La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Sep 2013 - 10:46

    Allez, venez !

    J'ouvrais la marche. Les Voleurs, eux me suivaient. Nous étions sur les terres d'Ariez, aussi elles regorgeaient de troupes de la coalition. Et la dernière chose dont nous avions besoin, c'était de nous faire repérer. Certes, nous étions plus nombreux que pendant notre dernière visite, mais ici, c'était un risque qui allait de dix a près d'une cinquantaine de gardes sur nous. A neuf, nous ne pourrions pas y faire grand chose. Enfin, huit plutôt puisque le guide ne servirait à rien en combat.

    Pourquoi l'avoir ramené jusqu'ici ? Tout simplement parce qu'en plus de connaître le désert, celui-ci travaillait autrefois a... la Cité du Crépuscule, a la Forteresse Oubliée, et au Château de la Bête. Ainsi, il connaissait divers raccourcis ou passages a emprunter en cas de problèmes. Ce type, Réginald de son nom avait du fuir les mondes de la coalition lorsque ça a commencé a déraper.

    Avec nous se trouvait le chef des voleurs, Ejaz. Il était accompagné de ses quatre meilleurs acolytes pour cette mission importante. De notre côté, nous étions trois du Centurio. Alaric, Rena, et moi-même. Rena était une amie d'Alaric pendant le temps où nous étions séparés. Et quand nous nous sommes retrouvés, elle est venue avec nous au Centurio. Il faut dire qu'elle était très bonne archère en plus de diposer de soin curatifs.

    Donc tout ce joli monde était dans la clairière un peu avant la forêt. Nous courrions du plus vite que nous le pouvions pour ne pas nous faire repérer, la zone n'offrant aucune couverture. Nous martelons le sol de nos pas, sans pour autant faire énormément de bruit. Eh oui, le mot d'ordre de la mission était discretion. Hors de question de se faire attraper.

    Lorsque nous arrivâmes a l'entrée de la forêt, nous prîmes une courte pause histoire de récupérer. Les voleurs, eux, n'étaient pas tant fatigués que ça, ce qui était tout le contraire du guide.


    Bordel, Réginald, me fait pas regretter de t'avoir emmené. On peut se faire tuer a tout moment, t'es au courant ?

    Oui, oui, je sais bien. Mais j'ai peur que vous ne m'en demandiez un peu trop, Raven. Je n'ai pas votre endurance à vous tous. Vous m'en voyiez désolé.

    Ouais, tu pourras toujours t'excuser quand on se retrouvera dans les cachots, j'ai pas envie d'aller croupir là-bas moi !

    On se calme, si on comme déjà à s'enerver, on va jamais arriver au but. Rappelez-vous qu'on est là pour installer Ejaz et les autres. On est pas là pour faire du tourisme. Donc toi, Réginald, vu que tu connais bien la région, t'es censé nous indiquer les bons plans. Genre... une bonne cachette, un endroit que peu de gens connaissent, ou j'en sais rien tant qu'on peut pas repérer les voleurs. Parce que, si Ejaz est bon combattant, ils sont carrément moins nombreux que les gardes peuplant le jardin, alors t'imagine si Ariez venait a découvrir leur emplacement ? En plus de perdre des alliés, Ariez se méfierait davantage.

    Alors, dans la forêt il y a dans mes souvenirs une grotte assez spacieuse. Je crois bien être le seul a la connaître. Je n'y ai jamais emmené personne de toute façon.

    Bien, espérons que la coalition ne l'ai pas trouvée entre temps. Allons-y !

    Et nous nous engouffrâmes dans la forêt. A cause des feuilles mortes sur le sol, et des branches, nous faisions plus de bruit. Heureusement la forêt était connue de notre ami le guide, et les voleurs avaient ce don pour improviser en toutes situations. Aussi, j'étais confiant. Peut-être un peu trop. Nous n’empruntâmes pas les sentiers de la forêt, préférant évoluer en « hors pistes » histoire de faire le moins de rencontres possibles. Tout a coup, nous entendîmes des bruits de pas venir vers nous. Nous nous stoppâmes et nous dissimulâmes derrière un arbre couché sur le sol.

    Rena, passe la tête pour voir qui c'est !

    Mais ça va pas ? J'ai pas envie de voir un soldat de la coalition foncer droit sur nous !

    Elle a raison, on va attendre. Que personne ne fasse de bruit. Dis, on est encore loin de ta grotte ?

    Non, non, c'est assez proche.

    Bien.

    Je regardais ce qu'il se passait , un soldat en armure brune revenait de la forêt et se dirigeait vers le château. Il marchait a pas réguliers, et semblait imperturbable. Fort heureusement, il ne remarqua pas notre présence et nous passa devant sans même nous prêter attention. Ce type était étrange, on aurait dit qu'il... qu'aucune vie ne se dégageait de son corps. Si c'était ça les soldats de la coalition, ça faisait peur !

    Lorsqu'il fut assez loin pour ne pas nous entendre, nous reprîmes la route. Selon le guide, la grotte n'était plus qu'à une cinquantaine de mètres. Quelque part j'admirais ce type. Se repérer comme ça dans une forêt... Je trouvais ça super dur ! Non, il avait beau être un peu faible, il était loin d'être con.

    Très vite nous arrivâmes en face de la grotte. C'est vrai qu'elle était bien cachée puisque j'avais beau être devant, je ne la voyais pas. En fait, un trompe l'oeil végétal dissimulait l'entrée ce qui était parfait !


    Bien, messieurs, vous savez ce qu'il vous reste a faire.

    Ils entrèrent dans la grotte, et d'après les commetaires, celle ci était parfaite. Je leurs annonçais notre départ, et ils nous promirent que la coalition allait bientôt tomber. Je leur répondis que d'ici là, nous aurions eu le temps de nous revoir.

    Il ne restait plus que le guide, Rena, Alaric et moi-même. Il ne nous restait plus qu'un truc à faire cette nuit avant de partir de ce monde et retourner au Centurio. Aller voir le gamin et son oncle rencontrés quelques jours plus tôt. Il habitait un peu après la forêt, dans le village. Ce dernier était d'ailleurs très triste. On pouvait le confondre avec une ville fantôme tellement l'activité y était basse. Certaines maisons y étaient abandonnées. Pourquoi ne pas y avoir placé les voleurs ? Tout simplement parce que cette cachette était trop évidente, et que de nombreux soldats de la coalition s'y rendaient pour des raisons diverses.

    Je réfléchissais au tuyau foireux que m'avait donné notre informateur. J'espérais sincérement qu'il se soit juste trompé. Enfin, nous étions maintenant devant la porte, nous allions bientôt le découvrir.


    Vous entrez aussi, mais vous me laissez faire, ok ?

    Ouais, ouais.

    Je frappais, et rentrais. L'oncle vint nous voir accompagné du gosse escorté plus tôt. Il me demanda ce que j'étais venu faire ici.

    L'information que vous nous avez fourni était bidon. Je suis venu savoir si vous vous êtes simplement trompés, ou si vous travaillez en fait avec la Coalition Noire. Mais, avant que vous répondiez, je veux que vous sachiez une chose...

    Vous n'aurez droit qu'à un seul essai. C'est a dire que si vous me dites noir et que vous me dites blanc après, je prendrais la réponse que JE jugerais la plus vraie. Sachez ensuite que je peux savoir si vous mentez ou non, en écoutant les battements de votre cœur. Je vous conseille de donc de dire la vérité.


    Bien sûr, c'était du bluff. Mais a en voir l'expression de l'homme en face de moi, il avait du tout gober.

    Pas... Pas la peine de s'emballer ! Vous m'avez demandé de me renseigner ! Mais c'est difficile! Comment voulez-vous que je récolte des informations sur ceux qui dirigent ce monde ! Ça m'est impossible ! Je voulais vraiment vous aider, je le jure ! Je pensais que l'information que je vous avais donné était bonne !

    Je te crois. Mais tu vas quand même venir avec nous. Toi et ton neveu. Le Centurio vous attend, vous y serez en sécurité.

    Pour le coup, je doutais que Fred apprécie que de plus en plus de gens viennent squatter son bar. Enfin, nous nous mîmes en route vers le vaisseau pour rentrer. La Shinra avait monté les prix pour les mercenaires... Ça aussi ça commençait a en devenir chiant.
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
237/400  (237/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 29 Sep 2013 - 12:10
Sur les derniers rps, je n'ai pas fait attention à tes fautes. Cependant, là, il y en avait de belles qui m'ont fait sourire! Je te les liste Razz
"les commetaires" qu'est-ce donc?
"Je leurs annonçais" Pas réellement une faute... Mais un mauvais accord. Tu aurais dut utiliser le passé simple (à moins que tu n'aimes t'entendre parler?)
"Je vous conseille de donc de dire la vérité." Non vraiment, je vais finir par croire que tu aimes t'entendre parler XD

Bon, assez d'amusement pour aujourd'hui!
Ton rp était bien, pour une fois, tu n'es pas allé rapidement à la fin.
Toutefois, j'ai une remarque à faire, qui est gênante... Ce n'est pas la première fois que tu viens, et pourtant, on dirait que tu découvres tout.
De même, il n'y a pas si longtemps, tu as zigouillé des coaliteux (on s'en fout que ça n'existe pas!) et ils ne t'avaient laissé aucune impression... Pourquoi ce soldat, seul, le ferait?

Facile : 10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS... Disons en dextérité (tu joues le chef après tout) et... En force, car tu intimides le bonhomme^^

PS : Je te donne ici la suite > Il faut que tu répondes à la mission de Nikoleis, je t'expliquerai après pourquoi!
messages
membres