Derniers sujets
L'Erreur est HumaineHier à 23:34NarantuyaaLes JardinsHier à 22:51NarantuyaaLe bleu est une couleur chaudeHier à 15:58CissneïPour allumer le feuHier à 15:03LenoreQuelques ossementsMer 19 Sep 2018 - 23:45DeathLa roue de l'infortuneMer 19 Sep 2018 - 19:47DeathConfidences d'un ApatrideMer 19 Sep 2018 - 19:26NarantuyaaFilatureMer 19 Sep 2018 - 18:34DeathJeu de rôleMer 19 Sep 2018 - 13:29LenoreNuit AnormaleMer 19 Sep 2018 - 10:42Chen StormstoutUne Dernière LettreMar 18 Sep 2018 - 21:40Huayan SongToujours gagnant, jamais perdant !Mar 18 Sep 2018 - 17:27Chen StormstoutMansuétudeMar 18 Sep 2018 - 16:56NarantuyaaPour un peu de malMar 18 Sep 2018 - 14:10Agon WileyLa Chute de NottinghamMar 18 Sep 2018 - 9:15Heinrich Ventrecroc
Le Drapeau Blanc

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
225/550  (225/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 8 Fév 2014 - 15:23


Ravness Loxaerion


Ravness Loxaerion est une jolie jeune femme de 23 ans, de petite taille, 1m65. Ses cheveux sont châtains-argentés, ses yeux marron. Elle est assez musclée mais ses vêtements le cachent. Le plus souvent, pour ne pas dire tout le temps, elle porte une armure qui recouvre ses jambes, sa poitrine, ses épaules et ses bras. Son ventre et son bassin ne sont pas protégés. Elle ne porte pas de casque. Sous ses vêtements (on peut tout de même voir une plaie sur ses cuisses), son corps est criblé de quatre gigantesques cicatrices traversant son ventre, ses cuisses et sa poitrine.
C’est une femme froide, stricte, sévère. Elle accorde une importance toute particulière à la hiérarchie. Son travail de garde, c’est toute sa vie. Elle déteste qu’on l’approche, qu’on lui parle familièrement, qu’un inférieur hiérarchique lui désobéisse. Ravness est intègre, croyante (catholique), obéissante et totalement dévouée à la cause de la paix. Ses méthodes sont dures, ses convictions parfois extrêmes. Elle est incapable de faire le moindre compromis. Personne ne la connait assez pour savoir ô combien elle se déteste.

Née à la cité des rêves, fille de la famille Loxaerion, bourgeoise mais militaire. Son père, Colonel, l’a pistonnée, elle est entrée dans l’armée, est devenue garde… plus particulièrement chargée de l’entrainement des nouvelles recrues. Elle a fait toutes les guerres de son pays, a suivi Frollo dans son génocide des gitans (et alliés), et a du supporter ses propres remords. Elle a travaillée quelques temps en temps que garde du consulat, mais lorsqu’elle découvrit que Frollo gérait ce groupe, elle décida de partir de la cité des rêves. Elle rejoignit la lumière et depuis, accomplit des missions pour elle depuis. (son histoire depuis est racontée au fil des mission citées plus bas)

























La Tempête : Capitaine Primus doit partir en Terre des dragons, défendre  le campement de Shang et le reconstruire, alors qu’il est la cible d’un élémentaliste ayant déchaîné une tempête sur le lien.

Le drapeau blanc : La prison du château du Prince Jean a été détruite (par Xaldin). Capitaine Primus est envoyée pour défendre le chantier, aider à la reconstruire, et éliminer les bandits qui voudraient interrompre le travail.

La vague : Capitaine Primus doit reprendre en main les gardes de la lumière, paresseux, irrespectueux, indisciplinés et incapables.

Voir un ami pleurer : La lumière apprend que Sid compte laisser Scud, son chien, entrer dans sa chambre et déchiqueter tous ses jouets. Capitaine Primus doit empêcher cela.

La chute du drapeau blanc : Un jeune homme de la terre des dragons, Neji, a disparu. Capitaine Primus est chargée d’enquêter sur la question… Malheureusement, elle est piégée et grandement menacée. Elle fut assez bouleversée par cette mission.

Début d’une guerre civile dans la lumière : Capitaine Primus est chargée d’éliminer tous les insectes pullulant dans une boulangerie dans le port royal… seul problème, elle a les insectes en horreur. Elle fut complètement traumatisée par cette mission, et naquit sa grande haine envers Mukuro.

Le Centurio et ses plus beaux attributs : Capitaine Primus, toujours au Port Royal, est épuisée par la mission qu’elle vient d’accomplir (avec les insectes). Elle décide de passer la nuit dans une auberge. Par hasard, elle entre alors dans le Centurio, et y rencontre Oakley, la boss des mercenaires. Pour la première fois de sa vie, Ravness ressent une profonde attirance pour une personne. Les deux femmes se quittent néanmoins assez tôt, mais leur relation démarre.

Au clair de la brume : Deux enfants sont la cible des sans-cœurs… Capitaine Primus doit accompagner Mukuro, son général, pour les sauver. Hélas, elle doit supporter l’attitude du boss de la lumière. Celui-ci réussit à la semer en moins de temps qu’il en faut pour le dire, la laissant seule dans une ville dont elle ignorait tout.

Chasse à l’oeil blanc : Neji, que la Capitaine Primus cherche depuis la terre des dragons, a été vu dans la forêt de Sherwood. Là-bas, il a tué le shérif de nothingham. La mission de Ravness est de récolter des informations, mais aussi de nommer le nouveau shérif de la ville, et finalement… d’emprisonner les brigands qui s’étaient évadés de la prison.

Ce que veulent les enfants : Capitaine Primus doit… s’infliger du baby-sitting pour une famille très nombreuse. Le tout étant de savoir parler aux enfants…

Les dix voleurs : Des rumeurs circulent, des assassins vont attaquer le château dans la nuit. Capitaine Primus monte la garde, accompagnée de la lieutenante Fiona, qu’elle rencontre plus ou moins, et qu’elle va apprendre à apprécier pour ses très nombreuses qualités.

Hurlement glacial : Sally a été enlevée par Oogie Boogie à Halloween. La Capitaine Primus escorte le Roi Mickey pour libérer la prisonnière et arrêter Oogie Boogie. Ils accomplirent leur mission, mais ne parvinrent à arrêter Oogie Boogie, on ignore même s’il est vivant.

Smooth criminal en prison : Un membre supposé de la Coalition noire a été enfermée par Mukuro. Capitaine Primus, estimant que c’était à ses gardes de le capturer, décide de compenser cet échec en interrogeant… l’in-sup-portable Hazama.

Spectacle nocturne : La Reine Minnie a perdu les perles de son collier et… Oh ! C’est à la Capitaine que le boss Mukuro demanda de les retrouver…

Jamais le drapeau blanc ne sera voilé par la brume : La Capitaine déteste Mukuro pour deux raisons : Il s’acharne sur elle et… il n’est pas digne de confiance. Tout commence par un violent coup de poing dans sa mâchoire ! (Personne à part Mukuro et elle ne surent ce qu’ils ont fait dans le dôme de Mukuro)

Sans interdits : Mukuro est mort de la main d’un inconnu et contrairement à ce qu’elle pensait, ça l’affecte beaucoup. Néanmoins elle doit se concentrer sur sa mission. Sur une île, un sorcier a enlevé de nombreuses femmes… Elle doit les sauver et abattre le sorcier.

Couteaux et fourchettes sont vos seuls alliés : La maison d’Andy est violemment attaquée par des vagues de sans-cœurs… Il est temps pour la Capitaine d’apporter une touche militaire à cette maison ![/url]

Garde de la paix en difficulté : Le Lieutenant Nirid et la Capitaine Primus veulent la même chose : un cheval. Ils vont ensemble trouver le Consulat, acheter les deux montures. Mais l’homme qui leur apporte les chevaux, Firion, semble la connaître…

Psychologie inversée : Montant Beth, sa jument, Capitaine Primus ressent encore la gêne d’avoir revu le bohémien Firion, se souvient de ses propres actes… tandis qu’elle accomplit une mission assez énigmatique : élucider le mystère d’une forêt dont on ne sort jamais.

Souvenir d’un temps passé : Capitaine Primus doit inspecter Oakey’s Ruins, les ruines d’un monde dans la fin des mondes. Là-bas, elle croise Indrick et son escouade. Les menaçant tout d’abord, prudente, elle se retrouve à les aider dans leur mission, sans savoir qu’ils sont ses ennemis, pensant qu’ils étaient des mercenaires sous les ordres d’Oakley, cette femme qu’elle aime.


La ligue des rouquins : Pour arrêter la ligue des rouquins qui sévit à Londres, Ravness doit s’allier à Watson et Sherlock Holmes et… subit une expérience inédite : S’habiller en garçon et accomplir sa mission sans armure.

Dans l’hors-champ : C’est l’heure d’un tournoi dans le Colisée de l’Olympe, le plus grand tournoi de l’année… mais il faut bien des gardes pour veiller sur la ville ! Primus, devenue commandante,  s’y colle.

Organisation, organisation : Cissneï nomme la Commandante Primus chef de la garde de la lumière.

Trois raisons d’être un cowboy : Commandant Primus doit convaincre les indiens du pays imaginaire de s’allier à la lumière.

Position assise, formation défense : Il est temps pour les gardes du château de la lumière de savoir surveiller l’espace autour du monde… Et pour ça, tout le monde a beaucoup étudié !

Prise de conscience, la différence : Ravness et Oakley se retrouvent et en sont plus qu’heureuses alors que leur relation évolue… plutôt très lentement. Oakley accepte d’aller au rythme de Ravness… hélas, elles comprennent à quel point elles sont différentes. La commandante est confrontée à un terrible constat : Elle déteste les mercenaires.

Un sauvetage de mongolien : Commandant Primus vient plus ou moins d’imposer un dilemme à Oakley, et comme pour lui permettre de prouver sa détermination, un mercenaire, Natsu, attaque la lumière. Elle est décidée à l’arrêter et l’enfermer dans ses cachots, contrairement au Maître Aqua

Ballet spectral : Commandant Primus part à Halloween capturer le Fantôme noir, réfugié dans un manoir… La garde emporte vingt de ses gardes pour l’assister dans cette mission. Hélas, ils ont tous changé d’apparence à cause de la transformation d’Halloween, compliquant le tout.

Caméra sur épaule : Un vieil ami du Commandant Primus, Raziel Lancaster, revient dans sa vie. Comme elle, il vient de la cité des rêves. Il ignore tous de ses crimes, et elle ignore tous des siens.

La tour blanche : Commandant Primus part vers Sherwood pour découvrir quel est le problème de ce monde (elle n’en sait pas plus). Elle découvre que Kefka Palazzo a pris la place du shérif, qu’il a brûlé le campement de Robin et que les brigands prêts à se rebeller contre le Prince Jean et Kefka, ont furieusement besoin d’elle. Elle décide de quitter le front de la lumière. Commence alors pour elle la guerre de Sherwood.

L’Exode : Avec le conseil de guerre, Commandant Primus convient que l’armée des brigands ne peut pas s’installer dans la ville de Nothingham, ils doivent se réfugier dans la forêt. Mais une brigade de Kefka, appelée La Meute, tente d’empêcher cet exode massif.

Armée de sapins et d’épicéas : Le Prince Jean a été assassiné, foudroyé. Le problème, c’est que les brigands n’y sont pour rien. Le crime semble avoir été commis par Primus elle-même… les brigands apprennent que le corps du roi va être brûlé sur une place publique. Que conclure de tout ça ? Au même moment, la commandante essaie de trouver une manière de dissimuler efficacement l’énorme campement, rejoint par plusieurs centaines de gardes du Prince Jean mort.

Jeune et dépassée : Au Château de la lumière, Ravness reçoit un stock de lingeries féminines sexy. Elle sait que le coup vient de Roxas et… ne peut en supporter davantage. C’est l’arme à la main qu’elle le provoque.

Humeur hivernale : Les brigands ont décidé qu’ils essaieraient d’assassiner Kefka le jour de la crémation. En préparation de l’attaque, ils pillent les caravanes contenant nourritures, armes, destinées à l’armée du régent Kefka. Pour Ravness, les jours se font long… et voilà qu’un émissaire du bouffon vint apporter une curieuse lettre…

Intervention Divine : Deux hommes sont capturés par les brigands et amenés au Commandant Primus. Celle-ci ordonne qu’ils soient exécutés mais… s’aperçoit qu’elle connait l’un des deux hommes, le Seigneur de Menethil…

Il fait nuit et… C’est la nuit de la réunion, et pour cela, Ravness est revenue quelques jours dans le château de la lumière, pour assurer la défense. Arachné attaque le château, prend la pierre angulaire pour cible. Tifa, Raziel, Ravness et ses gardes feront tout pour l’arrêter mais échoueront. Arachné détruit la pierre angulaire.

Lit de mort : De retour à Sherwood, une des caravanes attaquées par les brigands portait des vivres empoisonnées… et Ravness est atteinte du même poison qui a tué 80 des brigands. Elle n’a jamais été plus proche de la mort.

Ravi de te rencontrer : C’est le jour de la crémation du Prince Jean, le jour tant attendu. Commandant Primus, malgré cette grave maladie, part avec une quinzaine de brigands pour tenter de tuer Kefka. Ils n’y parvinrent pas… Commandant Primus décide de retourner quelques semaines dans le château de la lumière, pour récupérer et régler quelques affaires.

Tout n’est qu’une question d’intérêts : De retour au château, la commandant Primus récupère du poison de Kefka… c’est alors qu’elle rencontre Gregus Mazi, qui disons-le, lui flanquera la frousse de sa vie.

Au plus noir de la nuit : Commandant Primus part avec Tidus, Cissneï et Nirid vers Illusiopolis. Là-bas, un mal plus grand que les similis ou les sans-cœurs grandit. Il s’agit de Chernabog. C’est en le combattant que Nirid va mourir, qu’elle recevra les quatre imposantes cicatrices sur sa chair et finalement l’arme unique, le bouclier des valkyries, pour s’être dressée entre Cissneï et une attaque du démon.

Croix de guerre : Ravness se réveille dans l’Infirmerie, tout d’abord incapable de bouger. Plus tard, Cissneï la nomme Seigneur, promotion que Primus reçoit avec soulagement. A son chevet vient Est Rinaudo, un lieutenant qu’elle estime et à qui elle prêtera une oreille attentive.

Pour tous ceux qui vivent des heures sombres : Dame Ravness est convoquée par la Générale Cissneï pour réfléchir à la suite des événements et aux décisions que doit prendre la lumière.

Elévation de la Dame : Dame Ravness annonce à ses gardes qu’elle va repartir dans le monde de Sherwood et qu’en son absence, ils doivent obéir à sa seconde, Lieutenant Fiona.

Jour après jour : Ravness vient rendre visite à Sora, qui est apparu récemment à la lumière, et... fait sa connaissance d'une drôle de manière.

Expériences : Son armure ayant été pulvérisée durant son combat contre Chernabog, à Illusiopolis, Dame Ravness doit bien s'en procurer une autre. Pour cela, elle rend visite à un forgeron de renom, Ulthane, au Consulat... Un homme très rustre aux premiers abords et particulièrement insupportable aux seconds mais efficace et vaguement intéressant dans le fond.

Faux départ :Revoilà Dame Ravness dans la guerre de Sherwood, prête à en découdre mais... voilà qu'à peine arrivée, l'un des plus féroces lieutenants de Kefka, Roc, attaque le campement avec une petite équipe. Avec l'aide de quelques brigands, la Dame va le combattre.

Comme l'acier : Il est temps de reprendre les choses en main. Et c'est une journée chargée. Première surprise : Slevin, le lévrier, un des lieutenants de Kefka, se dirige vers le campement. Il est accompagné de tous les arbalétriers vautours du royaume et ils viennent rejoindre la rébellion. Mais l'état-major doit décider du sort de Slevin et ils statuent sur sa condamnation à mort.
À côté de ça, Ravness doit entraîner les hommes à sa manière, durement.

Perte :Alors que Dame Ravness s'entraîne à utiliser son arme, le bouclier des Valkyries, elle est alertée : Une équipe envoyée en mission est revenue en l'ayant échouée. Rien de grave à priori, sauf que la responsable de cet échec est une membre de la lumière envoyée par Cissneï pour l'aider dans sa guerre contre Kefka... et qu'elle a vraisemblablement saboté la mission. Il s'agit de Freyja, une jeune femme originaire de la forêt de Sherwood...

Aréopage : Dame Ravness est revenue au château de la lumière, protéger la générale Cissneï et le roi lors de la visite du Consulat qui vient leur déclarer la guerre...

La ténébreuse, la veuve,
l'inconsolée
: La rébellion doit engager de nouvelles recrues et libérer une ville des inimaginables taxes que lui fait payer Kefka. Les brigands, à cheval, attaquent la ville. Ravness est sur son cheval, Beth, alors que tout ne se passe pas comme prévu.

Cataclysme : C'est la Saint-Patrick et... des milliers de sans-coeurs munis d'un chapeau haute-forme vert attaquent le campement. La générale et tous les brigands prêts pour le combat vont défendre leur vie.

Catastrophe : Quelques jours après la Saint-Patrick, le campement peine à se relever de l'attaque des sans-coeurs. Tout va mal... la générale Cissneï a disparu. Deux nouvelles arrivent à Dame Ravness. Tout d'abord, elle est promue Générale de la lumière. Ensuite, elle reçoit l'ordre de l'ancien shérif d'aller livrer les derniers mots d'un rebelle mort contre les sans-coeurs à sa famille dans un village non loin de là.

Un air dans la tête : Général Primus ne parvient pas à s'endormir. Elle entend une musique dans sa tête... Alors elle se lève, prétexte d'aller se promener et... en robe de nuit, se dirige vers une direction inconnue.

Possession : En robe de chambre, les pieds nus et sales, la générale arrive au château de la lumière pour dérober un objet très précis.

Ceux restés derrière : Toutes les mères ont disparu en ce jour de la fête des mères. La générale décide de quitter la forêt de Sherwood pour aider à les retrouver. Première étape : comprendre ce qu'il s'est passé en interrogeant ceux restés derrière.

Un jour sans pluie : Deuxième étape : Enquêter. Le Consulat a déjà assisté à des cas similaires d'hypnose collective, dans un village au château de la bête. La générale rejoint un groupe chargé de cette investigation, composé de deux consuls dont un détestable étudiant... et un inconnu particulièrement suspect.

Juste avant la ligne : Revenant faire son rapport au chateau de la lumière, la générale apprend qu'elle est coupable d'avoir volé le chapeau de maître Yen Sid. Elle pense qu'elle l'a sans doute donné à Hans contre sa volonté...

Les orphelins : En cours - On sait qui est responsable de la disparition des mères et on sait où il se cache. Général Primus rejoint un groupe chargé de se débarrasser de ce Hans, sachant qu'elle est à nouveau entourée d'ennemis.

Tu te fais beaucoup trop de tracas, compagnon : La Générale est alertée. Un événement troublant a eu lieu dans la forêt autour du campement. Lorsqu'elle arrive, elle voit un Sora noir aux yeux jaunes qui se bat contre Freyja. Elle décide de purifier le héros de la lumière de ses ténèbres alors que Freyja essaie de l'en empêcher.

Une vie entière s'offre à elle, l'aideras-tu à l'accomplir : Alors que l'état-major discute de la suite des événements, des brigands accourent et jurent avoir vu un drôle d'engin plus loin dans la forêt. La générale va voir ce qu'il en est avec ses deux aides de camp et sur son nouveau cheval et rencontre... un robot qu'elle va nommer...

La chute de Nottingham : L'ultime rencontre de la guerre de Sherwood, celle qui décidera de l'avenir de la générale, des brigands et de ce monde. Les brigands attaquent la ville fortifiée depuis la forêt, pour atteindre le château et le donjon dans lequel Kefka se terre.






❑ Relation 1
Colonel Loxaerion : Sa relation avec son père n’était pas vraiment particulière. Elle n’était pas du tout proche de lui, puisqu’ils partageaient tous deux cette dévotion totale à leur métier… et à peu d’autres choses. Son père était surtout son supérieur, et c’était une relation hiérarchique qui les unissait. Elle n’a pas vraiment été attristée de sa mort mais est néanmoins très soucieuse d’arrêter les coupables.

Raziel Lancaster : Il est son seul ami et est l’un des rares avec lequel elle arrive à oublier la hiérarchie. Elle l’estime entre autres parce qu’il a des valeurs, qu’il est croyant et qu’il est un parfait soldat. Il ne l’a jamais déçue. Elle est trop naïve pour comprendre les sentiments qu’il a pour elle.

Nirid : Il n’est pas son ami mais un allié à ses yeux. Elle l’estimait pour sa force, sa bravoure et son innocence. Ravness pensait qu’il deviendrait un héros. C’est elle qui lui a appris à se battre, il y a longtemps. Plus qu’attristée, elle se sentit coupable de sa mort.

Frollo : Elle l’a suivi, l’a aimé et a partagé sa folie. Bien qu’il ne lui ait jamais parlé, elle le suivait aveuglément dans son génocide. Plus tard elle comprit son incroyable erreur, et depuis le déteste autant qu’elle se déteste. Apprendre sa mort l’a soulagée.

Maître Yen Sid : Il a été quelques semaines son chef. Elle le respectait en tant que tel, et aussi pour ses actes, mais ne fut pas chagrinée par sa mort… et comme elle ne comprend pas grand-chose des ténèbres, de la lumière ou des keyblades, elle ne comprit pas la réelle gravité de sa mort.

Mukuro Rokudo : Elle le détestait, se méfiait de lui comme de la peste. Lui jouait avec elle plus qu’elle pouvait le supporter. Peu subtile, elle décida de lui régler son compte, mais il parvint à gagner sa confiance et même une certaine affection… puisque lui seul connaissait son passé et l’avait encouragée. Il a continué jusqu’à sa mort à l’énerver, mais elle fut extrêmement touchée par sa mort. Elle s’est jurée de tuer son meurtrier. Elle entend parfois sa voix.

Tifa : Elle éprouve une jalousie mais aussi un immense respect pour Tifa. Celle-ci est belle, carrément canon, a de l’assurance et est regardée par tous les hommes. Elle est tout ce qu’aurait aimé être Ravness. En plus de ça, la garde éprouve une grande reconnaissance envers celle qui l’a jadis sauvée d’une mort certaine.

Indrick et son escouade : Elle était certaine qu’ils étaient des mercenaires quand elle les a aidés (Oakley lui apprit plus tard qu’il n’en était rien). Par chance, elle n’a aucun scrupule, puisqu’elle eut la bonne idée de revenir sur sa parole et saboter la mission d’Indrick. Son jugement envers Indrick est altéré par le fait qu’à présent elle sait qu’il est probablement de la coalition noire… mais indépendamment de ça, il ne lui déplaisait pas. Elle apprécie de base son côté militaire, bien qu’elle soit bien sûr méfiante. Pour ce qui est de Marianne, c’est plus ou moins la même chose qu’avec Tifa, elle est jalouse.

Le Shérif : Le shérif légitime de Sherwood, aux côtés duquel elle combat durant la guerre de Sherwood, est un homme qu’elle estime énormément. Ravness a une confiance sans limite en lui.

Oakley Curtis : Quand Primus parle d’elle, elle l’appelle « mon amie ». Elle n’en pense rien, elle est amoureuse de la cowgirl et se sait aimée en retour. En amour, Ravness est totalement ignorante et a besoin d’aller à son rythme très lent, ce qu’Oakley accepta, malgré son caractère fougueux. Et malgré la tendresse infinie, l’amour et l’attirance physique que Ravness ressent pour Oakley, elle ne peut tout simplement pas supporter tout ce qu’il y a de mercenaire chez son amie, et elles s’engueulent énormément. Leur relation est principalement épistolaire, depuis que Primus a plus ou moins rompu avec la mercenaire.  Depuis quelques années, Ravness n'a plus eu de nouvelles d'Oakley.

Capitaine Fiona : C’est la seconde de Ravness. Primus l’apprécie et apprécie sa présence près d’elle, bien qu’elle ne l’avoue jamais et qu’elle ne le montre pas. C’est davantage pour son caractère et un petit peu pour sa beauté qu’elle la choisit pour être sa seconde. Fiona obéit à tous les ordres de Primus, fait toujours attention à ne pas l’énerver mais sait tout de même se montrer chaleureuse envers elle, rassurante. Si tous les gardes de la lumière connaissent le caractère de Ravness, Fiona est… une experte en Primusologie ! Elle est, en l'absence de Ravness au château de la lumière, la capitaine des gardes de la lumière.

Roi Mickey : Elle a un immense respect hiérarchique pour lui.

Hazama : Elle le hait souverainement, depuis qu’il a osé toucher son visage,  la traiter comme une poule et se moquer d’elle.

Tidus : Il est efficace, fort et sait galvaniser des hommes mais elle n’apprécie pas sa familiarité.

Cissneï : Cette relation est tiraillée entre deux pôles. D’un côté, Ravness la respecte et obéit au moindre de ses ordres. D’un autre… elle déteste sa politique beaucoup trop laxiste et sur la défensive.

Maître Aqua : C’est aussi une relation très conflictuelle. Si Cissneï reste sa supérieure, Aqua est son « opposante politique ». Elle la considère autant comme une alliée que comme un danger pour la lumière, estimant que ses idéaux de bonté et de lumière ne peuvent servir la paix. C’est finalement sa relation avec Aqua qui a poussé Primus à se montrer plus insistante vis-à-vis de sa propre vision de la lumière, et à s’affirmer comme étant partisante d’une aile plus dure de la lumière.

Roxas : Elle le hait et n’hésiterait pas un instant à le tuer si elle en avait un jour l’occasion. Sa présence dans la lumière l’insupporte, son haut grade la rend furieuse, et elle refuse toute obéissance de ses gardes aux ordres de celui qu’elle appelle « le simili ». Selon elle, Roxas a trahi deux fois l’Organisation XIII et une fois la lumière, ce qui prouve qu’il est aussi peu fiable que dangereux.

Nikoleis : Son avis est très mitigé. D’une part, elle déteste son excentricité, apprécie peu qu’il ne puisse pas accomplir une corvée sans expérimenter Dieu sait quoi… et elle a en horreur le fait qu’il soit ami avec Roxas. Néanmoins, elle lui est très reconnaissante d’enquêter sur la mort de son père… mais garde au profond de la gorge le souvenir qu’il s’est moqué d’elle publiquement dans Jeune et dépassée.

Est Rinaudo : Elle l’estime pour deux grandes raisons. Elle devine que comme elle, il a beaucoup de mal avec la société, devine son manque d’amour propre ainsi que sa haine du contact. Davantage, elle a l’impression qu’il est davantage de son côté politique que de celle d’Aqua.

Robin des Bois :  Ils se respectent mais ont énormément de mal à être d’accord l’un avec l’autre. Quel que soit le sujet, leur avis respectif sont totalement opposés. Depuis qu’il a été capturé une fois par Kefka, son moral est au plus bas, ce qui énerve profondément Ravness.

Kefka Palazzo : C’est son principal ennemi. Elle ignore encore qu’il a assassiné Mukuro, mais ça ne pourra qu’attiser sa haine. Ils se livrent une guerre dans la forêt de Sherwood mais ne se sont « parlés » que quelques secondes. Il la dégoûte profondément…

Arthas de Menethil : Si Ravness, Raziel et Nirid étaient des soldats de la cité des rêves, Arthas était un noble d’une famille très respectée, en plus d’être un grand chevalier. Jadis, elle le respectait et avait entretenu l’espoir selon lequel lui pourrait comprendre pourquoi elle avait déserté les troupes de la cité des rêves. Au lieu de ça, il se permet de la juger, ce dont elle a horreur venant de lui. Si elle ne le déteste pas, elle est actuellement certaine qu’il est très dangereux et qu’il doit être arrêté ou abattu.

Gregus Mazi : Sur ce point, Ravness est paradoxale. Malgré sa foi, et le fait qu’il soit un squelette nécromancien, elle a décidé de ne pas s’opposer à sa venue dans la lumière… estimant que si ses intentions étaient pacifiques, il pouvait être Satan que ça ne la dérangerait pas.  

Sora : Elle l'admire énormément pour ses actes passés. C'est un héros et il se bat pour les bonnes raisons. Elle est contente qu'il soit à ses côtés lors de la guerre de Sherwood. Bien qu'il soit arrivé à la fin, il s'implique à 100% dans la survie d'un monde, et c'est ce qu'elle attend de ses soldats. Toutefois, la générale n'aime pas son tempérament prompt à tout pardonner. Elle aimerait qu'il soit plus intransigeant.

Freyja : Elle n'a rien de personnel contre Freyja. Elle ne la déteste pas. Mais elle pense sincèrement que Freyja est dangereuse. Elle la compare à un arbre malade, qui involontairement, jour après jour, infecte la forêt. Elle la trouve incroyablement égoïste et... lui reproche d'avoir pris des décisions ralentissant le cours de la guerre. Toutefois, Ravness lui fait confiance au combat et lui confie de nombreuses missions très très dangereuses dans la bataille.

Septimus : Lui, par contre, elle le déteste. Il ressemble à Freyja sur certains abords... se posant en victime du destin, après avoir fui la guerre de Sherwood. C'est précisément ce qu'elle déteste... Qu'il puisse se plaindre alors que son peuple est en guerre et lui au chaud au Consulat. En plus de ça, il l'a insultée, alors que c'est précisément elle qui se bat pour son peuple à sa place.

Sauron : Elle le trouve au moins respectable. C'est un homme qui a de l'éducation.

Chen Stormstout : Elle ne l'apprécie pas vraiment. Disons qu'il est honnêtement sympathique mais que sa vision des choses est contraire à celle de Ravness. C'est un homme qui préfère réagir à l'urgence avec le coeur qu'avec la tête et qui se cache derrière ses bons sentiments. De plus, il a compris de travers tout ce qu'elle lui avait dit, donc elle ne le pense pas très malin. Mais il est gentil.

Natsu Dragneel : C"est un crétin.

Système (SAMUS) : Elle n'en pense pas grand chose. La Générale a bien compris qu'il s'agissait d'une machine, mais comme c'est une machine intelligente, elle ne conçoit pas vraiment si Système est un être humain ou non. La générale n'y accorde pas beaucoup d'importance. Pour elle, Système est un soldat utile.



Freyja











❑ RP favori
Au plus noir de la nuit : Cet rp est super long et je sais qu’il est pas parfait, d’autant plus que les posts de Nirid ont été supprimés. Mais il est super important pour Ravness. Pour Primus, il y a l’avant Au plus noir de la nuit, et l’après.

Lit de mort : Je crois qu’en 2013, c’est le meilleur rp que j’ai fait. J’ai adoré l’écrire. C’est ce moment où Ravness se croit tellement proche de mourir que certaines choses ne sont plus importantes (ne pas avoir d’armure par exemple), et que d’autres sont « vitales ».

Le Centurio et ses plus beaux attributs et Prise de conscience, la différence : Malgré le fait qu’on ait fait que deux rps ensemble, la liaison entre Primus et Oakley est giga importante. Et j’ai adoré écrire ces deux rps. Ils sont pas parfaits, y a sûrement du pathos, mais dieu, on n’a rien forcé ^^

Ballet spectral : C’est la dernière mission que j’ai faite avec Primus, depuis Ballet Spectral, je n’ai fait que des exploits. Y a plein de missions dont j’étais très fier quand je les ai écrites, mais celle-ci, même quand je la relis maintenant, je me dis que je suis content de moi.

Tu te fais beaucoup trop de tracas, compagnon : Un rp que j'ai trouvé vraiment génial à écrire. Il m'a permis de voir d'autres choses avec Primus, de refaire un coup de "Tyran" et les autres ont vraiment bien écrit eux aussi.


La chute de Nottingham :
Le dénouement de dizaines de rps postés, de plusieurs années de guerre. Cet rp n'est pas encore fini mais je le trouve déjà génial. Très loin de ce qu'il devait être à la base. J'apprécie vraiment la participation de Sora,
Freyja et Samus.











Dame Ravness, avant d’être une sorte de paladin ou une tacticienne dans la guerre de Sherwood, c’est une garde et une entraîneuse. Elle est forte pour coacher, parce qu’elle est endurante, hyper disciplinée mais surtout parce qu’elle aime ça. Les gardes sont très importants pour elle, et même si elle n’est pas leur pote mais leur chef, elle se considère mille fois plus garde comme eux que guerrière comme Tifa, Cissneï, Aqua. J’adorerais citer les 150 gardes sous les ordres de Primus, mais ce serait long et moi-même n’en ai pas cité le tiers jusqu’ici.



_______________________________
messages
membres