Derniers sujets
Ce qu'on fait par AmourAujourd'hui à 13:57DeathKairi, la Clef Musicienne (En construction)Aujourd'hui à 12:30KairiBrunch en bonne sociétéAujourd'hui à 1:04Chen StormstoutCe qu’on ne fait pas, le temps le faitLun 18 Juin 2018 - 16:59DeathRecensement des Avatars (obligatoire)Dim 17 Juin 2018 - 22:44SurkeshNever Never LandDim 17 Juin 2018 - 18:35InvitéTsuki Tricky's ArtDim 17 Juin 2018 - 14:38Pamela IsleyDemande graphique?Dim 17 Juin 2018 - 0:14Daenerys TargaryenLes vertues des cercles vicieux Sam 16 Juin 2018 - 15:57SurkeshContrats - Demande de MissionSam 16 Juin 2018 - 15:45SurkeshFace contre TerreVen 15 Juin 2018 - 15:37LenoreIl y a toujours un cheminMer 13 Juin 2018 - 22:36Fabrizio ValeriField of Heroes Dim 10 Juin 2018 - 15:54InvitéRendez-vous gallantVen 8 Juin 2018 - 14:09LenoreMon cœur pour un ingénieur Ven 8 Juin 2018 - 13:46Lenore
Le Voleur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
90/400  (90/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 2 Oct 2013 - 16:38
    Histoire de m'occuper a la Coalition, j'avais décidé d'aller faire un tour dans la cité du crépuscule. J'avais pris ma rapière que j'avais attaché a ma ceinture, et j'avais pris mon chapeau aussi.

    J'étais donc là, dans les rues de la cité du crépuscule, a regarder si il n'y avait rien a faire. Arrivé au circuit du tram, je marchais vers le nord quand une petite fille courra dans ma direction en appelant a l'aide. Elle s'arrêta devant moi et me dit qu'il fallait l'aider : son oncle et son père se faisaient attaquer par « des bêtes noires trop méchantes ». Je m'abaissais au niveau de la petite, lui ébouriffa les cheveux et lui dit que tout allait s'arranger.

    Elle m'emmena donc au lieu de la bataille, et effectivement deux hommes se battaient difficilement contre une troupe de sans cœurs divers. Je m'approchais, prêt a les aider, la petite cachée plus loin.


    Oh non ! La Coalition ! Je savais que ces maudits sans cœurs étaient avec eux ! Cours !

    Mais, et Serena ?

    Tant pis ! Il va nous tuer ! Viiite !

    Mais c'est ta fille !

    Une ombre se jeta sur le fuyard et lui vole son cœur. Une gemme rose s'envola haut dans le ciel, jusqu'à disparaître, laissant l'autre homme seul. La petite fille fonça vers celui qui devait être son oncle, et celui-là laissa tomber ses armes.

    Je n'avais pas non plus de lien avec les sans cœurs, aussi, ils se mirent a m'attaquer. Une ombre me sauta dessus, mais d'un coup rapide, je dégainais ma rapière et le tranchait en deux d'un coup net. Sans temps mort, je lançais un sort de glace sur une autre ombre et, lorsqu'elle fut emprisonnée dans la glace, je la brisais d'un coup de poing. Une dernière ombre, celle qui avait volé le cœur de l'homme s’aplatit contre le sol, avant de disparaître.

    Je m'approchais de l'oncle et de la jeune fille et le questionna sur le fait que son frère voulait fuir lorsqu'il me vit. Il ne voulut pas répondre, aussi, les ordres d'Ariez étaient d'éliminer toute menace. Mais... cette jeune fille, je ne pouvais pas... Je ne pouvais pas la priver de sa famille...

    Je demandais a l'homme s'il avait une femme. Il me répondit que oui, et que son frère aussi et qu'ils vivaient sous le même toit. Je lui demandais de m'emmener chez lui, l'air grave, ce qui le laissait comprendre la suite des événements. Nous entreprîmes donc une marche nocturne vers sa maison, et nous arrêtâmes devant la porte.


    Allez-y. Rentrez. Expliquez ce qui est arrivé a votre frère, et dîtes leur au revoir.

    Il hocha la tête et rentra. Sans écouter a la porte, j'entendis quelques secondes plus tard des pleurs et des cris. Un homme avait perdu son cœur, et était maintenant l'une de ces ombres noires, attirées par les cœurs. Je restais adossé au mur, mon chapeau dissimulant mon visage.

    Les cris et les pleurs éclatèrent de plus belle, j'en déduit qu'il leur avait annoncé qu'il devait partir. Quelque part, j'avais de la peine pour cette jeune fille, mais c'était mon travail de faire cela. C'était eux, ou moi. Alors, quand l'homme d'un âge moyen ressorti, je lui demandais de prendre la route avec moi.

    Curieusement, il n'offrait pas de résistance, il avait accepté sa situation. Nous marchâmes donc sous le soleil noir jusqu'à la place de la gare. Je demandais a l'homme de monter sur la marche surplombant la ville, il me tournait le dos.


    Ça va aller, vous ne souffrirez pas.

    Puis, après avoir terminé ma phrase, je lui lançais un sort de glace pour l'emprisonner dedans. L'homme était prisonnier d'un épais bloc de glace, en équilibre sur la marche surplombant l'entièreté de la ville.

    Je m'approchais a pas lent de lui, posais ma main sur le bloc de glace et pris une grande respiration. Mon cœur battait vite, je tremblais, et d'un mouvement sec, je poussais le bloc de glace qui chuta d'une cinquantaine de mètres avant d'exploser en mille morceaux contre le sol. Comme s'il avait été incinéré, comme s'il s'agissait de cendres, le corps de l'homme avait été dispersé en divers endroits. Il n'avait pas souffert et c'est ce qui comptait le plus pour moi.

    Sur le chemin du retour, je ne pouvais m'empêcher de penser a la petite Serena. Son père qui voulait l'abandonner... avait été puni par le vol de son cœur, mais son oncle, celui qui voulait la sauver ne méritait pas un tel sort, et pourtant si je n'avais rien fait, peut-être que ça aurait été moi qui aurait du sauter.

    J'étais dans une situation difficile. Je n'avais qu'une parole, et même si c'était contre mon gré, j'avais juré fidélité a la coalition noire. Il me fallait maintenant rentrer et faire un habituel rapport a Ariez. Mais ce visage, celui de la petite fille ne pleurs, continuait de me hanter.
Maître des Enfers

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
349/650  (349/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 2 Oct 2013 - 19:40
Je vais la noter facile puisque tu n'as éprouver quasiment aucune difficulté à aucun moment.

Alors... l'initiative est louable, partir faire sa loi à la Citée du Crépuscule c'est toujours sympa.

Quand à ce qu'il s'y passe... je t'avoue avoir parfois eu du mal à comprendre, ce n'était pas toujours très clair. Ça ne m'a pas empêcher d'apprécier mais... ça reste confus par moment, un peu plus de détails pourrait éclaircir le tout ^^

Par contre, j'ai bien aimer ce côté chez Raphaël que je ne soupçonnais pas... Raphaël n'a pas tout à fait le profil d'un membre de la Coalition Noir ! Il est un peu plus hésitant... un peu moins impitoyable qu'il ne devrait l'être. Contrairement à beaucoup d'autre, il n'est pas complètement détaché de ses émotions.

Concrètement... tu ne fais pas bouger les choses ! Ton exploit n'a pas vraiment d'influence mais ça n'a rien d'un défaut. J'en ai appris plus sur Raphaël, j'apprends à le connaitre et c'est sympa ^^

10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS. ( 2 ps en magie)
messages
membres