Derniers sujets
» Contrats - Demande de Mission
par D.Va Aujourd'hui à 16:53

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Maître Aqua Aujourd'hui à 15:24

» Vol pour l'hoverboard
par D.Va Aujourd'hui à 14:57

» Les règles du jeu
par Surkesh Aujourd'hui à 13:08

» Loué soit Son nom
par Kurt Brown Hier à 23:57

» Au fond du gouffre
par Fabrizio Valeri Hier à 22:12

» Nakada versus the Machine
par D.Va Hier à 20:27

» L'importance de faire ses preuves quand on est un fauve
par Bryke Ronso Hier à 1:26

» Mayhem
par Kurt Brown Hier à 0:10

» Bêtes de foire
par Kurt Brown Lun 19 Fév 2018 - 12:41

» [Piano] Compos, reprises, KH et autres...
par Huayan Song Dim 18 Fév 2018 - 13:16

» A l'assassin! Au meurtrier!!
par Lotis Terrick Dim 18 Fév 2018 - 12:05

» Et elle est où mon attraction ?...
par Ioan Kappel Dim 18 Fév 2018 - 3:00

» Un famtôme dans la boutique
par Famfrit Sam 17 Fév 2018 - 12:36

» As de Coeur
par Huayan Song Ven 16 Fév 2018 - 1:10


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 [Mini-série] Les aventures du capitaine Jack Wildmoore I
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Aquilon
Masculin
Nombre de messages : 333
Age : 25
Localisation : Entre la lumière et l'obscurité... dans les limbes du coeur
Date d'inscription : 14/05/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
66/400  (66/400)
Ven 28 Mar 2014 - 12:25
Le Capitaine Jack Wildmoore était un noble anglais considéré comme excentrique par ses homologues et connaissances. Un homme de sa stature s'intéressait aux sciences occultes, aux anciennes religions et même, d'après certaines rumeurs, à ce que les gens appelaient ténèbres. Sa famille, face à toutes ses accusations, l'avait renié. Elle l'avait spolié de sa fortune, de ses terres, de ses biens.

Mais il en fallait plus au Capitaine pour perdre contenance, pour perdre cette assurance magnétique. Son sourire – et ses yeux de braises - lui gagna les faveurs de quelques bourgeoises et, plus important, leur fortune. Son intelligence et son audace lui permit de récupérer quelques domaines de courtisans, incapables de gagner un faux procès. Et sa curiosité lui ouvrit de nouvelles portes, élargit son horizon, et lui donna de nouveaux amis semblable à sa propre personne.

Cette secte possédait la même avidité – qui le caractérisait - face au pouvoir, aux connaissances que n'importe qui d'autre ignorait, oubliait, détruisait. Ses amis et lui-même avaient compris le pouvoir des ténèbres, ils avaient creusé dans leur passé, et trouver des preuves d'anciennes puissances. Les dieux n'étaient pas immortels, comme on le pensait, par naissance. Ces derniers avaient été des hommes, qui avaient brisé les chaînes de leur condition humaine. Ils s'étaient élevés, et avaient ouvert une voie pour leurs successeurs, en l'occurrence eux. Il fallait cette soif de grandeur, cette intelligence pour suivre un chemin caché aux yeux de tous, dans les détails d'un passé invraisemblable.

Jack Wildmoore avait offert un de ses nouveaux domaines comme quartier général. Chaque membre avait apporté quelque chose de différent. Un livre ancien, des thèses, des objets antiques, des inventions aux résultats prometteurs, de l'argent ou des cobayes. Mais ils leur manquaient quelque chose : un moyen d'élargir leur horizon, de quitter cette terre si étriquée. Et ce quelque chose, la Shin-ra leur offrit bien vite. Elle apporta à leur monde des vaisseaux interstellaires. La seule pièce qu'ils leur manquaient pour agrandir leur influence, recruter de nouveaux fidèles.

Cette secte chercha qui, parmi eux, pouvait être digne pour cette mission. Rapidement, trois personnes sortirent du lot, et tous étaient d'accord pour les envoyer en expédition. La première fut une jeune femme, le visage complètement brûlé. La seconde fut un vieillard qui paraissait faible, mais était plus rusé que n'importe qui - il passait pour le meilleur espion du monde après tout. La troisième fut bien évidemment Jack Wildmoore, leur recrue fétiche, bourreau des cœurs lorsqu'il le fallait, intriguant lorsqu'il le voulait, mais tout le temps charismatique et ce, malgré les goûts vestimentaires de la noblesse plus que douteux – qui portait des fanfreluches ?

Le capitaine avait fait valoir ses qualités et exposé les raisons pour lesquelles ni une femme, ni un vieillard ne pouvait assumer une telle mission. L'une était faible, laide, et insuffisamment intelligente tout juste bonne à faire la cuisine – selon lui du moins. L'autre était, certes rusé, mais incapable de se battre, laid également et ignorant des réalités de leur époque, enfermé dans les traditions – ce qui n'allait pas avec son métier d'espions, mais les membres de la secte n'avaient pas besoin de savoir qu'il leur mentait.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre ami, le Capitaine Jack Sparrow
» Le Capitaine Jack Sparrow
» Recherche d'identité
» Capitaine Jack Sparrow
» (m) Capitaine Jack Sparrow [Libre]