Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 26 Déc 2013 - 15:09
Une charmante soirée pluvieuse comme on les aime, la joie de la saison humide. juste le genre de chose qui vous fait apprecier d'être de votre côté de votre écran en tout cas, même si il faut bien l'admettre, elle est bonne, ce qui est au moins une bonne excuse pour prendre une douche pour certain ! Mais ignorons de fait pour un instant, car il me faut d'abord décrire le petit appareil bricolé par Niko, un petit bijou de technologie McGyveresque combinant hydrolique et simili-écailles avec une tête bourrés de capteurs. Car lorsque l'on parle d'infiltration, la première chose qui vient à l'esprit d'un perso de jeu vidéo c'est ... Solid Snake. Et donc que va faire notre spécialiste en bétises magitechs ? Non, pas un carton, non ... plutôt un serpent mécanique, constitué de pièces mobiles comme le serait fait une chaîne, le tout couvert d'une peau synthétique. Ce bricolage, fait rapidement au château avant de venir, doit permettre de circonvenir au souçi posé par l'agressivité soudaine des indiens, alors même qu'il y a trois mois il faisait la fête avec eux. Le but final de ce robot piloté à distance consiste à localiser les deux gardes disparus sans pour autant risquer l'incident ou même la vie du Lumineux.

Car là est le problème, en fait ... difficile de négocier une libération si l'on est pas certain que les individus sont retenus prisonnier. Il est tout aussi probable qu'ils aient fui ou rencontrer les sans coeurs ou les pirates qui parcourent l'île, expliquant l'absence de nouvelles dans tout les cas ... mais difficile pour autant d'imaginer que les deux évènements ne soient pas liés, d'où l'idée d'aller voir en premier ce qu'il se passe au juste, histoire d'avoir des indices.

Et donc, glissant dans le faible grincement de pièces mal ajustés qui le compose, le Plissken comme l'a baptisé Niko, va à son rythme en direction de l'abri représenté par les tipis, lieu où il sera le plus simple de trouver des informations en prenant en compte le fait que la plupart des indiens s'y terrent pour se protéger de la mousson ruisselant du ciel pour probablement le reste de la journée et dont le son et la couverture nuageuse fourniront le couvert pour cette avançée discrète. L'approche se fait à son rythme, s'arrangeant pour ne pas éveiller plus de soupçon que ne le ferait le vrai animal. Heureusement, la vigilance des indiens n'est pas très importante en ce moment, la pluie arrétant généralement les pirates tout aussi fraîchement que n'importe qui d'autre, aussi il n'est pas bien difficile pour un petit reptile, même mécanique, de se faufiler d'une tente à l'autre. De plus, avec déjà deux visites à son actif, Nikoleis sait déjà plus ou moins où fouiller pour avoir ses renseignements. Deux abris en particulier l'interesse : celui des trophées et celui du chef.

Le premier est celui qui attire l'attention du bricoleur car si il est arrivé quoi que ce soit aux gardes, leurs scalps s'y trouveront sans aucun doute, sans compter leurs affaires personnelles. Dans le cas contraire, les indiens pourront être écartés de la liste des suspects du moins pour un temps. Afin de se livrer à sa vérification, Nikoleis pilote son serpent tout en douceur, ondulant sur le sol détrempé jusqu'à atteindre la toile tendue, se faufilant en dessous tout en souplesse, révélant aux capteurs visuels situés dans les yeux une vision des moins plaisante. Exposés en plein milieu, accrochés au piquet central, difficile de rater les visages typiquement non indiens pendus par leurs cheveux ! Leur état est au mieux inracontable dans ces lignes, la pourriture commençant à faire son oeuvre par endroit ... mais c'est étrange ... pourquoi diable n'ont il pas gardés leurs cheveux ?


"Ce n'est pas le plus étonnant, regarde mieux là où la séparation du cou est sensé se trouver."

... C'est gore, dégoulinant et ... une entaille bien nette. Tiens ? On lui aurait planté une lame dans la gorge à lui ?

"Sans forge, difficile de faire une lame aussi longue et c'est pas en commerçant avec les pirates qu'ils l'auraient eu ... ce n'est définitivement pas le fait d'un de leur outil. Du coup ..."

... Du coup ?

"Non, rien, c'était juste pour le jeu de mot."

Beeehh ...

Après cette remarque des plus inopportune, les commandes holographiques du clavier vituel donnère un mouvement à la tête de serpent afin d'embrasser l'ensemble de la pièce. Au fond du sombre abri, des tissus synthétique attirèrent l'attention et après s'être mis en meilleur position pour observer celui ci, le doute ne fut plus permis. Des uniformes de la Lumière. Autant dire que l'identité de leurs anciens porteurs ne fait plus le moindre doute. Mais voilà encore autre chose .. l'un des pantalons semble endommagé ...

"Tranché ... et maculé de sang. Un seul coup pour séparer la jambe en deux. De plus en plus étrange ... ce n'est définitivement pas le style local ... bon, je prends quelques photos pour Ravness et on va voir le chef. M'est avis que l'on aura des réponses là ..."

Et depuis son abri à quelque distance, le pilotage du reptile mécanisé reprend, quittant la tente des trophées pour aller à celle du chef. Pas plus de risque que pour enrer dans le camps, l'on peut même voire par un jeu d'ombre chinoise là où se trouve le porteur du couvre chef à plumes ainsi que deux autres individus. Toujours aussi discrètement, l'appareillage se positionne de manière à observer sans être vu, observant et écoutant depuis l'idéale position que représente le bord du tipi.

Et ... ça discute en indiens, donc autant dire que j'arriverais pas à vous dire comme ça ce qui y est partagé, vu que ca cause en signes ! Attendez deux secondes ... Où est ce qe je l'ai mis ... non pas là ... ha ! Le Manuel des castors Juniors N°1 avec son chapitre sur le langage indien (Véridique. Comment voulez vous inventer un truc pareil ?) et donc ... mnnhhh ... oui ... Ok, donc j'ai pas un gros vocabulaire Indien, mais ca parle de pirates, de groupe et d'ennemis, donc on peut se faire une vague idée de ce dont cela parle.


"C'est ce dont Fiona avait parlé, je pense ... une étrange activité chez les pirates, où ils se tapperaient dessus pour diverse raisons. Les paris sont bien sûr ouvert, mais sans navire ni capitaine, difficile de comprendre ce qu'ils veulent ... Je laisserait à ma collegue le soin d'enquéter dessus, moi j'ai fini pour le moment !"

... Pour le moment ... t'as autre chose en tête ?

"Oui, un petit voyage vers un autre monde me trouver un diplomate pour causer aux indiens. M'est avis que quelque chose ou quelqu'un nous énerve volontairement tout ce petit monde. Et je vais demander aux fées de tenir tout ce beau monde à l'oeil en attendant, elles me doivnt bien ça, leurs arbres ont bien poussés depuis la dernière fois que je m'en suis occupé."

... Moi ça me va. On se retrouve où après ?

"Le Nouveau Monde !"
Le Drapeau Blanc

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
225/550  (225/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 31 Déc 2013 - 3:53
Mission accomplie.

Oui enfin, tu auras deux problèmes. Je ne veux pas te couper l'herbe sous le pied mais je tiens à te prévenir. Les indiens du nouveau monde n'ont eu que des expériences catastrophiques avec les étrangers. Ils sont extrêmement hostiles, donc.
En plus de ça, ils ne parlent pas notre langue non plus... tu vas être mal.

Et sincèrement, il suffirait de demander à Peter Pan, c'est sûr qu'il parle leur langue.

Bon... la mission est bien.

L'idée du serpent est cool. Je ne m'attendais pas du tout à ce que les deux gardes soient morts (la mission de Raphael ne se finissait que sur l'un des deux gardes morts), mais c'est pas mal (hrp ^^)

Toutes les observations sont à la fois logiques et sympas.

J'ai pas énormément de choses à dire... laisse-moi réfléchir...

C'est quand même beaucoup mieux écrit que ta mission que j'ai notée juste avant.

Mission normale : 23 xp, 230 munnies et 3 PS... en dex. (dans chacune de tes missions, tu n'utilises que ça : la dex)

_______________________________
messages
membres