Derniers sujets
» Météo en live : le 18 octobre
par Janna Aujourd'hui à 13:02

» Pour un peu de bien
par Lulu Aujourd'hui à 13:00

» La Chute de Nottingham
par Général Primus Aujourd'hui à 12:58

» Tombent les cartes
par Lenore Aujourd'hui à 9:06

» Tombent les masques
par Agon Wiley Aujourd'hui à 4:28

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:24

» Et là, un squelette !
par Genesis Rhapsodos Aujourd'hui à 4:15

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Aujourd'hui à 2:21

» Field of Heroes
par Invité Aujourd'hui à 2:18

» Répétition
par Arthur Rainbow Hier à 21:39

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Rufus Shinra Hier à 18:21

» La cerise sur le gâteau
par Général Primus Hier à 15:04

» Loué soit Son nom
par Cypher Hier à 14:01

» Tombe la chemise
par Cissneï Hier à 3:26

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Cissneï Lun 16 Oct 2017 - 23:19


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Thébienne libre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Maître brasseur
Masculin
Nombre de messages : 409
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
58/400  (58/400)
Lun 3 Fév 2014 - 15:56
Un enlèvement ? En voilà une chose inédite ! Genesis m’a souvent envoyé chercher des femmes dans des mondes différents, mais là, je vais devoir les amener de force dans nos locaux ? Ce n’est pas dans mes habitudes d’agir contre la volonté d’autrui, encore moins quand il s’agit de filles mineures ! Enfin bon, il paraît que le consulat est déjà rentré en contact avec… elles ? Je dois en ramener deux en plus !?

Mes cibles sont donc Emilie et Bérénice, deux jeunes filles de 16 ans vivant à Thèbe. Genesis était leur contact avec le consulat, il était allé lui-même dans l’espoir de les recruter. Seulement, le père avait déjà promis Bérénice à un mariage et il était inconcevable pour Emilie de partir loin de sa sœur, et malgré les généreux arguments proposés… le père conserva les deux filles à ses cotés. Mais il nous faut ces deux filles, et il est de mon devoir de les lui ramener ! Mais nous ne sommes pas de simples kidnappeurs, je dois quand même laisser un dédommagement après mon forfait.

En tout cas, c’est bien gentil de me donner ce genre de mission, mais de quelle façon je vais procéder ? Et surtout, pourquoi personne ne m’a donné de description plus précise de ces deux jeunes filles ? Où même l’adresse de l’habitation ? Je vais encore me perdre partout avant de trouver ce que je cherche… C’est grand Thèbes ?

Encore un trajet dans un vaisseau de la Shin’ra… encore un surplus à payer pour avoir une place adaptée à ma carrure, vivement le jour où je pourrai me payer mon propre vaisseau ! Mais en attendant, je reste là, à écouter l’hôtesse.

«
- Chers voyageurs, nous voilà arrivés à la station de Thèbes. Nous sommes le troisième jour du mois de Gamelion, il est 9h30 et vous aurez une journée ensoleillée. Nous vous remercions d’avoir choisi AirRufus et espérons vous revoir bientôt.
»

Que veut donc dire ce charabia… Et qui est ce Gamelion ? Bon au moins je ne risque pas de mouiller mon pelage ici ! J’ai remarqué une chose en arrivant ici, les femmes portent des robes mettant bien leurs formes en valeurs et les hommes… Ils portent des jupes, bon je ne vais pas juger mais ce n’est pas commun ! J’ai aussi remarqué leurs bâtiments, de grands bâtiments faits de marbre blanc, de grand toit triangulaire, dont la face avant est ornée de sculptures. Et le tout supporté par des colonnes. Ils doivent être de grands fans vu le nombre présent pour chaque bâtisse. J’ai continué à avancer dans la ville, j’espérais découvrir des bâtisses plus modestes, des maisons en tout cas.

En me baladant, je compris pourquoi Genesis voulait que je ramène des danseuses de cette région. Elle était jeune et assez jolie, leurs vêtements légers mettaient leurs formes en valeurs malgré leur âge. Et je fus étonné de voir des hommes avec la tête grisonnante accompagné d’aussi jeunes filles. Mais monde différent, culture différente ! Mais il y avait aussi autre chose qui m’étonnait…

«  
- Excusez-moi, jeune fille ?
- Oh… bonjour monsieur. Que puis-je pour vous ?
- Je ne veux pas vous déranger mais… pourriez-vous me dire pourquoi certaines maisons sont bariolées de fleurs et de plantes ? Alors que la plupart restent sobres ?
- Hihii, vous n’êtes pas du tout d’ici vous. Héra nous observe, et nous profitons de son regard bienveillant pour nous marier.
- Et donc ? Je ne vois toujours pas le rapport avec les fleurs.
- Cela indique qu’un mariage va avoir lieu ce soir. Les futurs mariés se préparent.
- Oh, savez vous si il y a beaucoup de mariages aujourd’hui ?
- Nous en avons deux en préparation il me semble.
- Bérénice habite ici ?
- Bérénice ? Je ne la connais pas, ici il s’agit de la maison d’Agenor.
- Je vous remercie, jolie jeune fille !
»

Si y a mariage aujourd’hui, il y a risque que je sois arrivé pile le jour du mariage de Bérénice ! Il faut que je me dépêche et que je trouve les autres maisons !

J’ai passé le reste de la matinée à chercher des maisons fleuries, j’en ai trouvé une autre plus loin, surement la promise de ce cher Agenor, car la mariée ne ressemblait pas du tout à la description que Genesis m’a donnée. J’ai trouvé une seconde bâtisse dans la bordure de la ville, celle-ci était plus belle que les précédentes, il y avait plus de variétés de plantes sur la façade. Je pris mon courage à demain, décidé à parler une nouvelle fois au père avant de kidnapper ses enfants, il était peut-être possible de le raisonner. Une fois que j’ouvris la porte, une petite clochette se fit entendre.

«
- Bonjour ! Bienvenue chez Brasidas ! Que puis-je pour vous ?
- Euh, je souhaiterais lui parler.
- Il n’est pas là pour le moment, il est en pleine livraison.
- Et il sera rentré quand ?
- Il ne devrait pas tarder, il est parti il y a une heure pour une livraison.
- Et bien je vais l’attendre ici.
- Mais je peux vous aider, que cherchez-vous ?
- Mais vous, très chère Bérénice, ou Emilie ?
- Pa... Pardon ?
- Oui, je suis un envoyé de Genesis.
- Genesis ?
- Oui, vous vous souvenez de lui ?
- Mais non, je ne connais pas de Genesis, et je ne me prénomme pas Bérénice.
- Que ?
- Je m’appel Cassandre, et vous êtes chez Brasidas le fleuriste de Thèbes.
- Ah…
- Vous devez avoir fait une petite erreur monsieur.
- Je pense aussi…
»

Quel idiot je suis… j’aurais pu me renseigner un peu avant d’y aller tête baissée. Mais après un grand éclat de rire, Cassandre m’a appris qu’il n’avait pas de livraison à faire aujourd’hui en destination d’un mariage pour une certaine Bérénice. Il avait bien eu une commande de la part de son père, mais le mariage n’aurait lieu que dans une semaine. Je n’aurais donc pas à enlever la petite fille devant l’autel, enfin, si ils font ça devant l’autel !

Cassandre me donna aussi l’adresse de la livraison, et j’avais maintenant quelques jours pour préparer mon enlèvement, et je savais comment y arriver… Il faut juste que je demande à un consul d’envoyer quelques-uns de mes tonneaux. Après quelques jours passés dans une sorte d’auberge, je reçus enfin ma livraison, Ulthane me les avait envoyés lui-même avec un petit message.

«  Tiens le panda ! Ça a pris plus de temps ! Je n’allais pas t’envoyer de la si bonne bière dans des merdes en bois ! »

J’allais enfin pouvoir mettre mon plan à exécution.

Je me dirigeais vers la maison de Bérénice et Emilie en début de soirée. Si mon plan fonctionne, je profiterais du couvert de la nuit pour partir, et le dernier vol en direction du Jardin Radieux est à 23h30. Après une longue heure de marche, causé par le poids des trois tonneaux, j’arrivais enfin à destination…

«  
- Il y a quelqu’un ? Je tiens à m’entretenir avec le chef de cette maison
»

La réponse ne se fit pas attendre, la porte s’ouvrit délicatement devant moi et je vis une jeune fille, il devait s’agir d’Emilie, ou de Bérénice. Elle m’invita à rentrer et m’assis devant le père.

«
- Bonsoir mon…
- Qu’est ce que vous voulez ?!
- Je me présente, je me prénomme Chen Stormstout et je…
- Je me fiche de votre nom, que me voulez vous ?
- Vous souvenez-vous de Genesis ? Il voulait acheter vos deux filles.
»

Quand je dis ces mots, je remarquai le regard des deux filles relever la tête et sourire. Elles devaient croire que Genesis ne respecterait jamais sa promesse.

«
- Oui je m’en souviens, et si vous venez demander la même chose, c’est toujours non. Bérénice se marie dans trois jours.
- Non je ne suis pas là pour ça. Sachez que le consulat respecte votre choix. Et nous voulons nous excuser de notre comportement.
- Vous auriez pu venir me dire cela plus tôt.
»

Soudain, Bérénice quitta la pièce, les larmes aux yeux, Emilie lui emboita le pas en me lançant un regard meurtrier. Ne vous inquiétez pas.

«
- Je suis le maître brasseur du consulat, et pour nous excuser, nous vous proposons de vous fournir en boissons.
- Il est vrai que la dot de mon futur gendre n’est pas conséquente. J’accepte votre généreuse offre !
»

Parfait, le plan fonctionne à merveille. Dans une heure, nous serons loin d’ici.

«
- Et bien nous allons commencer la dégustation !
- Maintenant ?
- Et oui ! Je suis venu avec quelques échantillons pour vous faire gouter mes différentes bières, créer spécialement pour l’événement !
- De la bières ? Nous préférons le vin ici…
- Mais nous allons commencer par se tonneaux de vin, et ensuite…
»

Et nous avons bu… enfin, surtout lui. Quand j’ai commencé par le vin, j’ai eu peur. Il n’a pas arrêté de boire et il tenait toujours debout ! Enfin, mon verre n’était pas très fort, il fallait commencer doucement pour le voir sombrer. Mais à partir du moment où j’ai ouvert le fût de bière, il a commencé à décliner, ce qui me rassura ! Je ne croyais pas que les Grecs buvaient aussi bien.

«
- Et bien le consul. Je dois dire que… c’est foutrement bon !
- Mais je savais déjà ! Pourquoi je serais là alors.
- Hihi, je n’avais pas bu comme ça depuis mon mariage… et je vais recommencer bientôt ! AHAHA
- Allez y mollo monsieur…
- Mollo ? C’est quoi ce mot ? Vous me prenez pour
»

Et enfin, il chancela, il a dû se dresser trop vite suite à mon… insulte ? Il tomba à la renverse et s’endort automatiquement. Avant d’aller retrouver les filles, je glissai l’enveloppe de Genesis sur la table, bien en évidence. Je repérai difficilement les environs, j’aurais peut-être dû y aller mollo moi. Vu que le calme s’était installé dans la pièce, les deux jeunes filles descendirent pour retrouver un panda titubant et leur père étalé sur le sol.

«
- Vous l’avez tué !!! Vous avez tué notre père !!
- Non, il a juuuuuste un peu bu…
- Emilie ! Regarde si il va bien. Et vous… pourquoi venir nous annoncer la trahison de Genesis ?
- Il n’y a pas de trahison, je suis là pour… je suis là pourquoi moi… ?
- Mais vous êtes ivre ?
- Oui ! Non j’étais envoyé par Genesis pour vous ramener avec moi.
- Bérénice ! Papa est juste ivre, il dort a point fermé.
»

Bien sur qu’il dort, je n’ai encore jamais tué quelqu’un avec la bière enfin, pour qui elle me prenne, je suis un professionnel ! Bon, on va devoir y aller la.

«
- Bon les filles, il va falloir y aller là…
- Mais on ne va pas laisser notre père comme ça !
- Et mon mariage ?
- Vous souvenez-vous de votre discussion avec Genesis ? Vous allez devenir des stars.
- Oui nous nous rappelons, mais on a des obligations…
- La seule obligation est de faire ce que vous voulez, vous ne voulez jamais être séparées ?
- Nous sommes inséparables !
- Et bien demain, ou je sais pas quand… Tu crois que ton mari te laissera aller où tu veux Bérénice ?
- Bien sûr il…
- Il te gardera ! Enfin je crois… Tu seras sa femme, et toi Emilie ? Si ton mari n’est pas de Thèbes, tu ne seras plus ici… non ?
- Mais notre père ?
- Il va bien, un gros dodo et il ira mieux, et on lui laisse une généreuse dot ! Enfin je crois...
»

Mon discours n‘a pas dû avoir l’effet escompté, elles m’ont jeté dehors pour s’occuper de leur père. Je n’aurais pas du boire autant et Genesis ne sera pas content. Bon et bien, je vais retourner au Jardin Radieux… Si je retrouve le chemin de la station. Les nuits sont belles ici en tout cas, je peux  même voir la grande ourse, enfin la casserole quoi. Et nos déesses viendraient d’ici ? Je sais pas… je dois dormir.

J’étais arrivé avec une bonne heure d’avance à la station, juste le temps de prendre mon ticket pour le Jardin Radieux et un petit café. J’allais dire quoi moi en revenant ?

Une fois devant la porte d’embarquement, quelqu’un me toucha l’épaule.

«
- Monsieur Stormstout ?
- Bérénice ? Emilie ? Que faites-vous là ?
- Que ferions-nous chez vous ?
- Euh… Un consul vous apprendra à danser, et vous deviendriez… danseuses
- Et on sera toujours ensemble ?
- Genesis cherche des danseuses, vous ferez sûrement un spectacle ensemble… je crois
- Comment peut-on vous faire confiance ?
- Croyez juste aux paroles de Genesis, je suis juste venu vous chercher.
- Alors nous venons, vous allez payer les tickets j’espère ?
»

Elles viennent finalement, je sais pas pourquoi mais elles viennent. J’essayerai de comprendre une fois que j’aurai dormi.

_______________________________
 
 
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Tragédien
Masculin
Nombre de messages : 752
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1054/500  (1054/500)
Mar 4 Fév 2014 - 1:17
Mission accomplie.

Sur cette mission, je serais vraiment très curieux de connaître ton sentiment, si tu as aimé    la faire ou non.

Comment dire... Il y a de bonnes choses, c'est bien écrit et j'ai bien aimé la lire. Comme toujours, te lire est fort facile, et ce n'est pas une critique. C'est léger, souvent drôle, très personnel.

Je ne dis pas ça parce que je me serais ennuyé... non ce n'est pas le cas. Mais j'ai eu l'impression en te lisant que toi, ça t'avait un peu ennuyé d'écrire cette mission. Après, je serais (je le rappelle) content de connaître ton avis.

Avant de poursuivre, laisse-moi te dire que je suis super content que tu aies posté cette mission malgré ce que je t'ai dit concernant le délai.

Donc j'ai bien aimé mais j'ai pas ressenti ce même dynamisme que je ressentais quand je lisais ta mission à Sugar Rush.
En fait c'est bien qu'on ait fini le projet danseuse, tu en as peut-être marre ^^

Néanmoins, il y a d'excellentes choses. Le mois de Gamelion, je ne savais pas ce que c'était... et comme par hasard, c'est vraiment maintenant... et comme par hasard, c'est pour une mission qui concerne les mariages, et que c'est le mois des mariages ^^. Enfin je ne t'apprends rien, tu as réfléchi tout ça et j'ai trouvé ce détail vraiment très fin.

Il y a de bons moments drôles, j'avoue que j'ai vraiment pas vu venir le coup des fleurs ^^.

Les dialogues sont assez réussis, je suis assez content en fin de compte ^^.

Ah j'ai tout de même une déception. En fait, en te donnant cette mission, je m'attendais réellement à ce qu'il enlève la promise à un moment vraiment critique, et qu'il combatte. Je crois que j'aurais aimé un vrai combat contre quelques gars. Une mission un peu plus d'action... pour un but qui avait toujours été servi par la voie de la persuasion jusque-là.

Donc... mission normale : 21 xp, 210 munnies et 3 PS. 2 en force et 1 en psychisme.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]