Derniers sujets
L'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroAprès GuerreLun 19 Aoû 2019 - 20:34Heinrich VentrecrocTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen StormstoutEscaleMer 7 Aoû 2019 - 18:26DeathDeus Ex MachinaMer 7 Aoû 2019 - 18:01Death
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue163/350Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 9 Fév 2014 - 10:49
"*Chantonne le thème de Galactic Civilization 2*"

... Tiens, Niko ? Qu'est ce que tu es encore en train de faire ?

"Ah, salut, Boss. Là ? Oh, rien de transcendant, quelques analyses énergétique de routine, histoire de pouvoir mesurer les effets à long terme de la présense de la Pierre angulaire. Des trucs techniques qui en plus ne m'apportent rien ... pas de résidus stable, pas de variances anormales, nada. Autant dire que ce n'est pas une bonne nouvelle."

Pourquoi, tu comptais sur quelque chose en particulier ?

"Pas particulièrement, je t'avoue ... mais un taux de Lumière résiduelle n'aurait pas été de refus."

... Je t'avoue que je ne vois pas trop comment tu pourrais lire ça sur ton écran, on est sensé voir quelque chose ?

"Normal, on ne voit rien car il n'y a rien à voir ! Si une source Lumineuse était encore présente, on verrait une tâche blanche."

Un peu comme celle là ?

"Un peu comme ... QUOI ?"

Anomalie détectée ... et elle s'amplifie ! Nouveau mystère au château et comme pour ne pas changer, ça tombe sur Niko ... quel peut donc bien être la raison d'un tel changement, devenant par ailleurs visible à l'oeil nu ? Car c'est une sphère de lumière pure qui est en train de prendre forme au dessus du piedestal où se trouvait la Pierre angulaire ! Par curiosité, notre ingénieur Gummi s'approchait de cette apparition, essayant de lui trouver une explication, l'observant sous toutes ses coutures. En tout cas, une chose est sûre, ce n'était pas normal du tout !

Mais surtout ... voilà qu'une forme commençait à apparaître, une silhouette vaguement humaine se détachait en effet ! Une attaque ? Un fantôme ? Une illusion ? Un message ? Rien de tout cela ? En tout cas les premiers réflexes défensifs de l'analyste se sont mis en place immédiatement, tout ce qui prend la forme d'une barrière de protection dans son arsenal étant levé en cas où. Quoi qu'il arrive, il venait d'être élu "première ligne de défense" à l'unanimité de la chose qui se matérialisait devant lui.
Un Garçon Ordinaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue305/270Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (305/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 9 Fév 2014 - 16:59
[Suite directe de la fiche]

La sphère de lumière verte ne s'agrandit pas. Elle ne remplit pas la vaste salle, qu'elle n'éclaire qu'à quelques mètres, comme un faible écho de sa puissance passée. Au centre, la silhouette humaine s'affine et s'assombrit, donnant un instant l'impression d'être possédée par les ténèbres. Mais très vite, comme à bout de forces, la sphère lumineuse se contracte, épousant les contours de la silhouette. Celle-ci se retrouve bordée de lumière, une lumière qui ronge progressivement les ténèbres qui semblent l'habiter. Puis la lueur verte disparaît tout à fait, peut-être à jamais.

Le jeune humain qui vient d'apparaître a les pieds ancrés sur le piédestal, les poings serrés et les yeux fermés. Il reste d'abord parfaitement immobile, bras lâches le long du corps, puis, comme si la vie revenait soudainement en lui, il exhale profondément. Ses yeux bleus s'entrouvrent en clignotant, révélant son air hébété.


"Majesté..." croasse-t-il d'une voix qui s'éveille d'un long sommeil et qui résonne contre les murs vides du trop grand hall. Le froid entre par les interstices de ses vêtements, le faisant frissonner. Dans l'atmosphère grise de la pièce, il semble chercher quelque-chose du regard et s'arrête sur la double porte qui trône là. Le jeune homme plisse les yeux, fronce un sourcil, croyant la reconnaître. Puis, comme s'il se souvenait subitement de quelque-chose, il porte la main gauche à sa poitrine. Les coups de tambour lui arrachent un fin sourire.

Enfin, il réalise qu'il n'est pas seul. A quelques mètres à peine, une figure à l'air circonspect et méfiant le détaille des pieds à la tête. Connu ou inconnu ? Ses souvenirs sont encore flous. L'autre n'a pas l'air rassuré mais ne montre pas de volonté agressive, alors le jeune homme lève la main droite en signe de paix et de fraternité, décochant un
"Salut !" innocent à l'individu.

Il saute à pieds joint du piédestal et ses yeux replongent un instant dans le vide. Un nouveau frisson le prend, mais celui-ci ne vient pas de la fraîcheur ambiante.
"La pierre." Il se retourne, avise le socle sur lequel il se tenait un instant plus tôt et s'agenouille pour l'entourer de ses bras. D'entre ses dents serrées s'exfiltre un discret "ho non !" Ça ne pouvait pas arriver, impossible ! Ou alors, c'est qu'il n'était pas dans le bon univers. La mine défaite, il observe ce qui reste de la relique, de maigres bouts de verre et de la poussière. Il en prend une pincée entre ses doigts et l'approche de son visage en l'effritant. Un soupir triste vole de sa bouche aux fins grains incrustés dans ses ongles.

"Hein ?" A sa surprise, la poussière s'illumine de vert et prend son envol avant de rejoindre dare-dare le côté gauche de sa poitrine. Une douce chaleur l'envahit mais ce n'est certainement pas assez pour repousser le froid de cet univers-là. Alors il se redresse, ancre ses mains de part et d'autre du socle et souffle à pleins poumons sur les restes de poussière. Ils s'illuminent à leur tour et rejoignent l’emplacement de son cœur tels une nuée de lucioles.

Le jeune homme sourit, largement cette fois. Ça devrait suffire. Le souffle haletant et chaud, il tourne la tête vers le barbu à l'accoutrement singulier :
"Moi, c'est Sora. ... Il est bizarre ton bras."
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue163/350Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 10 Fév 2014 - 0:04
... MAJESTE !? Je savais que Niko était le roi des ... ahem ... erreur sur la personne, il semblerait, même si cela prouve que certains ont la grosse tête naturellement ... mais bon, ca n'explique pas ce qu'il vient de se passer devant nous, une apparition qui ressemble pour beaucoup à Roxas qui prend forme comme cela ? C'est pas tout les jours, il faut bien l'admettre ! Pardonnez donc celui qui est retranché derrière son sort de bouclier, sa barrière et la pointe de son bâton prêt à décharger une volée de lasers sur l'envahisseur présumé mais difficile de faire autrement quand on arrive sans prévenir. Mais l'appareil magitech étant réglé sur "Lumière", cela signifiait déjà que l'énergie perçue n'était pas celle d'un sans-coeur, ce qui est peut être la seule raison pour qu'un tir de semonce n'ai pas été immédiatement tiré.

Mais niveau surprise, on a pas fini, non ... parce que là, c'est un type à la tronche similaire à Roxas qui vient d'apparaître. Illusion ou réalité ? En tout cas, l'écran virtuel indique un corps solide, donc nous ne sommes pas en présence d'une simple hallucination collective. Une manifestation physique de l'esprit de la Pierre angulaire, alors ? ... Ou serait ce celle de Soul Black ? Non non ... l'on vient déjà d'éliminer l'hypothèse d'une création ténèbreuse ... attention, il lève la main ... ... "Salut" ? Ok, là on est deux à plus comprendre ce qu'il se passe, parce que même Niko en a les sourcils levés d'étonnement. Croyez moi, c'est pas courant.

Mais voilà que l'étrange double se met à récuperer au sol des fragments cristallins, dernières traces du joyau de Lumière trônant là où l'individu se tenait voilà encore un instant, avant de ... les fusionner à lui ? De moins en moins compréhensible, cette situation ! Qui que ce soit, en tout cas, ce n'est visiblement pas un individu à prendre à la légère ! Maîtriser un artefact de cette puissance, même en miettes, ce n'est pas donné à grand monde. Mais attention, voilà qu'il se retourne pour ... présenter un sourire aussi niais que peuvent être idiot ceux du porteur de poncho. Et de se présenter comme étant ... !

...

cq
Ahem ... Se tenant devant l'humble ingénieur se trouvait Le Porteur de la Keyblade, le héros de la Lumière, le grand ami de sa seigneurie le monarque Mickey. L'éclat impressionnant de son aura marquait d'espoir la salle assombrie par l'absence de sa pièce maîtresse, la Pierre angulaire. Faisant grâce de son apparition, l'individu se présenta sous sa simplicité apparente, son détachement des véritables dangers, mû par une naïveté marquant la pureté de son âme ... l'ensemble des traits marquant la parfaite innocence.

Soucieux d'accueillir comme il se doit l'Elu dans les meilleurs conditions, Nikoleis lève sa garde, offrant un message de bienvenue par le biais de sa position détendue et pacifique envers Sora. Heureux de ne pas devoir affronter une menace insidieuse imaginé par les ennemis du Bien, sa mine réjouie prena la place de sa méfiance passée, devenue injustifiée. Le Jeune espoir venait de s'adresser à son interlocuteur avec une étonnante simplicité, preuve de son détachement en regard de sa mission sacrée. Osant une réponse, l'inventeur Gummi déclama :


"Oh, ça ? Rien de bien incroyable, vraiment. C'est une coque de bras servant à la fois de protection et de support pour un ordinateur virtuel embarqué, incluant tout le nécesaire pour les missions scientifique mobile. Parmi les nombreuses fonctionnalités ..."

... Et c'est reparti comme avec Ryuji la dernière fois ... je veux dire ... prenant le temps de répondre au mieux aux interrogations de Sora, le créateur se fit un point d'honneur de parler des nombreuses facultés de l'appareil, de la virtualisation à l'analyse technique en passant par la pré-programmation magique, fleuron de la science magique pourtant encore limitée de son utilisateur. Mais surtout, il y a une des fonctions qui faisait la fierté de l'homme à la barbiche. Voulant du même coup faire passer l'information à la hiérarchie, Nikoleis se décida à appeler son assistante réseau, Lisphe. Et dans la seconde, c'est une sphère lumineuse qui apparu à proximité de son maître, sa douce brillance s'accompagnant d'une voix féminine rassurante.

"Bonjour. Veuillez s'il vous plait indiquer votre commande."

"Oui Lisphe, j'ai un message à transmettre à Cissneï, il faut absolument qu'elle soit au courant. Oh euh ... et pour qu'elle voie que ce n'est pas une blague ..."

Ce faisant, l'homme se déplaça à côté de l'adolescent, sans pour autant que l'on puisse déterminer lequel est le plus gamin des deux. Car dans une démonstration parfaite de manque de politesse et de savoir vivre, le voilà qui prend Sora dans son bras gauche, le pointant de la main droite, affublé de son sourire ravageur de santé mentale. Comme un touriste, en gros, se photographiant à côté d'un monument, en ayant l'air le plus idiot possible afin de bien faire conmprendre que l'on est pas chez soi. N'étant pas conçu pour rattraper les erreurs de son programmeur, Lisphe s'executa littéralement, comme le veux sa nature de programme, et envoya l'image à la plus haute entité hiérarchique du château, avant de relâcher celui qui semblait définitivement trop rappeler Roxas à mon andouille.
Un Garçon Ordinaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue305/270Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (305/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 10 Fév 2014 - 22:59
Sora s'attendait à ce que sa remarque détende un peu l'atmosphère, mais pas à ce que l'homme barbu se lance avec passion dans une description détaillée des circuits intrinsèques à son appendice du bras. Dans un premier temps, il l'écouta avec attention, essayant de trouver un sens au flot de paroles. Puis il hocha la tête, l'air concentré comme pour se convaincre que oui, il était capable de comprendre la logorrhée technophile de son vis-à-vis. Enfin, il se frotta la nuque en grinçant des dents, signe que en fait, c'était mort.

Et pourtant, l'homme lui rappelait vaguement un souvenir. Ou plutôt DES souvenirs. Il lui faisait penser à Cid, en moins coloré, avec une barbiche à la Phil et un jargon à la Tron. A vrai dire, Sora s'attendait presque à retrouver les mots "MCP, espaces de données DTD, Tour E/S"... hélas, rien de si familier ne sonna à ses oreilles. Mais bon, il ne voulait pas vexer son premier contact dans cet univers. L'homme au poncho se faisait une telle joie de tout lui expliquer... mais... vraiment... tout...

Il en retint tout de même que c'était sans doute compliqué, que c'était peut-être puissant et que son interlocuteur en était hyper fier. C'était suffisant : comme il avait l'habitude de ne pas tout comprendre, il ne s'inquiéta pas outre mesure et attendit patiemment que le monologue cesse. Lorsqu'il crût que l'autre allait s'arrêter pour respirer, il sauta sur l'occasion, ouvrit la bouche et...

... une sphère lumineuse venait d'apparaître au côté de l'étrange bipède. Sora pensa immédiatement à la Fée Clochette, mais une fois encore ses attentes furent déçues. Ses épaules s'affaissèrent quelque peu et, le regard errant dans la vaste pièce qui ressemblait à s'y méprendre au hall de la pierre angulaire, il écouta distraitement les deux entités qui lui étaient étrangères communiquer. Cissnei... encore un nom qui ne lui disait rien. Il commençait à gesticuler d'un pied sur l'autre quand l'homme revint vers lui avec une idée derrière la tête. Pas méfiant pour un sou, Sora le laissa l'accoler et le pointer du doigt. Sa bouche et ses sourcils firent une grimace, ce qui lui donna une expression particulièrement circonspecte au moment où un flash lumineux en provenance de la sphère l'aveugla.

En fermant les yeux par réflexe, il crut revoir la même souris aux mêmes oreilles rondes l'observer avec le même regard triste. En les rouvrant, la souris avait disparu. Bon, ça suffisait. 1 quart-droite, face à TronCidPhil, à défaut d'un autre nom. Mains en l'air en signe de rupture de tempo.
"Attends !"

"Arrête. Je comprends rien. C'est bien le Château du Roi, non ? Où est-il ? Qui est Cissnei ? Qu'est-ce qui est arrivé à la pierre angulaire de lumière ?" Il reprit son souffle mais ses mains étaient toujours levées, signe qu'il n'avait pas fini. "Qui es-tu ? C'est toi qui m'a ramené ? C'est toi qui l'a détruite ??"

Sora avait les doigts crispés et une soudaine, furieuse envie de dégommer quelque-chose. Quelques nouvelles respirations, quelques battements de coeur lui firent réaliser qu'il était peut-être un peu rude avec TCP, alors il baissa les mains et d'une voix un tantinet implorante lui dit : "S'il te plaît, il faut que tu m'aides. Je dois voir le Roi, ou Maître Yen Sid... ils pourront tout expliquer."
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue163/350Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 11 Fév 2014 - 0:10
Hola ! Doucement les questions, sinon Nikoleis risque d'y répondre ! Mais oui, si c'est bien Sora en façe de nous (et il le semblerait bien) alors ses interrogations sont des plus logique, quand on y pense. Donc, afin de satisfaire sa curiosité, son découvreur va s'employer à éclairer l'ensemble des points soulevés, dans l'ordre. Et si possible, de manière compéhensible.

"C'est bien le château, ici, en tout cas si l'on parle bien du même mais je pense que tu fais référence au Roi Mickey, si la logique est respecté."

Ressortant son écran holographique, c'est un planning qui est ouvert, afin de vérifier l'information qu'il comptait délivrer.

"... Quand à le voir, cela va être difficile, il n'est pas dans les parages ces temps-çi ... A ce niveau, il te faudra patienter. Par contre ..."

Et là de reprendre avec une intonation plus sérieuse, lié à la teneur de son message.

"Pour la Pierre angulaire, elle a été détruite récemment par les forces de la Coalition, lors d'une attaque surprise ayant lieu lors d'une réunion des différentes factions ... c'est aussi à ce moment que l'on estime le déces de Yen Sid dans l'explosion de son monde ..."

C'est que notre magitechnicien n'a jamais vraiment connu le vieil homme, aussi ne peut il vraiment réaliser cette perte. De même, il n'en reste pas moins encore assez détaché du concept même de mort de part sa nature. N'oublions pas, chez lui, revivre prend autant de temps que de charger la dernière sauvegarde. D'ailleurs, en parlant de revivre ... le 'respawn', à défaut d'un meilleur terme, de notre ami Sora ici présent représente tout un lot d'interrogation pour les deux idividus.

"Quand à savoir si je t'ai ramené ? Euh, si c'est mes appareils qui ont fait ça alors j'ai pas cpté l'effet original derrière cette réaction, donc je n'ai pas la réponse à ta question ... enfin, pas encore ..."

Une réflexion comme celle-çi laisse transparaître un début de raisonnement dans le cerveau overclocké du personnage virtuel, une hypothèse qui permettrait d'avoir un début de réponse.

"C'est assez étrange, que tu sois sorti de nulle part en ma présence, mais surtout là où la Pierre se trouvait ... dis moi, tu n'aurais pas une vague idée de là où tu te trouvais avant d'être ici ? Parce que ... c'est peut être pas completemnt impossible que tout ces évènements soient liés."

On est habitué à plus compliqué de la part de Niko, mais ce n'est pas un drame pour autant, L'essentiel, c'est que toutes les questions ont eu leur réponse ou presque. Reste les deux dernières interrogations..

"Bon, écoute, rester là à se poser des questions ne servira à rien de toute manière ... allons voir Cissneï. C'est elle qui commande tout le monde en ce moment au château, elle pourra plus facilement te mettre au courant de la situation globale. Oh et ... moi c'est Nikoleis, ravi de te rencontrer, collegue Sauveur de mondes !"

Ce faisant, il fit signe à Sora de le suivre, afin de rejoindre le bureau de Ciss, probablement en train d'être nettoyé en catastrophe afin d'acceuillir la légende en sons sein, les dossiers empilés étant une de ses manies probablement hérité du temps de la Shinra. Enfin ... nettoyé ... si elle a lu le message, ce qui n'est pas sûr du tout.

"Enfin ... sauveur de mondes ... c'est pas gagné ..."

... Ces quelques mots perdus dans la barbe de l'ingénieur ont peut être echappés aux oreilles de Sora, mais pas aux miennes ... pourtant ces mots sont on ne peut plus vrai, depuis son arrivée, ce ne sont pas les opérations de sauvetage qui ont courru les rues, d'où tout ce temps libre à se consacrer à ses machines et ses programmes. Il y a qu'à voir Lisphe, suivant le groupe silencieusement, en attente d'une nouvelle commande si celle-çi venait à être formulé. Et pas un balai dans les couloirs ... penser à vérifier leurs dernières revendications sociales ...

"Dis, un question, quand même ... C'est quoi précisément ton lien avec Roxas ? C'est que j'ai toujours du mal à appréhender ce concept de simili et avec ta préence ici, je vais peut être comprendre des choses ..."

Drôle de question, mais elle a au moins le mérite d'occuper pendant le trajet le long des couloirs.
Un Garçon Ordinaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue305/270Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (305/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 11 Fév 2014 - 21:55
Les informations égrainées par le jeune homme au poncho percutaient Sora comme des claymore de Berserker, si bien qu'il regretta presque d'avoir posé autant de questions d'un coup. Déjà il était bien au Château Disney même si celui-ci semblait avoir connu de meilleurs jours. Sa Majesté était introuvable - comme bien souvent - et Sora avait appris de toutes ses aventures qu'on ne retrouvait pas le roi, c'était bel et bien lui qui vous retrouvait. Il ne s'en faisait pas trop. Mickey allait revenir au moment opportun, c'était sûr ! Mais sans lui, comment allait-il découvrir ce qui lui était arrivé ?

Le nom de Yen Sid lui était venu naturellement lui aussi. Après tout, qu'est-ce que Yen Sid ne savait pas ? Mais ce nouvel espoir fût douché par une annonce qui lui serra les entrailles, dite par le technicien avec un manque d'émotion tout aussi troublant. Etait-il un simili pour donner une pareille nouvelle si froidement ? Le plus grand sorcier connu, celui aux connaissances et à la sagesse inégalés, celui-là même qui l'avait mis sur la piste de l'Organisation XIII, Yen Sid était mort. Pas disparu, pas introuvable, mort, détruit ! Et la Tour Mystérieuse avec lui !

Il fallut plusieurs clignements à ses yeux pour que Sora intègre l'idée qu'il ne reverrait plus le sage aux grands yeux et au chapeau pointu. Non. L'intégrer d'accord. L'accepter, sûrement pas. La Tour était si puissante de Magie qu'elle ne pouvait pas bêtement exploser et sombrer dans l’abime de la fin des mondes. Il y avait sûrement un moyen de les faire revenir et il suffisait de le trouver ! Et pour la Pierre Angulaire de Lumière, c'était pareil. Elle était loin d'avoir rendu son dernier souffle, il le sentait. Et si elle était vraiment morte elle aussi, ils allaient en trouver une autre, quitte à la synthétiser.

Quant à la coalition noire...
"Qu'ils sont lâches !" furent les seuls mots qui voulurent bien sortir de sa bouche. Ceux-là ne perdaient rien pour attendre. Il était encore inconscient des motivations derrière leurs traitrises mais il n'était pas question de les laisser continuer comme ça. S'il n'avait pas lancé une rafale de questions, s'il n'en avait pas encore une ribambelle en stock sur tous les mondes et tous les gens qui lui importaient, il serait sans nul doute déjà parti à leurs trousses. Rien qu'à cette suggestion mentale, il se sentait en pleine forme.

Restait la question de son retour, à laquelle TCP répondit par d'autres questions et hypothèses. Voilà qui n'allait pas beaucoup les avancer même s'il n'en voulait pas à barbe-jaune d'être aussi perdu que lui. Il avait beau fouiller dans sa mémoire...
"Rien. Je me souviens juste du Roi, c'est lui que j'ai vu en dernier, je pense. Et avant ça, du monde des jouets. J'y étais avec Kairi et Sonny. On l'a verrouillé ensemble." Il allait lui demander si Kairi, Sonny et Riku allaient bien mais l'ingénieur fit signe que le temps des questions était révolu et qu'ils feraient mieux d'aller rendre compte aux 'autorités'.

Ravalant sa frustration, il emboîta le pas du jeune homme qui s'était finalement présenté sous le nom de Nikoleis. Il n'avait jamais entendu ce nom là avant, ou alors il l'avait oublié. De son côté, Nikoleis avait déjà entendu parler de ses aventures. Il eut un sourire doux-amer au sobriquet de 'Sauveur de Mondes' et répondit simplement :
"Je n'étais pas seul." Perdu dans quelques souvenirs épars de ses rencontres, il n'entendit hélas pas la remarque défaitiste de son voisin.

Leurs pas ne résonnaient pas dans la colonnade. Le tapis rouge feutré les en empêchait. Même si la lumière était bien plus présente ici que dans le hall de la pierre angulaire, Sora trouvait le décor du long couloir moins chatoyant que dans ses souvenirs. Sur leur gauche, derrière les colonnes, on pouvait voir un bout du jardin : même l'herbe lui paraissait moins verte. Depuis combien de temps était-il parti ?

C'était une bonne question à poser à Cissnei, mais son bureau était sans doute encore loin. Et où était passé Alexander ? En observant Nikoleis du coin de l’œil, il crut comprendre que celui-ci ne voulait plus être dérangé, mais c'était difficile de retenir encore toutes ces questions. Il regarda en arrière la sphère lumineuse qui les suivait sans bruit, mais ça ne fit qu'amener d'autres interrogations encore. Raaah.


"C'est quoi précisément ton lien avec Roxas ?"

Bon, il s'était trompé. Nikoleis avait toujours envie de discuter et il n'était pas question de l'en décourager. Fouillant dans ses souvenirs, il tâcha d'en extraire une synthèse claire de ce qu'il savait des similis : "Par exemple toi : si tu perds ton cœur, tu deviendras un sans-cœur. Ton corps sera perdu lui aussi, mais une image de lui naîtra au même moment, ailleurs. Ton simili." Cette idée était réconfortante si on faisait abstraction des objectifs de l'Organisation XIII et du fait que tous les simili ne gardaient pas forme humaine.

"Je suis devenu un sans-coeur... pour sauver ma meilleure amie." Le souvenir de cette expérience était très ténu, et il se basait surtout sur ce que Donald, Goofy et Kairi lui avaient raconté après coup. "Roxas est sûrement né à ce moment là, dans un autre monde. Mais il m'a rejoint après." Il eut un petit sourire et passa ses bras derrière sa nuque. "C'est drôle. Quand j'étais à la Cité du Crépuscule, j'ai rencontré Hayner, Pence et Olette. Et en repartant, j'étais triste, je ne savais pas pourquoi. En fait, ils étaient les amis de Roxas. C'est lui qui était triste de les quitter."

Ils venaient de passer sur leur droite l'immense porte de la salle d'audience. Il n'avait jamais compris pourquoi elle était aussi grande, la porte à taille humaine incrustée dedans suffisait amplement. "Je pensais qu'il était heureux comme ça, mais il est reparti. Il a rejoint la nouvelle Organisation XIII et j'ai rien fait pour le retenir." Un léger soupir s'échappa de ses lèvres et ses bras retombèrent le long de son corps.

"Hé mais..."

Il s'arrêta net, incrédule, ouvrant en grand ses yeux bleus cernés de noir. "Pourquoi tu me demandes ça ? Tu le connais ?? Il va bien ???"
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue163/350Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 12 Fév 2014 - 16:44
Une chose est sûre, la simplicité est un trait de caractère commun aux deux personnes que sont Sora et Roxas. En tout cas, c'est ce que l'on peut analyser de eurs réponses : pas de véritable questionnements cchés, pas d'à prioris ... juste les réponses. Et c'est tant mieux, d'une certaine manière, ça évite de devoir essayer de comprendre les vrais messages derrière les mots employés.

Attention, cela n'est en rien péjoratif, cependant ! La Lumière ne s'embarrasse pas du mensonge, cela est logique. Ce point de vue simple, voire enfantin est typiquement le genre de chose qui montre les bonnes intentions de l'interlocuteur à qui l'on parle, une garantie d'une certaine manière de l'innocence d'âme de la personne.

Mais est ce que la simplicité suffit à Niko ? Probablement pas, ce n'est un secret pour personne. Devenir un simili ou un sans-coeur, le principe, c'est de notoriété public ... mais définir exactement la différence entre chacun des types d'individus physiologiquement et magiquement parlant ? Sur ce point, tout est toujours flou ... tout comm la définition exact de 'Coeur' du reste. Les sentiments ... 'Je pense donc je suis' est l'argument utilisé pour définir la conscience, mais donne-t-elle accès au ressenti ? Ou ne serait ce que des illusions comme le disais l'auteur de cette citation ? C'est là que se trouve la véritable interrogation du chercheur, mais là, personne ne semble connaître la réponse. Il est probable que Sora, malgré son expérience, n'en sache pas beaucoup plus ...

Cela n'empêche pas pour autant d'écouter l'Histoire, raconté par celui qui l'a écrite de ses faits d'armes. Sonny est un nom qui ne semblait pas dire grand chose, tandis que Kairi était plus récurrent dans les vieux rapports. Bizarre pourtant, car le premier semblait pourtant faire réference à un véritable monument. Mais tout n'était pas sans interêt ... une phrase, en particulier, marqua le guide de Sora.


"Toi ? Un sans-coeur ? Est ce que cela veux dire que l'on peut changer sa nature ? Que les limites entre les deux sont flous ? Interesant ..."

Voilà au moins un début d'indice pour lui ... mais tel n'est pas le sujet du jour de la conversation. Continuant à parcourir les couloirs après être passé du côté de la grande porte, c'est plus du côté du jardin que se trouve le bureau de travail de la boss, la fenêtre donnant sur l'extérieur ayant déjà causé des souçis par le passé.

"Oh euh ... au fait, t'es au courant que la cité du crépuscule, c'est pas la joie ? Genre, QG des méchants ? Ou il y a d'autres chose où tu as besoin d'une mise à jour ?"

Et à en juger par sa réponse, oui, il y en a ...

"... Ok, t'es donc pas au courant de ce qui s'est passé dans les ... disons, deux dernières années ... Non, alors, que tu saches, mais si il y a quelqu'un ici que je commençe à bien connaître, c'est ton 'simili', comme elle dit l'autre. Non parce que c'est limite on couche ensemble depuis que je suis arrivé."

... Image de cauchemar, mais techniquement parlant pas si éloigné de la vérité à en juger par le nombre de missions en commun entre les deux ... presque une vingtaine, de mémoire, et cela continue.

"Un conseil, si tu le cherches, tu as trois pistes pour le trouver. Un, tu suis la série de cratère qu'il laisse lorsqu'il rencontre des sans-coeurs. deux, tu te fies à la voix de Dame Ravness Loxaerion en pleine crise de hurlements et trois, là où je suis quand on est dans un autre monde. En gros, hein, il y a des exceptions ..."

Si ces conseils semblent loufoques ... eh bien ils le sont, mais cela ne veux en aucun cas dire que ceux ci sont faux. Malheureusement. La réputation du duo n'est définitivement pas usurpé et il est plus que probable que la rencontre entre porteurs de Keyblades n'arrange pas les choses, tout du moins si l'on envisage une certaine ressemblance entre les deux individus. Mais puisqu'on mentionne ce point, il semberait que cela éveille des idées chez Niko.

"Je me demande ... si l'on excepte les habits et la couleur de cheveux ... c'est vrai qu'il y a une ressemblance ... c'est peut être exploitable, ce truc ..."

Mais pas le temps d'aller plus loin dans cette réflexion, car après une volée de marche, nous voiçi au bureau de Cissneï, boss de la Lumière, responsable de tout ce qui se trouve dans ces remparts.

"Bon ben du coup nous y voilà ... Bonne chance avec Cissneï. Si tu as la moindre interrogation, n'hésite pas ... si tu me cherches, je serais assez probablement à la bibliothèque ... des années de lecture à rattrapper, des tonnes de projets en cours ... Enfin, ça, c'est peut être pour une autre fois ..."

Se faisant, le voilà qui frappe un coup à la porte pour signifier leur venue ... mais pas un bruit de derrière. Serait elle occupé ailleurs ? Après tout, ces obligations ne la laisse pas toujours derrière son bureau ...

"... Euh Lisphe ... accusé de réception du précédent mail ?"

"Négatif. Le mail est toujours localisé en boite d'envoi."

"Ah ... bon, eh bien ... finalement, je vais peut être patienter avec toi ! Si ca ne te dérange pas !"
Un Garçon Ordinaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue305/270Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (305/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 13 Fév 2014 - 19:20
Les sourcils de Sora s'arquèrent. Deux ans ? Il s'était absenté deux ans ? Il espérait vraiment que c'était une blague ! Hélas, rien de ce qu'il venait de voir ou d'entendre ne réfutait cette théorie, surtout pas les quelques explications de Nikoleis sur ce qui s'était passé sans lui.

Toutes ces promesses qu'il avait faites, à Jack, à Simba, aux princesses de coeur et à tant d'autres, comme quoi il allait revenir les voir et les aider à résoudre tous leurs problèmes... il n'en avait rien fait. Aurait-il vraiment dû promettre autant ? Etait-il même encore temps d'aller les visiter ? Combien de mondes avaient sombré comme la Cité du Crépuscule tandis que lui restait introuvable ? Combien de personnes avaient espéré qu'il revienne, qu'il les sauve, combien en avait-il déçu ? Et après avoir libéré tant de cœurs quitte à s'en décrocher les poignets, les sans-coeurs étaient plus forts et puissants que jamais ?

Les mots de Riku à la Marge Noire lui revinrent en tête.
"Si la vie est faite d'ombres et lumières, alors nous serons les ténèbres..." En réponse, il avait simplement accepté d'un hochement de tête, accepté qu'ombre et lumière devaient coexister en harmonie et en équilibre. Avec Riku, ils auraient pu garantir cet équilibre. Mais la bouteille, le message, la porte leur avait offert une autre solution. Ils se doutaient de ce qu'ils allaient retrouver en franchissant cette porte.

Auraient-ils vraiment dû la franchir ?

Cette question finit de semer le doute dans son esprit et un frisson désagréable le fit grincer des dents. Au moins Roxas allait bien, et les nouvelles que Nikoleis lui communiqua dénouèrent quelques noeuds dans son estomac. Il sourit même légèrement, heureux d'apprendre que son double aux cheveux blonds n'était pas resté inactif, qu'il s'était fait de nouveaux amis (et ennemis, visiblement), qu'il était même revenu de l'Organisation XIII. Mais savoir tout ça ne modifiait en rien la hâte qu'il avait de le retrouver tant elle était grande. Devaient-ils vraiment aller voir Cissnei maintenant ?

Il avait mécaniquement monté les marches qui les séparaient de leur destination. Nikoleis avait toqué à la porte, puis vérifié quelque chose à l'aide de sa curieuse sphère lumineuse parlante, avant d'en conclure qu'il leur fallait 'attendre' et demander la permission de rester avec lui.


"Bien sûr que tu peux rester !", fit Sora. "Faut que tu lui racontes ce que toi tu as vu. Mais si elle est pas là, on va attendre combien de temps comme ça ?" Il se retourna et frappa trois fois du poing, fort, contre la porte. Aucune réponse, bien entendu. Il essaya la poignée mais la porte ne bougea pas d'un millimètre. Alors il appuya son dos dessus, croisa les bras et poussa un léger grognement. Il y avait forcément quelque-chose à faire pour ne pas rester bloqué là.

"Ho... Jiminy !" s'exclama-t-il soudain en se redressant. "Il est toujours de bon conseil", expliqua-t-il à Niko avec assurance. Rapidement, il enleva sa courte veste et explora du regard l'intérieur de sa capuche, mais aucune trace du criquet, de son haut-de forme, de son parapluie rouge ou du carnet. Un souffle déçu fut coupé court par ce qu'il voyait : les languettes de sa veste avaient perdu leur couleur jaune. Soulevant un sourcil, il baissa la tête. Ses chaussures aussi ! Tous ses vêtements n'étaient plus que de noir et de gris ! "Bizarre... la magie des fées a disparu, elle aussi ?"

Quoi d'autre encore ? Il fallait en avoir le cœur net. Il tendit le bras droit droit devant lui, courba un peu les doigts et se concentra. L'interstice entre ses doigts et sa paume resta désespérément rempli d'air."Allez !" Il se concentra de nouveau, serra les dents."Hmmph !"

Il resta de longues secondes dans cette position mais rien ne s'ancrait dans sa main. Son bras et ses épaules s'affaissèrent alors et il se retourna vers Nikoleis, visiblement désarçonné. "C'est impossible...", souffla-t-il, hagard. "Je n'ai plus de keyblade ?"

Un sentiment de déjà-vu déferla subitement sur lui, faisant flageoler ses jambes. Il s'assit dos au mur, les bras ballants et ferma les yeux, la mine concentrée.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue163/350Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 14 Fév 2014 - 15:29
Il n'y a plus qu'à patienter dans le calme et la bonne humeur ... avec un peu de chance, cela restera au niveau de la conversation amiable et Niko ne partira pas en mode full délire ... enfin, plus que maintenant, où il est modérément calme. Mais ce qui aide peut être, c'est son questionnement façe au manège de Sora, qui semble enfin réaliser que des choses ont changés, même pour lui. Jimini Cricket ... n'est pas là et d'ailleurs, il n'est même pas certain que quelqu'un sache où le trouver. Pour la magie des fées ... là faut pas chercher, la réponse c'est les fées seulement qui pourraient la fournir.

Mais le passage le plus étonnant reste la tentative d'invocation de la Keyblade, échoant lamentablement malgré le rang de son utilisateur. Est un signe particulier, un indice d'un trouble dans la Lumière ?


"... Ah, ça, je crois que je sais ... Lisphe, les ordres de missions, s'il te plait ?"

Immédiatement, les données apparaissent et les informations demandés semble aller dans le sens de ses idées. Actuellement, Roxas est en attente de mission, signifiant, en l'absence de cratères et de hurlements, que celui-çi ne doit être pas loin de sa chambre, enfin, si l'on se raccorde à l'hypothèse de départ postulé à son sujet.

"En informatique, ton cas est trivial à résoudre. La Keyblade ne peut être accessible qu'à une personne à la fois donc tant que son dernier utilisateur ne l'a pas rendue, tu ne pourra y accéder. Traduction ... allons voir ton similaire simili pour passer le temps !"

Invitant le Héros à le suivre, c'est vers les appartements non encore conquis par les ténèbres que le technicien mène le pas. Chose étrange, les soldats de patrouilles n'ont à aucun moment tilté qu'il s'agissait de Sora, prbablement habitué à Roxas ... et ayant des consignes clairs au niveau de leurs intéractions avec le Maréchal, ils n'auraient très probablment pas envie d'essayer de lever le moindre doute !

Du coup, le trajet se fait au calme, relativement. Bien sur, arrivé vers les chambres, la garde a été doublé mais uniquement à cause des nouveaux risques. Cependant, cela risque de surprendre Sora ... Même si Niko n'hésite pas un instant à expliquer que tout cela est lié à la destruction de la Pierre angulaire, causant l'arrivée des ombres au château. Mais tout de même, l'ambiance est définitivement tendue ...

Mais quoi qu'il en soit, nous voilà arrivée, une fois de plus, après quelques couloirs et escaliers supplémentaires. En face du duo se trouve la porte de chez Roxas, là où normalement l'éternet compagnon de mission de Niko doit normalement se trouver ... et pour une raison qui ne va pas nous échapper longtemps, voilà que celui çi a un large sourire.


"Attends deux secondes, Sora ... j'ai envie de rigoler."

S'approchant de l'ouverture en faisant signe au Porteur sans clés de prendre quelques distances, un rire étouffé se fit entendre. Tout cela sent la blague idiote, et c'est très exactement ce sur quoi on peut compter.

"HEY ROXAS ! Y'a Ariez qui t'attend dans la salle du trône pour prendre un thé ... ramène tes fesses fissa !"

... Plus gros, lourd et stupide que ça, c'est pas possible ... Mais c'est Niko, quoi, on ne le change pas comme ça, je suppose.
Un Garçon Ordinaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue305/270Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (305/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 16 Fév 2014 - 0:48
Plongeant dans la nébuleuse de sa mémoire récente, Sora n'y trouva que la sensation oppressante d'avoir été englouti par une lame de fond. Puis un battement. Non, pas un. Deux. Ce n'était ni un tambour ni un cœur mais c'était assez régulier. Comme une voile qui se mettait au vent. C'était... des ailes !?

La voix de l'ingénieur le ramena au présent. Si Nikoleis avait trouvé un début de logique à tout ça, il était déjà plus avancé que lui. Il rouvrit les yeux et leva la tête pour l'écouter : et s'il avait raison ? Si Roxas avait tout simplement récupéré sa Keyblade ? Était-ce seulement possible ? La clé était avec lui depuis ses 14 ans, seul Riku avait réussi à la lui prendre à la Forteresse Oubliée, et pour un moment seulement. Malgré toutes ses aventures, il ne savait toujours pas d'où provenaient ces Clefs, comment elles choisissaient leur porteur et quel était leur ultime but.

Que Roxas se soit baladé et battu avec sa clé pendant son absence, il avait du mal à y croire... mais tout avait l'air si différent, et il avait l'habitude des surprises et révélations... c'était donc possible. Il se releva. Pour en être sûr, il suffisait d'aller le trouver. Peut-être même son double saurait-il ce qui lui était arrivé ? C'est donc d'un pas ragaillardi et rapide qu'il suivit son guide improvisé dans les couloirs où, visiblement, des gardes bien armés avaient remplacé les balais et leurs seaux. Il sourit aimablement à ceux qui les passaient mais n'eut en guise de réponse que dents serrés ou regards fuyants. Il y en avait beaucoup, certains étaient même très jeunes.

Il hocha la tête à l'explication de Nikoleis. Bien sûr ! La destruction de la Pierre mettait tout le château en danger ! Ils n'avaient pas encore rencontré de sans-cœur mais mieux valait s'y préparer. Pas question de rester en retrait sans rien faire sous prétexte qu'il n'avait plus de Keyblade. En attendant de la retrouver - ou qu'elle revienne - il trouverait d'autres solutions : un objet contondant, ses gr- ses poings, sa magie si il le pouvait encore. Il espérait juste ne pas être trop rouillé après tout ce temps. Ses mains le démangeaient, il avait envie d'essayer sur n'importe quoi, un mur, un garde, un pot, cette sphère que son compagnon de route nommait Lisphe... mais il se retint. Inutile d'attirer trop l'attention tout de suite.

Leur petite virée, corridors et volées de marches, commençait à taxer ses jambes et à l'essouffler. Lorsqu'ils arrivèrent, il lui fallut quelques secondes pour se composer. La porte était semblable à toutes les autres, mais pas la personne qui se trouvait probablement derrière. Sora aurait pu se poser des tas de questions sur comment parler à Roxas, ou comment Roxas allait réagir en le voyant... mais il était Sora : il ne prévoyait pas ces choses-là.

Le contexte ne prêtait pas particulièrement à la rigolade, aussi fut-il surpris que Nikoleis ait envie de faire une farce. C'était une bonne surprise. Combien de fois avait-il lui aussi joué l'idiot, fait des grimaces ou des sourires dans des conditions peu à propos, juste pour détendre l'atmosphère et ne pas se prendre trop au sérieux ? Il recula un peu, passa une main dans ses cheveux et sourit en l'entendant rire de sa blague avant même de la faire.

A la blague, il eut un sourire mutin et croisa les bras derrière la tête.
"Roxas prend le thé avec une reine ? Ça m'étonne de lui. Sauf si c'est sa petite amie..." L'image de Roxas parlant poliment et levant noblement son petit doigt pour boire le fit même rire.

Mais le moment arrivait. D'ici quelques secondes, la porte allait s'ouvrir....

...
...

Ou pas. Comme pour Cissnei, Sora appuya sur la poignée de porte et poussa mais là aussi, c'était verrouillé. Il soupira :
"Tant pis. Je le verrai après. Et j'irai retrouver tous les autres, un par un s'il le faut."

Ses yeux s'ouvrirent plus grand, signe qu'il venait d'avoir une idée. Il s'approcha de Cid-Nikoleis et sa sphère parlante. Si elle avait accès aux ordres de mission, si elle pouvait envoyer des 'mails', alors elle pouvait sûrement répondre à deux trois questions. "Dis, tu peux demander à... Lisphe ? Si elle sait où est Riku ? Et Kairi ? Et Donald, Dingo... et si les princesses de coeur vont bien. Et Jack, j'espère qu'il a arrêté de jouer au Père Noël. Et Jack le pirate, il a du trouver plein de trésors en deux ans ! ... Je suis sûr qu'Ariel est toujours amoureuse. Et Simba et Nala, ils doivent avoir des enfants maintenant. Aladdin doit être sultan !" Son sourire s'élargissait au fur et à mesure que les noms de ses amis lui revenaient. "Andy et Buzz sont sûrement en train de se faire la guerre, comme moi et Riku quand on était plus jeunes. J'aimerais bien revoir mon monde."

Bien sûr, tous ces voyages allaient être plus difficiles maintenant. Du peu qu'il savait de la situation, il se doutait qu'elle n'allait pas en s'arrangeant et que plusieurs mondes étaient de nouveau en danger ! "... Mais je vais d'abord vous aider. On va donner une bonne leçon à la Coalition Noire !" Il leva le bras droit et serra le poing pour ponctuer son propos. "Vous avez un plan ? On y va quand ?"
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue163/350Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 16 Fév 2014 - 11:14
Décidément, ils sont tous en vacances ou quoi ? Ahem ... Avec l'absence de Roxas, c'est un nouveau coup dur pour Nikoleis, qui commence à donner l'impression d'être complétement perdu seul dans ce grand château. Si tout les gradés sont en ballade ... est ce à dire que la défense des lieux lui incomberait en ce moment et que personne ne l'a prévenu ? Quoi que ... il reste encore une personne ... Mais en attendant, Sora avait tout un tas de questions en tête pour l'inventeur et son Invention, ce qui ne manquerait pas de les occuper un bout de temps.

"Hola hola ... pas trop de questions à la fois, Lisphe n'a qu'une bande passante limitée et-"

"Information transmises, à ce propos, j'ai pris sur moi de mettre en cache les derniers rapports de missions pouvant interesser Sora, sélectionnés par un algorithme de proximité relationnel."

"... Il y a des jours où je me demande comment j'ai codé ça ... Enfin, voyons voir, dans l'ordre ...

Pour Riku et Kairi, aucune informations récentes de disponible ... mais cela ne m'étonne qu'à moitié.
Donald et Dingo sont égaux à eux même, ils sont au château ... pour Donald, j'en sais quelque chose ..."


Oui, ça ... La première semaine après son arrivée, il lui a mis la palme aux fesses pour avoir mis le bordel pour la première fois dans les couloirs.

"Les princesses de Coeur ... toutes plus ou moins disparues ou enlevés, mais si on me demande mon avis, c'est un peu leur travail ...
Jack et le Père Noel ... euh ... hmmm ... disons que c'est pas la fête les concernant, mais évitons de trop rentrer dans les détails. J'ai dû me substituer à ce dernier cette année, c'est pour dire ..."


Ca, les finances de Niko s'en souviendront longtemps ! Mais quand on peut aider ...

"Pour les pirates, il faut demander aux mercenaires,ils en saront plus. Je n'ai pas encore eu le temps d'étendre mon réseau chez eux et de toute manière, je ne sais même pas à qui demander ça ... vu ce qu'il s'est passé récemment ... Ah oui, Angélica ... n'est plus le chef des Mercenaires. Je crois que c'était elle qui l'était dans le temps. Ariez est passé par là ..."

Et Bahamut, aussi, avec les effets qu'on lui connaît ...

"Ariel ... aucune idée et il est hors de question que je m'approche de ce monde, je ne suis pas suicidaire, mais là c'est pas la fautes des sans coeurs, c'est moi. Simba et Nala ... Je crois pas qu'on ai beaucoup d'infos récentes sur ce monde, si ca se trouve ils ont signé le livre d'or du 'Chez hyene' et je suis pas au courant."

Non ? Il est encore ouvert ce restaurant idiot ? J'y crois pas !

"Alladin ... ah oui ... euh donc t'as pas connu Armand. Depuis qu'il est arrivé, c'est la Coalition qui est sur le trône. Pas de nouvelle du voleur ou ses amis ... désolé ... quand à Andy et Buzz ... si tu va les voir, grime toi. Déguise toi. Relook toi. Mais n'y va pas en prenant le risque de ressembler à Roxas. Enfin, je dis ça, c'est pour ton bien, hein ! Si tu veux savoir pourquoi ... demande lui, je n'ai pas le coeur d'en parler, plus ou moins littéralement. Enfin, au moins ils sont d'accord sur un point, c'est l'essentiel ..."

Roxas ... non, il n'aime vraiment, non mais VRAIMENT pas ce monde, et ce monde le lui rend bien !

"Et pour finir l'île de la destinée ... ne fait plus partie des destinations touristiques prévus, présente et à venir, probablement pou une longue éternité. Un peu comme la Jungle profonde ou la Tour Mystérieuse, en fait ..."

... C'est moi, où l'on vient quand même d'ouvrir un catalogue de mauvaises nouvelles ? Parce que depuis le début, ls choses ne sont clairement pas rose pour la Lumière ! En fait, c'est même pas ça ... tout est dans un état catastrophique ! C'est presque à croire que e retour de Sora était prédestiné pour sauver la situation une nouvelle fois !

Mais tout ne risque pas d'être aussi facile, car il vient de poser LA question qu'il ne fallait pas ... un plan ...


"Si la Lumière à un plan, je t''avouerai que je l'ai de moins en moins compris avec le temps ... par contre, oui, en ce qui me concerne, j'ai bien des idées, mais ... disons que je n'aurais pas tendance à appeler les forces de la Lumière 'organisés' ... quand un début de manoeuvre est fait, soit ca ne va pas au bout de la réflexion, soit c'est des coups portés par des individus isolés qui manquent d'impact. Cissneï avait par exemple commençé à planifier un sauvetage du Pays des merveilles, sans que cela se concrétise. Dame Loxaerion mêne sa guerre à Sherwood, ex-monde mercenaire mais maintenant coalisé, sans gros succès pour le moment ... Moi même, mes tentatives de rebâtir nos défenses ne sont pas aussi souvent couronnés de succès que je le souhaiterais et je n'ai plus franchement envie de m'associer à Roxas une nouvelle fois considérant qu'il est plus une gêne qu'autre chose ces derniers temps ... Autant dire que on ne va pas t'offrir un boulot administratif pour t'occuper, du coup !"

Quoique ces derniers temps, ce genre de chose ne serait pas des plus surprenante. La Lumière aurait bien besoin d'une nouvelle ampoule parce que là, elle semble grillée sur tout les points. Mais le fait que Sora se porte immédiatement volontaire semblait gêner Nikoleis ...

"Sans Keyblade ? Autant envoyer les soldats au front avec une petite cuillers ... Mais attends, je pense que notre chère capitaine de la garde serait plus à même de te fournir de l'équipement de rechange en attendant qu'on résolve ton souçi de porte clé. Au moins une épée, ce serait utile."

Avec l'idée de remettre à niveau le héros, Nikoleis et Lisphe mirent le cap vers la caserne pour y équiper Sora et peut être pouvoir prévenir Ravness, en espérant que cette fois çi son occupante soit là, même si là, je commence à me demander si le château ne ressemblerait pas à ça.

"... Question idiote, mais ... t'as pas une idée de l'origine de la Pierre angulaire ? Cela pourrait être une information importante, maintenant que j'y pense ... peut être que l'on pourrait trouver un moyen d'en faire une nouvelle, grâce à ça !"

Ou peut être que je gagnerais au Loto sans y jouer ? Les chances sont plus élevés en ce qui me concerne ! Mais bon, C'est une idée comme une autre ...
Un Garçon Ordinaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue305/270Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (305/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 17 Fév 2014 - 23:01
Le visage de Sora devait ressembler à un kaléidoscope tant les émotions s'y succédaient dans leur variété. Heureusement qu'il avait l'habitude des retournements de situation et cette capacité si singulière de voir ce qui il y avait de bon dans les pires nouvelles, ce formidable atout que les mauvaises langues appelaient avec amertume la naïveté. Rien n'était perdu, jamais. Ni Riku, ni Kairi, ni les Princesses de Coeur, ni la Pierre, ni les Iles du Destin. Il avait déjà sauvé son monde des ruines et il était prêt à retourner jusque dans le domaine des ténèbres pour le retrouver. Avec ou sans Keyblade.

Il lui fallut quelques secondes pour digérer tout ça. Puis il se mit à rire.
"Toi en Père Noël ?" Il ne croyait même pas Nikoleis capable d'entonner "ho ho ho" avec conviction. "Déjà que Jack avait du mal..." L'ingénieur avait-il pu 'encoder' la magie de Noël ? Dommage qu'il n'ait pas continué cette histoire, car elle était suffisamment bizarre pour stimuler l'imagination de Sora, tout en lui apprenant plus sur son narrateur.

Il savait jusqu'à présent que Niko programmait, encodait, envoyait des 'mails'. Il avait construit une sphère parlante. Il avait des 'réseaux'. Il n'aimait pas l'eau, puisqu'il ne voulait pas se rendre à Atlantica. Il avait un humour plutôt douteux mais sans méchanceté, un peu comme le Génie. Il s'occupait des défenses du château Disney. Autant de pièces de puzzle qui s'assemblaient tranquillement pour former un portrait. Chaque rencontre était une serrure à déverrouiller, et ces serrures là étaient parfois grippées, souvent fragiles. Il valait mieux y aller avec prudence et dextérité.

Nikoleis voulait bien faire des blagues à Roxas, mais ne voulait plus s'associer à lui ? Que s'était-il donc passé de si terrible au monde des jouets pour que le technicien refuse d'en parler ? Il fallait tirer ça au clair avec le principal intéressé, qu'il avait encore plus hâte de rencontrer maintenant qu'on le qualifiait de "gêne". Même alors qu'ils s'éloignaient, il ne pouvait pas s'empêcher de regarder par dessus son épaule dans l'espoir vain de voir cette fichue porte s'ouvrir et une tignasse blonde et familière se dessiner dans l’entrebâillement.

Le voyage vers la caserne se déroula sans heurts ni sans-cœurs et permit un nouvel échange entre le guide et le vagabond.
"L'origine de la Pierre ? Je sais juste qu'elle est très ancienne, elle existait déjà avant le château." Il eut un rictus au souvenir de Pat essayant de la voler sur son bateau à vapeur. "Par contre je n'ai jamais compris pourquoi on l’appelait pierre angulaire, c'est une sph..."

Sphère. Une sphère, des fissures, des étoiles qui meurent, une injection de venin noir dans le cœur et Sora voit trouble, chancelle et s'écroule au sol dans un cri paniqué. "NON !!!" Ses bras, ses jambes sont pris dans une toile invisible qui serre, serre avec extase, serre encore. Ses dents, ses muscles, son cœur se serrent, ses pupilles se dilatent. Il tend la main haut, il y a encore un ciel ici, encore du bleu, encore de la lumière ! Il peut encore...

Elle se relève, noire, fumante de noir, et avise la forme de vie qui lui fait face. Niko... non ! Pas de nom. Cœur ? Oui. Rien qu'un cœur. Elle semble hésiter un instant, dansant un ballet des plus incongrus, les deux pieds bien ancrés au sol et les griffes noires fendant l'air. Les vêtements noirs de Sora ne gênent aucunement ses mouvements. Il n'y a aucune expression dans ses yeux jaunes et globuleux, aucune lumière.

Elle se courbe et fond déjà sur sa proie.


Dernière édition par Sora le Mer 19 Fév 2014 - 1:13, édité 1 fois
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue163/350Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 18 Fév 2014 - 13:52
A ce train là, tout le château allait y passer sans que l'on ne trouve le moindre officier à présenter ... bon, assuré, il y avait au moins Tic et Tac, eux deux ne quittent pratiquement jamais leur hangar, mais à ce rythme, on pourrait presque croire que la place est déserté. Du coup, les deux héros se retrouvent à tourner un peu en rond pendant leur discussion dans un bâtiment immense.

Ce n'est pourtant pas les sujets de discussion qui manque, et avec tout ce que doit rattraper Sora, les explications sont de rigueur, même si pour l'instant notre historien par intérim se contente de faire un portrait simplifié des évènements, afin de pouvoir plus facilement broder autour avec un cadre bien décrit pour situer les explications supplémentaires. Même si l'on pourrait se demander si les questions qui vont arriver sont bien celles que l'on attendrait, à en juger par ses commentaires contre 'Santa Nikoleis', le Lumineux qui sauva Noel au moins en apparence.

Mais tout de même ... malgré le passif assez marqué du Porteur de Keyblade en panne, la manière d'annoncer les choses de mon protagoniste manque singulièrement de tact. Spécialisé dans la science, les faits comptent plus que le ressenti et cela contraste fortement avec son humour si particulier, résultat d'une sorte de geekisme ambiant typique du chercheur, à vouloir faire montre d'esprit dès qu'il le peut.

Mais voilà que de nouveaux plans commencent déjà à germer dans l'esprit tordu de notre inventeur, s'imaginant probablement pouvoir retrouver les plans de création d'origine de la Pierre angulaire. Chose qui n'a donc, comme je le disais aucune chance d'arriver et la preuve, même Sora-


"Alerte ! Forte concentration de ténèbres détecté ! Désengagement des connexions."

Mécanisme de secours automatique de repli en cas de sans coeurs ? Prévoyant, y'a rien à ... attend ... mais il a quoi le sourire en boîte, là ? Voilà que sa forme ... change ...


... Oh la vache ! Niko !

... Au moins, maintenant, je sais ce qui m'attend ...

... Quoi ??? Que ... ah, on verra ça plus tard ...

On est là, a avoir une discussion plaisante, à partager des banalités, voire se poser des questions existentielles ... puis là, d'un coup, c'est la catastrophe, les ennuis vous tombent dessus sans prévenir au moment où l'on s'y attend le moins. Et là, on pourrait se dire que les choses ne sont pas si gaves, que l'on peut se débrouiller sans trop de problèmes et trouver comment revenir à une situation saine et simple par une astuce.

Sauf que là, ce n'est pas ça qui va aider. Du tout.

Sora ... le sans-coeur ! Comment cela est il arrivé ? Allez savoir ... toujours est il que nous voilà avec ce qui est probablement le pire cas de figure imaginable devant nous ! D'un côté, l'élu de la Keyblade, vainqueur de Ansem, Xemnas et bien d'autre, symbole vivant de la Lumière, légende vivante et combattant aguerri ! De l'autre ... Un Nikoleis qui n'a visiblement pas la tête à se dire 'chargeons dans le tas !', pris au dépourvu par un phénomène qui lui était complétement imprévisible !

La créature d'ombre ne se fit pas attendre et sauta sur Niko, à peine capable de la repousser en se laissant tomber en arrière en se servant de son bâton pour faire passer l'Anti-Sora au dessus de lui, afin de se faire un peu de marge de manoeuvre ... mais malheureusement, la créature fort agile se réceptionna plus vite que l'autre ne pouvait se relever ... mais conscient de cet état de fait, le bâton fut le premier à se remettre droit, frappant le sol afin d'y amener un flot magique destiné à se rétablir, levant le sol violemment sous le corps allongé pour s'en servir en tant que propulseur de fortune. Ce n'est que grâce à cette astuce que Nikoleis put se remettre sur pied avant que son ennemi ne soit prêt à lui sauter dessus de nouveau.

Il était cependant difficile de planifier quoi que ce soit d'efficace comme cela, ce qui est la principale raison du refus de l'intellectuel des affrontements directs ... mais surtout, il fallait trouver une idée qui ne blesserait pas Sora, du moins plus que nécessaire ... décidément, ce n'était pas le meilleur cas de figure ... avec un peu de chance, les gardes se rendront vite compte de quelque chose, mais pour l'instant, la défense prime ...
Un Garçon Ordinaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue305/270Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (305/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 19 Fév 2014 - 1:08
Repoussée par le bâton, l'ombre retomba un peu plus loin. Mains et pieds au sol, genoux repliés, elle demeura immobile un moment. Ses yeux grands et vides observèrent le sol se bomber pour relever sa proie. Son cou était haut, sa tête penchée sur le côté. A peine décelables, ses lèvres étaient scellées, donnant un air singulièrement triste au visage familier. Avec une étrange douceur, une main griffée vint saisir la couronne en argent qui pendait encore à son cou. Puis elle tira pour briser la chaîne, tira encore, de toutes ses forces. L'autre main vint retenir la première, déclenchant un deuxième combat.

La gigue folle des deux pieds amena la créature contre un mur, puis contre un autre. Oublieuses de leur cible précédente, les griffes de droite se plantèrent dans le bras gauche, les griffes de gauche tirèrent si fort sur la chaine que tout le corps trébucha, puis roula au sol vite, très vite, avant de ralentir et se stabiliser. L'ombre resta inerte une petite seconde, reprit appui sur ses quatre membres et disparut.

Elle réapparut dans le dos de sa proie et se jeta sur le bâton, enroula ses deux jambes autour. Les griffes balayèrent l'air pour éviter toute tentative de récupération. Sans attendre, elle bondit de l'autre côté de la balustrade, sur une terrasse. L'ombre leva un court instant la tête en l'air, comme distraite par le soleil, mais elle la rabaissa tout aussi rapidement. Les mains fourchues se mirent à parcourir l'objet : l'anneau d'abord avec ses lames, puis le manche qu'elle voulurent tordre, casser, briser. Au final, elles le saisirent fermement à la manière d'un javelot et le pointèrent sur son ancien propriétaire. Les pieds se mirent en position, prêts à prendre leur élan.

La tête se tordit à gauche, puis à droite, à gauche encore. Puissance-Chaînes-Coeur-Chaînes-Briser-Chaînes-! Les mains levèrent le bâton à la quasi verticale, le retournèrent et l'abattirent avec violence. Une des lames se planta dans la cuisse droite de l'ombre et Sora poussa un cri sec de douleur. Il tituba, ses grands yeux bleus fixés avec détermination sur l'arme, puis tomba en arrière. Ses coudes heurtèrent la pierre chaude et il leva la tête, plissant les yeux face aux rayons du soleil. De maigres nuages gris ne pouvaient à eux seuls couvrir l'immensité bleue du ciel.

Il avait atrocement mal, le bout du bâton de Nikoleis était toujours fiché dans sa cuisse, il devait y avoir du sang mais plus grave encore, bien plus gênant : sa mémoire revenait.

"Je... je ne devrais pas... être ici. C'est trop... c'est trop tôt !" Il l'avait dit en plusieurs souffles d'effroi, sans se demander si on pouvait l'entendre. Son cœur battait à tout rompre et l'odeur du sang commençait à remonter dans ses narines. Avec douceur, sa main droite vint saisir la couronne en argent qui pendait encore à son cou... puis, comme au sortir d'une transe, il se mit brusquement à chercher Nikoleis du regard. "Ca va ? T'es pas blessé ? Je..."

*... dois libérer ce coeur.*

"Hein ?" Sora porta les mains à sa tête. Tout son corps trembla. Il n'avait pas prononcé ces derniers mots, ils venaient juste se répercuter dans son crâne. Et cette voix.. c'était la sienne ! Ethérée, froide, sans émotion, mais la sienne.

*Ce cœur est très puissant. Il faut le libérer.*

Il n'eut pas besoin de se demander de quoi elle parlait. Il le savait, l'avait senti : c'était Nikoleis. Un long gémissement s'échappa de sa bouche. Il se mordit les lèvres et ferma les yeux jusqu'à ne plus entendre la voix. Lorsqu'il les rouvrit sur l'ingénieur à la barbe vanille, il voyait déjà plus clair... mais sa jambe le lançait toujours autant. "Je suis désolé... Avant, je pouvais mieux la contrôler. Je ne me souvenais pas qu'elle était devenue si... si forte." Il déglutit, fronça le nez et baissa les yeux. Les morceaux de souvenirs se recollaient, tous plus difficiles à avaler les uns que les autres... et encore plus durs à avouer.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue163/350Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 20 Fév 2014 - 0:53
Nikoleis était debout. Bon point, considérant que la créature ne lui avait pas encore sauté dessus pour le lapider. Mais cela n'allait probablement durer qu'un bref instant, trop court pour permettre à la création d'un plan d'attaque efficace. Ou d'une analyse du comportement de l'ombre ... voilà que celle ci s'en prend violemment à la chaîne situé autour du cou de Sora habituellement.

... Non, vraiment, n'y a-t-il donc pas un seul Lumineux sain d'esprit ? Allez, peut être Cissneï en étant généreux, mais son origine l'explique peut-être. Sinon, Sora vient de remporter la palme d'or avc sa forme démoniaque maléfique ! D'ailleurs ... elle ne serait quand même pas en train de se battre contre elle même ... si ? Autant le génie scientifique ici présent est habitué aux méthodes de combat peu orthodoxe, autant là ... c'est à ne plus rien y comprendre, on dirait deux personnes en train de se chamailler dans ...


"... Le même corps, oui ... sans son Simili, le Sans-coeur en lui est libre, c'est logique quand on y pense."

Mais pas le temps de tout comprendre et voilà que la cible a disparu ! Par où a-t-elle glissé exactement ... derrière ! Repossant voilemment Nikoleis par surprise, la créature alla même jusqu'à s'emparer de son arme, sa seule source de puissance offensive, avant de disparaître tout aussi vite le temps que Niko se rétablisse ... les choses sont de plus en plus difficile à gérer ! Autant dire que là, pour arrêter l'Anti-Sora, cela va devenir extrêmement difficile ... si encore la Pierre angulaire était là ...

"... Qu'est ce que ..."

... Incroyable. Il se frappe lui même ? Mais quel folie ... et voilà que il s'ouvre la jambe ? Sora serait il ... en train de gagner  contre son côté ténèbreux ? Le revoilà qui apparait ... Et immédiatement, la victime d'accourir à son chevet, quel que soit le risque de revoir façe de charbon apparaître, reprenant son bâton et allumant immédiatement son ordinateur afin de lançer le programme de reconstruction temporel pour aider à retrouver la forme du membre avant les dégâts occasionnés, forme si particulière du soin de Niko ...

"Je... je ne devrais pas... être ici. C'est trop... c'est trop tôt !"

... Trop tôt ? Trop tôt pour quoi, encore ? Mais c'est quoi ce nouveau bordel ? C'est pas comme si n'y avait pas assez d'ennui à traiter comme ça.

"Ca va ? T'es pas blessé ? Je..."

... Tiens, je crois que j'ai déjà entendu quelqu'un poser cette question plusieurs fois dans ce même cas de figure ... décidément, la ressemblance est frappante ... mais ... qu'est ce qui l'a interrompu ? L'autre n'est pas blessé, pourtant ... mais voilà qu'il semble repartir dans ses délires ! Une rechute ?

"Non ... probablement pas ..."

... Peut être ... effectivement, cela semble se calmer ... ce n'est plus une tête de torturé qu'à Sora, mais celle d'un guerrier au repos ... oui, tout semble revenir dans l'ordre, le voilà qui se réveille ...

"Je suis désolé... Avant, je pouvais mieux la contrôler. Je ne me souvenais pas qu'elle était devenue si... si forte."

Ok, ce n'est donc pas la première fois ... mais donc, cela veut-il dire que ce genre de crise est au minimum occasionnel ? Si c'est le cas, alors ...

"... Merci."

Ou, c'est ça, merci Sor ... Attendez deux secondes, comment ça, MERCI ??? Il vient de manquer de se faire tuer par un sans-coeur probablement plus puissant que tout ce que l'on peut trouver en ville, on lui annonce que ca pourrait se reproduire, rendant l'individu plus instable que tout ce qui nous a été donné de voir et lui, il dit merci ?

"Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais maintenant, je vois contre quoi me préparer ... autant dire que tout ce que tu sais sur ces possessions m'interesse au plus haut point. Si cela ne te dérange pas ..."

Il ne fait quand même pas référence à ... mais ... pourquoi est ce qu'il lui envoie un sourire idiot, le Niko ? Est il en train de réaliser qu'il annonce être heureux d'avoir découvert la forme du mal qui le rongerait, si l'on en croit ses récentes expériences déplaisantes ? La folie semble être un trait de caractère requis pour être un Lumineux, c'est indéniable maintenant. Mais attendez, vous pensiez que c'était tout ?

"C'est quand même dommage, je viens de te rencontrer, et voilà que c'est pour réaliser qu'il faudra que l'on se sépare ... la vie de héros, sans doute ..."

... Si ce n'était pour l'arrivée en force des gardes, rameutés par le bruit d'un combat, j'en resterai bouche bée, mais j'ai une tâche à accomplir. Car oui, une dizaine de soldats venaient d'arriver pour se rendre compte de ce qui venait de se passer, avant de découvrir le duo, l'un blessé, l'autre essayant de cacher une forme de doute derrière sa tronche jovial. Rapidement, ce dernier dissipa tout malentedus qui pourrait se dessiner.

"Messieurs, venez m'aider ... Il est blessé ... Sora ... est blessé."

Soulevant le corps du jeune heros, Nikoleis ouvra le chemin pour les soldats, marchant vers l'infirmerie afin de pouvoir laisser des personnes plus compétentes le prendre en charge. Et à ce nom, c'est une véritable haie d'honneur qui se forme pour le blessé !

"Prenez très bien soin de lui ... il en aura besoin ..."
Le Drapeau Blanc

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Ciel lumineux Left_bar_bleue225/550Ciel lumineux Empty_bar_bleue  (225/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 26 Fév 2014 - 6:39
Exploit accompli.

C'est un rp qui m'a vraiment vraiment plu.

Il est presque parfait, très complet, très cohérent quand on pense que c'est un Sora qui vient de se réveiller d'un sommeil de trois ans. Il débarque complètement et suit un peu les folies de Nikoleis, apprend de lui des trucs complètement dingues... mais complètement quoi.

Ce qui est intéressant, c'est de voir à quel point la lumière semble être dans une giga merde, quand on raconte tout ce qui s'est passé de mauvais ces dernières années ^^.

En tout cas vos rps sont biens, vos dialogues sont rigolos, vos réactions cohérentes.

Finalement, là où Nikoleis est constant avec son style carrément bizarre (^^)... 'Fin Nikoleis, c'est comme toujours. Avec ce perso je suis pas absolument fan de tout ce que tu fais. Quand ça part en explications dingues et ajout d'éléments "Tiens, si je me fichais de ce que voudrait Xaldin ?", tu m'énerves ^^. Ici j'aime bien c'est sympa.

Sora, j'ai adoré presque tout. J'ai moins aimé le moment où il est en non-forme... Attention... La transformation est juste trop cool, j'y ai trop cru. Mais ce qui vient après, le combat contre lui-même, je sais pas j'ai trouvé ça un peu flou et pas super convaincant. J'ai décroché, si tu veux.

Après un grand bravo à tous les deux, c'est rare voir... impossible... que je lise un rp à plusieurs d'une traite. Je suis le mec le plus distrait du monde et je m'ennuie si je fais pas plusieurs trucs à la fois; Mais là... impec', c'est passé super vite.

Je sais que je pourrais aller plus dans le détail. Je juge ça inutile, ce serait presque une insulte. Votre rp dans son entièreté est très sympa.

Exploit...

Normal pour Sora, Facile pour Niko.

Sora : 23 xp, 230 munnies et 3 PS... 2 en magie, 1 en psychisme.

(Sora, faudrait que tu mettes le lien de ta fiche de personnage dans ton profil, dans le champ approprié)

Niko : 11 xp, 110 munnies et 2 PS... en magie.

Oh Niko, qu'est-ce que c'est que ceci ?! un livre de sort ?!

Bébé Dragon : Actif. Invoque un bébé dragon, donnant des coups de griffes et infligeant de faibles dégâts de feu ou de foudre. Sym : 24

_______________________________
Ciel lumineux Signatureprimus
messages
membres