Le Drapeau Blanc

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Élévation de la dame Left_bar_bleue225/550Élévation de la dame Empty_bar_bleue  (225/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 3 Fév 2014 - 3:55
" Attendez ! "

" Désolée, Commandante. "

" Ne..."

Ravness parût gênée et énervée à la fois. Assise sur son lit, les jambes pendant péniblement et frôlant le sol, et ses mains accrochées à ses draps, elle essayait tant bien que mal de se relever pour la première fois. A ses côtés, la lieutenante Fiona la regardait avec inquiétude. La commandante des gardes lui adressa un regard désolé et reprit l'effort. Si les deux cicatrices traversant sa poitrine et son ventre ne lui faisaient pas mal pour se mettre debout, elle souffrait péniblement des deux autres blessures. Son bassin avait été sévèrement touché et se relever ainsi lui demandait un considérable effort, tandis que ses jambes semblaient vouloir se dérober sous elle.
Elle retomba sur le lit... L'Officier Ambre qui était là aussi, ponctua cet échec d'un bref :


" Courage, Seigneur Primus. "

Suite à quoi elle adressa à Fiona un regard fier de ne pas s'être trompée... ou tout du moins pensait-elle.

" ... Il n'y a personne dans l'infirmerie ? "

" Personne qui ne soit inconscient. "

" Bien... Ambre, Fiona, aidez-moi à me relever. "

Elles acquiescèrent silencieusement. Ravness n'aurait pas apprécié qu'elles insistent sur ce moment. Dans le chateau de la lumière, plus personne n'ignorait ses névroses. Ses gardes en particulier savaient tout de sa personnalité à la fois dure et fragile... ils connaissaient les règles... et elle savait se souvenir de leur respect.

Ses bras s'enroulèrent difficilement autour des épaules des deux gardes, qui la prirent par la taille. Elle mordit la lèvre sans s'en rendre compte et se laissa porter quelques secondes avant de retrouver la dureté du sol sous ses pieds. Ses jambes tinrent le coup, bien qu'elle se sentit un peu étourdie suite à ces semaines de convalescence.

Voilà près d'un mois qu'elle avait quitté le monde de Sherwood. Au départ elle était venue pour être soignée de l'empoisonnement infligé par Kefka... elle avait rencontré le squelette, Gregus Mazi et surtout, elle était partie sauver une ville fantôme d'un mal trop grand, Chernabog... C'est là-bas que son corps avait été ravagé. Et enfin, elle avait été promue... Elle n'était plus Commandant Primus.


" Vous pouvez me lâcher, c'est bon. "

Elles s'exécutèrent. Ambre prit assez tôt la parole.

" On vous aide à mettre votre armure, commandante ? "

" Officier Ambre ! "

" Hein ?... oups ! "

Ravness ne s'énerva pas... Il est vrai que son armure lui manquait énormément. Elle n'avait pas vraiment d'affection pour elle, comprenez bien, elle avait simplement besoin de porter cette protection. Sans elle, elle était nue aux yeux du monde. Sa fragilité était exposée...

" Voulez-vous que j'aille chercher un plastron dans l'armurerie ? "

" Non. Dans ma valise, en-dessous du lit, il y a une cape grise. Donnez-la moi, s'il vous plait. "

" Oui, Seigneur Primus. "

Une nouvelle fois Ravness se pinça les lèvres, elle avait du mal à se décider à leur dire. Après quelques dizaines de secondes, Fiona lui tendit l'habit que Ravness avait emporté de Sherwood. Comme chacun des brigands, elle en avait une, cette  longue et large cape pourvue d'un capuchon. Elle pouvait couvrir tout son corps grâce à elle, sans que cela ait l'air trop ridicule.

" J'irai solliciter les forgerons du Consulat. Allons-y, maintenant. "

Les trois gardes marchèrent à pas lents, sortirent de l'infirmerie et se dirigèrent vers les jardins. Elle y vit en rangs, droits et nombreux... parfaitement équipés et fringuants, tous les gardes de la lumière. L'officier Ambre rejoignit les rangs, tandis que Fiona resta à ses côtés, en tant que seconde.
Les cent-cinquante gardes de la lumière firent en harmonie un salut militaire, qui la fit se sentir honteuse de n'être ni présentable, ni en armure devant des gardes à qui elle avait sans cessé répété d'être toujours impeccables.  


" Gardes de la lumière, je dois vous présenter mes excuses. Tout d'abord, parce que je suis tombée... Je suis entière responsable de la mort du Lieutenant Nirid et des blessures de notre Générale. Il est de notre devoir de garde de prévenir de tous dangers, de ne jamais faillir comme je l'ai fait, et de protéger ces femmes et hommes qui nous sont chères. "

Elle n'insista pas et ne tenta pas de rendre son discours émouvant. Son regard était glacial, son visage de marbre.

" Je dois aussi vous demander pardon car ces derniers mois, je n'étais pas là pour vous commander. Comme vous le savez, je mène une guerre et ne pouvant vous entraîner dans cette mission qui m'a été confiée par la Générale Cissneï, je suis et resterai seule garde de la lumière dans cette guerre. Celle-ci va durer encore de nombreuses semaines, je le crains. En mon absence, vous obéirez directement au Lieutenant Fiona, et indirectement aux supérieurs hiérarchiques de cette dernière. Nonobstant ce point, il vous est bien sûr défendu d'obéir au Maréchal Roxas... Il y a, vous le constatez, peu de différences avec une situation normale, et je suis fière de vous considérer prêts pour cette tâche. "

Elle prit une pause et une longue respiration.

" Désormais, ne m'appelez plus Commandant Primus. Pour vous, je serai Dame Ravness. Rompez. "

Ils se mirent au garde-à-vous tandis qu'elle quitta les jardins, évitant les regards, se dirigeant vers sa chambre.

Spoiler:
Je sais que la méthode est spéciale mais... le rp où sera expliqué ce choix de titre n'est pas encore fini, bien qu'il se passe avant celui-ci. Si ça intéresse quelqu'un, voici le lien, et j'espère qu'Est et moi aurons tout de même la possibilité de le finir : Croix de guerre

_______________________________
Élévation de la dame Signatureprimus
messages
membres