Derniers sujets
» Le Temple Qingyang - 青羊宫
par Huayan Song Hier à 12:19

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Huayan Song Hier à 10:43

» Chasse aux corsaires
par Genesis Rhapsodos Hier à 3:22

» Froide Noblesse
par Genesis Rhapsodos Jeu 18 Jan 2018 - 23:30

» Chevaucher le Blizzard
par Chen Stormstout Jeu 18 Jan 2018 - 22:49

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Jeu 18 Jan 2018 - 20:13

» Par delà l'arc en ciel!
par Genesis Rhapsodos Jeu 18 Jan 2018 - 14:59

» Infiltration animale
par Genesis Rhapsodos Jeu 18 Jan 2018 - 14:40

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Mer 17 Jan 2018 - 20:29

» Ho ho ho !
par Ioan Kappel Mer 17 Jan 2018 - 16:09

» Cartographie
par Chen Stormstout Mer 17 Jan 2018 - 0:29

» Affaitage
par Chen Stormstout Mar 16 Jan 2018 - 21:44

» My name is Lea, Got It Memorized ?
par General Primus Mar 16 Jan 2018 - 20:14

» Entre ciel, terre et campagne
par Matthew March Mar 16 Jan 2018 - 19:58

» La Caverne Hantée
par Chen Stormstout Mar 16 Jan 2018 - 19:40


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Elizabeth
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Liftière divinatrice
Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 01/06/2013
Sam 1 Juin 2013 - 23:28







Prénom : Elizabeth
Titre : La Liftière Divinatrice
Âge : ???
Camp : ???
Monde d'Origine : La Cité du Crépuscule
Race : Humaine ?
Grade désiré : N'importe lequel


Physique

D'apparence fragile et inoffensive, Elizabeth est l'exemple parfait de « l'habit ne fait pas le moine ». Son ensemble bleu, composé d'une robe, d'un chapeau, de gants et de bottes lui arrivant aux genoux, rappelle plus celui d'une liftière que d'une guerrière redoutable. Ses yeux, d'un jaune éclatant, ne font que mettre encore plus en valeur sa complexion pâle, et ses cheveux courts, eux aussi blancs.
Elle se promène toujours avec un énorme livre relié de cuir sous le bras. Sa fonction est inconnue, mais elle ne s'en sépare jamais, l'appelant affectueusement son « Compendium »


Elizabeth est avant tout ce qu'on pourrait appeler une « Cartomancienne ». Croyant en la magie du tarot, elle l'utilise aussi bien pour lire l'avenir que pour déchaîner les éléments sur ses ennemis. Elle est donc naturellement douée en magie, et ses sorts sont redoutables. Maîtrisant aussi bien les éléments que les altérations d'états, elle n'hésite pas à déchaîner aussi bien des dévastatrices tempêtes que des brumes empoisonnées sur ces adversaires.

Elle est aussi capable de lancer une attaque très puissante : Megidolaon. En échange d'une grande partie de son énergie, elle est capable de balancer une énorme décharge énergétique provenant du ciel, suffisamment puissante pour oblitérer quiconque se trouvant dessous. L'attaque étant aussi très lente à effectué, elle est extrêmement vulnérable, et une seule attaque suffit à briser sa concentration, et à faire rater le sort. De plus, l'énergie utilisée est tellement grande, qu'Elizabeth n'est souvent plus en état de combattre après l'avoir effectuée.

Si l'adversaire tant à se rapprocher un peu trop, elle n'hésitera pas à utilisé ses cartes comme armes de corps de corps, voire même son grimoire. Et une tranche d'un grimoire en cuir relié sur le coin de la tête est assez douloureux. Mais le corps-à-corps est loin d'être sa spécialité, et elle préféra mettre de la distance entre son adversaire et elle.
Malgré tout, Elizabeth n'est pas très résistante, et doit plus compter sur son habilité à faire pleuvoir la mort de loin sur son adversaire qu'à celle de résister aux coups, ou de les esquiver.


Caractère

Question vis-à-vis du caractère :
Citez trois mots ou plus qui résument le caractère de votre personnage.
Énergétique, curieuse, et tête en l'air

Expliquez maintenant ces trois mots, leurs profondeurs, donnez des exemples.

Comme dit précédemment, Elizabeth est l'exemple vivant de « l'habit ne fait pas le moine ». Sous son apparence calme et charmante, réside une jeune femme semblant découvrir le monde tous les jours, et s'émerveillant à la fois de tout, et surtout de rien. Elle oublie souvent les tâches qui lui ont été confiées, et sera souvent distraite par de nombreuses choses. Il n'est pas rare qu'elle ne finisse même pas ses phrases avant de détaler en direction de quelque chose aillant piqué sa curiosité, comme une fontaine à souhait, ou des bâtonnets de glaces.

Devant des situations sérieuses et graves, elle a tendance à agir par impulsions, et de ne pas prendre les dangers aux sérieux, ce qui agace souvent les gens autour d'elle. Cela lui permet toutefois de ne jamais céder à la panique, et ainsi, elle réfléchit toujours la tête froide. Elle reste aussi très amicale, malgré le fait qu'elle a beaucoup de mal à s’exprimer, confondant beaucoup les mots entre eux. Elle comprends parfaitement comment marche les relations humaines, et trouve une certaine beauté dans l'amitié. Malheureusement pour elle, cette compréhension se limite à ça : elle n'a que très peu d'expérience dans ces domaines, et malgré son attitude amicale, elle n'avait jamais eu l'occasion de ce faire beaucoup d'amis, ce qu'elle regrette énormément, et est une des raisons pour laquelle elle s'est mise à voyager.
Elizabeth sait aussi faire preuve malgré tout de patience, notamment quand quelqu'un dans ses environs rencontre un problème qu'il a du mal à surmonter. Elle montre aussi un grand courage, mais qui est peut être du au fait qu'elle ne prend pas tout au sérieux.

Les illusions ont peu d'effet sur elle : peut être est ce dû au fait qu'elle trop dans son propre monde pour les remarquer.
Elle est cependant susceptible de croire n'importe quoi, même les mensonges les plus évidents, mais n'agira pas contre son sens morale.



Histoire

Du noir... Un noir envahissant, étouffant, semblant tout engloutir. Elle n'avait ni la force, ni l'impression d'avoir les moyens de se débattre. Une simple sensation de flottement. Aucune consistance, telle une simple âme, voguant à travers les ténèbres. Puis, une lumière bleu, aveuglante, mais rassurante. Et une voix. Une voix semblant être vide de malice, une voix chaude. Les mots étaient brouillés, difficile à comprendre. Mais cela ne semblait ne pas avoir d'importance : elle était en sécurité.

Voilà les premiers souvenirs d'Elizabeth. Elle n'avait jamais réussi à percer le mystère qui se cachait derrière eux. Peut être n'y en avait il aucun ? Elle ne le savait pas, mais cela ne l’inquiétait pas plus que ça. La réponse viendra sans doute en temps voulu, avait elle toujours pensé. Ses premiers souvenirs « physique » sont ceux d'une salle aux rideaux de velours somptueux. Une couleur revenait tout le temps : le bleu. Un bleu foncé et élégant, et surtout, omniprésent. Les meubles, les murs, les tapis... Tout était d'une même couleur uniforme. Elle se savait pas exactement combien d'années sont passées, enfermée dans cette pièce, sans jamais voir la lueur du jour. Sa mémoire de cette époque de sa vie était brouillonne, peu précise. Jamais le temps ne semblait évoluer. Jamais le vieillard courbé se tenant assis sur une chaise dans cette même salle ne semblait vieillir. Jamais n'avait elle eu l'impression de vieillir, ou de grandir. Comme si le temps était compressé en cette endroit. Comme si rien ne bougeait, ou alors tout bougeait tellement vite que l’œil nu ne pouvait l'apercevoir. Tout semblait se juxtaposer, se mélangeant ensemble dans un tourbillon déstabilisant.

Mais tout ses souvenirs semblait converger vers un seul moment, vers une seule personne. Elle ne savait plus comment leur rencontre s'était faite. Peut être par un jeu du hasard, ou alors peut être était il l'un des nombreux visiteurs de sa salle, mais le seul lui ayant marqué l'esprit. Tout était peut être orchestré par des dieux facétieux, s'amusant à placer leurs pions, et à déroulé une histoire pour leur plus grand amusement. Cela n'était pas la chose la plus importante. Le fait qu'elle est eu la chance de pouvoir le rencontrer était le fait remarquable. Le fait qu'elle ait pu sortir de sa vie monotone, presque léthargique. Elle l'écoutait raconté les merveilles de la vie de tous les jours, ramenant de nouvelles choses à chaque fois, pour son plus grand plaisir. Elle chérissait chacune de ses visites. Elle chérissait par dessus tout son premier ami. Puis un jour, il lui présenta ses adieux. Il passa pour la dernière fois par la porte bleue, et disparu, sans un mot de plus. Elle n'avait rien pu dire, rien pu faire. Alors, elle partit à son tour, passant par cette même porte, sans demander l'avis de personne. Cela lui importait peu.
Une décision prise sur un coup de tête. Elle devait le retrouver. Par n'importe quel moyen. Elle devait le retrouver, et lui dire quelque chose qu'elle n'avait jamais pu lui dire auparavant. Quelque chose, qui encore à cet instant, lui brûlait les lèvres.

Elle s'aventura dehors. La première chose qu'elle vit fut le ciel bleu, tirant sur le jaune, comme il lui avait si souvent décrit. Et une énorme orbe, brillant dans le ciel, disparaissant derrière les nuages, eux mêmes à moitié cachés par d'énormes bâtisses de briques et de béton.
La porte se referma doucement derrière elle, et disparut, ne laissant qu'un mur. Elle pris un grand bol d'air frais, son premier, et fit un pas en avant, entrant dans un monde qu'elle ne connaissait pas, La Cité du Crépuscule.


Questions

1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ?
Elle admire les relations humaines, et rêve de pouvoir en entretenir elle même : elle y voit dedans un pouvoir très grand.

2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ?
Durga, une déesse hindou, qui fait preuve d'une patience extrême et d'un courage hors du commun, tout en ne perdant jamais son sens de l'humour, même en plein milieu d'un combat au proportion épique.
Je sais, ce n'est pas un animal, mais je n'ai pas réussi à trouver de ressemblance dans le monde animal, désolé !

3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?
La confiance et la fidélité sont des choses très importante à ses yeux.

4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales.
Elle n'a pu forger qu'un seul lien dans toute sa vie. Elle considère une amitié indestructible lorsque l'on peut faire confier sa vie à un autre.

5) Quelle est la devise de votre personnage ? S'il y en a plusieurs, donnez les toutes.
« La vie, bien qu'un simple voyage vers la tombe, ne peut être entreprise sans espoir. Car c'est au crépuscule d'une vie que l'histoire du voyageur continuera, chérie par ceux lui faisant leurs adieux. »

6) Vis à vis de votre façon d'écrire, quels sont vos points forts et points faibles?
Ce n'est pas une question facile à répondre... Je ne connais ni vraiment trop mes points forts, ni mes points faibles...
J'ai un peu de mal à me tenir à un personnage, et j'ai tendance à trop le faire changer.

7) Pourquoi incarner ce personnage ?
Je n'ai jamais fait beaucoup de RP (c'est mon deuxième), et je dois avouer que j'ai été convaincu petit à petit par un membre du forum que je connais très bien. J'ai longuement réfléchi pour un personnage, puis je suis tombé sur Elizabeth, qui est un personnage de Persona 3 (et Persona 4 Arena), une résidente de la Velvet Room, et celle qui Gouverne sur le Pouvoir. Aimant beaucoup son caractère, j'ai décidé de tenter ma chance. Bon, je dois avoué que c'est assez dur de transformer un mastodonte de destruction massive qui on-shot tout le monde en un personnage un peu plus normale, mais ça fait partie du challenge ! Après, je ne sais pas trop si je l'ai réussi …



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Jeu 6 Juin 2013 - 2:17
    Salut à toi.

    Donc, commentons cette fiche…

    Je vais d’abord donner une appréciation générale. J’ai trouvé ta fiche intéressante. J’ai bien aimé, j’ai trouvé que le point de vue était intéressant, et je n’oublie pas que c’est ton deuxième forum rp.

    Quelque part, plus j’avance en lisant ta fiche, mieux je la trouve. Alors on va me dire, c’est super, mais…

    C’est tout simplement parce que le début pose problème.

    Vois-tu, ton physique a un défaut flagrant, c’est qu’il ne parle pas assez du physique, tout simplement. Tu as fait le choix de parler beaucoup plus de ses capacités, c’est un choix que je ne critique pas. La seule chose, Elizabeth, c’est que tu dois bien comprendre que selon ton grade, tu n’auras pas forcément accès aux compétences que tu voulais… Genre l’énorme sort de foudre, bah je dirais que c’est Foudre X, qui demande plus de 50 en magie (on verra ça plus tard), et bien il est probable que tu ne puisses pas le prendre tout de suite. Mais de toute façon, ton personnage va évoluer.

    Bref, le physique, donc…

    Ce qui me dérange, c’est que tu as clairement du style, que tu sais visiblement décrire, mais que tu as négligé l’apparence de ton personnage. Tu as dit vite fait qu’elle porte un ensemble bleu, chapeau, gants, bottes, robe. Qu’elle a des yeux jaunes et des cheveux blancs. Et c’est tout. Tu n’as rien expliqué de plus, c’est très dommage.
    Déjà dans ce que tu dis, bah… Je regarde ton avatar, la robe est quand même plus sophistiquée que simplement bleue. Si je regarde une image de ton personnage, je vois qu’elle a des bas, tu n’en parles pas. Tu ne dis pas jusqu’où arrive sa robe, tu ne dis pas que c’est une robe sans manche, laissant nue ses épaules.

    Ce qui me surprend encore plus, c’est que tu ne dis pas un mot sur son corps et pas plus sur son visage. On ne sait pas si elle est jolie, si elle a des traits doux, si elle est grande, si elle a des formes.
    On ne sait pas comment elle se tient.

    Voilà je ne peux pas être plus clair, ton physique n’est pas assez travaillé. Je te lis deux minutes, je sais déjà que tu es capable de mieux, que t’as un potentiel.

    Le physique, ce sera Caporal.

    Alors le caractère, et bien…

    Il prouve ce que je viens de dire, tu es capable de mieux. Je préfère nettement ton caractère. A nouveau tu aurais pu aller beaucoup plus loin, mais j’aime bien ce que tu as fait.

    Ton caractère est agréable, léger, facile à lire. Je n’ai rien à lui reprocher.

    Je lui donne Sergent.

    L’histoire est bien, elle est originale. Sincèrement elle m’a plu parce que tu montres que tu as beaucoup de style. Elle est très mystérieuse, c’est vraiment quelque chose que j’ai aimé.

    Mais j’ai tout de même un reproche à son encontre. Ce n’est pas vraiment l’histoire en elle-même, mais plutôt un problème de cohérence dans ta fiche. Vois-tu, tu dis au début que Elizabeth est cartomancienne, qu’elle sait lire l’avenir… Ok.

    Mais tu n’expliques pas du tout ce don dans l’histoire. En fait, tu ne le mentionnes même pas, alors sincèrement je me demande quelle importance tu accordes à ce don, parce qu’ainsi l’ignorer me laisse croire que c’est purement accessoire.

    Je donne donc officier à l’histoire.

    En somme, en faisant la moyenne des trois grades, ça te fait un grade d’officier, ce qui est très correct, témoignant tout de même d’un style très présent pour un débutant en rp.

    Alors, deux trois choses :

    Premièrement, le groupe. Je vais te mettre dans les errants en attendant que tu rejoignes un groupe. En tant qu’errant, chaque rp que tu feras en solo ou avec d’autres personnes sera noté par le responsable des exploits (moi), il faudra donc m’envoyer un mp avec le lien de ton exploit. Je te conseille vivement, si tu n’as pas compris toutes ces notions, de relire les règles ou de demander l’aide des autres membres. Néanmoins, comme c’est ton premier personnage ici, je te conseille très vivement de rejoindre un groupe, ce sera plus facile. (sachant que pour l’instant, tu ne peux pas rentrer dans la lumière)

    Deuxièmement, tes pouvoirs. Pour ce qui est de tes capacités en combat, Roxas t’expliquera tout. Mais tu t’accordes deux pouvoirs dits « Inexpliqués ». Premièrement, pouvoir lire l’avenir grâce au tarot… ensuite, le don de discernement (ce qui fait que victime d’une illusion, ton personnage sait que ce n’est pas la vérité).
    C’est un peu trop. Donc je regrette mais sauf si tu acceptes d’abandonner le tarot (ce dont je doute), je dois te contraindre d’abandonner le don de discernement.

    Fiche validée et toutes conneries du style.

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doucement Megan ! [priorité à Elizabeth]
» Présentation d'Elizabeth Stonem [Validée]
» Lumière, soleil, passion ? [Elizabeth Tudor]
» (F) ELIZABETH OLSEN — ho hi, sister UC
» (F/LIBRE) elizabeth olsen