Derniers sujets
» Attaque Nocturne
par Narantuyaa Hier à 16:26

» Jour de fête
par Fiathen Hier à 14:41

» Météo en live : le 18 octobre
par Janna Hier à 13:02

» Pour un peu de bien
par Lulu Hier à 13:00

» La Chute de Nottingham
par Général Primus Hier à 12:58

» Tombent les cartes
par Lenore Hier à 9:06

» Tombent les masques
par Agon Wiley Hier à 4:28

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Genesis Rhapsodos Hier à 4:24

» Et là, un squelette !
par Genesis Rhapsodos Hier à 4:15

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Hier à 2:21

» Field of Heroes
par Invité Hier à 2:18

» Répétition
par Arthur Rainbow Mar 17 Oct 2017 - 21:39

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Rufus Shinra Mar 17 Oct 2017 - 18:21

» La cerise sur le gâteau
par Général Primus Mar 17 Oct 2017 - 15:04

» Loué soit Son nom
par Cypher Mar 17 Oct 2017 - 14:01


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Roxas, bûcheron, enchanté !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Clé du Destin
Masculin
Nombre de messages : 1018
Age : 21
Localisation : Château Disney
Date d'inscription : 25/06/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3529/3500  (3529/3500)
Lun 22 Avr 2013 - 11:28
    Et me revoilà a la Cité du Crépuscule. J’en avais pas fini avec cette ville, c’était clair. Après avoir sauvé une famille et bien emmerdé la Coalition, je ne devais pas relâcher la pression tout de suite. Ils ne savaient pas qui faisait tout cela, et c’était tant mieux.

    J’étais donc dans les rues sombres et inquiétantes de la Cité du Crépuscule. Il ne devait pas y avoir le couvre feu encore puisque les rues étaient peuplées. Ouais enfin, je me comprends parce que ça n’a rien a voir avec le Jardin Radieux. Là si on voit deux mecs dans la même rue on est heureux. Bref…

    Je marchais cherchant un truc a faire. Non pas que les idées me manquent, mais celles que j’avais, je ne pouvais pas agir maintenant. Alors, j’ai été chercher une glace. Je passais donc de la Rue de la Gare, à la Place des fêtes. C’est quand j’ai commencé a quitter la Rue de la Gare qu’un mec a courru dans le sens inverse au mien. Il criait, et me disait de ne pas y aller. Qu’une bête horrible saccageait tout. Bien sûr j’y suis allé. C’était peut-être un mec de la Coa. Quoi qu’il en soit, pour le bien de la ville, je devais l’éliminer. Ou du moins, le convaincre d’arrêter.

    Lorsque j’arrivais sur les lieux, je fus surpris de la taille du machin. C’était un sans cœur, très grand. C’était comme une sorte d’arbre, enraciné dans le sol, avec des branches pourvues de griffes. Des cages pendaient de certaines de ses branches et à l’intérieur, des enfants. Ils étaient dans un état… on aurait dit qu’ils étaient défoncés. La plante sans cœur, elle, par contre, semblait déborder d’énergie. J’en déduis qu’elle absorbait l’énergie des enfants. Il fallait que je les délivre !

    J’invoquais mes keyblades, et m’élança vers une des cages. Le sans cœur tournoya sur lui même et une des cages vint se cogner à moi. Je retombai lourdement sur le sol, et fis immédiatement une roulade sur le côté pour éviter la griffe qui allait se planter en plein dans mon torse.

    J’embrasais mes lames et lui lançais un sort de feu sur la branche qui était plantée dans le sol. Celle-ci prit feu, et passa en quelques secondes du stade « en flammes » a « carbonisé ». Elle s’émiéttait au fur et a mesure que le sans cœur la faisait bouger. Bien sûr j’aurais pu continuer ainsi sur le reste de l’arbre, mais le sans cœur, suite a cette attaque, venait de créer une zone d’anti-magie. Je ne pouvais donc plus compter que sur mes capacités physiques.

    J’utilisais Diskobolos pour lancer mes armes en direction des cages. Non, je n’avais pas pour but de faire du mal aux gosses, je voulais juste que les lames détachent les cages. Je visais pour cela les faibles chaines qui les maintenaient sur les branches. J’en eus deux sur les cinq. Je courrus en direction des cages, les saisis, et les emmenai en lieu sur. Là, le sans cœur approcha les autres cages de sa bouche et les vida dedans. Il les mangeaient !

    Je devais vite les sauver avant que les gamins ne soient consumés par les ténèbres ! Je me jetai sur le tronc et creva un des yeux du sans cœur. La pupille jaune finit par disparaître. Malheursement, je ne vis pas la griffe derrière moi me transpercer l’épaule. Il me souleva comme cela, et ça me faisait un mal fou. J’essayai de ne pas me débattre pour ne pas remuer le couteau dans la plaie comme on dit. Il m’approcha de sa bouche, et je ne pus rien faire.

    Il faisait noir. De faibles lumières tentaient de percer les ténèbres autour de moi. On distinguait a peine le sol. Je sentis des crocs se planter dans ma cuisse, et des griffes déchirer ma chair au niveau du dos. Je fis un bond et utilisais un sort de lumière. Pendant un bref instant je pus voir ce qui m’entourait. Il y avait les enfants, et plein d’ombres. Le plus dur serait de tuer les sans cœurs sans faire de mal aux gamins. Et de ressortir, cela va de soi. Je commençais donc a faire tournoyer mes lames dans tout les sens, restant a distance de l’endroit où j’avais vu les gosses lors du flash. Plusieurs sans cœurs mourraient, je le sentais. J’invoquais alors une cinquantaine de similis, des Samouraïs, pour m’aider dans ma tache. Je leur demander de bien faire attention a ne blesser que des sans cœurs. En une dizaine de minutes, nous avions déjà défait là centaine de sans cœurs qui se trouvaient là.

    Lorsqu’il n’y en eut plus aucun, un orbe rouge apparut au dessus de nos têtes. Mes souvenirs, ceux que j’avais de mon double me dirent de le frapper. C’est ce que je fis, et lorsque je l’eus détruit, une immense lumière nous aveugla tous.

    J’ouvris les yeux. J’étais revenu a la Cité du Crépuscule, le sans cœur était là, devant moi, et les enfants étaient assis par terre dans un coin, inconscients. Je devais en finir avec cette chose, mais ma plaie me faisait vraiment trop mal… Pourquoi je n’avais pas pensé a me soigner lorsque je le pouvais ? C’est vrai… Quand j’étais plongé dans les ténèbres, je ne ressentais plus cette douleur… C’était vraiment bizarre.

    Mais bon, l’heure n’était pas au questions, il fallait que je me débrasse de cette chose. Aussi, je chargeais la plante, évitant toutes ses attaques et lui asséna de puissants coups aux branches. Celles-ci furent rompues, et disparurent dans une brume noire. Il ne restait plus que le tronc. De sa bouche, le sans cœur tira plusieurs salves d’orbes noirs, certains d’entre eux me touchant, et me paralysant briévement a l’endroit touché. Ce fut donc mes bras, puis mes jambes qui ne me répondirent plus.

    Lorqu’il eut fini, je sautais sur le sommet de l’arbre et lui plantais mes deux keyblades au meme endroit, usant de toute ma force pour pénetrer son écorce. Le bois se craquela jusqu’à créer de grosses fissures sur l’ensemble de l’arbre, et il disparut. Un gigantesque cœur quitta le corps du sans cœur et fila vers les cieux. C’en était fini de lui.

    Je m’approchais des gamins qui étaient inconscients. Ils n’avaient pas perdu leurs cœurs, mais ils semblaient dans le coma. Peut-être était-ce la forte exposition aux ténèbres qui les avaient rendus dans cette état. Il fallait que je les ramène au Château pour que quelqu’un les éxamine, et peut-être les guérisse.

    Je retournais a mon vaisseau, monta a son bord, et quittait cette ville, sûrement pour y revenir très bientôt.


_______________________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange de Réconfort
Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 23
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
577/0  (577/0)
Mar 23 Avr 2013 - 22:55
Tout est bien qui finit bien ? Beh, pour cette fois on dirait. N'empêche que pour la fin, je sais pas si il emmène les enfants avec lui, il le dit oui mais y'a rien concernant les enfants.

Sinon.. raaah, que veux-tu, j'ai toujours eu du mal à m'habituer à toute cette sombre.. sombreté. On se croirait dans un des pires chapitres de Game of Thrones, tu sais, ceux que tu lis quand il est déjà trois heures du matin parce que ton pc charge un truc qui n'en finit pas. Au final tu regardes ta montre, il est cinq heures et le dl a fini, mais tu continues de lire parce que c'est angst à t'en serrer les boyaux !

C'est cette impression que j'ai eue en lisant, et c'était cool !

Pis je t'ai dit que depuis tes premières missions tes fautes avaient fait l'exode ? C'est vrai hein, y'a plus grand chose ! Le petit "a" que normalement c'est "à son bord" ... c'est celle que j'ai vue. Mais personellement dans un de mes posts y'a pire que ça Smile

Cela nous fait donc, euh.. Exploiiit, atroce tiens, 45 points d'expérience + 450 munnies + 4 PS en dextérité !

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roxas Myst [Refusé]
» A la recherche de Kaïri [PV : Abby, Sora et Roxas]
» Une diapora, une nouvelle approche!
» Exécution d'un dangereux bûcheron [Torino Island, Rang S, Solo, Contre-attaque][Réservée]
» Xion " Le coeur... est fait de lumière! "