La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3689/3500  (3689/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 20 Fév 2014 - 11:11
  • Ca doit être ici…

    Au cours de mes voyages entre les mondes, j’avais eu la chance de tomber sur une carte des plus étranges. Cette carte était celle d’un monde aux paysages très variés. Lorsque j’étais rentré au château avec, je m’étais mis a tenter de l’étudier. J’avais donc passé les derniers jours dans mes quartiers, enchaînant les allers et retours entre ceux-ci et la bibliothèque. J’avais ouvert un nombre incalculables de livres, et c’était justement l’un d’eux qui m’avait mis sur la piste.

    Il semblerait qu’il y a longtemps, à l’époque de la Guerre, tous les mondes n’en formaient qu’un. Malheureusement, la Guerre les a séparés, et ce sont maintenant les mondes que nous connaissons tous. Selon moi, ce fait expliquait la grande variétés de paysages présents sur ma carte. C’était un document qui datait d’il y a plusieurs centaines d’années !

    Mais alors, comment suis-je tombé sur un tel papier ? Eh bien, on peut dire que j’ai vraiment eu de la chance ! J’étais a Port Royal, plus précisément au cimetières d’épaves, et l’une d’elles avait attiré mon attention. Je suis donc rentré dans l’épave, et constatais que celle-ci était beaucoup plus ancienne que les autres. Là où les coques des autres bateaux restaient a peu près solides, celle ci était aussi solide que de la mousse !

    Bref, je le fouillais un peu, et je suis tombé sur un coffre scellé. Je l’ai ouvert, grâce a mon arme, et dedans se trouvait cette carte.

    Enfin ! L’étudier m’a mené à ici, a Atlantica, encore près des épaves. Si on en croyait la carte, un passage devait se trouver devant moi. Seulement, là il n’y avait rien d’autre qu’un eboulement. Je tentais donc de dégager l’accès, et après quelques pierres, je remarquais un passage. Je me mis donc a retirer des pierres plus vite et lorsqu’elles furent toutes retirées, j’ouvris la grille de fer noire qui me barrait la route. Une grande serrure était là, en son milieu aussi je pointais ma keyblade et un faisceau de lumière sortit de son extrémité, filant directement vers la serrure. Un grand flash lumineux m’aveugla, et la grille avait disparu.

    Je m’engouffrais donc dans le passage, la curiosité me faisant nager le plus vite que je le pouvais. Après un grand couloir qui descendait en profondeur, j’arrivais dans une grande salle. La luminosité n’y était optimale, mais elle était suffisante. A l’autre bout de la salle se trouvait une sorte d’autel. Je m’en approchais, cette fois-ci en faisant preuve de prudence, et poussai le couvercle de ce qui semblait être une tombe.

    Dedans se trouvait une armure de porteur, et son arme. Je tendis la main pour la prendre, mais je fus brusquement repoussé a l’entrée de la salle par une force inconnue. A moitié sonné, je tentais de retrouver mes esprits quand j’entendis une voix dans ma tête.


    Qui es-tu ? Pourquoi viens-tu troubler mon sommeil ?

    J’étais un peu pris au dépourvu. Je ne pensais pas qu’une telle pièce serait gardée par une…voix ? Je tentais de répondre, en racontant mon histoire, avec la carte et tout ça…

    Tu es donc venu chercher mon bien… Soit, je n’en ai plus besoin… Mais avant cela, laisse moi vérifier que tu le mérites !

    Un rideau de lumière blanche scella la sortie, m’enfermant avec l’armure dans cette pièce. L’armure se releva de son tombeau d’ailleurs et, prenant son arme, se fit en posture de combat. Elle me chargea avec hargne, et surpris, j’eus du mal a esquiver. Elle m’attrapa quand même la nageoire et me lança dans la paroi rocheuse derrière elle. Elle poursuivit en me fonçant dessus, mais j’invoquais mes armes et para en les plaçant en croix. Elle forçait, mais je ne lâchais pas.

    Je la repoussais et attaqua a mon tour, usant d’un sort de lenteur sur elle pour ralentir ses mouvements très rapides. Elle ne lâcha pas l’affaire pour autant, fonçant dans ma direction. Sa keyblade s’illumina d’une lueur bleue. Jamais je n’avais vu cela, je tentais de parer, mauvaise idée. Je sentis mes deux bras s’engourdir, au point que j’avais du mal a garder mes armes. Heureusement, cela passa vite et je pus reprendre le combat.

    Le truc, c’est que c’était une armure, elle ne se fatiguerait pas, moi oui. Je devais donc rapidement gagner ce combat. Je préparais donc un puissant coup, et lorsqu’elle fut arrivée a portée, je lui assénai un, puis deux, puis trois, et enfin quatre coups en usant de toute ma force. Elle fut repoussée plus loin, mais je continuais, frappant encore et encore, aussi vite et fort que je le pouvais.

    Au bout d’un moment elle finit par céder. A force de coups, elle s’arrêta et disparut dans un halo de lumière blanche. Elle réapparut dans la tombe, tenant fermement la keyblade entre ses mains. Cependant, elle la lacha et celle-ci s’eleva, jusqu'à se tenir verticalement au dessus de l’armure inanimée de l’ancien porteur.


    Viens. Prends-la. Tu la mérites.

    Je m’approchais donc, et la pris dans mes mains. Sa lame bleutée s’accordait parfaitement avec ce monde, chose étrange. Le rideau de lumière tomba, me libérant de cette caverne. Je fis l’arme avant de me diriger vers la sortie.

    Je ne suis pas le seul a avoir été enfermé ainsi. Si tu m’as trouvé, tu sauras trouver les autres.

    Un puissant souffle m’ejecta de la caverne. Lorsque je rouvris les yeux, l’entrée était de nouveau bouchée par les rochers. Je réalisais pas trop ce qui venait de se passer. Pourtant j’avais l’habitude des trucs étranges mais…

    Je tendis la main devant moi, et cette keyblade apparut. Tout ceci était pourtant bien réel. L’esprit, l’armure, qu’importe, avait parlé d’autres. Cela voulait-il dire qu’il y avait d’autres cas comme lui ?

    Il fallait que je rentre au château maintenant. Déjà, pour continuer mes recherches, et surtout, parce que ma tâche ici était finie.


_______________________________
messages
membres