Derniers sujets
» Météo en live : le 18 octobre
par Janna Aujourd'hui à 13:02

» Pour un peu de bien
par Lulu Aujourd'hui à 13:00

» La Chute de Nottingham
par Général Primus Aujourd'hui à 12:58

» Tombent les cartes
par Lenore Aujourd'hui à 9:06

» Tombent les masques
par Agon Wiley Aujourd'hui à 4:28

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:24

» Et là, un squelette !
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:15

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Aujourd'hui à 2:21

» Field of Heroes
par Invité Aujourd'hui à 2:18

» Répétition
par Arthur Rainbow Hier à 21:39

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Rufus Shinra Hier à 18:21

» La cerise sur le gâteau
par Général Primus Hier à 15:04

» Loué soit Son nom
par Cypher Hier à 14:01

» Tombe la chemise
par Cissneï Hier à 3:26

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Cissneï Lun 16 Oct 2017 - 23:19


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Trid Friend (FICHE FINIE !!!)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 21
Date d'inscription : 12/02/2014

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
0/0  (0/0)
Mar 25 Mar 2014 - 16:48

Trid FRIEND



Identité

  • Nom  : Friend

  • Prénom : Trid

  • Titre  :  La star

  • Âge :  18 ans

  • Camp :  Lumière...

  • Monde d'Origine : Colisée de L'Olympe

  • Race  : Humain pourquoi ?

  • Grade désiré : Celui que vaut ma fiche




Physionomie


Je suis un garçon de 18 ans, mesurant 1m75. Je n'ai pas un physique de maigrichon, loin de là, on va dire que je suis un ancien squelette. Ancien, car depuis mes 15 ans, je fais de la musculation, mais ne m'imaginez pas en gros bodylbuilder qui prend des stéroïdes ou autres protéines, mon programme est simple, des pompes et des tractions, juste histoire de se former. Mes muscles sont plus gonflés qu'une personne ne pratiquant pas de sport, mais juste assez pour ne pas que ce soit dégueulasse et trop gros.

Enfin, je suis brun, mais très foncé quoi. Est-ce que ça existe plus foncé que brun ? J'ai un visage de jeune vieux, je ne sais pas vraiment comment expliquer. J'ai des traits d'un jeune garçon de 18 ans, normal quoi, mais en même temps on pourrait me croire plus vieux, genre quoi... 21 ou 22 ans ? Ce genre de malentendu arrive plus fréquemment quand je laisse pousser ma petite barbe, ou il m'arrive d'avoir la flemme de me raser et alors ?

Mes vêtements (n'allez pas croire que je porte ces fringues tout le temps, je me change quand même). Et bien c'est plutôt simple, un t-shirt gris foncé, avec un coeur plus claire en motif placé au centre. J'ai pour habitude de porter des petits brassards de même couleur que mon t-shirt, histoire que ce soit assorti et beau ! Et sinon, un pantalon gris... J'aime le gris foncé... Ça me donne un coté dark ! Non, je déconne, là sur la photo je devais être énervé, vu les fringues que j'ai, je devais avoir la flemme d'être beau (Ahahah).
Pour finir, j'ai de belles chaussures, pratique pour les activités extrêmes (qui a dit bagarre ?) et assez belle pour pouvoir se balader en centre ville avec.




Question vis-à-vis du Physique :
Un style de combat ? Non. Je frappe n'importe comment, j'envois mes poings à la figure, un coup de pied si je peux ou même un coup de boule. Des précisions ? Bagarre de rue tu connais ?
Même si je ne maîtrise aucune sorte de magie ou de psychisme, rien ne m'empêche d'utiliser les armes pour me battre. Ouais, je suis un simple humain, ma force n'est pas dans mon corps, mais dans ma tête...




Psychologie


J'aime la vie !

Je suis un jeune qui évite de se prendre la tête, je m'amuse ou du moins, j'essaye, dans toutes circonstances, sinon à quoi ça sert de vivre ? Je vois la vie du bon côté, je perçois la vie comme un jeu remplie de niveau plus difficile les uns que les autres (étant donné que j'aime m'amuser), il est difficile de tous les réussir, mais on peut gagner de l'expérience. C'est pour ça que tu me verras rarement avec une tronche de suicidaire. Je ne dis pas que c'est pas possible, mais il faut vraiment que psychologiquement, j'ai pris un énorme coup. Il est vrai qu'il est difficile d'être moi, étant donné que je me fiche completement du regard des autres, que je peux paraître bizarre. Ça par contre, j'avoue avoir du mal à l'expliquer, être bizarre, ça l'est tellement que ça en devient indescriptible, mais comment savoir qu'on est bizarre ? Parce que nous ne correspondons pas à l'image qu'on attend de nous dans la societé dans laquelle on vit ? J'aime me sentir vivant, faire des choses que je n'avais jamais fait avant, découvrir de nouvelles sensations. Donc, vous pouvez vous doutez que l'inconnu ne me fait en aucun cas peur... Sauf que des fois, je réfléchis à ce qui pourrait m'arriver si je me jete dans une situation dangereuse tête baissée. Je ne suis pas un bourrin loin de là, j'ai tendance à réfléchir avant d'agir. En fait, je suis partagé entre l'excitation et la réflexion, la naïveté ou la méfiance. Oui, je suis toujours dans les extrêmes, ben, il me faut bien des défauts, c'est ça qui font notre perfection à chacun (C'est ce genre de phrase qui donne l'impression que je suis étrange).


La fierté

Quand j'ai une idée en tête je ne l'abandonne jamais, je ne suis pas un faible, je continuerai jusqu'à ce que j'y arrive, car si je n'y crois pas, qui le croira ? Un objectif doit être réalisé, sinon à quoi ça sert de rêver. Je suis quelqu'un de fier contre la vie, elle nous mettra à bout tous les jours, mais c'est mon envie de réussir qui me forcera à avancer encore et encore. Cette fierté est très difficile à cacher face à d'autres personnes, je dois l'avouer que ça me fait mal d'avouer qu'on a tort (par exemple, pendant une discussion), mais contrairement à ce que l'on peut croire, j'arrive à prendre du recul sur moi même (je suis quelqu'un de réfléchi, n'oubliez pas !). Mais si je suis persuadé d'être dans le bon, j'vous souhaite bien du courage pour me faire abandonner.


Il fallait des défauts plus gros que tout

Je peux être un gros enfoiré, quand il faut en tout cas. Je peux être méchant avec ceux qui le sont avec moi, ne vous méprenez pas, je ne ferai jamais du mal gratuitement, généralement ce sera par vengeance. Je suis assez sarcastique aussi, étant donné que je m'amuse tout le temps, j'ai mon propre humour à moi qui ne plait pas forcément à tous, mais comme je vous l'ai dit, je m'en fiche. Après, c'est soi on même soi non.
Je suis une personne remplie de contradiction, comme je vous l'ai dit, toute ma personnalité est basée sur les extrêmes. J'ai un côté joyeux que je qualifie de "chaud comme le soleil" et un côté plus sombre, presque malsain "froid comme le côté sombre de la lune". Malsain, est un bien grand mot, je dirai plutôt rusé. Ma réflexion me permet de tirer avantage d'une situation, ou de m'en échapper, si elle devient un peu trop mauvaise pour moi, je peux aller jusqu'à devenir manipulateur, mais j'évite. On va dire que c'est mon côté sombre.

Un mauvais côté, mais rien de bien méchant

J'ai certains défauts, mais qui ne sont pas susceptibles de nuire à l'image que je renvois, même si je m'en tape, c'est pour ça que je ne les cache pas, la preuve, je suis sur le point de vous les expliquer ! Je me perds dans mes propos des fois, moi qui suis habituellement doté d'une bonne mémoire, j'avoue que des fois je perds le fil de ce que je dis. J'ai tendance à faire attention à moi, peut-être même un peu trop (je n'aime pas être sale par exemple). Si je me sens dans l'obligation je n'hésiterai pas une seconde, mais avouez que c'est dur d'être recouvert de boue, c'est mon côté maniaque. J'ai tendance à m'arrêter sur pas grand chose, je m'explique... Mes sentiments sont disproportionner parfois, voir une fourmis mourir pour moi est pire que de déchirer tous mes vêtements (croyez pas que c'est grave ! J'ai pris cet exemple pour ne pas en prendre un autre, par peur... Oui, je suis superstitieux).

Voilà, je suis quelqu'un d'entier, rayonnant comme une boule de feu, mais je peux jeter un froid comme celui du pole nord !





Histoire


Bonjour, ou bonsoir. Je m'appelle Trid Friend, j'ai 18 ans. Vous vous doutez bien qu'en 18 ans, même si c'est l'aube de la vie, j'ai pu vivre des choses.

J'ai grandi dans la ville de Thèbes, issu d'une famille de marchand. Zeus merci, je n'ai jamais manqué de rien, on ne roulait pas sur l'or, mais on ne marchait pas dans la merde non plus. J'ai toujours été un peu à part comparé aux autres personnes de ma génération, enfin, pas non plus isolé, juste que je ne correspondais pas forcément à l'image des jeunes. Je n'étais pas méchant, car oui, les jeunes de Thèbes ont tendance à être méchant, à éviter ceux qui ne correspondent pas à leurs codes. Bon, moi je m'en foutais, j'avais mes potes et voilà.

Les choses ont commencé à changer quand j'avais décidé de ce que je voulais devenir plus tard... Un Héro ! Je n'avais pas de modèle particulier, mais il faut avouer que quand on a eu la chance de voir en live, le combat de Hercule contre l'Hydre, on a les yeux qui brillent. Mes parents n'étaient pas très chauds à cette idée, mais j'ai réussi à les convaincre, grâce à ma détermination. Je m'étais inscrit à l'école Prométhée, réputée pour avoir eu la chance d'avoir formé les plus grands héros. Ma formation fut courte, je ne m'y sentais pas vraiment à mon aise, mais je ne voyais aucun autre moyen d'aboutir à mon but.

J'eus vent du Colisée de L'Olympe, dirigé par un certains Philoctète, anciennement à la retraite, mais a repris sa carrière d'entraîneur de héros grâce à Hercule (Encore), j'eus aussi vent qu'il a ouvert une sorte de "casting" pour former les élites. Peut-être que je me suis surestimer, mais je m'étais quand même inscrit, il ne me restai plus qu'attendre. Durant l'inscription au casting, je pus constater le monde qui souhaitait entrer dans le cercle privé des élèves de Philoctète, pour seulement 12 places, 6 filles et 6 garçons. La femme qui s'occupait de mon inscription me donna un papier sur laquelle était marquée ma date de démonstration, durant laquelle je devrai montrer mes capacités physiques, je n'avais que quelques jours pour m'entraîner.

L'entraînement je connais, j'pratique la musculation depuis un moment, je sais me battre, enfin, j'me suis entraîné sur un mannequin de cuir, mais je remarquai que je ne m'étais encore jamais entraîné aux autres types d'activités qui pourraient êtres utiles pour un héros. Escalade, course, lutte etc...

Ces quelques jours qui me furent donnés me permettront de m'entraîner, je n'ai d'yeux que pour mon objectif, je ne me permettrai pas de perdre, ce sera mon niveau 0, l'introduction dans le jeu !


Level 1 : Le casting !


Mon rendez-vous était au Colisée de L'olympe à 10h, c'était assez pour bien dormir, vu que j'n'arrivai pas à dormir la veille à cause de l'excitation, le stress je ne connais pas. Je fus prêt en un rien de temps et un quart d'heure avant celle indiquée, pour être sûr de ne pas être en retard. Pousser ces grandes portes qui servaient d'entrée ne furent pas très difficile, c'est peut-être fait exprès, pour faciliter l'arrivée des personnes.

Traversant une grande cour, surveillée par quatre grandes statues de guerriers dorées, placés en paire sur chacune des deux portes se trouvant dans cette cour, l'entrée principale et l'entrée de l'arène qui était ma direction. Poussant encore une fois des grandes portes, me voilà désormais dans une petite salle, avec différentes coupes sur les côtés, vu que j'avais le temps, je me suis permis de regarder.

"Coupe Philoctète... Coupe Pegase... Coupe Hercule... Coupe... HADES ?"

En y repensant, il y avait différentes bannières dans la grande cour, avec divers noms dessus, peut-être que c'était les concurrents pour gagner ces coupes, cela veut dire que le gagnant a été entraîné par Philoctète ? Etant donné que les coupes se trouvent ici...

Je sursautai au bruit des grands pas de ce garçon, surement un qui a passé le test pour être admis en tant qu'élève de Philoctète le satyre. Entrant dans un trou en forme de carré, je découvris enfin l'arène du Colisée de L'Olympe.

"Bonjour, moi c'est Philoctète, bon, appelle moi Phil"

"Euh... Bonjour, moi c'est Trid"

Il ne semblait pas manqué d'assurance ce petit bonhomme, ben, quand on a entraîné le plus grand héro du moment, c'est sûr qu'il y a de quoi être fier de soi. J'avais des tas de questions à lui poser par rapport au travail de Héro (si on peut appeler ça un travail), mais j'n'étais pas vraiment là pour ça et il me le fit savoir.

"J'ai pas envie de perdre mon temps, je veux voir ce que tu vaux maintenant, tu sais t'es pas le seul à devoir passer les tests"

Je dis oui de la tête. Regardant tout ce qu'il y avait dans l'arène, je pus voir plusieurs équipement comme des épées, des cibles avec des arcs et flèches à coté, ou encore un punching ball, enfin, tout ce qui pourrait permettre aux candidats de montrer ce qu'ils valent. J'hésitai un petit peu, devrais-je lui montrer ma capacité à frapper ? C'est surement le plus simple, le problème c'est que tous les autres ont dû faire ça, ou pris une épée et frapper. Je dois lui montrer que je suis différent, en temps normal je le suis donc, autant le lui montrer par ce test.

Que faire que faire ?!

"Bon, en 2 mots... J'ai pas le temps ! Bouge toi !!"

Et merde, voilà que je fais mauvaise impression, bon... Je choisis la facilité, j'avais donc décider de montrer mes talents en bagarre, j'attrapa un pauvre mannequin, heureusement, personne n'y avait trop touché, il était en bon état.

Je commençai donc à frapper. Poings, pieds, rien n'était mis de côté. Je plaçai ensuite mes mains mains sur la nuque de ce bonhomme en tissus, et grâce à une technique que j'ai mise au point, le plaqua au sol et écrasa son visage avec mon coude gauche, pendant qu'avec mon poing droit je frappai son visage au niveau de sa tempe...

"Clean shot..."

Je me releva tout en replaçant mes mains sur sa nuque, je me fis basculer en arrière pour tomber sur mon dos, avec mon pied droit je poussai sur son ventre et le fis tomber sur le dos.

"Dirty body..."

Je me revis, frapper dans mon mannequin à moi, dans ma chambre, dans mon jardin. Je réfléchis un moment, j'étais sûr que ça ne l'impressionnera pas. Mais, je suis qu'un être humain normal, comment pourrais-je faire mieux ?

Je veux y arriver, mais lui ai-je montré ? Clairement non, il me fallait autre chose...

Posant ce mannequin au sol. Je me dirigeai vers ceux beaucoup plus lourds, genre poids humain. Ce que j'allai faire est dur, mais si j'arrive à compenser mon manque de force par ma détermination, ma fierté, j'y arriverai.

Attrapant ce mannequin pesant le même poids que moi (68kg), je sentis que l'ancien bonhomme de tissus n'était rien face à celui en plastique étrange rempli de farine ou de truc, bref, je ne sais pas de quoi est rempli ce truc, mais on s'en fout non ?

Je le mis sur mon épaule gauche, ma vitesse de déplacement changea, Phil a dû le voir. Je me dirigeai donc vers un des quatre poteaux délimitant les limites de l'arène. J'attrapai la corde qui en tombait et me décidai à grimper.

Ce fut dur, lourd. La chaleur de ce monde n'arrangeait pas les choses. Je me suis vu tomber plusieurs fois, mais je ne voulais en aucun cas abandonner. Mes bras trembler, mon ventre me faisait mal, mes abdominaux étaient contractés comme jamais, mes jambes faiblissaient aussi. Je réentendis les conseils de mes parents de ne pas essayer ce chemin vers cet objectif dangereux et impossible, les moqueries des autres adolescents de mon âge, perdu dans leur rêve de devenir riche sans rien foutre. Pourquoi ai-je ce rêve ? Il est claire qu'il me manque de l'entraînement pour pouvoir y arriver. Pourquoi souffrir pour ce rêve que je sais, je vais uniquement frôler du doigt avant de tomber...

Je glissai de ma corde... Ça y est, c'est fini. Je me serai bien battu en tout cas, ben, ça n'aura pas été suffisant, il n'y a plus rien à faire...

Depuis quand j'abandonne ? En quelle année j'abandonne ? Je suis en train de perdre là ? Non non non, je ne perdrai pas... L'idée de m'agenouiller devant la difficulté, BEURK, NERVER !

Resserrant mon étreinte sur ma code de ma main gauche, mes pieds s'enroulèrent sur le poteau, ma main droite replaça le mannequin sur mon épaule, je repris mon ascension, mais cette fois... AVEC LE SMILE !

Je voulais y arriver, je vais y arriver, j'y arrive... J'y suis.

Me voilà en haut, tenant sur la pointe de ce poteau, le mannequin sur mes mains comme-ci je portai une damoiselle en détresse.

"N'ayez crainte madame, je serai toujours là pour vous..."

Phil me répondit

"Rooooh, Roméo t'aurais pas quelque chose de plus grandiose pour finir ce test ? Oui c'est cool ce que t'as fait, mais je veux pas garder cette image de jeune héro amoureux avec sa future femme dans ses bras... Ça me rappelle de mauvais souvenir..."

J'aurai aimé qu'il finisse sa phrase par son fameux "En deux mots !...", c'est toujours amusant de le voir se tromper sur le nombre de mot qu'il dit. Enfin, puisqu'il le veut. Je plaçai donc le mannequin derrière moi, tout en gardant une emprise sur un de ses bras, je sautai du poteau et frappa le mannequin sur le sol.

"Dirty Swing to a Dead Body... BITCH !"

Alalalah, ce que l'excitation peut vous faire dire...


Level 2 : le 1er cour... 1er rivalité, ami ou ennemi ?


Je fus admis, c'était cool, j'étais heureux. Mon premier cour fut une semaine après les castings, à 8h cette fois, je pus rencontrer mes camarades, 6 filles, plus belles les unes que les autres et 5 autre garçons, la plupart costauds, d'autre charismatiques et il y a moi, l'unique !

"Bon, bonjour à tous, vous me connaissez je suis Phil, votre entraîneur. On va tout de suite commencer, les garçons vous voyez ces sacs là bas ? Je veux que vous me fassiez des tours de la grande cour de l'entrée jusqu'à ce que je vienne vous chercher pour un autre exercice... Les filles... Veuillez vous dévêtir un petit peu, on va s'entraîner dans la piscine que j'ai faite installer dans l'arène pour cette fois !"

Les garçons et moi, avions commencer l'exercice, je n'étais pas vraiment ici pour me faire des amis, donc je ne leur parlai pas, sauf si ils venaient, dans ce cas ce serait différent. Attrapant mon sac et commença à courir, je me rendis compte qu'en un rien de temps... J'étais le dernier. J'avais réussi à porter un mannequin du même poids que moi, mais là, c'est sac c'était très différent, il était plus lourd, mais surtout gras... C'était dur d'avoir une bonne emprise dessus, mais puisque c'est l'entraînement, autant le respecter.

Mais je dois avouer qu'être dans cette "école" me change de celle de Prométhée. Je me sens plus vivant aujourd'hui qu'avant !

En pleine course, je fus bousculé par derrière, au point de tomber.

"Regarde derrière toi CREVETE"

Il était sérieux lui ?

"T'es taré ?"

Il me releva par mon col. Il était largement plus grand que moi, il me rappelai quelqu'un... Le mec du casting...

"Je me rappelle bien de ta tronche, comment une merde comme toi a pu être admise ici ?"

Mon coeur battait comme Hercule boxant avec le minotaure. J'avais cette boule au ventre qui ne cessait de grandir, j'avais peur.
Il me jeta au sol, j'avais peur de me lever, je préférai rester sur le cul et attendre qu'il s'en aille continuer l'exercice, mais non. Il resta là, à me fixer avec ses amis derrières, soit, l'ensemble des nouvelles recrues. J'étais vraiment seul.

"Alors, tu te relèves, on va se faire un petit combat amical toi et moi, on va s'amuser !"

"C'est comme ça que tu te présente à une personne que tu connais pas, tu l'agresses ?"

"T'as dit quelque chose ?"

La colère pouvait se voir sur son visage, qui se trouvait maintenant qu'à 1 centimètre du mien.

"Ben, t'as pas entendu ?"

Dis-je avec une réelle attente de réponse, ben, il m'a bien entendu pourquoi fait-il genre ? J'ai une voix assez puissante pour que tu puisses entendre non ? Ma peur s'était dissipée petit à petit. Il faut dire que j'ai eu peur pour rien, c'est comme un petit cocker, il crie, mais il ne mordra pas... Du moins, j'espère, car avec sa tête de plus que moi, je ne sais pas si je pourrai... Ce sera sûrement différent qu'avec le mannequin...

"Tu me cherches ! Tu sais qui chui ? Crétus !!! Fils de Baratus, ancien gladiateur de cette arène, il a vaincu plus de monstre que tu ne pourras le faire !"

"T'inquiète pas, je ne pourrai pas battre le records de ton papa, la bagarre c'est pas trop pour moi. Je veux sauver pas tuer..."

Je sentis un choc au niveau de ma joue gauche, je ne savais pas ce qui s'était passé jusqu'à ce que quelques centièmes de secondes passent, je m'étais pris un coup.

Ses amis se mirent entre nous et séparèrent, je me relevai et dis.

"T'as aucune classe mec, mais t'inquiète pas, un jour toi et moi on se battra et j'te casserai le c*l"

Maintenant que je sais à quoi ressemble ces coups, je n'ai plus à avoir peur. Il ne m'a même pas fait mal. Ben, faut dire que pendant une bagarre on ne ressent pas forcément la douleur des coups, ça fait mal après. L'adrénaline merci.

L'exercice continua, je fis en sorte de garder mes distances avec ce gars, je préfère éviter une autre altercation pour l'instant. Par la suite, on échangea nos exercices, les filles prirent les sacs (plus léger, rassurez vous) et les garçons, la piscine.

"Bon, les gars, j'espère que vous avez des corps d'Appolo, car si je vous demande d'aller chercher des mannequins dans l'eau ? Vous avez de la force ? Montrez moi !"

Fastoche. J'ai l'impression de l'avoir même inspirer pour cette exercice. Pourquoi ? J'sais pas, juste une intuition, je n'affirme rien.

Chacun avait son mannequin prédéfinis, il devait peser notre poids, à son coup de sifflet nous plongeâmes tous avec nos lunettes de plongée. Je vis rapidement où était le mien, je l'attrapai et commençai à battre des jambes pour remonter, mais il fallait que le Crétin Crétus, avec son mannequin m'envoya un coup comme-ci il n'avait pas fait exprès, bon, grâce au fait que nous soyons sous l'eau, le coup je ne l'ai quasiment pas senti, vu que l'eau ralenti.

Si il veut jouer au con, on va jouer ! Nous remontâmes tous, je fus le 3e.

"Hm. Bon, résultat intéressant pour vous tous, vous avez fait en dessous de ce que je voulais, je pense que ça va aller vite pour votre formation...EN deux mots, vous êtes des bons !"

"Il y en a qui devrait pas être là"

"C'est moi qui choisis, pas toi Crétus."

J'esquissai un sourire et laissa échapper un rire bref, juste pour montrer à ce grand con, qu'il ne m'avait pas intimider, au contraire qu'il avait gagner un ennemi. On entendit tous un cri vers la grande cour. Une bagarre de fille ? Sérieux ? C'est ce que je pensai, mais non. Une fille brune était recouvert d'une couleur rouge, comme-ci on lui avait lancé de la craie. Cela ressemblait à de la poussière, enfin c'était bizarre.

"Et mince, il fallait qu'il y en ai une qui joue avec mes sacs de poudre épicée ! J'avais plus rien pour augmenter le poids des sacs, désolé jeune fille... Fais moi un bisous ça va aller mieux !"

CLAAAAP. La gifle fut un énorme bruit...


Il était donc l'heure de manger, un banquait avait été installer dans la grande cour. Je mangeai tout ce qu'il y avait, je ne me privai pas.

"Salut !"

Interrompu par un jeune garçon aux cheveux blonds et bouclés, visage enfantin, il devait avoir le même âge que moi, ce qui fait de nous les plus jeunes. Si je dois situer l'âge de la plupart, ils doivent tourner entre 20 et 30 ans, mais comme je suis pas sûr, je préfère ne rien affirmer, après tout, j'en ai rien à foutre de l'âge qu'ils ont.

"Ouais... Tu veux quoi ?"

Je me souviens de sa gueule, il fut présent quand Crétus me provoqua et il ria aussi...

"J'admire que tu te sois opposé à Crétus, d'habitude personne n'ose le faire. Moi c'est Iclin, enchanté !"

Il me tendit un verre d'un tonique dont le nom m'a échappé, mais il fut bon, même très bon, surement sa façon de se faire pardonner pour sa prise de partie prématurée, je ne vais pas le tacler la dessus, je vais faire semblant d'avoir oublier, par contre il m'a donné une bonne idée...

"Trid. Ben, ça me fait plaisir d'avoir un peu de compagnie, faut dire qu'on m'évite"

"Je vois ça, on est deux. Je vis dans le quartier de Crétus et... Il n'aime pas que je sois dans ses pattes"

"Pourquoi ?"

"C'est moi qui ai voulu en premier devenir un héro, mais, depuis qu'on est petit il cherche la compétition, alors il veut le devenir pour montrer qu'il est plus fort que moi. Il a 23 ans, mais pense comme un gamin, si tu l'ignores il se sent insulter, c'est pour ça qu'il t'a attaqué... Et il continuera..."

"J'm'en tape, j'ai pas peur de lui"

Il me souhaita du courage. Je remarquai que Crétus et le reste des recrues étaient placé juste devant le distributeur de tonique, ils n'étaient que 10, mais il y avait un tas de verre. J'm'éloignai du groupe et m’assoyais sur un sac de poudre épicé, mon verre en main. Ils me regardèrent, se moquèrent du fait que je m'étais éloigné, ils devaient être heureux. Une fille proposa à tous d'aller se baigner. Quel coup du destin, ils ne pourront pas voir ce que j'ai préparer pour ce Crétin de Crétus. Je remplis à moitié mon verre de cette fameuse poudre et la remplis de tonique, sauf que... Ce mélange donna une étrange couleur à la boisson, du bleu claire, elle passa à un orange étrange...

Je me dirigeai donc vers la piscine, dans l'arène. Mon intention première était de donner le verre à Crétus en signe d'excuse, comme ça il aura l'impression d'être une star, vu que je lui accorde l'intention qu'il souhaite et il pourra se régaler...

Sauf qu'en arrivant dans l'arène, on se croisa, il devait avoir l'intention de retourner au banquet. Me voyant avec un verre et une couleur étrange il me dit

"Où t'as chopé ce tonique... Je me rappelle pas qu'il y avait cette couleur..."

"Ben écoute, t'as cas..."

"Donne le moi !!!"

Je peux confirmer qu'il est con, il ne se rappelle pas de moi étant assis à coté des sacs à poudre épicée ? Mais il arrive à se rappeler de toutes les couleurs de toniques ? Quoi que, il a dû tous les boire, vu tous les verres se trouvant de son côté. Il le but, tout en se dirigeant vers le banquet, moi je continuai ma route. Je m'étais même permis d'afficher un gros sourire sur ma face, ce qui choqua la plupart des recrues, vu que pour eux, j'étais censé être triste et dégoûté. Leur amusement dans la piscine fut interrompu par un énorme cri, presque inhumain, d'une bête énervée !

"AAAAAAAAAH, IL EST Où CE FILS DE ...."

Tout le monde se dirigea vers la grande cour, affolé, je fis de même, mais plus doucement, je savais ce qui allait m'arriver...

Arrivé, je pus me régaler du spectacle. Il avait vomis tout ce qu'il avait mangé je crois, il avait le visage rouge, par contre, je ne savais pas si c'était de colère ou à cause des épices.

"TOI !!!!"

S'écria-t-il en me pointant du doigt.

"Oui ?"

Il attrapa plusieurs pots de sauces se trouvant sur la table, tout le monde compris et se décala en vitesse, à peine j'eus le temps de bouger, que je me retrouvai recouvert de différentes sauces.

"Là c'est trop !"

Je courus vers lui. Crétus secoua ses bras tout en criant "Tu vas faire quoi ?", tu vas voir ce que je vais faire. Sa tête de plus que moi ne le sauvera pas. Je plaçais ma main gauche sur sa nuque et tenta de lui placer des coups sur son visage avec ma main de libre. Je l'avais bien touché une fois, mon deuxième coup fut pas très bien placé car il décala sa tête et mon troisième coup fut raté, lui, m'envoya un coup au niveau de mon menton et me fit tituber, mais pas tomber. Ma main toujours sa nuque, j'arrivai à le tirer avec moi dans ma dance étrange. Sa tête se trouvait à mon niveau maintenant, je lui frappa le haut de son crâne deux fois, avec un coup que j'appelle "Marteau". Tu sers le poings et tu frappes comme-ci tu voulais rentrer un clou dans sa tête.

Puis, il m'attrapa et me fis basculer avec une certaine facilité, sa force et le fait que mon corps dégouline de sauce, me menèrent au sol avec une rapidité à me faire mal au dos. Je tournai sur moi même pour pouvoir me relever, je ne voyais plus Crétus de là où j'étais et dans la position dans laquelle j'étais. Mais je vis un de ses genoux à coté de ma tête et la pluie de coup commença.

Il n'arrêta pas de me frapper le haut de ma tête. J'avais mal cette fois, il ne fallait pas que je me laisse faire, mon bras gauche me servit d'appuis pour pouvoir prendre un tout petit peu de hauteur, essayer de me relever serait une grosse erreur à ce point. Mon bras gauche plié pour que mon avant bras me sert d'appuis, j'envoyai mon poing droit à la direction des coups, mais rien n'a faire, je raté. Je décidai de frapper plus bas et frappai son torse. Je n'avais plus qu'à continuer comme ça, même si sa musculature était plus importante que la mienne, je sentais que mes coups lui faisaient mal au point que la puissance des siens diminue.

Deux mains m'attrapèrent au niveau de ma taille et me relevaient, je sentais encore des coups me tomber sur la tête, pendant que mes bras étaient tenus par deux autres mains. Nous fûmes séparés...


Level 3 : La lumière


Phil nous avait renvoyer à nous deux, Crétus et moi. Nous avions été remplacés le jour même par deux nouvelles recrues. D'après lui, il a pu voir tout ce qui s'était passer grâce à des caméras placés à différents endroits dans le Colisée et il m'a dit ceci.

"Tu sais, Je suis en contact avec un groupe qui s'appelle la Lumière, je pense que tu pourrais leur convenir en tant que nouvelle recrue tu ne crois pas ? Tu acceptes ?"

Rejoindre un camp, la Lumière, participer à cette guerre dont tout le monde parle, risquer sa vie chaque jour, ne pas voir sa famille, être certains de vivre des aventures dangereuses, rencontrer du monde, des psychopathes...

"Ouais, ça pourrait être cool, je pourrais donc devenir un héro de la Lumière... Ouais !"


Pourquoi ai-je accepter ? Non pas uniquement pour être un héro, mais parce que, si Phil, l'entraîneur des héros, était en contact avec la Lumière, je pense pas que ce soit pour rien, ils doivent êtres sympas... J'espère qu'ils ne sont pas plus con que Crétus...




Questions diverses



1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ?
Ben oui, j'suis un être humain normal
2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ?
Un lion, fier et charismatique !
3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?
C'est pas mieux de répondre à cette question dans le caractère du perso ?
4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales.
Ben, je suis très sociable moi, enfin, mon perso, mais il ne considère pas beaucoup de personne comme étant ses amis, juste des connaissances. Des amis il n'en a pas. Il en a pas besoin...
5) Quelle est la devise de votre personnage ? S'il y en a plusieurs, donnez les toutes.
J'ai pas de devise, j'ai pas d'argent !
6) Vis à vis de votre façon d'écrire, quels sont vos points forts et points faibles?
Je trouve que je m'en sors beaucoup mieux en français, grammaire et tout ça depuis ma dernière fois sur ce forum. Mon point faible... Ben au niveau du Rp j'utilise un vocabulaire banale, qu'on peut entendre de partout...
7) Pourquoi incarner ce personnage ?
Et pourquoi pas ?


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Drapeau Blanc
Masculin
Nombre de messages : 770
Age : 24
Date d'inscription : 23/12/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
225/550  (225/550)
Jeu 27 Mar 2014 - 0:24
Salut ! Désolé pour le temps que j'ai pris ^^

Alors...

J'ai été tout de même agréablement surpris. Je ne me souviens plus de ton niveau quand tu as quitté le forum, mais en tout cas, le physique et le caractère sont fort sympas.

je pourrais te reprocher d'utiliser des termes un peu brouillon ^^. Style "ancien maigre"... Ou mieux "Jeune vieux"... Non c'est trop bizarre. Mais d'un côté ça renforce un peu ton style justement très jeune (j'ai l'air d'un vieux quand je dis ça), un peu en "parlé" (tu écris vraiment comme tu parles) et brouillon.

Donc je n'irais pas catégoriquement dire que c'est un défaut.

Néanmoins le physique n'est pas super complet. T'aurais pu être plus précis quand même, décrire son attitude, son allure, etc...

Le caractère est très bien; J'ai aimé cette vision de la vie et ce passage :

"je perçois la vie comme un jeu remplie de niveau plus difficile les uns que les autres (étant donné que j'aime m'amuser), il est difficile de tous les réussir, mais on peut gagner de l'expérience."

C'est simple mais c'est très sympa ^^

Ce que je peux te reprocher en règle générale, ce sont tes parenthèses. T'en fais beaucoup. Comme je te l'ai dit, ton style est très parlé, très brouillon, c'est limite bien mais faudrait pas que les parenthèses rendent le tout lourd dingue.


"je dois l'avouer que ça me fait mal d'avouer qu'on a tort (par exemple, pendant une discussion)"

Ici, ta parenthèse sert à rien et elle casse le rythme de ta phrase et pourtant c'est dommage, c'était un bon paragraphe.

"Après, c'est soi on même soi non. " ?

Pour moi, (et je le dis souvent) ce genre de faute, c'est inexcusable. Je trouve ta fiche assez soignée (niveau orthographe) mais ça...

"Soit on m'aime, soit non" *

Y a un moment que j'ai pas forcément aimé. Ce moment où on se sent obligé de dire "Ouais mais y a un côté sombre chez mon perso" et où on dit des banalités genre "Manipulateur, sombre, réfléchi, super malin" histoire d'un peu se rassurer, de pouvoir donner à son personnage un peu tous les bords. "Comme ça, aucune erreur n'est possible"

Pour moi c'est aussi bien d'assumer son perso jusqu'au bout si tu dis qu'il est quelqu'un de très jovial, voir un peu fonceur.

J'ai quand même beaucoup aimé le dernier paragraphe du caractère ainsi que la conclusion ^^.

Avant de passer à l'histoire que je n'ai pas encore lue, donnons des grades à tout ça.

Le physique vaut Officier. Le caractère vaut Sergent.

Là tu te dis peut-être "Ouille dur... J'avais eu meilleur avec un de mes anciens persos pour une moins bonne fiche"

Autant te prévenir tout de suite, les grades sont plus difficiles à avoir qu'avant. Maintenant, avoir capitaine, c'est vraiment pas facile.

Alors... L'histoire.

Le prologue est bien mais souffre du "Mon personnage a, comme tous les personnages joués d'un forum rpg, eu une enfance difficile durant laquelle il n'avait pas beaucoup d'amis parce qu'il était différent." Ce qui est très drôle, c'est que tu ne dis pas du tout en quoi il était différent. On sait juste que Trid n'était pas méchant alors que... oh mein Gott ! "Les autres sont méchants".

J'imagine une bande de gamins dans le colisée de l'olympe, se promener dans les rues de Thèbes "... Regardez ce mec... Il a tué un chaton, hier matin. Il peut faire partie des nôtres, il a réussi le test du méchant ! Par contre l'autre, celui qui boit de la limonade en riant tout seul, il transpire de gentillesse... Next !"

Sinon j'ai beaucoup aimé :

1) Tu dis "Par Zeus", c'est bien.
2) Cette volonté de devenir héros, c'est pas original. Par contre avoir cette envie parce qu'on voit Hercule défoncer l'hydre, ça me plait.

Alors niveau 1 :

"Mon rendez-vous était au Colisée de L'olympe à 10h, c'était assez pour bien dormir, vu que j'n'arrivai pas à dormir la veille à cause de l'excitation, le stress je ne connais pas. Je fus prêt en un rien de temps et un quart d'heure avant celle indiquée, pour être sûr de ne pas être en retard. Pousser ces grandes portes qui servaient d'entrée ne furent pas très difficile, c'est peut-être fait exprès, pour faciliter l'arrivée des personnes. "

Merci pour ces précisions. Tu aurais pu aussi expliquer pourquoi le soleil brûle ? Ou encore raconter comment était le thon mayo de ta maman ? Toutes ces précisions ab-so-lu-ment inutiles dans le cas présent. A moins que ton perso soit secrètement collectionneurs de portes.

Alors... autant je trouve qu'en règle général, on ressent bien les émotions et les pensées de ton personnage. Pour l'instant je trouve les dialogues franchement pas très naturels. Trop courts... et improbables.

Autre chose.

"Je plaçai ensuite mes mains mains sur la nuque de ce bonhomme en tissus, et grâce à une technique que j'ai mise au point, le plaqua au sol et écrasa son visage avec mon coude gauche,"

Tu vois c'est trop dommage ce genre de passage. Là ton perso il est là pour quoi ? Pour prouver qu'il sait se battre à Philoctète. Du coup tu aurais pu... je sais pas... nous prouver à nous aussi que tu sais décrire un combat.

Et dire "je t'ai mis à terre grâce à une technique", c'est franchement moyen. Ca n'aurait pas été du luxe de décrire l'action ^^. On est dans une ambiance qui le permettait carrément, qui l'exigeait même !

("Clean shot..." C'est quand même dingue ! Il vit en Grèce mais ses langues de référence sont le français (ça ma foi, on peut comprendre) et l'anglais ^^. J'avoue que j'aurais aimé des noms en Grec)

J'en reviens aux parenthèses que j'ai critiquées plus tôt, avec un exemple parfait :

"Attrapant ce mannequin pesant le même poids que moi (68kg)"

... On s'en fout ? Non sérieusement ^^, tu combats un mannequin et tu glisses dans le texte ton propre poids, dont franchement on n'a rien à faire.

" je sentis que l'ancien bonhomme de tissus n'était rien face à celui en plastique étrange rempli de farine ou de truc, bref, je ne sais pas de quoi est rempli ce truc, mais on s'en fout non ? "

C'est exact ^^ mais comme ici c'est assumé, ça le fait ^^.

J'ai beaucoup aimé la suite, le reste du lvl 1... vraiment très cool. Le moment où il grimpe le poteau est plutôt sympa.

Le lvl 2 commence avec un discours de Philoctète que... Ok je l'ai bien aimé, j'avoue !

Ah petit détail. Quand les mecs prennent la place des filles dans la piscine (je n'ai pas compris pourquoi mais bon), ils doivent aller chercher des mannequins dans l'eau et ils ont des lunettes de plongée.

Non en-dehors du fait que je m'attendais pas à ce que ça existe dans la Grèce antique, je suis simplement étonné que des lunettes de plongée soient données dans un entraînement hyper hardcore de héros. Parce que le chlore et les yeux qui piquent... Ouais c'est chiant mais quand t'es un héros, tu vas pas te trimbaler une tronche de merde avec des lunettes ridicules. Puis merde t'en as pas besoin !

... Alors

"Hm. Bon, résultat intéressant pour vous tous, vous avez fait en dessous de ce que je voulais, je pense que ça va aller vite pour votre formation...EN deux mots, vous êtes des bons !"

Je suis déçu par cette parole. Phil, dès le premier jour, dit à ceux qu'il a choisis parmi tant d'autres qu'ils sont bons. Il était super dur avec Hercule... et là il est aussi sympa ? Non Phil je crois pas que ce soit ce genre de coach.

Si y a un truc que je n'ai pas apprécié dans ton histoire, c'est finalement que je ne retrouve pas le Trid du caractère dedans. Tu dis que Trid est jovial et sociable mais durant toute l'histoire, il s'engueule, fait la gueule et est plutôt froid... Non vraiment quand t'y penses, c'est de son enfance à maintenant qu'il est comme ça. Je trouve pas ça super terrible.
Puis y a pas que ça. Tu dis qu'il est réfléchi ? Se battre avec un mec dès ton premier soir chez Phil... C'était carrément con.

Je te reprocherais aussi d'avoir... consacré 1/20 de ton histoire à son enfance et le reste sur une période de deux semaines de sa vie, aussi.

Tout n'est pas parfait, néanmoins j'ai aimé la fin, le fait qu'il soit renvoyé (oui, fallait le faire)... même si les caméras pour ce monde, j'y ai pas trop cru. Certes ils ont accès à la technologie des autres mondes... est-ce qu'ils le font ? Je pense pas.

L'histoire vaut... officier. Elle est bien mais y a pas mal de maladresses et le style n'est pas toujours impeccable

Ca te fait un grade final d'Officier. C'est tout de même une fiche fort sympa.

Fiche validée et toutes conneries du style ^^.



_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mignonne, allons voir si la rose..(FICHE FINIE)
» Devis Katnisse James Fiche Finie =)
» Un génie avec un chapeau de sorcière? [fiche finie]
» FICHE FINIE ? prévenir.
» Yuna H.Kuronuma fiche (finie)