forfaits ?
- Forfait ? Quoi ?
- Mais oui mon brave homme ! Je vous nettoie après cette baignade et ça ne vous coutera rien du tout ! Mais nous gardons les sangsues et autres bestioles pour notre consommation personne, alors intéresser ?
- Oh, mais bien volontiers mon brave ! Mais je peux vous demander quelque chose ?
- Mais allez-y ! Je ne suis pas contre une petite discutions pendant notre collaboration.
- Vous n’aurez pas de la famille ? Des colombes pour être plus précis ?
- Vous être drôle monsieur, je ne suis pas une colombe ! Mais j’en connais quelques-unes, elle traine souvent par la, toujours occupé à ne rien faire ! Enfin vous connaissez ces bêtes-là.
- Je n’ai jamais eu la joie de m’entretenir avec elle.
- La joie ? Hahaha, se sont des égocentriques, toujours occupées à se faire belle pour décoller au premier couché de soleil, pour la beauté comme elle dise, jamais travailler, toujours se pouponner ! Je me demande encore leurs places dans la savane, et sinon vous, que faite vous dans la vie ? Appart se faire nettoyer le dos et effrayer les animaux ! Vous étiez drôle, je n’ai jamais autant rigolé, même les crocodiles …
»

Une véritable pipelette, il n’a pas arrêté de parler pendant le trajet, mais je n’allais pas trop me plaindre, c’était quand même super agréable d’avoir un oiseau nettoyeur sur le dos, les petits coups de bec et ses petits mouvements de patte étais reposant durant cette marche. Nous avons ensuite trouvé une petite clairière, d’après Ernest, c’était ici que les colombes vivant entre deux couchés de soleil, et il ne m’avait pas menti. Quel que soit l’endroit auquel mon regard se portait, je pouvais apercevoir un de ses oiseaux contemplant son reflet ou bien lustrant ses plumes, il n’avait même pas remarqué l’énorme animal à l’entrée de leur domaine. Je me suis avancé vers la seule source d’eau de l’endroit pour aller parler au quelque volatile occupés à prendre un bain, il semblait être les êtres vivants les moins occupé de la région.

«
- Bonjour bel oiseau, auriez-vous cinq minutes à m’accorder
- Mais bien sur immonde créature, je peux m’entretenir avec vous, mais ne vous approcher pas trop, vous puez l’eau croupie !
- Je vous l’avais bien dit ! D’horrible créature !
- Chut Ernest, mais… monsieur comment ?
- Je me prénomme Jacque, et pour vous se sera monsieur Jacque.
- Et bien monsieur Jacque, que pensez-vous de votre vie ?
- Ma vie est fabuleuse ! Je suis le plus bel hôte de cette savane et personne ne peut venir me voler dans les plumes, et avec ça, je ne manque de rien.
- Vous ne quitterez donc pas cet endroit, monsieur Jacque ?
- Oh si, si je trouvais un endroit avec de meilleur odeur, et sans pachyderme, se serais fantastique, mais j’ai bien peur de ne trouver plus beau soleil pour accompagner mon élégance naturelle.
- Mais je connais un endroit ou votre beauté serait reconnue, et vous seriez assisté des plus belles femmes des différents mondes.
- Des femmes ? Vous voulez dire ses humains noirs et crasseux ?
- Pas du tout, les femmes les plus belles et les plus propres sont réunies sous une même bannière, celle du Consulat !
- Le Consulat ! Qu’elle nom pompeux, j’adore !
- Tout ce que j’ai à vous demander, c’est de prendre vos plus beaux compagnons pour vous accompagner dans ce monde.
- Mais je ne suffis pas ?
- Pour un beau couché de soleil, ne faut-il pas être plusieurs colombes ?
- Mais vous avez raison ! Mais je resterais la star du spectacle ?
- Comme je vous l’ai dit, vous diriger les plus belles femmes dans leur spectacle !
- J’adore votre idée, pour quand est votre tournée ?
- Tous les soirs ! Vous illuminerez le Moulin Rouge de votre beauté !
- J’adore j’adore j’adore j’adore, quand partons nous ?
- Maintenant ! Grimper sur mon dos et part directement pour votre nouveau soleil !
- Pas de problème, j’appelle mes cousins et nous partons ! Mais demander à votre oiseau de passer une deuxième couche, je ne veux pas poser mes pattes sur un dos aussi sales.
»


Eh bien, ils ont plus l’air de pigeon que de colombe ! En tout cas, j’ai trouvé les oiseaux de Genesis. Je reviendrais jouer dans l’eau plus tard.

_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Tragédien
Masculin
Nombre de messages : 768
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1094/500  (1094/500)
Mer 30 Avr 2014 - 21:30
Mission accomplie !

C'est une mission très simple. Je ne sais pas si c'est un défaut mais en tout cas je constate que très souvent, ton introduction est toujours très bien, très fournie... On est dans le détail, dans les ressentis et surtout : Tu prends ton temps.

Par introduction, j'entends tout ce qui précède l'accomplissement de la mission.

Mais voilà qu'introduction terminée, et assez régulièrement, la mission en elle-même n'est plus vraiment dans cette attitude. Attention ça reste bien et ça n'est pas systématique mais... Il y a tout de même une perte de qualité. Je ne dis pas non plus que tu bâcles, attention. Le problème c'est que dans ce cas-ci... Mettons, tu avais deux difficultés : 1) Trouver les colombes. 2) Les convaincre de "rejoindre" le Consulat.

Et bien ces deux difficultés, tu les as considérées à peu près cinq secondes et finalement... elles ne représentent pas grand chose.

En gros : On passe trop vite de l'introduction à la fin de la mission, à l'accomplissement de celle-ci.

Mais c'est un peu hypocrite de ma part de critiquer ainsi, parce qu'il est clair que j'ai beaucoup aimé ta mission. C'est une jolie mission simple et rigolote comme tu les fais bien. J'ai aimé les quelques vannes, l'arrivée de l'oiseau nettoyeur, l'ambiance que tu mets dans ton rp avec la transformation en hippopotame, la description des colombes... Et j'ai adoré les deux hôtesses autruches!

Mission facile : 11 xp, 120 munnies et 2 PS en symbiose.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le futur choisit Carte Bleue Visa - Prenez votre futur en main [Wesley]
» PRENEZ VOTRE SANTE EN MAIN!
» Quel est votre caractéristique préférée ?
» Le patronus de votre personnage
» Votre Opening One Piece préféré !