Derniers sujets
» De l'ennui naît l'horreur
par Chen Stormstout Aujourd'hui à 19:50

» Les Exploits du Poète
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 13:47

» Halloween quand tu nous tiens !
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 12:56

» L'enthousiasme éternel
par Agon Wiley Aujourd'hui à 2:28

» Trophées d'Agon Wiley
par Agon Wiley Aujourd'hui à 2:01

» Le ciel est à nous
par Arthur Rainbow Hier à 12:55

» Absence Xaldin...
par Général Primus Hier à 1:50

» Annonciation
par Matthew March Dim 20 Aoû 2017 - 17:14

» Une main tendue
par Matthew March Dim 20 Aoû 2017 - 16:28

» L'empereur du micro
par Lotis Terrick Dim 20 Aoû 2017 - 10:57

» Breaking News : Annonce du Porte-parole !
par Roxanne Ritchi Dim 20 Aoû 2017 - 0:03

» Ecrire pour les nuls
par Lotis Terrick Sam 19 Aoû 2017 - 16:36

» Field of Heroes
par Invité Sam 19 Aoû 2017 - 16:07

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Sam 19 Aoû 2017 - 16:02

» Mais pourquoi peindre un cygne?!
par Genesis Rhapsodos Sam 19 Aoû 2017 - 4:46


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Quand la chasse commence.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 284
Age : 22
Date d'inscription : 24/05/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
544/550  (544/550)
Lun 30 Sep 2013 - 23:25
Jusqu'à présent, pour le peu que je m'en souvienne, bien que je sois sur que même au fin fond de ma mémoire perdu cela était déjà le cas, je n'avais pas été très judicieux, lorsqu'il s'agissait de faire un choix. Ma vie avait certainement été très chaotique... Au point que je ne regrettais que partiellement d'avoir perdu la mémoire. J'avais tout de même peur, peur qu'un jour en me réveillant, tout me revienne, finalement cette amnésie était pour moi comme une seconde chance, une opportunité de vivre en dehors de tout ce qui m'avait concerné jusqu'à maintenant... Malheureusement, il est difficile de changer. Tout est une affaire de choix, si nous disposons tous d'une liberté illusoire, celle de choisir notre voie, elle nous permet de supporter, d'éviter la réalité, le fait est que nous ne contrôlons rien... Si je me trouvais actuellement à la Cité du Crépuscule, ce n'était pas réellement mon choix, mais celui d'Orochi, cette entité qui se prétendait être mon ami, on pouvait presque deviner les mensonges à chacun de ses mots, il m'avait poussé à rencontrer la Princesse Ariez, cette fille qui malgré sa petite taille possédait un des plus dangereux groupe, un ennemi de la Lumière.

Nous pouvions donc aisément conclure qu'en matière de choix, le fait de rejoindre cette organisation, pour moi qui rêvait d'une seconde chance, il y avait certainement largement mieux à faire... Mais je n'allais pas revenir sur cette décision. On m'avait déjà plus ou moins donné une mission, Ariez m'avait demandé quelque chose personnellement et je m'en chargerais, en gage de loyauté... Ce mot faisait assez bizarre, venant de moi, j'étais plus ou moins sous les ordres d'une autre personne après tout, pouvais-je seulement appelé cela une personne?

J'éteignais lentement l'eau, tournant le robinet de la douche jusqu'à ce que plus une goutte ne tombe sur ma tête, j'avais fini de réfléchir sur tout ça et il était temps de se mettre au travail. Je sortais de la cabine en attrapant de quoi me sécher, j'avais eu largement le temps de me détendre et de me reposer, ce manoir était vraiment vaste et rien que la chambre que j'occupais était plutôt confortable, j'avais le nécessaire, pas besoin d'aller fouiller dans tout les recoins du bâtiment pour trouver les douches ou des vêtements propres, j'avais tout ce qu'il me fallait à porter de mains. Ce qu'il me fallait? Nous fallait, plutôt, puisque la petite que j'avais rencontré allait sans doute resté avec moi un moment, elle représentait à elle seule une partie de ma volonté, puisque Yamata m'avait demandé de m'en débarrasser et je n'en avais strictement rien fait. Une partie de mon passé aussi, moi qui voulait m'en tenir éloigné, ce n'était peut être pas une bonne idée de la garder auprès de moi, mais je ne pouvais pas me résoudre à m'en séparer, encore un choix qui n'en avait que le nom... Je sortais de ma petite salle de bain une fois habillé, constatant que Sarah avait quitté la chambre tandis que je me lavais...

Néanmoins je ne paniquais pas, elle était partie trouver ma première... Cible. Elle avait mis du temps à me convaincre mais la féline était au moins aussi têtu que moi et tenait visiblement beaucoup à m'aider, même si elle ne devait pas encore bien comprendre quel était l'enjeu de cette tâche que l'on m'avait confié. Pourquoi avais-je finalement cédé? Si ça n'avait pas été le cas, elle aurait quand même fini par le faire mais sans que je sache où elle comptait se rendre, ça aurait été encore plus dangereux pour elle finalement. De plus, d'après ce que j'avais trouvé sur la personne que l'on recherchait, elle n'était pas foncièrement dangereuse et je doutais que ma... Soeur, soit en danger.

J'avais encore du mal à croire que nous étions réellement lié, par le sang ou non, en tout cas je n'avais pas le temps de m'en pré-occuper pour le moment, il me fallait aller au point de rendez-vous que nous avions conclu avant que je n'aille me doucher. Peut être que je ne la laisserais pas intervenir à chaque fois, certaines cibles seraient probablement plus dangereuses ou instables que celle-ci, il faudrait que je songe à un moyen de la tenir un peu à l'écart le moment venu... Une fois hors du manoir, je sortais de la petite cour pour m'engager dans la direction de la forêt mais me stoppait avant de m'y engouffrer, ne comptant pas m'y rendre à pied, la voie aérienne me semblait plus approprié afin d'être sur place rapidement. Je m’accroupissais donc lentement et posait ma main au sol, calmement, avant de me concentrer longuement. En un instant, l'énergie de symbiose à l'intérieur de mon corps se mit à bouillir, un cercle d'invocation apparaissant bientôt autours de moi afin de faire venir un vieil ami. J'entendis quelques secondes après son rugissement parcourir les cieux, ma créature vint se poser près de moi, et le sourire me venait aux lèvres quand je posais mon regard sur lui, Valefore... On ne peut détruire le lien qui relie un invocateur avec ses chimères, voilà pourquoi, mémoire ou non, je n'oubliais pas chacune des créatures qui m'avait déjà aidé au combat. Grimpant sur son dos, il ne tarda pas à s'envoler afin de m'emmener jusqu'à la place des fêtes, au sein même de la Cité.

Pas de surprise, la scène que je découvrais là-bas ne me surpris pas, Sarah était là, et à ces côtés un jeune homme inconnu, maniant une Keyblade, ils étaient aux prises avec une bande de sans-coeurs, cette altercation ne faisait pas vraiment partie du plan mais ce n'était pas plus mal... Valefore se posa sur le toit d'une des maisons qui entouraient la place, je marchais jusqu'au rebord et observait, de là où j'étais tout ce que je pouvais voir. Les sans-coeurs étaient nombreux, pas étonnant dans ce monde, et visiblement le jeune élu semblait avoir du fil à retordre... Cela me faisait soupirer, si des créatures aussi faible lui donnaient autant de mal, ce ne serait pas vraiment très dur de m'en débarrasser... Après tout, il y a un début à tout, on ne peut pas commencer par le haut de l'échelle. L'allure du garçon me sembla familière, c'était difficile de dire si oui ou non je le connaissais, avec ma mémoire défaillante, il avait les cheveux blancs, et était habillé d'une manière assez moderne, il semblait très jeune, il n'avait malheureusement pas choisi le bon camp... Il fut séparé de Sarah par un groupe de sans-coeurs qui apparu entre eux, en somme il n'y avait que des crypto-ombres et deux rondouillards, mais la petite était sans défense... Elle partie en direction de la maison sur laquelle je me trouvais, m'ayant finalement aperçu.

Elle tenta d'entrer dans la maison mais la porte était verrouiller, elle se retrouvait bloqué alors qu'une des ombres approchait rapidement. Je tournais le dos au rebord, regardant Valefore en souriant quelque peu. Je courus dans sa direction alors qu'il n'était qu'à quelques mètres et lui aussi se tourna, se plaçant de dos, les ailes repliés. J'effectuais un léger saut en me retournant, plaçant mes deux pieds sur une de ses ailes en repliant mes jambes, une main posé contre ma chimère pour m'empêcher de tomber en avant. Il déploya une demie-seconde plus tard ses ailes, me projetant en avant alors, cela me permit d'effectuer un saut vertigineux, me plaçant pile au dessus de la neko! La crypto-ombre se jeta sur elle mais au même moment, ma Keyblade que j'avais lancé une fois à bonne distance s'écrasa au sol, embrochant la créature au passage! Les autres ombres regardèrent dans les airs alors que je tombais à grande vitesse dans leurs direction, et c'est à l'image de ma Keyblade que, les deux mains tendu vers le sol se rapprochant de plus en plus, je m'écrasais au sol, provoquant une puissante explosion!

Un tel impact aurait du me briser les os... Mais j'avais plus d'un tour dans mon sac, j'avais au même moment fait apparaître Ifrit, une puissante chimère dont l'élément principale était le feu, elle avait nettement amortie ma chute en me réceptionnant sur son épaule avant que je ne tombe complètement. J'avais détruit les créatures par la même occasion, maintenant que Sarah ne craignait plus rien, il ne me restait plus qu'à terminer mon travail...

"Tu en as mis du temps à venir, grand frère!"

Je soupirais légèrement en l'écoutant, haussant les épaules en descendant de l'épaule d'Ifrit.

"Je ne t'ai jamais obligé à venir ici tu sais... Et ne m'appelle pas comme ça, c'est troublant..."

Les sans-coeurs aux prises avec ma cible s'étaient retourné en ressentant que j'étais une source d'ennui nettement plus imposante que ce dernier. Quant à lui, il semblait croire que j'étais là pour les sauver tout les deux et s'occupait de frapper les quelques ennemis dont il avait encore l'attention. Les rondouillards approchaient de ma chimère et moi même, celle-ci les regardait avec fureur, n'attendant que mon signal pour charger... Valefore volait depuis tout à l'heure au dessus, attendant lui aussi mes ordres. Il fonça alors sur les ennemis de plus en plus proches même si une bonne distance nous séparait encore, tirant un rayon laser qui stoppa net une petite vague d'ombre qui devança les rondouillards, avant de créer une explosion en chaîne qui les détruisit. Suite à cela, Ifrit se rua au contact des grosses créatures et sauta au dessus d'eux afin de les frapper furieusement dans le dos, les envoyant tout deux dans ma direction. Écartant mes bras qui étaient croisés depuis tout à l'heure, je créais huits lames de vent magique qui arrêtèrent les deux ennemis avec violence, ceux-ci retombant juste devant moi tandis que j'incantais un puissant sort de flamme noir, ils n'eurent pas le temps de se relever avant que je ne dirige ma lumière divine dans leurs direction, le sort les frappant tout deux de plein fouet, les faisant disparaître peu de temps après. Pendant ce temps là, ma futur victime en avait terminé avec les dernières créatures, j'aurais aussi pu le laisser se faire tuer par des vagues de sans-coeurs qui seraient continuellement arriver jusqu'à l'épuiser totalement, mais comme je l'avais dis à Ariez, il était hors de question que je leurs fasse faire mon travail, eux resteraient mes ennemis, quelque soit mon camp.

J'approchais pas à pas de l'arène sur laquelle les tournois de la ville avaient lieu, ce n'était pas un endroit très discret mais ce n'était pas plus mal. De toute manière il n'y avait personne ici, à part nous trois, seul les sans-coeurs pouvaient éventuellement nous déranger, et qu'ils viennent seulement... Une fois sur la petite arène, je regardais le garçon et eut un léger sourire, il se tenait au centre et avait gardé son arme en main, peut être l'avais-je sous-estimé finalement...


"Tu as deviné juste je pense... Notre rencontre n'est pas une bonne chose pour toi."

"Hum... On ne peut pas dire que tu ais l'air très amical avec tes espèces de monstres! Et je sais qui tu es... On m'a parlé de toi, tu ne mérites pas le titre de Maître!"

Mes oreilles réagirent à ces mots, et je n'en perdais pas mon sourire, cela pourrait peut être bien se révéler plus intéressant que je ne le pensais...

"On t'a parlé de moi? Je serais curieux de savoir ce qu'on dit de moi mais... Je manque un peu de temps vois-tu? Si on t'as vraiment renseigné sur moi, tu devrais déjà avoir fuis, en fait tu ne devrais même pas avoir pénétrer ce monde."

"Cela m'aurait posé un problème si je n'étais pas venu jusqu'ici... Il aurait fallu que j'attende longtemps avant de pouvoir te tuer!"

Ce n'était pas vraiment un discours digne de quelqu'un faisant partie de la lumière, je me serais plutôt attendu à des questions, pourquoi aidais-je Ariez, pourquoi si, pourquoi ça... Pourtant non, il voulait me tuer? Il n'était peut être pas de la lumière alors, un mercenaire? Ou même quelqu'un d'isolé? Finalement ça m'importait peu, qu'importe son groupe tant qu'il ne faisait pas partie de celui pour lequel je travaillais. Ma Keyblade se trouvait toujours hors du terrain, planté dans le sol en attendant tranquillement que je m'en serve, si je daignais m'en servir... Pourquoi la salir du sang de ce pauvre garçon après tout? Cela allait se passer rapidement, qu'avais-je en face de moi après tout? Un lieutenant? Tout au plus un capitaine? Rien d'insurmontable en soit... Il se tenait en garde, sans bouger, en me fixant, c'était comme si il me criait qu'il m'attendait... C'est donc avec plaisir que je me lançais à l'assaut de l'élu, les bras en arrière, courant rapidement vers lui tandis qu'un de mes bras se transformait rapidement en un bras de loup-garou! J'effectuais un saut en avant afin de retomber sur lui, frappant d'un puissant coup descendant!

Mon attaque passa au travers de son corps et j'abattais donc mon poing sur le sol, étant brêvement surpris par ce qui venait de se passer, une image rémanente...? Sans me retourner, je souriais en me relevant alors qu'il apparaissait à nouveau derrière moi, Keyblade à la main pour me frapper férocement! Il fut stopper dans son élan par Ifrit qui s'écrasa sur lui par en haut, l'écrasant au sol et le bloquant! Je riais légèrement tandis que je me retournais pour le regarder de haut


"Tu n'es pas très original tu sais... Tu peux mieux faire!"

Il me regarda d'un air mauvais en tentant de se dégager, mais Ifrit le maintenait contre le sol avec force. Constatant qu'il ne pouvait rien faire, il réussit à dégager sa Keyblade et une partie de son bras, la levant vers le ciel alors que des nuages se rassemblaient au dessus. Je levais la tête en l'air alors qu'une forte concentration de magie se faisait sentir, je comprenais alors et me retournait rapidement, sautant en avant tandis que Valefore fonçait sur moi pour que je m'y accroche tandis qu'il s'envolait! Un énorme éclair tomba du ciel la seconde d'après, allant jusqu'à la Keyblade du garçon ce qui créa une énorme explosion électrique!

"C'est pas passé loin... C'est déjà mieux!"

Je me redressais sur ma créature et souriait légèrement, alors que Valefore volait autours de la zone de l'explosion, celle-ci étant comme parcouru par une énergie électrique très puissante, il utilisait donc la foudre pour se battre...? Je n'avais nullement sentie une énergie dans ce genre alors que je m'étais concentré un moment en l'observant, il cachait bien son jeu le gosse... Un moment d'inattention de ma part et il en profitait instantanément, une Keyblade sortant de nul part et me frappant au pied, me déstabilisant sur le dos de ma chimère et me faisant tomber dans le vide! Je ne me rattrapais pas à temps cette fois-ci et m'écrasait au sol, en plein milieu du champ d'électricité qu'avait créer l'explosion, c'était tout sauf agréable... Dos contre terre, je tentais de me redresser mais était presque paralysé par le courant électrique continue qui passait à travers la zone, allez savoir comment il faisait pour le maintenir, c'était une magie étrange mais très efficace... L'élu, quant à lui se tenait à quelques mètres de moi, nullement affecté par le mal qui me gardait au sol.

Il souriait... Ce gamin souriait... Il me voyait cloué au sol, pensant m'avoir complètement vaincu très certainement, il comptait me faire souffrir avec sa magie de foudre qui parcourait mon corps continuellement, provoquant plus de douleur qu'il n'en fallait pour me contenir un moment... Sa Keyblade posé sur son épaule, il m'observait alors que je luttais comme un diable simplement pour me redresser... La vision de ce type, ce type que j'avais pourtant sous-estimé, qui se moquait de moi et me maîtrisait sans donner l'impression de fournir un quelconque effort... Cela réveilla une colère noir qui était enfoui au plus profond de mon âme, je n'avais aucune idée d'où elle sortait mais elle était là!


"Bah alors... Maître? Pas capable d'affronter convenablement un plus faible que soi? On m'a pourtant dit que tu aimais ça... On m'a trop sur-vendu ta force, tu seras mort dans quelques instant et je n'aurais presque pas eu à lever le petit doigt..."

C'était le mot de trop, j'aurais certainement eu bien plus de mal à me remettre si il l'avait mis en veilleuse...

"I... Imbécile... On t'a... Sur-vendu... Ma force, hein...? Tu devrais te méfier... Y'a rien de pire qu'un invocateur qui ne bouge pas..."

Je souriais d'un air mauvais avant de me défaire de mes liens invisibles, ces chaines électriques qui m'avaient déjà trop longtemps maintenu au sol! Au même moment, un cercle d'invocation d'une bonne taille apparut au sol, je fixais le gosse en plaçant ma main contre le sol, un genou à terre. Celui-ci ne mit pas longtemps à réagir et se rua sur moi, son arme en main afin de me stopper, mais c'était déjà bien trop tard...

"Crève...!"

En un éclair, un puissant dragon rouge imposant se dressa entre moi et mon adversaire, le stoppant dans sa course effréné, il lui asséna un puissant coup de queue qui le fit sortir de sa zone électrique d'un coup, l'envoyant s'écraser contre le mur d'une des maisons entourant la place. L'instant d'après, j'étais moi aussi hors de la zone dangereuse, celle-ci rétrécissant à vue d’œil. Mon dragon, se tenant à mes côtés, commença à emmagasiner de l'énergie dans sa gueule, visant l'endroit où j'avais envoyé le garçon. Ifrit sauta par dessus ma dernière créature et lança une énorme partie du terrain qu'il venait d'arracher, tandis que Valefore se plaçait à bonne portée de l'endroit qui allait devenir la tombe de mon ennemi, le visant à son tour avec son puissant laser. Au moment où l'imposante partie de terrain atteignit l'endroit visé, les attaques de mes deux autres chimères partirent et allèrent s'écraser en même temps sur lui, créant ainsi une explosion immense! Je souriais légèrement, étant certain que ce type ne survivrait pas, tandis que la fumée de l'explosion se dissipait lentement, je lançais un sort de soin sur moi même afin de faire disparaître les dernières crispations de mes muscles à cause de l'électricité, tandis que Sarah courait vers moi afin de s'assurer que j'allais bien.

"Tu étais trop sur de toi grand frère, fais attention la prochaine fois!"

C'était elle qui me donnait une leçon... Sans répondre mais en riant légèrement, je me dirigeais vers l'endroit de l'explosion, ayant quelque peu creusé celui-ci d'ailleurs... Cela avait formé un petit cratère, pas aussi grand que l'explosion en elle même mais cela montrait quand même bien que peu de monde aurait aimé se trouver en dessous... Il n'y avait rien de très beau à y voir en tout cas, si je voulais ramener à Ariez une preuve de mon travail je n'aurais que l'embarras du choix... Néanmoins, mon choix se porta sur le plus convenable, la Keyblade du défunt planté dans le sol, je l'attrapais et alors qu'elle prenait une couleur rouge vif au contact de ma main, je ressentais la présence de l'élu s'effacer définitivement. j'allais la garder seulement comme preuve, hors de question de me servir de cette arme, je ne m'étais déjà pas servi de la mienne... Cela donnait d'ailleurs lieu à réfléchir, mais on verrait ça plus tard... La chasse ne faisait que commencer.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Excursion de chasse [PL : Venez-vous joindre quand vous voulez!]
» La chasse aux déserteurs (Christan)
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril