Derniers sujets
» Essai en laboratoire
par Cypher Hier à 16:24

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Hier à 14:32

» Jet The Hawk! Storm The Albatross! Wave The Swallow! We're the Babylon Rogues!
par The Babylon Rogues Hier à 13:59

» La Shin-Ra del Sol
par Rufus Shinra Hier à 10:30

» Froide Noblesse
par Huayan Song Ven 17 Nov 2017 - 19:52

» Tombent les masques
par Abigail Underwood Ven 17 Nov 2017 - 19:25

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Ven 17 Nov 2017 - 11:13

» Absences de Pamela
par Milla Maxwell Jeu 16 Nov 2017 - 16:46

» Promenons-nous dans les bois -
par Agon Wiley Jeu 16 Nov 2017 - 5:58

» Il était une fois ... Toxine (En cours )
par General Primus Jeu 16 Nov 2017 - 2:06

» Sauver Tania [Exploit]
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:56

» Déménagement
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:34

» Contrats - Demande de Mission
par Merrion Dexelo Mar 14 Nov 2017 - 23:00

» Fiche d'Identité de Narantuyaa
par Narantuyaa Mar 14 Nov 2017 - 9:17

» Attaque Nocturne
par Narantuyaa Mar 14 Nov 2017 - 2:54


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Double emploi
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Sorcière
Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 24
Date d'inscription : 12/09/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
399/650  (399/650)
Dim 15 Sep 2013 - 4:26
    " C'est parfait, mademoiselle ! On a justement un poste libre."

    Elle parût légèrement surprise. Le directeur, après dix minutes d'entretien, lui offrait un poste avec enthousiasme. Bien sûr, ce n'était pas une décision absolument saugrenue, puisque visiblement son école était justement en manque de professeur pour cette année, ce pour quoi il n'allait pas faire le difficile. Lulu avait eu une chance insolente de trouver une place dans la seule école primaire de la citadelle... Elle ne devait pas être la seule candidate et espérait que c'était son expérience qui fit la différence.

    " C'est une chance pour nous de vous avoir ! "

    " J'imagine. La rentrée scolaire est à vos portes. "

    " C'est vrai, oui. Mais plus encore, votre présence ici va rassurer tout le personnel et les parents ! "

    " Vous pensez ? "

    Elle ne le montra pas mais malgré sa réponse, Lulu était déçue. Ils s'étaient échangés dix mots et déjà il accordait plus d'importance à sa puissance qu'à tout le reste. Elle n'était pas sotte et ne pouvait refuser un poste pour une fierté primaire, néanmoins cet homme n'avait pas gagné aucune sympathie dans l'estime de l'institutrice, en la considérant comme une guenon savante, apte à protéger la ruelle.

    " Et le Sanctum, donc... Quand comptez-vous vous y présenter ? "

    " Juste après cela. "

    " Ca tombe bien que vous soyez croyante car comme vous le savez sûrement, c'est bien sûr cette religion qu'on apprend aux élèves de sept à onze ans. "

    " Quelle classe aurai-je ? "

    " La sixième primaire. Vous enseignerez aux plus grands, donc ! Ca vous va, n'est-ce pas ? "

    " C'est ce qu'il me faut. "

    " Une petite question d'ordre technique, par contre. Vous comptez toujours donner cours dans ce genre de tenue ? "

    " Quel genre de tenue ? "

    Bien sûr elle savait, mais froidement demandait confirmation, moins pour savoir que pour l'embarasser... C'était sa manière à elle d'exiger de pouvoir porter ce qu'elle souhaitait.

    " Hm, bien... enfin passons, ce n'est pas grave ! "

    Il fit un sourire rayonnant auquel elle... ne répondit pas.

    " Donc ! "

    Cette discussion était beaucoup trop longue à son goût. Elle ne désirait pas faire sa diva dès le premier contact, étant tout de même reconnaissante d'avoir un poste, mais réprimait avec difficulté un soupir d'ennui.

    " Puis-je avoir le programme ? "

    Il lui sourit une nouvelle fois avant de lui tendre une pile de feuilles.

    " Tenez aussi votre salaire. J'ai aussi le cours que donnait Madame Page, le professeur que vous remplacez. Le voulez-vous ? "

    " Non merci, c'est gentil. "

    Elle prit le programme en main sans le regarder et sans attendre se leva, lui accordant un sourire poli avant de lui tendre sa main droite.

    " Je vais y aller, monsieur le directeur. Je vous suis reconnaissante de m'accepter mais je dois rencontrer le Primarque dans une quinzaine de minutes. "

    Il lui serra la main et la laissa partir. Elle sortit de l'école qui serait désormais la sienne, là où elle enseignerait quelques années durant... peu ravie.
    Cela n'avait rien à voir avec l'école, bien entendu, ni avec cet homme dont elle se fichait bien. Dans deux semaines sans doute se permettrait-il d'être plus familier, de la tutoyer, tout comme les autres professeurs. Elle ne les avait pas rencontrés et devait avouer être curieuse à leur égard.
    Mais si elle était peu ravie, c'était tout simplement d'être là, au domaine enchanté. Elle aimait ce monde mais ne pensait pas devoir y finir sa vie, ne pensait pas devoir quitter tout ce qu'elle avait créé d'elle-même jusque-là.

    Et malgré cela, elle se dirigea vers le chateau. Après avoir frappé à la grande porte du chateau, elle s'annonça et suivit une hôtesse à travers l'incroyable salle du trône, vaste, magnifique. Malgré ces années passées dans ce monde, elle n'avait pas souvent eu l'occasion de marcher sur ce sol royal. Elle avait pris rendez-vous et s'apprêtait à passer le deuxième entretien de sa journée, avec aussi peu d'entrain, devait-elle avouer.
    L'hôtesse la fit entrer dans une belle et spacieuse pièce... Lulu s'avança jusque devant le bureau de l'homme le plus puissant de ce monde, Angeal Hewley.


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Dim 15 Sep 2013 - 10:18
    Angeal leva les yeux de ses rapports de mission, observant la coquette femme en noire. C'était objectivement une belle femme et son air sérieux n'inspirait au Primarque que le meilleur. Assez froidement, il redirigea le regard sur son rapport, laissant patienter quelques instants la sombre femme. Sombre, mais pas mauvaise pour autant... c'était le noir et l'obscurité d'un deuil. Nous l'aurions juré. Bien, Angeal pose une main sur son rapport et le fait glisser sur le coin, conscient que le pourquoi de cette sombre allure ne le concerne pas vraiment. L'homme le plus puissant du Sanctum ferme les yeux l'espace d'un instant, tâchant de mettre un peu d'ordre dans toutes ses idées.

    « Pardonnez-moi, je suis assez occupé. N'y prenez pas offense, mais nous ne nous éterniserons pas. Vous êtes très certainement le professeur Lulu, ravie de vous rencontrer. »

    Angeal se leva et lui serra la main. Retournant ensuite s'asseoir, il lui proposa de faire de même.

    « J'aurais besoin que nous nous entretenions à propos d'un sujet... mais avant ça, souhaiteriez-vous me parler de quoi que ce soit ? »


_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Sorcière
Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 24
Date d'inscription : 12/09/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
399/650  (399/650)
Ven 20 Sep 2013 - 3:55

    " De même, ravie. "

    Ce n'était pas sincère, bien entendu. Comme dit plus tôt, elle n'était pas là de gaïeté de coeur. Pour autant, elle n'avait pas l'air blasée ou même ennuyée par cette tâche, elle semblait totalement neutre à sa présence en ce lieu... et devait concéder être satisfaite de rencontrer Angeal Hewley, le Primarque. Un homme au visage dur, à la carrure et à la taille tout à fait impressionnantes. Son regard était bien étrange, car par beaucoup il était considéré comme un preux parmi les hommes, et compte tenu de cela, elle s'était bien attendue à tout le reste hormis à ses yeux sévères et ses sourcils froncés.
    Dire qu'elle n'était pas déçu serait probablement exagéré. Disons qu'il correspondait à ce qu'elle espérait du prêtre suprême de sa religion. Elle aurait été agacée par un homme moins autoritaire qu'elle.

    Elle s'assit à la place qu'il lui désigna, de l'autre côté du bureau, en face de lui. Elle le regarda et l'écouta sans réagir.


    " J'aurais besoin que nous nous entretenions à propos d'un sujet... mais avant ça, souhaiteriez-vous me parler de quoi que ce soit ? "

    Elle n'était pas bavarde, loin de cela, mais cependant aurait eu un certain nombre de choses à dire... A commencer par de nombreux détails en tout genre qu'il devait peut-être connaître sur sa propre situation. Il savait qu'elle était institutrice... savait-il qu'elle était une mage noire ?

    Lulu décida donc de... ne pas trop en dire, davantage parce qu'il était pressé qu'autre chose.


    " Deux choses, monseigneur. "

    Ses mains posées sur ses jambes, le dos bien droit et la tête haute, elle parla sans chaleur avec sa spécialité, de la politesse mais aucune admiration, dévotion ou adoration.

    " Mes horaires de cours sont intouchables... de neuf à quinze heures, le lundi, mardi, jeudi et vendredi ; Ainsi que de neuf à midi le mercredi. Et tout le reste, je suis disponible. ''

    Certaine de ne jamais répondre à la moindre demande en heures de cours, Lulu ne lui demanda pas s'il était d'accord avec cela et enchaîna incessamment.

    " Et comprenez que je ne puis rejoindre un des groupes qui composent le Sanctum. Il me semble que je n'aurai pas ma place au Clergé ou ailleurs... "

    Elle fit une pause.

    " Si, bien sûr... vous acceptez de m'accueillir au Sanctum, monseigneur. "
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Ven 20 Sep 2013 - 21:40
    « Pourquoi ne le voudrais-je pas ? »

    Angeal Hewley ne voulait pas réellement une réponse. Le Primarque sait exactement ce dont il a besoin à ses côtés. Bien sûr, il n'est pas réellement Primarque... ce n'est qu'un boss, un tacticien, un gestionnaire. C'est celui en charge de démarrer l'engrenage. Chaque ordre donné, l'est d'une façon plus ou moins indirect par Angeal. Ce dernier transmet ses ordres à ses hommes, qui eux le transmettent aux leurs. Il a le rôle de leader et sa mission est à ce point simple qu'elle en devient complexe : résoudre les problèmes.
    Et il y en a un... que le Primarque vient de régler en intégrant Lulu au Sanctum. Tout bon leader sait qu'on ne réussit jamais rien seul. Personne ne sait tout faire. C'est toute la complexité de la notion de groupe... personne n'est indispensable, mais chacun est essentiel.


    « Concernant les heures de cours, il en sera fait selon vos exigences. »

    Angeal croisa les bras, droit mais confortablement installé dans son fauteuil de cuir. Il observait Lulu, soucieux des détails comme l'aurait fait un inquisiteur face à une sorcière. Ça porterait un nom... le scan. Le paladin n'irait pas jusqu'à mettre un nom sur ça... c'est simplement de l'observation et un peu d'instinct. En un coup d’œil, il devine les grandes lignes des capacités d'une personne. Très sincèrement... comprendre que Lulu est une mage n'est pas bien difficile. On dit souvent que les mages sont hautain... certains le sont, oui, mais pas tous. On trouve cependant, quasi-systématiquement chez les mages cet assurance si typique. Une assurance différente du guerrier ne craignant ni la mort, ni la douleur ou celle du voleur capable de s'en sortir en toute circonstance. C'est une assurance qu'Angeal ne peut comprendre, n'étant lui-même que trop peu rôdé cet art.
    Même si pour être franc... le Primarque eut déjà mis au courant de ses dons magiques.


    « Moi-même ne suis pas véritablement Primarque vous savez, je ne suis même pas du clergé pour tout dire. Alors ce n'est pas la peine de m’appeler Monseigneur, Angeal suffira. Je suis... le Boss du Sanctum, mon rôle consiste à gérer les problèmes qui requiert des compétences que n'a pas un ecclésiastique. »

    Angeal fit une légère pause, souhaitait être le plus clair possible.

    « Or, je ne vous ai pas fait venir en tant que simple professeur. J'ambitionnais de faire de vous une consultante. Je suis un soldat avant toute chose, certains problèmes relèvent de domaines qui ne sont pas les miens, mais les vôtres. »

    C'est ainsi, Angeal a débuté comme soldat, sans compétence particulière. Un simple pion sacrifiable de la Shinra mais bien vite, il est devenu guerrier au sein de ce même groupe. Ce fut ensuite un chevalier à la lumière. Enfin, c'est aujourd'hui un paladin. Sa vie n'a été que combat, sa vocation première. Il a appris au cours de cette vie à réfléchir de manière vive et efficace, il sait mener des hommes. A de nombreuses reprises, la priorité du surhomme a été de régler le problème, non de le comprendre. Angeal est un homme simple et efficace.

    Depuis, le Sanctum a cependant a eu de gros ennuis... qui ont réveillés certains problèmes latents qu'Angeal ne peut résoudre.


    « Cela peut paraitre étonnant... mais nous n'en savons qu'assez peu sur nos dieux. Aussi surement que nous nous contentons pour l'instant interprétez les choses. Le Sanctum s'active en ce moment même pour en apprendre le plus possible... c'est de cela, dont je souhaitais réellement vous parlez Professeur. J'ai besoin de votre aide pour faire avancer les recherches. »

    Angeal s'arrêta... mais se reprit, désirant éclaircir les choses. Juste au cas où.

    « Il est cependant hors de question que votre participation à ces recherches déborde sur votre rôle de professeur... si vous acceptez de participer à ces recherche, bien sûr. »

_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Sorcière
Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 24
Date d'inscription : 12/09/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
399/650  (399/650)
Jeu 26 Sep 2013 - 0:34

    Décidément... il y avait peut-être matière à ce qu'elle l'apprécie.
    Le fait qu'il ait simplement accepté ses exigeances en ce qui concerne ses horaires de cours, ainsi qu'elle soit affublée d'un double-emploi, plaisait à Lulu. Certes elle ne le considérait pas comme un enfant, loin de là, mais Lulu avait hérité de sa mère et de son métier de prof une tendance à détester qu'on lui réponde.
    Nonobstant la hiérarchie, et bien qu'elle ne soit pas si exigeante que cela... Quand elle demandait, réclamait une chose, elle supportait assez mal qu'on le lui refuse.

    Plus étrange par contre... Elle surprit le Primarque à la jauger de regards réfléchis. Sans oser dire que son regard était baladeur... Il était en tout cas inquisiteur. Et si quelques secondes de grande perplexité habitèrent l'institutrice, elle comprit toutefois assez vite qu'il l'analysait. Ce n'était pas surprenant dans la mesure où elle avait elle aussi cette capacité, et que c'était bien cette capacité qui venait de lui permettre de comprendre. Dans tous les cas, cela lui en apprit quelque peu sur son interlocuteur. Il ne la connaissait qu'assez peu, s'il en était réduit à la comprendre d'un sort trop peu discret pour un esprit aussi attentif que l'était Lulu.

    Néanmoins, aussitôt qu'il eut repris la parole, elle cessa d'y penser. Et ce qu'il dévoila fut quelque peu troublant.
    Prévisible mais troublant. Dire à une personne qu'elle peut l'appeler par son prénom, ça relevait uniquement de la politesse... Ainsi il est certain qu'elle l'avait vu venir au moins un peu.
    Ce qui la troublait un peu, c'est qu'elle ne savait pas vraiment si elle devait obéir à cette demande... qu'elle l'appelle Angeal.
    Oh elle n'était pas gênée, et ne le sera pas plus quand elle l'appellera Angeal, mais pensait toutefois que malgré qu'il ne fut pas le Primarque, et donc prêtre suprême, il restait... le directeur de l'établissement, en somme.
    Actuellement, son pouvoir égalait, voir surpassait celui du roi.
    Donc, à cette hésitation, Lulu décida qu'elle y réfléchirait plus tard.

    Il se présenta comme un soldat, se servant de cette introduction pour enfin lui dire ce qu'il attendait d'elle.
    Les yeux plissés, comme curieuse et à la fois méfiante, elle écouta Angeal. Presque étrange tant la proposition semblait parfaite, faite à son pied. Bien sûr elle n'avait pas l'air enthousiaste, puisque peu enchantée, rappelons-le, d'être ici. Néanmoins, comparé à l'option de combattre au front ou de veiller sur les remparts... C'était une proposition tout à fait convenable.


    " J'accepte... Vous aiguisez mon intérêt, monseigneur. "

    La recherche et l'étude... pour elle qui était si proche de ces deux outils.
    Et bien avec cela, pour tout dire, elle pensait pouvoir égayer ses soirées.


    " C'est une charge qui, théoriquement, devrait me convenir. Dîtes m'en plus, s'il vous plait. Comment envisagez-vous cette mission ? Par quoi vais-je devoir commencer ? "

    Lui demandait-il d'étudier dans des bibliothèques, d'aller sur le terrain, d'enquêter et de recueillir des témoignages...

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Mer 9 Oct 2013 - 19:18

    « Vous aiguisez le mien tout autant. »

    Angeal Hewley ne lui accorda pas un sourire, il ne cherchait pas à la charmer bien qu'elle soit honnêtement une belle femme. De l'assurance et de l'élégance. Ce devait être une enseignante excellente, sévère, un peu froide... mais juste. Le Boss ne la voyait que trop bien dans ce rôle, enfilant les plus beaux clichés de ce métier. Le fait que ce soit une grande mage ne l'arrangeait que trop bien, pour plusieurs raisons. Elle correspondait tout à fait aux exigences... d'une moitié de ce double-emploi.

    « Bien... »

    Correspondez-vous à la seconde moitié de ce double-emploi ? Le gérant du Sanctum s'accorda un temps de réflexion pour mieux formuler ses mots. Il ne pouvait quand même pas lui demander ça, ce n'était pas sérieux. Angeal voulait à tout prix connaitre sa valeur, sa force d'âme. Les détails justement... font état d'Oerba. Un monde remplie de monstre, le plus faible déjà fort comme dix hommes. Certes elle est mage, mais même un mage a ses limites. Surtout dans un monde aussi dangereux... un monde où il faut aussi savoir courir. Pas la peine de tourner autour du pot, tous deux ont mieux à faire. Il n'y a qu'un moyen de le savoir.

    « Les détails font état d'Oerba. Notre seule piste pour le moment, c'est un texte ancien qui parle d'une civilisation aujourd'hui éteinte. Ils vénéraient les Eternels et c'est à Oerba... un monde où les monstres chassent parfois le sans-coeur comme un vulgaire gibier. »

    Oui... Oerba, la nature dans tous ses états. Un véritable enfer... dans lequel Angeal Hewley va devoir se rendre. Il le ferait, c'est une mission capitale. Prendre cette expédition à la légère est hors de question.

    « Le Sanctum possède des archives chaotiques. Beaucoup de nos documents sont écrits dans une langue ancienne incompréhensibles... quand à nos documents récents, certains manquent de rigueurs alors que d'autre sont détériorés. Au départ, je crains qu'il ne s'agisse surtout d'aider à regrouper les différentes informations en notre possession. Mais... »

    Mais...

    « Il est évident que le Sanctum a besoin de nouvelles informations. Certaines sont à Oerba. Je n'oserais pas vous demandez de risquer votre vie, mais j'ai besoin de savoir où chercher. »

    Angeal espérait que ce soit une mage chevronné, qu'elle n'hésite pas à s'y rendre elle-même... mais il n'y croyait pas vraiment.

_______________________________

Fiche de compétence
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Sorcière
Masculin
Nombre de messages : 86
Age : 24
Date d'inscription : 12/09/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
399/650  (399/650)
Mer 9 Oct 2013 - 23:12

    Les bras légèrement croisés mais tombant, et les mains sur ses cuisses, elle songea à ce qu'il lui demandait de manière plus ou moins tacite, les yeux baissés regardant distraitement ses bagues. Il n'avait pas eu l'impolitesse de lui demander aussi directement si elle se sentait apte à combattre à une faune tout à fait sauvage. Bien sûr elle devinait que le Primarque espérait qu'elle soit assez brave pour jouer à l'exploratrice intrépide... pour autant, elle n'avait rien à prouver et ne voulait rien faire d'irréfléchi.
    En vérité, elle était dans une position tout à fait embarassante. Elle se souciait peu de décevoir le Primarque en lui confiant qu'elle n'était pas tout à fait une femme d'action ou une aventurière...
    Mais elle n'était pas convaincue d'être la femme de la situation, d'une manière plus globale. Lulu n'avait pas de connaissance en archéologie, ignorait très certainement les langues mortes composant les écrits des archives, et comme déjà énoncé, n'était pas une aventurière.

    Oh bien sûr, elle avait confiance en elle. Aucune matière ne lui faisait peur.
    D'ailleurs, la simple mention du mot "matière" lorsqu'elle pensait à ces difficultés, l'encourageait, la stimulait. A force d'étude, elle serait à la hauteur des attentes du Primarque, mais s'inquiétait juste de ne pas l'être assez tôt.

    Lulu regarda alors froidement le Primarque, se surprenant à se remettre en question ainsi, et chassant ces pensées de son esprit. Angeal Hewley l'avait faite venir, sachant d'elle qu'était une institutrice maîtrisant la magie. Bien entendu, il espérait d'elle une démarche intellectuelle supérieure à celle des soldats... mais n'eut sûrement point placé ses attentes trop hautes.


    " J'étudierai ce texte. "

    A vrai dire, si sa voix était froide, elle ne put qu'ignorer son mécontentement de tout à l'heure, face à la perspective d'étudier une source aussi précieuse. Idéalement, ses recherches contribueront à la découverte de secrets sur les Eternels, sur leur histoire, et donc engendreront une influence sur la religion du Sanctum. Elle aurait été tout à fait sotte de décliner l'offre.

    " J'ai une bonne maîtrise de la magie noire, monseigneur, mais suis très limitée pour le combat et la survie. J'aimerais, mais je ne peux découvrir le terrain par moi-même, en l'occurence. "

    Si elle devait entrer dans des zones jamais découvertes par le Sanctum, elle ne survivrait pas dix secondes dans les terres d'Oerba ; une planète dévoilée très récemment mais déjà citée comme étant terriblement sauvage.

    " Après avoir étudié une première fois le texte de façon sérieuse, je pense que je devrai étudier le monde et l'environnement d'Oerba, par les yeux de vos hommes ou perchée sur un vaisseau... Il me semble qu'avec cela, si j'arrive à déchiffrer le texte, je pourrai peut-être donner des positions approximatives de la civilisation... "

    Elle pouvait déjà imaginer tout le manque de précision qui l'incomberait dans ces recherches... Cela pouvait prendre des années, en fonction du texte.

    " Tout cela pour dire qu'en théorie, je suis certaine que je serai amenée à finir ou poursuivre mes recherches à Oerba. Le plus tôt possible, j'aurai besoin d'avoir une vision globale, et non seulement des comptes rendus et rapports. "

    Elle n'ajouta pas qu'elle n'était pas assez intrépide pour entreprendre ces excursions en solitaire mais... en vue de l'homme qu'elle avait devant elle, Lulu était convaincue qu'il s'en était douté.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ainé des Surhommes
Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 27
Date d'inscription : 04/09/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
239/350  (239/350)
Dim 13 Oct 2013 - 17:46
    « Parfait, je suis ravie de cet entretien. »

    Angeal Hewley se leva lentement et d'un geste de la main invita l'enseignante à faire de même. Elle ne semblait pas se rendre compte... à quel point le Sanctum gagne à l'avoir parmi ses membres. Enfin, il est un peu tôt pour s'emballer. A voir si elle fait ses preuves. Le Paladin ne cachait cependant pas être confiant, tout ceci semblait l'intéresser. Évidement qu'elle ne serait pas lâché seul là-bas. Il faudra avoir domestiquer Oerba avant d'y emmener Lulu.

    « Vous êtes évidement la bienvenue au Sanctum. J'espère que vous vous y sentirez bien. » Dit-il en tâchait d'avoir l'air un peu moins sévère.

    Un immense sentiment de satisfaction envahissait Angeal. Ce dernier voyait enfin ses plans prendre forme. Ça avance, lentement mais ça avance. Le Boss ne pouvait s'empêcher de se poser la question, qu'avait-elle en tête ? Les recherches à effectuer avait l'air de l'intéresser malgré quelques réticences. Difficile de savoir à quoi elle pense... et si bien que Lulu est magnifique, elle n'en ressemble pas moins à une belle sorcière.

    Angeal lui serra la main pour mettre fin à l’entretien, ils ont chacun leurs affaires à régler.





_______________________________

Fiche de compétence
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Haiti- Parlement: Double nationalité
» Débat sur la double nationalité.