Derniers sujets
» De retour au bercail...
par Abigail Underwood Aujourd'hui à 19:16

» Monter la garde, une affaire simple ?
par Death Aujourd'hui à 18:56

» La nuit égale au jour ; la veille de l'automne
par Fabrizio Valeri Aujourd'hui à 3:20

» Le Train, les Rails et la Montagne
par Narantuyaa Aujourd'hui à 2:08

» L'enthousiasme éternel
par Death Hier à 23:42

» Reading Project
par Lotis Terrick Hier à 22:39

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Lotis Terrick Hier à 22:06

» La Mage Tricentenaire / Kestia
par Kestia Hier à 20:51

» Un mort pour pouvoir vivre libre
par Rufus Shinra Hier à 20:01

» Les Orphelins
par Roxas Hier à 18:10

» Beau gosse
par Arthur Rainbow Hier à 4:06

» Hybris
par Arthur Rainbow Hier à 0:24

» Rex tremendae
par Matthew March Mer 20 Sep 2017 - 21:55

» Pensées rationnelles
par Cissneï Mer 20 Sep 2017 - 19:29

» Entremetteuse
par Arthur Rainbow Mer 20 Sep 2017 - 19:24


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Remise à niveau.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 66
Age : 25
Localisation : En mission
Date d'inscription : 10/04/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
455/650  (455/650)
Mer 26 Mar 2014 - 17:34



La mer était tumultueuse et plusieurs mètres sous la surface, Sullivan se débattait contre le courant. Il fallait vite remonter à la surface, l'air manquait et elle ne tiendrait pas beaucoup plus longtemps sans oxygène. Elle y parvint, la tête hors de l'eau, elle se dépêchait de regarder tout autour pour apercevoir une terre quelconque. Il faisait nuit, la pluie était atroce et éreintante, mais non loin de là se trouvait une petite île. Usant de ses dernières forces, elle nagea jusqu'à la rive pour s'écrouler sur le sable fin. Dans ce moment d'épuisement total, Rose tentait de se souvenir comment elle s'était retrouvée en pleine mer et depuis combien de temps elle s'était débattue pour sa survie. Impossible pour elle se s'en souvenir, ses derniers souvenirs concernaient Rufus l'envoyant en mission, mais même là, le but de celle-ci l'échappait.

Tout ce qui l'importait était de survivre à cette nuit glaciale au vent furieux. Se faire un feu de camp était déjà à rayer de la liste, il n'y avait qu'un arbre et le bois était trop mouillé. Elle cherchait dans son équipement une torche de poche, mais c'est là qu'elle s'est rendue compte qu'elle n'avait rien d'autre que sa combinaison. Pas d'arme, pas d'accessoire. Se dressant, elle regardait si elle pouvait voir la côté, mais les conditions étaient exécrables. Désormais certaine d'être obligée de rester sur cet îlot jusqu'au levé du jour, elle cherchait. Aucun abris possible, pas de nourriture, pas de feu. Tout ce qui était possible était de s'allonger près de l'arbre et de se recouvrir le plus possible de sable. Bien que trempé, cela lui offrait une couche imperméable gardant sa chaleur corporelle contre elle. Désormais prisonnière et dans l'incapacité même de dormir, il ne lui restait plus qu'à attendre. Les pensées fusaient, mais Rose tentait avant tout de se souvenir de la raison de sa présence. Il n'y a jamais eu aucun hasard dans sa vie, elle a toujours tout maîtrisé. Son image, ses sorties personnelles, ses missions, son langage. Le fait même d'oublier ce qu'elle est censé faire la faisait rager. La fiabilité était le maître mot au sein de la compagnie Shin-Ra. Les personnes qui ne le sont pas sont remplacées, surtout à ce niveau de la hiérarchie. Soldat première classe... Même elle ne savait pas si ce grade pourrait la sauver en cas d'échec. Si seulement elle connaissait sa mission, elle ne rentrerait pas avant de l'avoir accompli, Rufus le savait, mais dans ce cas, c'était probable que cela lui importe peu.

« Permission d'établir le contact demandée. »

« Bladewolf ? Permission accordée. »

« Système de géolocalisation endommagé, impossible d'établir contact visuel. Demande d'informations sur position du SOLDAT Sullivan. »

Rose se relevait subitement et tout en gardant les doigts sur l'oreillette, elle tentait de voir l'horizon.

« Je suis sur une petite île, mais impossible de te voir. »

« Une seule île dans le périmètre au sud-ouest de ma position. Regardez vers le Nord-Est. »

« J'ai pas de boussole, y a trop de nuages, je ne peux pas trouver la direction ! »

« Inquiétude perçue dans la voix du sujet, reprenez votre calme. »

« Je ne suis pas inquiète, je suis énervée ! Putain d'clébard... »

« Information incorrecte, Bladewolf ou LQ-84i K-9000 est mon appellation. »

Sullivan eût un moment d'hésitation à cet instant. Bladewolf parlait comme ça au début, mais il s'était adapté à son maître, il ne l'aurait pas reprise sur son nom.

« Blade... écoute bien ce que je vais te dire et obéis, tu couperas tout contact après. Lance une fusée éclairante et tire-toi! »

Dans la seconde même, une lumière perça dans le ciel, Sullivan connaissait désormais la position à suivre. Elle plongeait dans l'eau bravant les vagues. Elle n'avait pas pu demander au chien s'il avait été capturé, mais son protocole faisait qu'il n'aurait plus parlé ainsi dans une situation normale. Il y avait aussi très peu de chance que son système de localisation soit foutu, il avait pour ordre de protéger Sullivan et que personne ne puisse la trouver par sa faute. Deux minutes avaient suffit pour attendre la nouvelle rive. Cela montrait bien que le temps était pourri pour ne pas voir quelque chose d'aussi proche. La nuit allait être son alliée, l'eau avait compromis la capacité d'invisibilité de sa combinaison, mais elle s'en sortirait sans. Ce qu'elle allait devoir faire, c'est utiliser des années d'entraînement et de mise en pratique.

Première chose : Connaître sa position, le monde et ce, de quelque façon que ce soit.
Seconde chose : Etablir un contact visuel avec la menace sans se faire repérer.
Troisième chose : Trouver Bladewolf bien que choix optionnel.
Dernière chose : Rassembler toutes ces informations pour échafauder un plan.
But : Enrayer la menace en gardant un élément en vie pour interrogation, si impossible, alors éliminer tout témoin.

La première étape commençait donc sans plus tarder. C'est aussi là que survint le premier problème. L'architecture des maisons et autres bâtiments lui était inconnue. Aucun monde connu n'avait ce type de structure, il est donc impossible de réellement connaître sa position, ni même un lieu pour s'échapper. Les communications avec le vaisseau-mère ou tout autre bâtiment Shin-Ra ne fonctionnaient pas et impossible de le faire avec Bladewolf pour le moment.

Toutefois, Sullivan savait très bien où se trouvait une partie de la menace sans savoir jusqu'où elle s'étendait. Il y avait de nombreux arbres juste à côté de sa position, elle se hâta de grimper sans aucune difficulté. Le temps s'était légèrement calmé, Rose allait pouvoir utiliser sa vision nocturne. D'ici, elle voyait plusieurs silhouette sur quelques toits. Tous les hommes présents étaient armés sans exception et il n'y avait aucune trace de Bladewolf. Ce qui était étrange, c'est que malgré la fuite du robot, ils semblaient sereins et il n'y avait pas plus de mouvement que cela. Sullivan passait donc à la vision thermique. Presque tous les bâtiments étaient pleins et très peu par des civils. Ce n'est pas avec cette vision qu'elle allait trouver le chien, lorsqu'il est immobile, il ne dégageait aucune chaleur. Rose décidait donc d'avorter le fait de le retrouver, ce n'était pas une priorité. C'est en observant plus attentivement qu'elle remarquait un homme attaché à une chaise avec d'autres qui le tabassaient. Certainement un otage à libérer.

De petits bruits se faisaient entendre. Sullivan coupait donc sa vision thermique et au pied de l'arbre, elle pouvait voir un homme qui fumait sa cigarette. Elle lui tombait dessus et masqua sa bouche à l'aide de la main.

« Tu cries, je te tue, c'est compris ? »

T'as geste de la tête, il montrait qu'il obéissait.

« Pour qui tu travailles ? »

Au moment où elle a enlevé sa main, il s'apprêtait à hurler. Avant qu'il puisse le faire, Sullivan lui avait brisé la nuque d'un coup sec.

« Crétin... »

Toujours est-il que désormais, elle avait une arme. Un fusil d'assaut bas de gamme. C'était le genre de truc qu'on ne verrait jamais à la Shin-Ra. La précision devait être nulle, la poids était bien trop important pour ce que c'était. Il n'y avait pas trop de choix, c'était ça ou rien. Rose passait la sangle autour de son cou et plaçait l'arme dans son dos. Pour le moment, il n'y avait rien qui indiquait qu'elle allait devoir l'utiliser.

« Mec t'es où ? Réponds avant que je donne l'alerte. »

Merde, l'homme avait une radio sur lui et s'il ne donnait pas signe de vie, ça allait vite se transformer en chasse à l'homme. Tentant le tout pour le tout, Sullivan attrapait le talkie-walkie.

« Ouais j'arrive, t'inquiète pas, donne-moi cinq minutes. »

« Ok, mais traîne pas. »

« Par contre, j'suis un peu paumé dans le noir, on était stationné où ? »

« Tu te fous de moi ? Sur le versant de la montagne, y a que nous là-bas, tu peux pas te tromper. »

« Euh ouais, excuse-moi, la fatigue, tout ça. »

C'était sidérant que ça passe aussi simplement, mais Sullivan n'allait pas se plaindre, bien au contraire. Il y avait donc un homme loin en hauteur pour surveiller la moindre anomalie. Le détour était obligatoire et à l'aide de la vision thermique, la position de l'homme avait été facile à trouver. Sullivan commençait à courir sans attendre sur environ cinq cents mètres pour finalement arriver derrière l'ennemi en question.

« Ah te voilà. »

Il ne prenait même pas la peine de regarder s'il s'agissait bien de son équipier. Le mieux était de l'éliminer sans attendre, Sullivan attrapait donc le couteau qui se trouvait à la ceinture de sa cible pour lui trancher la jugulaire. Ce fût bref et silencieux. Elle remarquait maintenant que cette position n'était pas choisie au hasard. D'ici, ils pouvaient voir la pièce où se situait l'otage et l'homme qui venait de mourir avait un fusil longue portée. Le talkie-walkie branché en permanence permettait d'entendre tout ce qui s'y passait. Rose se mettait en position tenant fermement le fusil à lunette déjà réglé pour une telle distance avec les conditions climatiques actuelles.

« Tu vas nous dire ce que tu sais ! »

« Vous pouvez toujours crever... »

L'otage était dans un état pitoyable, couvert de son propre sang, il n'allait pas tenir longtemps avant de dire ce qu'il sait ou de simplement mourir. C'est là que son ravisseur sortait un énorme couteau pour le planter dans la cuisse.

« D'accord ! D'accord, je vais tout dire ! »

Il craquait...

« La Shin-Ra est venu dans ce monde dans le but de... »

A cet instant précis, une balle fusait dans les airs, brisant la fenêtre pour finalement traverser la gorge de l'otage duquel une gerbe de sang fut expulsée par la bouche. Sullivan venait de l'exécuter, il ne pourra plus rien dire désormais. Le problème était que maintenant, tout le monde savait où elle se trouvait et laissant tout derrière elle, elle fuyait plus profondément dans la montagne. Ils ne la trouveront pas, ils étaient bien trop amateurs.







« Et donc vous êtes nouvelle ici ? »

« Oui, en fait... »

Rose se rendait compte qu'elle ne savait pas ce qu'elle faisait ici. C'était le deuxième fois bien que la première était déjà oubliée. Elle tenait un gobelet avec du café dedans et semblait parler à un scientifique de la Shin-Ra. Ce n'était peut-être qu'une petite absence, mais elle en doutait fortement. Si elle est déjà allée aux bureaux en civil, elle cela devait fortement dater et le fait d'être à visage découvert sur son lieu de travail la perturbait. Pourquoi ferait-elle une chose aussi stupide ?

« Donc Rose, c'est bien ça ? Vous êtes sur quel branche de la compagnie ? »

« Turk. »

Elle mentait. En réalité, tout ce qui l'entourait lui semblait... factice. Tout le monde travaillait d'arrache-pied, mais c'était trop calme, le café n'était pas aussi dégueulasse que d'ordinaire et surtout... Il n'y avait pas d'homme armé. Il est censé y en avoir dans chaque lieu tant tout ce qui se trouve ici est susceptible d'être dangereux si des personnes mal intentionnées venaient à vouloir les dérober.

« Donc vous travaillez sur quel dossiers exactement ? »

« Vous me croyez idiote au point de divulguer des informations confidentielles ? »

« J'ai une accréditation supérieure à la vôtre, tout ce sur quoi vous serez amenée à travailler, j'en connais le contenu. »

« Je peux m'allumer une cigarette ? »

« Bien sûr. »

Il tendait un briquet qu'il allumait pour que Rose puisse fumer. C'était le détail en trop, celui qui faisait lui faisait dire qu'elle ne se trouvait pas à la Shin-Ra. Si fumer n'est pas interdit, on ne fume pas n'importe où et encore moins dans les bureaux. Seulement, ça n'avait l'air de déranger personne alors que les scientifiques auraient déjà gueulé en temps normal. Rose ne savait pas comment se sortir de là. Si elle montre d'une façon ou d'une autre qu'elle s'est rendue compte du piège, c'en était fini d'elle. Si ça se trouve, son pistolet qui était dans son sac à main était lui aussi un faux. Le poids semblait pourtant correspondre à une vraie arme chargée. L'architecture de la pièce était celle d'une vraie, avec uniquement deux sorties. Le nombre de personnel, d'ordinateur, tout semblait pourtant bien correspondre. Rose n'osait pas agir. Pas par crainte, mais pour qu'elle ne se souvienne de rien comme ça, elle avait été droguée, elle en était persuadée. Les trois caméras étaient braquées sur sa position. Le simple fait qu'elle y ait jeté un coup d'oeil risquait de la faire repérer, mais il ne se passait rien.

« Alors, ces dossiers, Rose ? »

« Vous ne voulez pas qu'on en parle autour d'un verre après le travail ? Ce serait tellement plus exaltant. »

Il réagissait mal, ses yeux s'ouvraient grands et il s'apprêtait à crier. Ils n'avaient pas envisagé que Rose essaye de sortir ici pacifiquement. Quoi qu'ils aient construit comme complexe, ça devait se limiter à quelques bureaux pour berner l'attention de Sullivan. Cette dernière attrapait le scientifique par le col pour le faire se lever et pendant qu'elle sortait son arme, elle se mettait derrière lui en le tenant par le cou. C'était désormais un bouclier humain. Elle ne pouvait couvrir qu'une des issues, elle reculait vers la première tandis que des hommes armés arrivaient par la seconde. Rose ne comprenait alors plus rien du tout. Ils avaient de vrais uniformes, les mêmes armes que celles de Soldats et surtout, ils se déplaçait exactement de la même façon. Elle tirait droit devant sans vouloir toucher les cibles et lorsqu'ils se sont mis à couvert, elle lâcha le scientifique pour courir dans la direction opposée.

Dans le couloir, elle prit à gauche, puis à droite et dans la première pièce venue, elle sauta pour se glisser dans le faux plafond. Le bruit des bottes de nombreux hommes se faisaient entendre lourdement. Rose comptait, ils devaient être huit, peut-être neuf à quelques mètres de sa position. Il ne restait déjà plus que six balles dans son chargeur et n'en avait pas d'autre.

« Que tout le monde garde son calme et se regroupe au lieu de rassemblement. Toutes les issues seront bloquées dans trois minutes. Un intrus se trouve dans l'étage, si quoi que ce soit vous paraît suspect, veuillez me le signaler. »

Un intrus ? Rose donnerait tout pour avoir sa combinaison. C'est vrai que personne en savait à quoi elle ressemblait réellement et le simple si ça se trouve, son amnésie passagère l'avait mise dans le pétrin. Seul Rufus pouvait l'innocenter. Ça clochait quand même... Peut-être avait-elle tout imaginer, mais les caméras, le comportement de certaines personnes, c'était tout à fait anormal. Surtout qu'elle ne serait jamais venue en disant son vrai nom, comme ça sans raison et que jamais elle essayerait de baiser la Shin-Ra sur son propre terrain. Rose commençait à se souvenir de sa dernière mission et le fait qu'elle ne se souvienne ni comment elle avait débuté, ni comment elle s'était arrêtée.

« Bordel... »

Elle comprenait enfin et elle sortait de sa cachette sans vérifier que le voix était libre. Dans le couloir, juste face à elle, deux hommes qu'elle braquait. Ils n'attendaient pas pour la liquider. Tout le décor s'effondrait et son apparence redevenait celle de Sullivan avec sa combinaison. Une putain de mission en RV. Elle attrapait son pistolet, et sautait vers le premier homme venu.

« Qu'est-ce que vous avez vu ? »

« Rien ! Il n'y a que Rufus qui a l'autorisation de voir ces missions sur son ordre explicite. Nous, on est juste là pour vérifier que tout se déroule bien, mais le programme est autonome. »

« Donc, vous ne savez rien de ce qu'il s'est passé ? »

« Non ! »

Soulagée qu'ils ne sachent pas qu'elle étaient Rose et comprenant enfin que ce n'était qu'un entraînement, l'anxiété diminuait. C'était un exercice éprouvant lorsque le cerveau comprenait qu'il y avait du faux sans pouvoir le discerner réellement. Mais pour Rose, bien qu'elle sache que ces événements soient faux, elle les avait réellement vécus. Elle rangeait son arme et se tirait de là.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Playboy Milliardaire
Masculin
Nombre de messages : 345
Age : 21
Localisation : Dans mon bureau
Date d'inscription : 01/04/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
221/650  (221/650)
Mer 2 Avr 2014 - 7:01
Bordel de...

J'avais voulu t noter un matin, mais j'avais pas du envoyer le commentaire en fait. Donc je vais le faire en version light du coup :/

Arrivé a la fin du premier bloc, je me disais " ? , c'est tout ??", et en fait, en scrollant un petit peu j'ai vu le reste. C'était cool ^^

Les deux situations sont cool. La première, t'arrives à installer un genre de "la suite ! la suite ! qu'est-ce qui se paaaasse ?", et la seconde, on comprend mieux, mais on se demande encore si c'est le truc réel, ou non.

Donc les deux parties sont bien écrites, bien que j'ai vu des fautes d'inattention, mais ça c'est pas spécialement grave.

Je vais te la mettre en normale donc :

Normal : 20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS, un en vitesse, un en défense, et un en force. Voilà ^^

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier entraînement et remise à niveau. [PV : Nuage de Nuit et Nuage de Lune]
» Une petite remise à niveau/PV Haldir
» [UU] Remise à niveau - Débutant
» Remise à niveau
» Remise à niveau culturelle [Libre]