Derniers sujets
Ce qu’on ne fait pas, le temps le faitLun 18 Juin 2018 - 16:59DeathRecensement des Avatars (obligatoire)Dim 17 Juin 2018 - 22:44SurkeshNever Never LandDim 17 Juin 2018 - 18:35InvitéCe qu'on fait par AmourDim 17 Juin 2018 - 18:31Huayan SongTsuki Tricky's ArtDim 17 Juin 2018 - 14:38Pamela IsleyDemande graphique?Dim 17 Juin 2018 - 0:14Daenerys TargaryenLes vertues des cercles vicieux Sam 16 Juin 2018 - 15:57SurkeshContrats - Demande de MissionSam 16 Juin 2018 - 15:45SurkeshFace contre TerreVen 15 Juin 2018 - 15:37LenoreIl y a toujours un cheminMer 13 Juin 2018 - 22:36Fabrizio ValeriBrunch en bonne sociétéDim 10 Juin 2018 - 17:08Huayan SongField of Heroes Dim 10 Juin 2018 - 15:54InvitéRendez-vous gallantVen 8 Juin 2018 - 14:09LenoreMon cœur pour un ingénieur Ven 8 Juin 2018 - 13:46LenoreRevanche sur la CannibaleJeu 7 Juin 2018 - 19:24Surkesh
Les meilleurs voleurs

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: General
XP:
391/650  (391/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 7 Avr 2014 - 19:13
Les deux bateaux s’échouèrent sans trop de casse sur la plage… les équipages descendirent sous la pâle lumière d’une lune en forme de sourire vicieux et moqueur. Dire que ce n’est qu’à peine débarquée que l’orage s’en va, un cynisme que Natalia supportait mal après avoir perdu trois marins. Le campement et les nouveaux n’attendirent pas, faisant connaissance tout en ramenant les provisions au campement. Il était aussi question de réutiliser le bois des bateaux… dire que la peinture a mieux résisté que le bois. Les bateaux étaient français et ils ont même offert un capitaine réputé… le Capitaine Haute-Roche reconnaissable à son tricorne typique de la marine française.

« Putain ! Le vin est passé par le trou dans la coque… Roderick, t’étais censé protéger les provisions ! »

Natalia sauta du bateau jusqu’au sable avec une aisance surnaturelle, suivit par son singe Bobo. Il était sur le même monde comme il se devait mais que ferait-il maintenant ? Le petit singe part dans son coin sous le regard faussement indifférent de la belle qui avait cependant mieux à faire.

« Courage les gars ! Je ferais venir des gueuses et de l’alcool ! Quand vous rentrerez à la maison… le Moulin Rouge vous ouvrira grand ses portes ! »

La Comédienne porta quelques caisses… avec ses petits bras, elle ne transportait rien de lourd. A vrai dire, elle ne servait pas à grand-chose et se contentait de faire des allers-retours avec milles et un petit objet à la noix dans les bras. L’intendante du Moulin Rouge ne se voulait pas utile… mais elle était ici avec eux et tenait à le montrer. Malgré son apparence gracile, on se murmure dans le Hall Charmant qu’elle serait générale… et certains prétendent que c’est une maréchale ! En plus, une jolie jeune fille… aucun d’entre eux n’est contre. Six heures et demi plus tard, au petit matin, Natalia réunit tout le monde sur un coin de plage… où trois crucifix bricolé avec de la corde et du bois étaient plantés dans le sol.
La jeune femme était rousse avec quelque tâche de rousseurs discrètes et élégantes. Ses cheveux bouclés tombaient en cascade le long de son dos. Elle passa une main dans la mèche qui cachait l’un de ses yeux émeraude… et quelques secondes plus tard, ce même œil se retrouvait obstrué par la mèche. Pas d’arme visible, mais une tenue de mage rouge typique avec ce chapeau à plume que la mime a toujours trouvé très élégant.


« Faisons une minute de silence pour les marins morts en mers… un prêtre viendra plus tard pour faire ça mieux que moi. »

Natalia n’a jamais été pieuse mais savait bien quel réconfort peu apporter la religion… mais très vite, la réalité reprends le dessus. Il y a des impératifs, des consignes à rappeler et surtout, à expliquer. Quand à faire venir des gueuses et de l’alcool, elle demandera à Chen… et pour le prêtre, l’archidiacre semblait tout désigné. Elle écouta les plaintes… ils ont peur que sans barricade et sans armes sur eux, ils sont en danger… mais c’est tout l’inverse.

« Le Centurio et Radcliff ont des barricades ainsi que des armes. Je sais de source sûre qu’ils perdent des hommes chaque jour… nous n’avons pas subit une seule attaque. »

Elle n’en savait rien. Ils ont peur du manque de nourriture… de la misère, ne pas pouvoir chasser les gènes. Il va falloir aussi de la viande, mais Natalia ne sait pas où en trouver. Chez le boucher ?

« Le Centurio et Radcliff pillent la terre des Indiens… ils ne portent pas de rouge, voyez-vous. Alors tâchez de vous différenciez le plus possible, porter du rouge. Les Indiens considèrent que leurs ancêtres reposent dans la nature… » Pure invention. « … alors ne prenez rien sur place, ce serait comme profaner leur cimetière. Comprenez bien que les Indiens ne font que se défendre… j’aimerais m’adresser aux français présents très rapidement : Radcliff et la plupart des colons sont anglais. Les français n’ont-ils pas botté le cul des anglais ? Le Indiens sont des amis, même s’ils ne le savent pas encore. Or, on ne se présente pas à un ami avec une arme à la main. »

« Amis ? Ca y va un peu fort… » Lança Haute-Roche.

« Bon, certes… mais en attendant, le Centurio travaille pour tout le monde… y compris la Coalition Noir. Des meurtriers, des monstres qui usent et abusent de leurs seules avantages sur les Indiens : les armes à feux. Alors bon, ceci reste entre nous… et j’ai vraiment besoin que ca ne s’ébruite pas. Les armes restent cachées mais bon… je ne compte pas vous fouiller. Si vous ne comprenez pas… pas vu, pas pris. Par contre, les armes à feux restent dans le coffre et j’ai le clef… moi-même ne porte aucune arme. Vous voulez être en sécurité ? Quel meilleur moyen pour ça que de rester hors de cette guerre ? »

Ca discute, ca discute… ca râle et sa critique mais dans l’ensemble, les consignes. Ceux parmi les plus influents par leurs expériences ou compétences, notamment le Capitaine Haute-Roche, comprennent tous ces consignes. Gageons qu’ils les feront respecter mieux que Natalia elle-même. Les marins dormiront le jour et les colons la nuit, ainsi le camp ne sera pas sans surveillance. Il ne reste plus qu’à planter mât et toujours pour le principe, la Comédienne participa.

Pour achever le tout... un mât de plusieurs mètres fut hissé, un bois arborant l'emblème flamboyant du Consulat !


_______________________________
Je le sais ! Tu le sais ! Si on s'affronte c'est moi qui gagnerait !
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1114/500  (1114/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 18 Avr 2014 - 13:20
Mission accomplie.

" Les français n’ont-ils pas botté le cul des anglais ? "

J'aimerais bien voir ça ^^, les Anglais vous lattent la tronche ! Regarde Nelson, il a tellement défoncé Napoléon... le monde s'en souvient encore !

Mais sinon cette prétention... c'est une mission assez sympa. Ce qu'il y a de toujours très cool avec Natalia, c'est qu'en plus de mentir, elle invente. En fait, ce qui passerait pour un discours grandiloquent chez un autre a une allure de "Ca se trouve je raconte de la merde, mais le public a l'air d'y croire !" chez toi ^^. Et j'aime bien le fait que régulièrement tu rappelles que Natalia est en train de réinventer le monde comme elle le sent bien ^^.

Là où on jurerait qu'il se passe pas grand chose de ta mission, je l'aime bien parce qu'elle a le mérite de clarifier les choses au niveau du consulat. Y a rien de pire que les missions qui répondent juste à ce qu'on leur demande en oubliant complètement de résumer toute la situation dans son ensemble, sans quoi un lecteur autre que celui qui a donné la mission est incapable de pleinement comprendre la mission, justement.

Allez donc... mission... facile.
11 xp, 110 munnies et 2 PS... en psychisme.
messages
membres