Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 21 Sep 2013 - 11:35
*Un peu avant le début des évenements*

Il y a aux cachots de la Lumière de nombreux prisonniers, tous ici pour des raisons diverses et variés. Mais de tous, les plus problématique sont certainement les plus petits, j'ai nommé le duo Cortex et Minus, souris dont l'ambition reste inchangée malgré leur situation. Jugez plutôt :

"Minus, est ce que tu penses à ce que je pense ?" demanda le cerveau de l'équipe, bien conscient par habitude que cela ne sera pas le cas.

"Je pense bien, Cortex, mais je suis pas sur que remplacerla tomate par du hareng améliore le goût du ketchup."

Dans un soupir résigné, Cortex ne put que expliquer le fond de sa pensée, laissant les détails au placard. "Non, Minus ... je pense surtout que le mutagène d'échange corporel est fin prêt. Deux mois à garder des restes des repas infect de cette prison, à faire des cultures sauvage de bactéries et de moisissures pour enfin avoir le moyen absolu de conquérir le monde !"

Et effectivement, caché dans un coin de la cellule, un tas de nourriture avarié macère dans une eau de pluie brillant d'un teint légèrement verdâtre, signe d'un produit hautement scientifique, à manipuler avec extrême précaution. Et qui pue.

"Beurk ! Finalement, je préfère la sauce au poisson !"

Mais malgré ce commentaire plein de sagesse, il ne fallut pas longtemps pour le duo pour s'évader, comme à leur habitude, avec leur étrange mixture  sous le bras ...

*Retour au labo voisin de la bibliotheque*

Et c'est donc un autre duo bien connu qui se trouve actuellement dans le petit coin de recherche made in Nikoleis, alors que ce dernier a demandé à son ami de le rejoindre pour une petite discussion sur un sujet qui l'interpelle depuis quelques temps déjà : la cité du crépuscule. Ou du moins, celle cité dans certains rapports d'il y a quelques années, alors que Sora était accompagné de Jiminy Cricket, pas le repaire de ténèbres que l'on connait actuellement. Bien sûr, cela se fait autour d'un petit repas préparé par notre goinfre favori, composé de cookies dont la recette est inspirée par une membre du consulat rencontrée récemment. Oh, c'est pas tout à fait pareil, mais quand on parle chocolat, faites confiance à notre chercheur, il sait s'y faire.

Du coup, vous pouvez compter sur eux pour ne pas se méfier du lait qui les accompagne, malgré le fait fait qu'il est parfaitement possible que la bouteille puisse contenir, au hasard, un produit néfaste introduit discrètement par deux souris tandis qu'ils avaient le dos tourné. Histoire de faire passer les premières pépites, le magitechnicien verse un verre à lui même et son copain, qu'ils finissent par boire ...


"Vite Minus ! Avale la mousse !" siffla la souris géniale, tandis que sa comparse répondit "T'es sûr que c'est comestible, Cortex ?", mais la question resta sans réponse alors que la matière vaguement organique était forcé dans sa bouche à grand coup de poignet par Cortex.

... Et ce qui devait arriver arriva, vous vous en doutez tous : l'étrange propriété du mélange est on ne peut plus simple une fois vulgarisé. Il permet l'échange des données biologiques sous jacente à l'échelle moléculaire par le biais d'une mémoire atomique forcé par ... ... Non, faisons plus simple : les corps des deux groupes vont se transformer par échange génétique, dans un effet très années 90 typique de ce genre de situation digne des Tortues Ninjas.

Et d'ailleurs, voilà l'aura lumineuse tant attendus, engouffrant les lumineux dans une lumière rouge alors qu'ils voient leur apparence changer du tout au tout sans rien pouvoir y faire ! Il ne faut que quelques secondes pour Nikoleis pour prendre l'apparence de Cortex, Roxas lui héritant de celle de Minus. Similairement, une lumière jaune s'empara des souris, modelant Cortex en ... Roxas ? Et donc Minus en Nikoleis ? ... Ah tiens, j'aurais crû l'inverse ... et a en juger par la tête surprise de NeoRoxas (donc Cortex), m'est avis que c'était pas ce qui était prévu !


"Eh ! Pas mal le look ! Par contre ça gratte un peu ... Gniarf"

La réflexion de NeoNikoleis (Minus, dans la vrai vie) s'attira une baffe de bon aloi sur le coin de la tête, bien plus douloureuse qu'habituellement vu la force incroyable du nouveau corps de son perpétrateur.

"... Je suppose que tu as mélangé les échantillons de mousse pendant le transport, je me trompe ?"

"Ah non, Cortex, j'en suis sûr ! Aussi sûr que j'ai tenu le tiens dans ma main droite !" ... Dit il en levant le bras gauche, mais ça vous l'aviez probablement deviné, à ce stade. Tout en se dirigeant vers la sortie, leur petite dispute continue.

"Arrête avec cette expression ridicule et n'oublie pas, je m'appelle Roxas, maintenant et toi, Nikoleis, ne te trompe surtout pas .. .ah et si on te demande un truc scientifique, dit que tu y réfléchi, au lieu de dire des âneries !"

"Pas de souçi, Cortex !"

M'est avis que si je les suivaient, j'aurais droit à un sacré fou rire ! Mais mon travail de narrateur consiste à suivre les aventures de Nikoleis, qui avec Roxas constate avec une touche de lassitude sa nouvelle situation du haut de la table à cookie dans leur nouveau corps.

"Ces deux là commencent à me gonfler ..."

Et donc voilà, nos deux compéres dans le corps de criminels évadés pas forcément taillé pour l'action, tandis que deux dangers publics vont profiter de leur apparence pour tenter de conquérir le monde de l'intérieur du système ... où j'ai mis les pop corns, moi ...
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 21 Sep 2013 - 20:43

    Qu'est ce que c'était que ce bordel ? Pourquoi d'un coup Nikoleis était transformé en souris au crane difforme ? Et pourquoi, moi, j'étais taille réduite ? Ah mais merde, moi aussi je suis une souris !

    Ces deux là commencent à me gonfler ..

    De qui il parlait ? J'allais pas tarder a le découvrir. En tout cas, ça me rassurait, c'était pas de lui que ça venait cette connerie. J'essayais de pousser la chaise, mais ça bougeait pas des masses, a croire que j'avais perdu tout ce que j'avais dans les bras.

    Euh, Niko y'a un soucis... Juste... Comment tu comptes régler ça ?

    Ouais j'avais pas tellement envie de rester un rongeur toute ma vie. Se cacher, voler dans les garde manger... Non, je pouvais déjà le faire en tant qu'humain, c'était pas la peine de me sourisser. Espérons au moins que mon ami au crane déformé ait une idée de la marche a suivre pour récupérer nos corps respectifs.

    Niko, fait quelque chose ! Je veux pas, rester comme ça, jamais !

    Déjà le soucis c'était qu'on avait perdu nos capacités. Du moins notre expertise dans certains domaines... Peut-être que ces lacunes pourraient se compenser par une petit boost...

    Elle est où la boutique du château déjà ? J'ai un stock a réquisitionner... T'as besoin de quoi ?

    Bon, bah... une potion ou deux chacun allaient suffire. Je pense... Après ça fera surement désordre dans le château, imaginez deux souris capables de soulever des arbres... Les gardes sont cons, mais pas à ce point là...

_______________________________
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 22 Sep 2013 - 14:58
Bon, essayons de rester sérieux deux minutes ... il est vrai que présentement, la situation peut paraitre vaguement désespéré en regard à leur nouvelle apparence physique fortement limité, mais si il a été possible aux souris de faire l'échange, alors eux aussi doivent pouvoir le faire. D'ailleurs, Roxas à eu une première idée, en mentionnant la boutique.

"Pourquoi pas, si tu as envie d'aller au dernier étage des appartements à pied, vu que l'ascenseur on risque d'avoir du mal à l'emprunter, pas de souci. Ca fait beaucoup de marches d'escalier, non ?"

Dur rappel de la réalité ... il faut tout de même admettre que celui qui a choisi de mettre cette boutique là n'était pas un spécialiste en urbanisme, mais il y a probablement une raison ... quoi qu'il en soit, cela ne résoudrait pas tout les problèmes de monter là haut de toute manière, comme l'explique Nikoleis :

"Même si on y arrive, il nous reste à savoir si il y a quoi que ce soit qui puisse nous sortir de cette situation et là ... je t'avoue que je n'ai pas plus d'idée que toi sur comment procéder !"

Sans ses outils, il est en effet pratiquement impossible de savoir quel est la cause exact de leurs ennuis, ce qui est un frein à toute tentative de guérison. Mais ce n'est pas tout, car sur la route, il y a la bibliothèque à traverser, puis le jardin, le tout avec leur tête de prisonnier et le fait que les balais ont pour mission de chasser les rongeurs de leur espèce. Mais si les évadés ont pu traverser tout ça, il est probable que le duo Nikoxas (ou Roxaleis, à vous de voir) soit capable de le faire aussi.

Mais avant de partir, il y avait quelque chose que Niko voulais essayer, pouvant potentiellement les aider.


"Lisphe ! J'ai besoin d'une analyse complète, là, de suite !"

... Mais pas de réaction de la part de l'avatar d'Internet, laissant la pièce dans le silence dans le vain espoir qu'il y ai le moindre changement.

"C'était à prévoir, j'ai l'empreinte vocale d'un prisonnier, elle ne réagira pas ... va falloir trouver un ordi old school, avec un clavier et tout ça, vu que le mien était avec mon équipement ... faudra que j'installe un système de secours dans mon labo, moi."

Cette réflexion fut suivie d'un soupir léger, mais parlant, alors qu'une faille jamais considéré s'est présenté devant les sécurités de Nikoleis. Un problème dont il faudra s'occuper, mais plus tard, car ce n'est pas la priorité actuelle. Il faudra d'abord reprendre une apparence normale et pour ça, l'idée du Simili est la seule qui tienne la route. Au pire pourront il faire une halte dans leur future ascension dans un appartement doté en électronique mais à plus court terme, il va falloir atteindre les dits appartements. Autant dire que le duo n'a pas d'autre choix que de se lancer dans la traversé de l'espace lecture de la bibliothèque pour commencer.

Et il faudra faire vite, car pendant ce temps là, les évadés comptent bien mettre à profit leur nouveaux corps.
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 22 Sep 2013 - 19:45

    Trouver un ordi et aller a la boutique chercher des potions. Bah ! Fallait juste faire vite, Niko avait raison, j'avais pas tellement envie que les autres connards fassent des conneries avec nos corps respectifs. Imaginez un instant qu'ils se rendent a la Forteresse Oubliée et qu'ils rentrent dans une de ces boites pour hommes...

    Niko ! Pressons le pas ! C'est une urgence !

    Et voilà. On quitte le labo et on est là a déambuler dans les couloirs du château direction bibliothèque. On évite quelques gardes, on se cache, on court... C'est marrant, on aurait un panneau en néon bleu cyan avec écrit « NOUS SOMMES DES CRIMINELS LOL » pointé sur nous, ce serait pareil.

    Et dire que ce sont censés être nos alliés. Y'a juste un truc que je comprends pas. Vous avez vu notre taille ? Bon, bah les deux autres zigotos étaient pareils... Mais alors, … QUI A EU L'IDÉE DE LES METTRE DANS LE CACHOT ? L'endroit où on peut en passer deux comme eux a travers les barreaux....

    Je te jure, des fois je trouve ça d'un con... Enfin ! On était devant la porte de la bibliothèque, notre première étape. Nous sommes rentrés, discrètement, pour s'assurer qu'il n'y avait personne et nous nous sommes dirigés vers les escaliers, assez rapidement.

    Ensuite, nous avons grimpé l'escalier en colimaçon et nous sommes arrivés a la boutique. Ni une ni deux, j'ai sauté dans le carton a potions. Putain, et dire qu'elles coutaient la peau des ... celles là ! Je pris la potion qui augmente les caractéristiques et je l'ai bue. D'un coup je me sentais plus fort ! Si y'avait bsoin, y'en aurait toujours une autre, enfin...

    Maintenant fallait surtout trouver comment retrouver nos apparences. Et ça, c'était a Niko qu'il fallait demander.


    Une idée ?

_______________________________
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 27 Sep 2013 - 22:48
La réponse allait se faire attendre, pour une bonne et simple raison : Niko n'ayant pas hérité d'un corps fondamentalement athlétique, il a du mal à suivre le rythme d'un Roxas en pleine forme après une petite escalade à environ 500 m/h, qui a pris une bonne part de la journée. C'est que c'est HAUT l'air de rien ! C'est d'ailleurs un temps précieux qui est utilisé pour cette escapade, dans l'espoir que celle-çi apporte une quelconque utilité à la résolution du problème courant.

Mais au fait, d'ailleurs, que chercher dans cette boutique ? Si un petit regain de force comme le suggère le Simili est une idée, elle ne fait pas franchement avancer la réflexion et ne met pas précisément en meilleur position pour une éventuelle rencontre avec leurs voleurs de corps.

Mais le temps de déblatérer et voilà que le cerveau démeusuré qui sert de tête à mon protagoniste est enfin irrigué convenablement, ce qui devrait lui permettre de commencer à emmetre des idées intelligible ... et premièrement, son attention se porte sur un élement bien trop haut pour sa motivation habituelle, l'ordinateur utilisé pour la comptabilité générale du magasin. Eteint, il va sans dire, car la montée prenant le temps qu'il faut, le soir est tombé et la boutique est donc techniquement fermée. Heureusement, il n'y a pas (encore) de système d'alarme sophistiqué, mais la constatation de ce fait vient de donner l'idée à Niko de résoudre ce souçi pour la prochaine fois.

Mais qu'à cela ne tienne, il fallait le faire, malgré la fatigue. Le temps de signaler ça à Roxas pour qu'il puisse s'en occuper alors qu'il monte s'installer devant le clavier et ... bon, ok, cinq minutes de boot de système, aussi ... et nous y voilà ! Accès physique à Internet, sécurisé par un mot de passe personnel à l'ingénieur système pour s'éviter des ... errements semblables à la dernière fois (un regard se tourna vers Roxas ...) et très vite, un accès à divers sources médicale se fait, afin de commencer les recherches sur un éventuel remède. Un travail long, fastidieux et qui ne servira pas à grand chose sans le moindre appareillage scientifique pour analyser le phénomène dont ils ont été victimes.

Quand aux remèdes de la boutique, un rapide tour de table montre la limite des produits disponible. Un simple remède classique made in FFland soigne déjà difficilement les rhumes, le Mégalixir n'a pas plus d'effet sur ce genre d'altération d'état aggravé ...

Il devient clair que cela a été une perte de temps considérable et Niko s'en alla fermet la fenêtre avec sa souris (ah ah) quand un mouvement l'interpella du coin de l'oeil ... Pas bien vif, ni très gros, mais néanmoins bien présent est le rat mal vétu qui se faufile entre les murs par ce qui semble être un trou dans une canalisation ... tiens tiens ...

Sans faire de bruit pour ne pas trop eveiller les soupçons, le NeoCortex (qui n'a rien contre les bandicoots) fit signe au NeoMinus pour désigner cette irrégularité de construction. Si ca se trouve, il y a des complicités là dessous que ca n'étonnerait personne.
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Sep 2013 - 9:26
    Niko m'avait fait signe d'aller au trou dans le mur. Aussi, nous entamâmes un long périple pour arriver jusqu'à l'autre bout de la salle. Ainsi nous commençâmes par descendre de là où nous étions. Il fallait faire attention de ne pas chuter, sans quoi nous nous écraserions comme des... peaux de bananes, oui, absolument, sur le parquet.

    Nous descendîmes donc de l'ordinateur et en très peu de temps, nous voilà rendus sur le carrelage en damier noir et blanc. Quand on est petit, on voit tout plus gros, aussi, je remarquai que les balais étaient de sacrés glandeurs puisque sur le sol y'avait une épaisseur comme ça de poussière.

    Fallait voir aussi pendant combien de temps la boutique n'avait pas été ouverte... Enfin, c'est pas grave puisque le temps que je raconte tout ça, nous étions déjà arrivés a... la moitié de la pièce.

    Donc... sur la droite vous pouvez apercevoir des étagères a potions. Sur la gauche, des étagères a potions, et derrière nous des étagères a potions. Oui, oui. La Boutique Picsou, c'est des potions avant tout. Tiens, une autre idée de slogan...

    Après, bien sûr, y'avait les traditionnelles sphères d'invocations. Ces trucs étaient cool, mais impossible d'invoquer un Bahamut avec ça. Non, non. La Shinra a pas encore conçu des sphères assez puissantes pour contenir les grosss invocations. Par contre des petits poneys, ça, ça passe tout seul.

    Nous voilà maintenant arrivés devant, le bric a brac, avec son lot d'objets inutiles, et devant les moyens de locomotions tels que les vélos, les motos, et les... dinosaures verts appelés Yoshi. Séquence nostalgie pour la fois où Maître Aqua avait voulu remplacer ces braves bêtes par des PETITS PONEYS A LA CON !

    Ca y'est ! Nous y étions. L'endroit que Nikoleis avait voulu examiner de plus près. Une seule question : Et maintenant ?

_______________________________
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 16 Nov 2013 - 16:54
"... Un trou à rat ?"

L'expression est on ne peut plus claire. C'est effectivement une fissure qui sent le rongeur mal lavé à plein nez, visiblement parce qu'il est souvent emprunté, laissant donc admettre que Minus et Cortex ne sont pas les seuls à pouvoir être passé par là ... et accessoirement, cela signifie qu'il faudra voir à dératiser un de ces jours, parce que ca ne fait pas sérieux si on a des sales bêtes qui trainent dans les couloirs comme ça. Bon, après, reste à connaître l'avis du roi des souris à ce sujet, mais ...

... Tiens, y'a un truc qui semble vaguement briller ... Niko s'en rapproche lentement, à pas feutrès, afin de voir de quoi il s'agit ... ... une pièce de monnaie ? Aurait elle roulé jusqu'ici ? Mais si l'on tourne le regard vers le reste du trou, qui descend le long de la paroi, d'autres objets précieux de petite taille semble être abandonnés, un petit pécule pour un humain, mais une sacré somme pour un rongeur. Mais une autre chose attira l'attention, une sorte de vibration ... régulière, profonde ... un peu comme un rythme de basses ... il y aurait-il de la musique plus bas ?


"Quelque chose me dit que nous avons trouvé un passage alternatif pour nos évadés, en tout cas ... mais du coup ..." hésita Niko "Qui d'autre aurait besoin de creuser son chemin à travers tout le bâtiment et ... pourquoi ?"

La grosse tête fatigué du rat de laboratioire se tourna vers son compagnon, posant la question qu'il doit probablement redouter :
"On en profite pour voir, du coup ? On aura peut être jamais d'autres occasions ..."

L'ennui, c'est que la décision ne reviendra pas à eux mais à un autre individu de petite taille, du genre beaucoup plus gros, caustaud et, soyons honnête, moche, de la famille du rat d'égout ... et on sent tout de suite sa présence à la fois à la narine et aux bras épais comme un gros stylo (a notre échelle, c'est pas mal) qu'il pose sur nos deux comparses ! Et d'ouvrir avec un discours des plus ... imprévu ?

"Oh les deux rigolos ! Alors ca y est ? Vous avez réussi votre coup ?"

La simple surprise couplé à l'age avancée du corps nouveau de Niko manque de peu de lui infliger un infractus ! ... Eh, me crève pas dans les bras comme ça ...
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 26 Nov 2013 - 19:08
    Quelle journée de dingue ! Après avoir perdu nos corps, nous voilà qui étions nez a nez avec une grosse souris, ou un rat, peu importe. Celui-ci nous posait des questions dont je ne comprenais rien du tout, aussi je ne répondis rien.

    La Souris continua dans son délire avant de nous emmener dans la fissure évoquée plus tôt par Nikoleis. Le passage était étroit, mais très vite, nous nous retrouvions dans de longues galeries, larges et aménagées de divers objets récoltés ça et là. Je me demandais où tout ça allait nous amener. Pour l'instant, j'essayais juste de me remémorer les directions a prendre en cas de fuite, pour pas tourner en rond quoi.

    Les virages a droite et a gauche se succedaient, au point que je finis par me perdre. Nous étions partis de la boutique, peut etre qu'on était maintenant dans les murs de la bibliothèque... Sérieux, j'étais complètement paumé, puis tout les couloirs qui se ressemblaient.


    Niko, si on doit se barrer dans le genre... Très vite, je saurais pas m'y retrouver...

    Voilà, comme ça, si il misait sur une éventuelle fuite, il était au courant que de mon côté c'était foutu.

_______________________________
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 27 Nov 2013 - 21:58
Génial ... enfin avec un peu de chance ...

"Désolé Tom Pouce, j'ai pas de pain ..."

... Ca c'est fait. Bon, qu'est ce qu'on a d'autre, au chapitre des mauvaises nouvelles, hein ? Histoire de rigoler ?

"Allez, on y est, l'boss va vous recevoir les petits ! Veinard, va !"

Eh ben voilà, il n'y avait plus qu'à demander ! Une porte, dans un mur, taillé pour des souris de bon gabarit, dites moi pas qe vous n'êtes pas curieux de deviner ce qui se trouve derrière ... et le gros bras de nos l'ouvrir pour révéler ... $_$ FRIC ! Ahem ... je veux dire, une masse non négligeable de fortunes de forme diverses et variés, des pièces empilés, des bijoux suspendus comme des lustres, divers oeuvres d'art à l'échelle de rongeurs comme des timbres rares utilisés en peintures encadrés ... on se croirait chez Picsou, c'est dire ! A un petit détaillounet près, quand même ... les souris à l'air tout aussi peu avenantes, une douzaine ... dont une particulièrement grosse, vétue d'un costume noire là ou les autres sont en hardes décrépis, une tronche pas moins sortie d'un film d'horreur mais le trône grand luxe sur lequel il repose laisse difficilement présager d'autre chose que d'un rôle éminent dans cette société parallèle.

"Sir Ratigan, les deux spécialistes sont de retour !"

De retour ... ok, donc ils connaissent déjà le duo des rats débile et méchant (oui, c'est des souris, mais le jeu de mot ne passe pas sinon ...) ce qui veux dire que il va falloir jouer serré. Et histoire que l'on comprenne bien que la situation est loin d'être rose, en plus d'être perdue au milieu de nulle part en terres ennemis avec une identité douteuse mais loin de tout type d'équipement utile autre peut être qu'une paire de Keyblade, voilà donc une sorte de parrain de la pègre des rongeurs juste en façe d'eux. On a vu pire, je sais, mais on a aussi vu mieux. Et même pas le temps de dire ouf que le mastodonte maître des lieux s'esclaffe :

"Ah, mes amis, mes très chers amis ... alors ... je suppose que si vous êtes revenus, c'est pour me faire part de votre succès dans votre entreprise, n'est ce pas ?"

... Quel voix à la fois mievreuse et mauvaise à la fois, à se demander comment son doubleur ... herm, je veux dire comment cet individu arrive à parler comme cela ... Mais euh ... quel entreprise au juste vous allez demander ?

"Alors ... dites moi donc encore comment vous allez m'aider exactement à prendre le contrôle de toute les richesses du château ? J'adore quand vous partez dans vos explications ... elles sont si ... géniales ! Je dirais même, digne de mon génie criminel et croyez moi, je suis plutôt ... avare, de sentiments !"

Nous venous officiellement de rentrer dans le top 5 des situations pourris du duo, qui en a pourtant connu un sacré lot ! Et Niko n'a pas mieux que quelques bafouillages idiots qui vous donner l'alarme dans le genre :

"Euh ... ehm ... comment dire, ehh ... Presque, mais pas tout à fait complétement presque ... y'a peut être euun euh ... contretemps ?"

Tu parles d'un contretemps ! Et on va deviner comment le plan des deux zouaves ? Parce que il reste environs 2 secondes avant que le sourcil curieux du méga rongeur se transforme en regard inquisiteur !
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 28 Nov 2013 - 8:55
    Dans la merde. Ca résume bien la situation. Non c'est vrai, comme dit précedemment, on était perdus, au milieu de nul part, entouré de bijoux et d'argent, mais face à l'un des rats les plus influents … des rats.

    Encore que ça pourrait aller si je pouvais foncer dans le tas, le problème aurait été résolu en moins de temps qu'il n'en faut pour dire « Ratigan », sauf... que là c'était pas vraiment possible. Et pour en rajouter, nous étions pris dans une histoire de conquête du château dont nous n'avions rien a voir, et dont nous ne comprenions rien.

    Alors ... dites moi donc encore comment vous allez m'aider exactement à prendre le contrôle de toute les richesses du château ? J'adore quand vous partez dans vos explications ... elles sont si ... géniales ! Je dirais même, digne de mon génie criminel et croyez moi, je suis plutôt ... avare, de sentiments !

    Euh ... ehm ... comment dire, ehh ... Presque, mais pas tout à fait complétement presque ... y'a peut être euun euh ... contretemps ?

    Et Niko qui ne savait pas trop quoi dire... Tu m'étonnes ! Quelle situation pourrie sans déconner. Je l'aurais bien ouverte, mais peut-être que ça nous aurait encore plus enfoncés. Alors, je regardais ce qu'il se passait, attendant le bon moment. On sait jamais, ce ne sont que des rats...

    Vous êtes donc en train de me dire... que vous n'avancez pas ? Écoutez, je... je veux bien faire preuve de patience, mais cela fait un bout de temps quand même que vous travaillez à cette entreprise. Depuis le temps, peut-être auriez vous pu trouver... un début de piste ?

    La voix du rat avait changé, on le devinait agacé, et ça sentait vraiment pas bon. Les autres rats nous regardaient comme s'ils attendaient le signal pour nous tabasser. Aussi, j'essayais de trouver une solution...

    Je dois parler a mon collègue, deux secondes.

    Je pris Niko par l'épaule et le tira un peu plus loin de l'assemblée.

    Bon, on va pas se mentir, on est mal barrés. Je vais pas traîner : est-ce que t'as une idée pour inverser le sort ? Et si oui de quoi t'as besoin ? Je sens qu'on est pas prêts de sortir de là. Alors... pour sortir, il nous faut un autre moyen que nos pattes, et je ne vois que celui-là ! Donc, demandes leur de nous ramener n'importe quoi, même de quoi créer un canon pour les exploser... Mais si tu pouvais leur demander de te ramener les composants qui te sont necessaires pour inverser le sort, ça serait mieux.



    Nan ?


    Le p'tit Ratigan s'impatientait de plus en plus. Si mon idée n'était pas bonne, j'espérais que Niko en ait une meilleure. Vraiment meilleure.

    Ou alors, on leur demande de nous ramener les potions de la boutique, et après on leur rentre dedans... C'est beaucoup moins fin, mais ça peut aussi marcher. Mais ça résoud quand même pas notre problème principal.

_______________________________
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 28 Nov 2013 - 21:07
"... Sauf que pour inverser le processus, j'ai besoin d'Acetyl-Mélase-3 et de Poly-hexalène afin de former un réactif suffisamment puissant et seul les flans en systhétisent naturellement pour maintenir leur forme semi liquide à volonté."

Et on ne trouve pas de flans tout les jours dans le château, il faut bien l'adm ... Une minute, j'ai l'impression d'avoir raté un truc potentiellement énorme, là.

"Et même si l'on avait les produits, nous souffrions du souç que nos corps ne sont pas là et que le Roi courre un grand danger pendant ce temps. Mais même si je trouvais du Poly-Pentalène et le catalyseur adéquat pour obtenir l'un des élement, le second est ... probablement trop complexe pour moi normalement et pourtant j'ai la réaction en tête. Depuis quand je suis bon en chimie, moi ?"

Surtout que l'on vient de déterminer récemment que ce n'était pas son cas ! Du coup ... une explication ? La seule qui me viendrait à l'esprit, là, maintenant, c'est que avec le temps, les souvenirs de Niko et de Cortex, se mélangent. Rien de grave en somme ... si l'on exclu que Roxas risque de prendre de Minus, Cortex de Roxas et Minus de Niko (oui, faut suivre), ce qui laisse présager d'une certaine forme contrôlé mais néanmoins déconseillé d'apocalypse localisé planant sur ces lieux ! Mais du coup, ca change quelque chose ?

"... Est ce que tu penses à ce que je pense, Roxas ?"

... Je redoutais cette question bien spécifique ... il est définitivement atteint. En espéant que la réponse soit celle qu'on attende, vous lecteur mais aussi le groupe de grosses souris qui commencent à s'impatienter, leur chef le premier.
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 1 Déc 2013 - 14:51
    Je pense bien, Niko, mais comment est-ce qu'on va faire pour faire rentrer un chat dans une boite a cornichons ?

    Mais.. Mais pourquoi je dis ça moi ? Jamais je n'ai... J'ai jamais voulu dire ça ! Mais …

    Niko ! Si... par malheur, il nous arrive une autre connerie, EN PLUS de celle dont nous sommes actuellement victime... Je te jure, sur la pierre angulaire que ça va mal se passer !

    Cette situation devenait de moins en moins confortable au fur et a mesure que la journée avançait. Transformés, kidnappés, et … débilisé pour ma part... Non, au bout d'un moment fallait dire stop. Et encore, le dire était une chose, mais comment faire pour faire rentrer tout ça dans l'ordre. Niko lui n'avait pas ce problème, il sortait des thermes techniques dont je ne comprenais rien.... mais au moins il s'y retrouvais. Moi j'avais l'air con avec mes chats et mes cornichons.

    Ecoute Niko... Si on trouve... Si TU trouves pas une solution immédiatement, je vais m'en occuper. Tu verras qu'après avoir bu toutes les rations de potions de la boutique, il va plus rien rester de ce Ratigan a la noix ! Il restera peut etre même plus rien de ce château, surtout quand on voit a la vitesse a laquelle je...

    Oh Niko ! Regarde le gros rat ! Et si on lui demandait comment on fait pour ressortir ?

    ….

    FAIS MOI TAIRE !


    Si quelqu'un nous voyait, là, dans l'état actuel des choses. Je l'autoriserais volontiers a se taper la tête contre son bureau.

    Si t'es si fort en chimie, si t'as les souvenirs de Cortex, alors PROCESSUS INVERSE ! S'IL TE PLAIT ! Fais moi revenir dans mon vrai corps !


_______________________________
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 1 Déc 2013 - 21:17
... C'est fait, monsieur le narrateur de Roxas, mon front a mon tapis de souris imprimé dessus, maintenant. Mais reprenons ... Ave les informations qui commencent à apparaitre à l'esprit encore un peu embrumé d'un Cortex-Nikoleis, les demandes en materiels se concrétisent et bientôt, c'est un petit local d'alchimie de fortune qui se monte, vite fourni en matériel par les bons soins d'un Ratigan qui ne peut que mettre son museau dans ce qui se trame chez lui.

"Excusez moi, très cher collegue de villainie, mais ... il me semble que votre plan initial consistait à prendre le contrôle du château et de ses environs ..." questionnait-il "En quoi cette experience de chimie amusante m'apportera gloires et richesses au juste ?". Le son de cette voix inquisitrice et faussement raffinée a pour effet de faire rapidement monter l'énervement hérité de son hôte à Niko, qui ne peut s'empécher de lui répondre, une mauvaise idée de la part de quelqu'un malheureusement trop honnête.
"Cette expérience de chimie amusante, comme vous l'appelez, va me permettre de créer un produit offrant une possibilité d'échange entre deux cibles du produit et donc de pouvoir prendre le contrôle de n'importe quel corps, facilitant tout plan de conquète du monde en s'emparant de celui qui le dirige."

Autant dire que cela était une nouvelle extrêmement bonne pour le maître absolu des rongeurs voleurs qu'abritait le château, lui qui pourrait très facilement prendre le contrôle des trésoreries de la Lumière en tant que Mickey ou Cissneï ... Autant dire que dans la mesure du possible, il faudrait éviter que le produit reste dans les mains du mégalomaniaque monstre !

Mais voilà les deux produits que le duo a demandé, rapporté par des sbires du rat. Niko va pouvoir faire le produit qui pourra soit détruire le château de l'intérieur, soit rendre leur corps aux échangistes forcés. Choisissez un Dieu au hasard et commencez à prier, car sans la moindre distraction, il va être difficile de fuir avec le résultat sans que Ratigan et ses bandits ne les arretent dans leur retraite. Autant dire que c'est pas gagné, donc, et le regard de la souris à grosse tête envers son aigrichon comparse en dit long sur son manque d'espoir.


"Ah ah ! Je t'ai enfin trouvé, Ratigan !"

... Quoi encore ... C'est qui qui ... mais l'un des livreurs de produits ? Que ... pourquoi il enlève sa moustache ? Et c'est quoi cette tête paniqué d'un coup du gros méchant pas beau mais bien sapé quand même mais quel tronche de rat ?

"Basil !? Basil de Baker Street est ici !? ATTRAPEZ MOI CE DETECTIVE DE MALHEUR !!!"

... Non, me dites rien ... je vais deviner tout seul ... Alors Baker Street, c'est Sherlock Holmes ... du coup Ratigan, son ennemi, c'est Moriarty ... donc en définitive, rien d'illogique à ce que ca se tape dessus, que les trésors s'écroulent partout dans la bataille et que, d'un coup personne s'interesse à notre groupe de souris de laboratoire. Non, en fait la seule vrai question que j'ai, là, tout de suite, c'est ... POURQUOI MAINTENANT !? C'est une obligation scénaristique que tout ce que j'essaie de narrer parte en vrille, ou quoi ? Oui, je sais, j'ai fait référence à un besoin d'avoir une voie de sortie, mais pas comme ça, non ... Là je vois difficilement comment avoir une situation encore plus loufoque !


"... Roxas, prépare toi à choper le produit et à monter sur le dos de Ratigan, je crois que j'ai trouver comment partir en vitesse et avoir ma vengeance sur les deux enquiquineuses en même temps."

De ... ? NNNOOOONNN Niko, non, pas ça ! Pas ...

*Cling !*

... Eh si ... il l'a fait ... Il a libéré le produit sur la gueule du gros rat et de la souris détective alors qu'elles se battaient ...

Et du coup, Ratigan, c'est Niko, Niko c'est Minus, Minus c'est Basil, Basil c'est Roxas, Roxas, c'est Cortex, Cortex c'est Ratigan, Ratigan c'est ... enfin bref, c'est en train de devenir très lourd ... et a part Niko et Roxas dans leur nouveaux corps, personne n'a encore la moindre idée de ce qu'il vient de se passer, ce qui laisse un temps de surprise suffisant pour mettre en place l'idée génialssimement idiote de mon abracadabrant protagoniste qui ventre à terre et avec Roxas sur le dos ! COMME CA !


"Rox ! Vite, si t'as les idées de ce détective, essaie de déduire où sont nos corps, et guide moi, moi je fonce !"

*Pleurs*
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 1 Déc 2013 - 21:45
    Droite, gauche, gauche, droite, tout droit, droite, NAN, NAN, NAN NAN NAN NAN, DROIIIITE, BAISSE TOIII, NIKOOO

    Et nous voilà lancés a 220 kilomètres heures dans le dédale de tunnels situés dans les murs du château. J'avais de vagues idées quant a la direction a prendre, et ça, ça devait être grâce aux souvenirs de basil. Vivement que ça se termine.

    SAUUUUUTE !!! BAISSE TOI ! ATTENTION ! AIE !

    Un... dé a coudre, a 220 dans la gueule ça fait pas du bien. Aie, la vache ! Je me secoue la tete pour tout remettre en place avant de monter sur le dos de Niko. Ouais, ouais, monter sur le dos de Rat-iko. Nous voilà donc repartis a fond, en direction de la sortie : la boutique.

    Niko, je pense que nos corps se trouvent pas loin du hangar a vaisseaux. Peut-être même sont-ils dedans. Il faut qu'on y aille, et vite !

    Et zoum, a peine la phrase finie, nous étions repartis pleine balle cette fois-ci dans les couloirs du château disney. Nous croisions les balais, les gardes, les habitants, mais personne ne nous calculait. C'est comme s'ils n'en avaient rien a faire de nous.

    Très vite, nous rejoignîmes le Jardin, là où se trouvait l'entrée du hangar gummi. Nous y entrâmes avant de retrouver justement nos deux corps, en train de reluquer les vaisseaux, sûrement en train de chercher une idée pour fuir ce monde.


    Niko ! Ils sont là ! On fait quoi ? Si on fonce et qu'on leur fout de ta potion dessus, ça marchera ? Allez, dis moi que ça va marcher !

_______________________________
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 1 Déc 2013 - 22:23
A en juger par le sourire carnassier, suivit d'un rire de malade mental et enfin d'une course effrenée, la réponse à la question de Roxas de Baker Street était (à mon plus grand regret) des plus positive ... et alors que Cortex/Roxas était en train de finir de décrypter le code d'accès d'un vaisseau, voilà que les choses vont redevenir - en partie - plus simple, les corps s'échangeant encore une fois, cette fois ci rendant deux corps à leurs propriétaires ... Donc, une petite aspersion surprise de dernière minute plus tard, Niko redevient un imbécile de magitechnicien et Roxas le simili overchéaté que tout le monde connait, tandis que Minus se retrouve le corps de Ratigan et Cortex de Basil ... OUF ! Je crois que tout est bon ...

Ah mais ... et voilà que les corps des deux bouffons d'évadés arrivent, courrant après ceux qui un instant encore étaient quelqu'un d'autre mais ne le sont plus afin de se mettre sur la gueule alors même que tout ce beau monde est victime à la fois, souris, détective, voleur, génie maléfique, tout ça ... et ... oh, et puis zut, j'en ai ma claque de cette situation de dingue, moi, finissez en parce que j'ai mon tapis de souris imprimé tout à l'heure qui forme une mosaïque sur mon mur et c'est pas vous qui allez nettoyer ça. Niko, Roxas, au boulot. Poitez moi ce quatuor mélangé au placard sans distinction et lâchez moi, j'ai pas envie d'avoir le record du monde de mal de crâne avec vous !


"Bon, eh bien ... en tout cas, par mesure de sécurité, interdiction de ramener des produits inconnus sans les analyser d'abord et surtout, on se trouve une meilleur prison pour ces quatre larrons !"

Bonus stage !:
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
624/0  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 15 Déc 2013 - 21:28
Roxas, Nikoleis. On va devoir parler.

On ne touche pas aux rats. On n'échange pas de cervelle avec des rats. On n'en ramène pas encore plus ! On ne court pas dans les couloirs EN RATS !

J'ordonne la position de gamelles de mort-aux-rats dans les greniers et couloirs, attention à vos derrières la prochaine fois que cette envie vous prend !

( A part ça, c'était une mission franchement originale, qu'il me tardait de noter, cependant j'ai eu un peu de mal a rentrer dedans et plus j'attendais plus c'était dur ! N'empêche qu'au final c'était très agréable a lire, et d'une grande inventivité. Ca me rapellait le monde des Borrowers, je sais pas si vous connaissez, avec ce délire de se balancer à 200 km/h dans des tuyaux/couloirs/tout ce qye vous voulez. "Nous, on a pas un Basilic dans nos tuyaux, on a Roxas et Niko, vous pouvez pas test !")

Il n'empêche que... Echanger de corps avec des souris peut être une idée intéressante pour une mission top secrète....

Mission normale ; 20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS ; Trois en dextérité pour Nikoleis (qui a quand même réussi a faire permuter DES CERVELLES, nul doute que faut de la dextérité) et 1 point en vitesse ainsi que 2 points en dextérité pour Roxas. Roxas, tu obtiens un dé à coudre ! Et Nikoleis, un paquet de mort-aux-rats.
messages
membres