Derniers sujets
» Loué soit Son nom
par Cypher Aujourd'hui à 0:12

» Tombe la chemise
par Roxas Aujourd'hui à 0:01

» Nouvelle approche
par Rufus Shinra Hier à 23:11

» Une balade dans les étoiles [Roll20 Starfinder]
par Shadow Hier à 22:53

» Le pire des mercenaires
par Lenore Hier à 21:43

» Tombent les cartes
par Chen Stormstout Hier à 20:55

» Tombent les masques
par Death Hier à 17:08

» Contrats - Demande de Mission
par Lenore Hier à 16:36

» Pour un peu de bien
par Agon Wiley Hier à 6:07

» L'âme d'un chercheur
par D.Va Jeu 19 Oct 2017 - 22:38

» Que tombe la foudre!
par Chen Stormstout Jeu 19 Oct 2017 - 19:18

» Attaque Nocturne
par Surkesh Jeu 19 Oct 2017 - 15:11

» Reading Project
par Lotis Terrick Jeu 19 Oct 2017 - 14:27

» Jour de fête
par Cassandra Pentaghast Jeu 19 Oct 2017 - 12:57

» 1297 Mishtaven Street
par Roxas Jeu 19 Oct 2017 - 11:03


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Les emmerdes reprennent
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chasseur Ardent
Masculin
Nombre de messages : 665
Age : 27
Localisation : Pourquoi ? tu veux te battre !!!!
Date d'inscription : 18/11/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
431/550  (431/550)
Mer 4 Déc 2013 - 1:58
un pixel...deux pixels...trois pixels...quatorze millions huit cents cinquante six mille et trois cents deux pixels... Et "POUF" voila un Natsu numérisé en plein milieu d'un gigantesque hall illuminé dont l'architecture ressemblait à la gare du coin en pleine affluence. Cette nouvelle expérience de voyage fut pour lui quelque chose de particulièrement perturbante, bien qu'elle ne l'ait pas rendu malade, il en avait la tête toute retournée.
Encore déboussolé par ce qu'il venait de lui arriver, le jeune Draconicus resta un instant à tituber légèrement de droite à gauche, ratant de peu de percuter un charmant petit couple d'esquimaux rose et bleu qui passait par là en toute hâte.

- 'Scusez moi ! lança le garçon au couple qui se précipitait en direction d'une des multiples et larges entrées qui longeaient les murs sans lui prêter attention en produisant d'étranges petits sons à chacun de leurs pas. Bon où que j'vais moi maintenant ?

Lorsque le mercenaire reprit enfin pleinement possession de son esprit, ses yeux et sa bouche s’écarquillèrent d'étonnement et de surprise une fois qu'il put contempler ce qui l'entourait: Le hall était rempli de créatures étranges et de personnages hauts en couleurs, un peu comme dans le monde des jouets...sauf que là ce n'était pas des jouets mais des êtres vivants...ouai mais les jouets aussi sont vivants donc c'est un peu pareil... Ho et puis merde c'est pas le moment de se prendre la tête pour ce genre de détail inutile !
Natsu remit alors de l'ordre dans son crâne avant de se mettre à parcourir l'immense... Bâtiment à la recherche de ses employeurs. Il avait été marqué sur son ordre de mission que ceux qui l'ont engagé avaient mis en place un système pour qu'il ne les rate pas... Et effectivement on ne pouvait pas les rater: Un type en kimono rouge tenait en équilibre sur les épaules d'un autre type en kimono blanc en brandissant au-dessus de sa tête une pancarte avec écrit le nom du mercenaire.

L'idée n'était pas bête en somme, et Natsu en haussa les épaules d'indifférence puisque du moment que cela fonctionnait il se moquait du reste. Puis il pressa le pas au milieu de la foule afin de se frayer un chemin jusqu'au duo qui l'attendait patiemment.


- Salut les gars ! lança gaiement le chasseur ardent une fois qu'il ait pu rejoindre ses employeurs.

- Hey salue mon gars ! répondit de la même manière l'homme en kimono rouge. Tu ne serais pas Natsu par hasard . Le mercenaire qu'on attendait.

- Ouaip c'est bien moi.

- Génial ! rétorqua à son tour l'homme en kimono blanc. On t'attend depuis seulement dix minutes, tu as fait drôlement vite dis donc.

- Ba...disons que pour une fois j'ai pas été ralenti par le voyage


Et pendant que Natsu répondais, l'homme en kimono rouge descendit des épaules de son compagnons en effectuant un saut acrobatique pour venir se retrouver juste à cotés du Mercenaire.

- j'me présente: Ken ! et voici mon ami Ryu

- J'adore ta coupe de cheveux et ton design Natsu ! lança le dénommé Ryu.

- heu.....Merci.....c'est la première fois qu'on me le dit....

S'ensuivit une discussion amicale entre les trois garçons afin de faire connaissance durant laquelle il lui fut remis un passe afin de ne pas être détecté comme un programme malveillant une fois qu'il entrerait dans le jeu, qui dériva ensuite sur les raisons de la venue du Draconicus dans ce monde en même temps que le groupe avançait dans une autre immense entrée qui parsemait le grand Hall. Natsu apprit ainsi que ce qui semblait être un grand hall était en réalité un lieu où tous les jeux vidéo de la salle d'arcade étaient connectés et dans lequel tous les personnes de ces même jeux pouvaient venir se promener ou pour aller dans d'autres mondes virtuels quand ils le pouvaient. De surcroît, le mercenaire apprit également que tous les êtres présents ici étaient des programmes numériques...des personnages de jeux vidéo... Ce qui lui explosait un ou deux neurones supplémentaires en échange de le voir sourire comme un bienheureux en se rendant compte qu'il allait entrer dans un jeu vidéo... Un rêve pour de nombreuses personnes.

Lorsque le petit groupe prit un monorail électrique qui les conduisait à la borne d'arcade des Ryu et Ken, Natsu apprit également que le jeu des deux amis était depuis peu en proie à ce qu'ils appelaient des "bug". Plus simplement, il s'agissait d'être qui n'avaient rien à faire dans leurs jeux et qui devaient le quitter le plus vite possible, faute de quoi leur borne d'arcade finirait à la casse et tous les personnages du jeu n'auraient plus d'endroits où aller. Bien entendu, les deux protagonistes du jeu ont expliqué que si cela ne tenait qu'à eux ils auraient depuis longtemps tabassé ces créatures. Mais la situation reste très complexe pour eux: Tout d'abord ils sont les personnages d'un jeu, ce qui signifie que lorsqu'un qu'une personne veut jouer à leur borne d'arcade, ils ne doivent jamais montrer qu'ils sont vivants ! c'est une règle absolut et tous les personnages de tous les jeux vidéo doivent s'y tenir. Ensuite, comme si c'était fait exprès, les créatures n'apparaissent que lorsqu'une partie est en cours, ce qui fait que les personnages du jeu ne peuvent pas réagir contre ces bestioles qui se cachent dans les décors et subissent très souvent leurs assauts .

Lorsque le monorail arriva enfin à destination, le trio descendit pour se retrouver dans une gigantesque salle grisâtre qui contenait une carte du monde tout aussi grand devant laquelle patientaient une quinzaine d'autres personnages. Tous se tournèrent alors dans leur direction, certains tous sourire à la vue du mercenaire en espérant qu'il puisse les aider, et d'autres impassibles qui ne pensait pas moins que leur camarade quant à l'utilité du jeune chasseur ardent.


- C'est donc là que tu interviens Natsu, reprit Ken pendant qu'il faisait signe au jeune garçon de l'accompagner jusqu'aux autres personnages. Tu devra te cacher dans le décors et nous débarrasser de ces bestioles une bonne fois pour toute. Les parties peuvent être rapide donc il te faudra l'être tout autant et surtout ne jamais te faire voir par les joueurs !

- Quoi ? s'indigna le Draconicus. Pourquoi je peux pas participer moi aussi ?

- Palce que tu n'es pas un pelsonnage de ce jeu ! répondit un homme colossal coiffé d'une iroquoise et vêtu d'un simple slip. Bonjoul, je suis Zangief ! Lavie de te lencontler mon jeune ami.
Tout en affichant un large sourire, le colosse tendis son immense main en direction de Natsu en signe de bienvenue.

Lorsque le jeune garçon rendit son sourire à Zangief en même temps que sa poignet de main, ce dernier resserra soudainement son étreinte, attira avec force le Mercenaire dans sa direction pour le retourner afin de lui mettre la tête en bas, ceintura les bras du jeune garçon contre son torse puis sauta en l'air en tournoyant avant d'écraser, tête la première le Chasseur ardent qui resta au tapis sous la violence du coup.
Le colosse quand à lui se releva de sa prise de catch en riant à plein poumons avec une fierté et un ego démesuré.

- HAHAHAHA ! Tu à subit la tlès célèbre plise de l'ouls de Zangief mon jeune ami ! j'espéle que tu ne m'en veux pas mais j'adole m'amuser avec les nouvelles têtes. Puis le mastodonte se remis à rire à s'en faire exploser les corde vocales tandis que les autres personnages soupiraient de lassitude devant les humeurs de leur compagnon.

- Zangief ! finit par dire avec exaspération une jeune femme vêtue d'un habit traditionnel chinois bleu et or et coiffée de deux énorme chignons. Tu aurais put y aller doucement tout de même ! il n'est pas de notre jeux, si il meurt c'est Game Over pour toujours !

- Da chalmante Chun li ! Répondit le pseudo russe en tournant le regard vers la demoiselle. Ne t'en fais pas je n'ais pas mis toute ma folce dans cette pli....

Le colosse ne put pas finir sa phrase car Natsu venait de se relever plus en forme que jamais avec un regard noir et l'avait frappé en plein visage avec une force décuplée par la rage. Il y eut alors un ralentissement du temps durant lequel chaque détail de l'action pouvait être vu avec une grande précision, puis soudainement des lettres apparurent entre les deux combattants en même temps qu'un vois off prononçait avec un timbre fort et similaire à celui d'un commentateur
K......O Puis le temps revint à la normale et Zangief s’étala de toute sa masse au sol avec le visage déformer par le coup qu'il venait d'encaisser.

S'ensuivit un instant de silence durant lequel la colère de Natsu redescendait progressivement pendant qu'il pointait le colosse du doigt avec le visage rouge et la respiration haletante.

- Me colle plus jamais tes couilles sur la tronche connard !

Quelques secondes de silence supplémentaire plus tard, l'intégralité des personnages applaudir chaleureusement le Draconicus et le félicitant de son geste, principalement de la précision et de la puissance qu'il avait employées. Il faut dire que c'est pas tous les jours qu'on trouve quelqu'un qui peut faire chuter une jauge de vie en un coup de poing.
Dans le même temps, le corps de Zangief se mit à disparaitre et réapparaitre de façon successivement rapide jusqu’à finir par se retrouver de nouveau sur ses jambes avec le corps en parfait état.


- HAHAHAHAHAHA ! tu à une saclé lépaltie mon jeune ami. Tu mélite toute notle confiance poul la mission qui t'incombe. Lança fièrement le colosse avant de retourner auprès des autres personnages avec un entrain renouvelé.

- .........Il vient de se passer quoi là ?

- C'est rien c'est Zangief, répondit Ryu, il est un peu spéciale des fois mais c'est un bon gars.

- Non je veux parler de la voix et des lettres dans le vide

- Ha ça ! t'en fais pas tu va comprendre bien assez tôt.

Soudain, une alarme se mit à retentir dans, un imposant rectangle de lumière s'éclaira soudainement loin au-dessus des personnages tandis que l'on pouvait entendre un monstre vert à la chevelure orange Léonide crier: Alerte à la pièce ! Fin de la pause de midi ! Tous à vos positions !
Tous en empoignant Natsu par le bras, Ryu et Ken emmenèrent précipitamment le jeune mercenaire à une extrémité de la salle. De la paroi s'ouvrit alors une immense porte d'où en sortie une multitude de personnage allant du militaire au garçon de rue en passant par le petit pêcheur du coin.


- Voici les figurants du jeux, expliqua brièvement Ken, ils te diront tous ce que tu as à savoir pour ne pas te faire voir pendant ton travail. Et n'oublie pas de ne jamais te faire voir c'est bien comprit !
Un rapide hochement de tête de Natsu suffit à rassurer les deux personnages qui lui souhaitèrent bonne chance avec une tape amicale dans le dos avant de rejoindre leurs camarades.

Pendant que le duo de combattant s'éloignait, le Draconicus fut pris à bras le corps par un des figurant et se mit à recevoir ses indications.

- Bon alors toi tu restes avec moi comprit ! Moi c'est Marcus et quoi qu'il arrive tu me lâches pas d'une semelle c'est clair ! Tout ce que je ferais tu le feras sans rien dire, et si jamais t'a besoin de bouger pour agir tu m'le fait savoir discrètement et j'me charge du reste capiche' . Nouveau hochement de tête de la part de Natsu. Ok bons pour l'instant ils en sont au choix des personnages, on n'aura pas énormément de temps mais dès où je te le dirais tu sprinteras dans cette direction avec ce que je te filerais capiche' . Énième hochement de tête. C'est bien tu m'as l'air vif on perdra pas trop de temps alors.

Au même moment, deux des personnages furent choisi pour jouer, d'un côté il y avait la jeune fille chinoise et de l'autre une espèce de sumotori maquillé. les deux futurs adversaires se mirent en place l'un en face de l'autre tendais que les autres partaient rapidement dans chaque coin de la pièce pour se cacher dans d'autres portes secrètes dissimuler dans les murs. Puis vint le moment de choisir le terrain, plusieurs secondes d'hésitation entre un terrain militaire et un vieux port firent trembler les figurants qui attendaient que le choix se fasse afin d'entrer en action.
Ce fut finalement le vieux port qui retint l'attention du joueur. À ce moment, le grand rectangle de lumière dans les airs s’assombrit avec un petit message de chargement qui y défilait.


- Maintenant ! aboya Marcus en donnant un ciré et une casquette noir à Natsu avant de se ruer avec les autres figurant autour des personnages choisit pour la partie.

De sous les pieds de cette dernière sortie alors un plateau coulissant aux allures d'un vieux pont en bois pendant qu'un large écran jaillissait également du sol afin de servir de fond. Dans le même temps, les figurants s'éparpillèrent d'un côtés des personnages afin de se retrouver dos au rectangle de lumière tous déguisé et méconnaissable, même Natsu dans son accoutrement.

Enfin la partie démarra ! les deux personnages disputèrent un combat simple et peu violent par rapport à ce que Natsu avait pu entre-apercevoir avec Zangief . Et comme si Marcus avait pu lire dans les penser, expliqua à Natsu que les personnages doivent suivre les ordres que les joueurs exécutent via leur console, ce qui reste bien limité par rapport à ce qu'ils sont véritablement capables de réaliser.

Plusieurs parties se succédèrent ainsi sans que l'ombre d'une créature ne frôle le regard de Natsu, et le jeune garçon craignait qu'une nouvelle fois il arrive au moment où rien ne se passe. Jusqu'à ce qui lui sembla apercevoir une forme sombre se faufiler au milieu du décor et des figurants. Voulant alors se ruer à la poursuite de cette découverte afin d'en apprendre plus, il fut retenu in extremis par Marcus qui le fusilla du regard en lui rappelant d'un geste de la main ce qu'il ne devait surtout pas faire.
Natsu continua alors à respecter son rôle tout en glissant quelques mots au figurant qui le secondait afin de lui expliquer la situation. Ce dernier lui lança un clin d’œil complice avant de siffler les deux combattants du moment pour leur faire un étrange code avec les bras. l'instant d’après, l'un des combattants plaça une série coups qui fit de nouveau retentir la voix off du jeu "C-C-C-C-COMBO", ce qui produisit une explosion de couleur et de son au moment où la dernière frappe atteignit le personnage, l'envoyant voler à l'extrémité du tapis roulant qui cette fois avait pris l'apparence d'une route dallée. ce qui permit non seulement aux deux personnages de se mouvoir, mais aussi aux décors de donner l'illusion que tous bougeaient afin de permettre au Draconicus de se rapprocher. Malheureusement cela avait pris bien trop de temps pour lui et l'ombre avait déjà disparu. Frustré, Natsu redoubla d'ardeur afin de remplir cette mission à bien (quitte à faire des heures supplémentaires....mais 'fallait surtout pas que Fred le sache sinon il allait le tuer).

Bien des parties défilèrent, et Natsu sentait la lassitude la gagnée progressivement, il n'arrivait pas à comprendre comment toutes ces personnes arrivaient à faire ça en boucle tous les jours. Durant un instant de pause sans alerte a la pièce, il essayait de mener son enquête en cherchant avant tout comment les créatures pouvaient ne pas se faire voir dans un espace offrant aussi peu de cachettes. Et comment elles pouvaient faire pour se dévoiler sans qu'on ne les remarque. Mais le temps pour la réflexion cessa bien rapidement car les parties reprirent de plus belle.
Encore plus tard, durant un nouveau combat se déroulant sur les décors du vieux port, Natsu aperçut un détail qui lui avait échappé au tout départ: une voiture était suspendue au plafond de la salle.


- Hé Marcus, Fit le mercenaire en pointant discrètement l’automobile du doigt, c'est normale ça ?

- Ha ce truc, répondit le figurant totalement décontracté, c'est un stage bonus. Si le joueur atteint un certain score durant une partie il gagne le droit de participer à une partie spéciale qui consiste à détruire la voiture avant la fin d'un décompte. Plus elle est saccagée et plus le joueur rafle de point supplémentaire... Amusant pas vrai.

Quand le regard du chasseur ardent se posa une nouvelle fois intrigué sur l'engin à quatre roues, il lui sembla une nouvelle fois apercevoir une ombre s'y faufiler. Il voulut prévenir Marcus mais malheureusement il avait compris le système du jeu et il n'y avait aucun moyen pour que le garçon puisse atteindre la voiture sans que cela n'éveille de soupçon. Cependant il savait que s'il ne prenait pas les choses en mains tout de suite il risquerait de perdre une nouvelle occasion de mettre la main sur les bestioles.
Après un rapide regard à droite et à gauche, il s'excusa par avance à Marcus avant de s'accroupir et de se faufiler jusqu'à l'extérieur de la scène pour se diriger vers le mur le plus proche. Malheureusement le destin semblait ne pas être avec lui, car la paroi de l'arcade était parfaitement lisse, et il était hors de question que le mercenaire n'abime pas cet endroit qui grouillait de programme informatique. Il était certes incompétent dans de nombreux domaines mais s'il y avait bien une ou deux choses que le Pr Flinkenstein lui avait enseignée, c'est que l'électronique c'est tellement compliqué que le moindre pépin quelque part vous fait un foutoir magistral.

Réfléchissant vite et aussi bien que le lui permettait son petit pois de cerveau, le mercenaire finit par se rendre auprès de Zangief afin de lui demander un coup de main. Tout d'abord le colosse refusa l'idée que lui avait fournie le jeune garçon, mais il finit par accepter une fois que deux autres personnages particulièrement musclés se joignirent à lui sous sa demande.
Maintenant, Natsu tenait en équilibre sur les bras réunis de trois personnages du jeu qui le lancèrent à l'unisson avec une force inouïe en ligne droite au-dessus de leur tête. Ensuite le Draconicus fit le reste en utilisant ses flammes comme propulseur via ses pieds afin de planer temporairement dans les airs jusqu’à atteindre la voiture dans laquelle il parvint à se faufiler non sans enfoncer la vitre d'une portière.


Une fois à l'intérieur, Natsu se retrouva nez à...yeux avec une étrange créature noire dont les appendices oculaires étaient proéminents et incroyablement jaunes... Un sans-coeur ! Comment cette bestiole avait réussi à se retrouver dans ce monde ? Le temps de chercher à réfléchir faisait perdre de l’efficacité au mercenaire, et il le savait très bien. C'est pourquoi il laissa parler ses poings plutôt que sa tête pour une fois.
Bien que la différence de force entre les deux adversaires était parfaitement palpable, Natsu ne devait en aucun faire trop de zèle. Il avait déjà esquinté une petite partie de la voiture, si jamais il venait à empirer la chose cela risquerait de faire un peu de grabuge en bas. Il devait donc rivaliser d'agilité avec la créature qui profitait parfaitement bien de sa différence de taille pour mordre et griffer Natsu à tout bout de champ. Faisant ainsi augmenter d'un cran sa frustration de ne pouvoir rien faire exploser. Il espérait seulement que la partie actuelle se termine rapidement afin de pouvoir se défouler sans que cela ne cause de problème... Mais il fallait croire que le destin était vraiment contre lui aujourd'hui. Car si la partie venait effectivement de se terminer, la voix off retentit à nouveau pour dire "BONUS STAGE"... Et merde !


L'engin mécanique fut relâché du plafond durant le court temps de chargement qui s'opéra. Puis le personnage vainqueur, qui n'était autre que Ken, se mit en position, prêt à mettre en pièces la machine. Seulement lorsqu'il aperçut le mercenaire roulé en boule sur la plage arrière en train de se battre dans le vide, il eut un bref instant d'incompréhension.

- Natsu..., chuchota le guerrier entre ses dents.....Qu'est-ce que tu fabrique, la partie commence. Et suite à ses paroles, Ken se mit à marteler férocement la voiture sous les ordres du joueur.

- Ça s'voit pas j'suis en plein travail là ! grogna le garçon alors qu'il venait enfin d'attraper le sans-coeur et se mettait à le rouer de coup et le mordre en retour.

- De quoi....tu parle ? tentait de prononcer Ken entre chaque coups. je...vois....rien du tout.....SHORYUKEN !

- Comment tu peux pas le voir ? prononçait difficilement le Draconicus au bords des larmes. Ce truc est en train de me bouffer le crâne bordel de merde !

Quelques secondes plus tard, un étrange bruit se fit entendre de la boîte à gant du véhicule, faisant trembler l'engin encore plus que ne le pouvait les coups de Ken. Jusqu'à ce qu'en jaillit soudainement une myriade d'autres sans-coeurs qui se jetèrent sur Natsu afin de le submerger par leur nombre. Le jeune garçon se retrouva rapidement dans la situation la plus compliquée de sa vie en étant compressé dans un espace confiné à combattre une multitude de bestioles sadique et perfide qui n’arrêtaient pas de le charcuter et le tout sans devoir utiliser ses pouvoirs trop voyants... Super journée. Pendant ce temps, les figurants se livraient au décompte final en même temps que la voix off, il ne restait alors plus que cinq secondes avant la fin du stage bonus.
Rassemblant ainsi toute sa détermination, Natsu alla chercher dans ses ressources et sa volonté pour canaliser durant le temps qu'il restait une partie de sa magie pour s'envelopper de minuscules flammes dans lesquelles il condensait sa puissance. Et peut avant que le décompte ne se termine, relâcha le tout dans une explosion suffisante afin de laisser croire que Ken venait de faire exploser la voiture par lui-même.

N'ayant jamais vu de voiture exploser, le mercenaire employa un peu trop de puissance qu'il ne fallait. Mais cela eut au moins le mérite de fonctionner comme il se l'était en partie imaginé: Seule la voiture en avait véritablement souffert, bien que le tapis roulant risquât de nécessiter de nombreux réglages avant une prochaine utilisation, Ken lui était complètement noirci de la tête aux pieds, quant à Natsu l'explosion avait réussi à l'envoyer en dehors du champ de vision du joueur, les sans-coeurs eux par contre n'eurent pas cette chance et finirent tous en tas de cendre.

La voix off se mit alors à faire sonner une musique de victoire à en faire exploser les baffles de l'arcade tout en prononçant d'un tonitruant "TOTAL RAMPAGE... NEW HIGHSCORE". L'écran devint subitement totalement sombre pour ensuite donner la possibilité au joueur actuel de pouvoir placer son nom en tête du classement. Ce qui laissa l'opportunité aux personnages et figurants de se ruer vers Natsu afin de savoir ce qu'il venait de se passer.

Encore sonné par le vol et les coups qu'il avait encaissés, le jeune garçon mit un peu de temps avant de reprendre ses esprits. Il fit aider à s'assoir sans précipitation car la chance lui était finalement revenue puisqu'il s'agissait de la dernière partie de la journée, cependant ce qui venait de se passer était encore assez gros pour que le mercenaire se mette à faire le tour des questions qu'il se posait sur cette affaire, et finir par arriver à une conclusion qui risquerait de faire peur aux habitants de ce monde mais en revanche permettrait de relancer en partie le commerce des Mercenaires (le malheur des uns peut aider à faire la richesse des autres comme le disait Montblanc):  les sans-coeurs étaient en train de commencer à trouver un passage vers ce monde !

Bien après que Natsu ait exposé la situation aux personnages, tous furent terrifiés à l'idée que leur monde pourrait courir de graves dangers. D'autant plus qu'ils avaient avancé une théorie sur l'invisibilité des sans-coeur par le fait qu'ils pouvaient peut-être avoir un lien avec des bugs. Ce qui dans ce cas rendait l'affaire encore bien pire en sachant qu'aucun personnage de jeux vidéo ne pouvait les voir. Natsu ne voulait pas avancer cette théorie bien qu'elle paraisse plutôt plausible, mais les sans-coeurs sont connues pour posséder de multiples facultés selon leur apparence, il se doutait bien que cela ne pouvait être que les éclaireurs. Il promit donc qu'il ferait de son mieux afin d'aider les personnages de jeux vidéo mais qu'en échange cela ne soit pas gratuit. Et bien que la plupart des personnages soient offusqués de la façon dont la solution leur fut énumérée, ils durent se rendre à l'évidence que seuls, ils ne parviendraient pas à s'en sortir et préfère rester silencieux pour ce dernier détail.
Quant à Natsu, une fois qu'il eut récupéré son énergie suite à l'explosion décida de repartir au plus vite vers la sortie afin de rejoindre le Centurio pour leur annoncer une bonne nouvelle: Les affaires semblées reprendre ! Et avec elles leur lot d'emmerdes quotidien.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Aquilon
Masculin
Nombre de messages : 330
Age : 24
Localisation : Entre la lumière et l'obscurité... dans les limbes du coeur
Date d'inscription : 14/05/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
42/400  (42/400)
Mer 4 Déc 2013 - 12:00
Tu commences fort! Tu bazardes un principe philosophique dès le début! J'adore XD
Mais heureusement pour toi, ce n'est pas Primus qui te note, je ne pense pas qu'il aurait apprécié Razz

Par contre je suis déçus... Tu fais intervenir un duo de clown mais tu ne te moques même pas d'eux? Quel intérêt alors de mettre ce passage absurde? Enfin, passons.

Petite précision pour les prochaines fois, évite une couleur proche de la tienne, j'ai cru que tu te répétais la première fois Rolling Eyes 

Ah... Vu le sujet de la mission, tu t'es planté, j'aurai dû être plus clair^^'
Tu n'as pas du voir Les Mondes de Ralph, mais il existe un jeu, un fps (que Xal a intégré sur Duty heroes ou un truc du genre), où le joueur et les personnages doivent détruire des cybugues, des insectes inconscients d'être des personnages de jeu et qui ne pensent qu'à détruire. Une fois que le joueur a réussis à atteindre leur nid, et les tuer, il récupère une médaille en or.
Autre précision, lorsqu'un perso quitte son jeu pour aller dans un autre... s'il meurt, c'est réellement game over pour lui.
Voilà, je te redonnerai des missions là-bas maintenant que tu connais un peu l'histoire^^
En passant, si ça t'intéresse, sache que je ne te pénaliserai pas pour cette monumentale erreur XD

Je ne suis pas fan des jeux de combats, donc je ne m'y connais pas trop. Mais de ce que je lis, tu sembles plutôt bien respecter les personnages, leur caractère et tout le reste. C'est un bon point.
Par contre, relis toi. Il manque des mots, ou tu les remplaces par d'autres qui ne conviennent pas. Ou encore, tu accordes mal tes verbes. Je sais que c'est chiant de ce relire, mais ça peut être vraiment utile si tu tiens à garder captivé ton auditoire (et fais attention aux couleurs... parfois tu ne les utilises pas alors qu'un de tes persos continue de parler). Les fautes gênent la lecture ;)

... Ton sans-coeur est étrange... Faudrait que tu fasses un rapport détaillé à Fred en rentrant! Bref, passons monsieur explosif!

Eh j'avais raison! T'as bousillé une voiture XD
Par contre, les dégâts se réparent automatiquement, c'est un jeu après tout^^

Bon et bien c'était pas mal je dois dire. Tu veux vraiment que Natsu apprenne à se maîtriser, apprenne la sagesse... Et avec de l'aide, il pourra commencer à évoluer.
Seul, ça risque d'être difficile.
Seul bémol : si les sans-coeurs peuvent venir dans ce monde et être invisible par moment, les persos de jeux peuvent les voir. Il n'y a aucune raison qui les en empêche (ou alors, tu ne peux pas les voir non plus).

Mission facile : 10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS (1 en def, 1 en symbiose)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» & les emmerdes du quotidien. [Sil]
» Bonjour les emmerdes.
» Bordel, tu m'emmerdes là, je veux partir ! || Wilhelm L. Hartmann.
» Des gens bien Ordinaire qui chantent super bien et qui reprennent des chansons. (Cover)
» Les emmerdes, ça volent toujours en escadrille...