La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 12 Fév 2014 - 8:51
    Allez viens !

    Mais... non enfin !

    Mais je retiendrais mes coups ! Je vais pas non plus te tabasser !

    D'accord mais je garde mon armure ! Et pas d'armes !

    Ouais, y'a pas de problèmes.

    Si la plupart des gardes de Primus avaient un souci avec moi, certains étaient plus ouverts. C'est pour ça que, désireux de m'entraîner, j'ai fait appel a l'un d'eux. Nous sommes donc allés dans le jardin et avons déposés nos armes sur le côté.

    Alors que moi j'étais dans mes habits de tout les jours, lui avait gardé son armure lourde, ce qui provoquait un bruit de métal agaçant a chacun de ses mouvements. Quoiqu'il en soit, je ne comptais pas le démolir, celui-ci ayant été déjà gentil d'accepter mon invitation.


    Que les poings, pieds... tête a la limite si t'as envie mais si c'est le cas t'enlève ton casque. Bouclier ?

    Euh... ouais, je vais en prendre un.

    Il alla le chercher parmi ses autres affaires au sol. Une rondache grise sans ornenements. Mon but ici, était d'améliorer ma précision. S'il avait gardé une armure, mon but serait de frapper là où il le faut, et pas bêtement dans son plastron.

    Ok, tu me dis quand tu es prêt !

    Euh, en fait, je suis pas sûr de vouloir...


    Ouais, moi aussi je suis prêt !

    Et je fonçais vers lui. Il était un peu peureux, et eût le reflexe de se recroqueviller en se protégeant comme il le pouvait avec son bouclier. J'arrivais a toute vitesse et usais de ma dextérité pour frapper pile là où il n'avait pas d'armure : dans le creux du coude. J'arrêtais mon poing pile avant l'impact, pour ne pas lui faire mal. Le garde qui fermait les yeux et serrait les dents se décontracta, voyant qu'il n'avait rien senti.


    Tu vois ?

    Ouais ! Je croyais que nous allions nous donner de vrais coups.


    Ah bah ouais, mais là c'était pour te montrer !

    J'esquissais un sourire avant de lui donner un coup de pied dans le genouillère. Il tomba genou à terre, et je mimais l'action de lui donner un coup de genou dans la tête.

    Ne baisse, jamais, ta garde. Un conseil hein.

    Au final je me demandais qui s'entraînait. Lui ou moi ?

    Bon, si tu veux prendre ton épée, vas-y. On va voir autre chose, parce que là, j'ai plus de risque de te casser un truc qu'autre chose.

    D'...D'accord !

    Il ramassa son arme et se replaça en face de moi.

    Alors... Finalement, tu vas m'attaquer et moi je vais esquiver tes coups.

    Et c'est lui qui courut vers moi, ses deux mains tenant fermement son épée. Arrivé à ma hauteur, il s'essaya a un coup vertical et puissant. Je tournais sur moi même en faisant un pas de côté, et lui donnai un tout petit coup de poing dans l’épaule.

    Bah, déjà c'est pas bon. Mais t'arrête pas, continue. Euh... Imagine que je suis Ariez ?

    O...Oui.

    Une attaque horizontale, je saute, le retour de l'arme, je saute en prenant appui sur elle. C'est ça d'avoir des réflexes. Le garde semblait étonné par ce que je venais de faire, mais il resta concentré. Il commença a effectuer des passes un peu plus complexes, décrivant un huit avec son épée. Je me baissais, me penchais tout en reculant, pour esquiver ses assauts. C'était parfait, il ne me touchait pas. C'était comme si je voyais tout les détails et que je pouvais me corriger avant qu'il ne me touche. Toujours pendant cet assaut, je lui fis une balayette et il tomba, lachant son arme. Je la récupérais en plein vol pour ne pas qu'il s'empale et lui relançais. Il se releva : d'abord il se mit en position accroupie puis tourna sur lui même, tentant une attaque circulaire en se relevant et en avançant. Il termina son attaque par un coup très puissant et rapide que j'en sentis un courant d'air.

    Eh ben... Tu vois quand tu veux ! Tu te débrouilles bien ! Si ils étaient tous comme toi, on serait mieux ici... Essaye juste d'être moins... coincé ? Sur le champ de bataille l'ennemi ne te donnera pas de conseils, au contraire, il exploitera toute tes faiblesses, et ça te coûtera forcément la vie !

    D'accord Maréchal Roxas.

    Oh non, hé, quand je suis né on m'a... Mauvais exemple. Si ton Commandant ou je sais plus trop quoi est a fond sur la hiérarchie moi je m'en fous ; Roxas ça me convient très bien.

    Je lui fis un sourire.

    Allez, retourne a ton poste avant de te faire engueuler par l'autre cruche. Si un jour t'as besoin de moi...

    J'y penserais Roxas ! Merci !

    Il me fit un salut militaire avant de tourner le dos et de repartir à son poste. Ce mec était sympa ! … Ouais, sauf que... beh je connaissais toujours pas son nom.

_______________________________
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
624/0  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 15 Fév 2014 - 19:47
La Lumière est faite de plein de membres tous différents, et certains n'auraient juste pas envie de se battre contre d'autres lumineux. C'est un tableau sympathique que tu décris ^^

Exploit sympathique ; comme c'est un exploit je n'attendais rien, c'est plutôt un texte agréable à lire, non sérieusement je pensais pas accrocher à un texte à cette heure alors que mon cerveau est débranché. C'est un entrainement, il est tout simple, et il n'y a pas grand chose à dire dessus même s'il était sympa à lire donc. Je n'ai rien de mauvais à dire dessus, le garde est à la fois un personnage a plusieurs dimensions : vu que les gardes sont naturellement affiliés à Ravness et détestent donc Roxas, mais celui-ci non, mais il manque pourtant de dimension... C'est assez manichéen quand même, ce qui s'opère là.

Mission facile ; 10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS, un en force et l'autre en défense !
messages
membres