Derniers sujets
» De l'ennui naît l'horreur
par Chen Stormstout Aujourd'hui à 19:50

» Les Exploits du Poète
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 13:47

» Halloween quand tu nous tiens !
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 12:56

» L'enthousiasme éternel
par Agon Wiley Aujourd'hui à 2:28

» Trophées d'Agon Wiley
par Agon Wiley Aujourd'hui à 2:01

» Le ciel est à nous
par Arthur Rainbow Hier à 12:55

» Absence Xaldin...
par Général Primus Hier à 1:50

» Annonciation
par Matthew March Dim 20 Aoû 2017 - 17:14

» Une main tendue
par Matthew March Dim 20 Aoû 2017 - 16:28

» L'empereur du micro
par Lotis Terrick Dim 20 Aoû 2017 - 10:57

» Breaking News : Annonce du Porte-parole !
par Roxanne Ritchi Dim 20 Aoû 2017 - 0:03

» Ecrire pour les nuls
par Lotis Terrick Sam 19 Aoû 2017 - 16:36

» Field of Heroes
par Invité Sam 19 Aoû 2017 - 16:07

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Sam 19 Aoû 2017 - 16:02

» Mais pourquoi peindre un cygne?!
par Genesis Rhapsodos Sam 19 Aoû 2017 - 4:46


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Recensement
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Femme fatale
Féminin
Nombre de messages : 274
Age : 29
Localisation : Shangri-La
Date d'inscription : 09/04/2013

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
232/400  (232/400)
Sam 20 Avr 2013 - 11:07
    Codes couleurs :
  • Pamela
  • Pensée
  • Premier marchand
  • Second marchand
  • Troisième marchand


    Voila qu'une nouvelle journée et par conséquent une nouvelle mission commençait pour Pamela, elle devait rendre visite à quelques marchands de Port Royal pour faire une petite évaluation sur les dernières activités de sa ville. C'était une journée ensoleillée ainsi bon nombres de marchands avaient ouvert leur commerce. Pamela entra dans une première boutique, malheureusement la journée ne s'annonçait pas aussi facile que la jolie rouquine l'aurait espéré, elle se fit directement rembarrer à peine après s'être présentée.

    Elle quitta cette première échoppe un peu vexée et tenta sa chance dans une autre, il s'agissait d'un quincailler. Lorsqu'elle pénétra dans le magasin, l'homme la dévisageait avec beaucoup de désir dans le regard, elle joua donc de ses charmes pour avoir ce qu'elle désirait obtenir. Elle lui fit un grand sourire, tout en s'approchant de lui lascivement, ses cheveux tombant sur ses épaules, un doux parfum fruité commençait à embaumer le bazar.
      - Bonjour monsieur, excusez-moi de vous déranger, j'aimerais savoir si vous aviez quelques minutes à m'accorder ?
      - Autant que vous le voulez !
      - Bingo ! Voila, je fais une petite étude et j'aurai quelques questions à vous poser. Puis-je ?
      - Faites vous plaisir !
      - Depuis combien de temps êtes vous installé ici ?
      - Une petite dizaine d'années maintenant.
      - Savez-vous s'il y a d'autres boutiques dans le même genre que la vôtre où vous êtes le seul propriétaire d'une quincaillerie à Port Royal ?
      - Le seul.
      - Sans entrer dans les détails, pourriez-vous me dire si votre chiffre d'affaire vous convient ?
      - Je n'ai pas à me plaindre.
      - Depuis tout ce temps, est ce que vous avez déjà été volé ?
      - Juste deux ou trois fois. Mais rien de bien méchant.
      - Je vous remercie de m'avoir accordé quelques minutes de votre temps si précieux et vous souhaite une bonne journée.
      - C'était un plaisir.


    Pamela sortit donc de ce second magasin ravie d'avoir enfin réussit à récolter quelques informations. Elle nota sur un petit morceaux de papier tout ce qu'elle apprit auprès de ce vendeur, et partit vers une autre boutique. Cette fois-ci, il s'agissait d'un rebouteux, Pamela ne croyait pas tellement ces choses, utilisant elle même de la Magie. Mais il fallait qu'elle fasse cette mission peut importe ce que la personne en face d'elle vendait ou faisait. Elle devait la voir. Elle poussa donc la porte et fût un peu surprise de la position dans laquelle se trouvait le gérant. Il était assis en tailleur, comme s'il faisait du yoga, il était là, à méditer, en prononçant quelques sonorités incompréhensibles. Pamela qui marchait doucement pour ne pas lui faire peur s'approcha délicatement de lui mais se mit à sursauter alors qu'il venait d'ouvrir les yeux. Cependant lui ne regardait pas Pamela avec envie mais plutôt de la méfiance inutile de jouer de ses charmes, cette fois ça ne marcherait pas. Elle s’avança un peu plus de lui maintenant qu'il avait quitté sa posture, était descendu de son comptoir pour s'installer derrière.
      - Quelque chose me dit que vous n'êtes pas là pour mes services.
      - Il est aussi voyant ? Mais une chose est certaine, ça lui écorcherait la bouche d'être polie ! C'est exact, je viens dans un but intéressé.
      - Vous êtes là pour me poser des questions.
      - Heu... Êtes vous réellement guérisseur ou bien vous êtes aussi devin ? demanda-t-elle perplexe sur cette affirmation qu'il venait de lui faire
      - Votre bloc, votre crayon et aussi le fait que j'étais dans la taverne quand vous vous êtes fait jeter comme une vieille chaussette.
      - Il a de l'humour... Je vois. Vous pouvez m'accorder quelques minutes ?
      - Vous ne croyez pas en mes capacités, pourriez-vous me dire pourquoi j'aimerais perdre mon temps avec une personne comme vous ?
      - Et c'est un abruti finit ! Ce n'est pas que je ne crois pas en vos pouvoirs. Ou pas...
      - Sérieusement ? Vous me prenez pour le dernier des imbéciles ? Votre façon de me regarder en dit long sur ce que vous pensez de moi.
      - Bon ok. Jouons cartes sur table ! Je fais moi même de la magie. Alors le fait de voir quelqu'un agiter ses mains et ses bras dans tous les sens devant une autre personne pour soit disant la soigner...
      - Permettez ? dit-il après être passé de l'autre côté du comptoir et s'être approché de la sorcière
      - Faites-vous plaisir ! Mais en échange, je veux que vous répondiez à quelques unes de mes questions.


    Comme réponse se fût un sourire, l'homme commença par poser ses mains l'une contre l'autre comme pour prier, ferma ses yeux et se concentra. Pamela elle se contenta de rouler des yeux trouvant ce manège un peu stupide. Il finit par faire des gestes assez petits avec une de ses mains, puis avec l'autre il, la posa sur le ventre de la rouquine. Continuant de se concentrer, les yeux toujours fermés, cependant il grimaçait, des rides commencèrent à apparaitre sur son front, puis il ramena doucement ses mains vers lui et ouvrit de nouveau les yeux.
      - Il y a un mal en vous, cependant je ne peux le soigner.
      - Comme par hasard... Heu oula, un moment... Qu'est ce que vous voulez dire par "un mal en moi" ?
      - Il y a quelque chose qui vous ronge de l'intérieur. Mais comme je vous l'ai dit, ce genre de souffrance, je ne peux les guérir.
      - Xander ? Non vous faites erreur ! On peut reprendre notre sérieux maintenant ?
      - Je vous écoute, posez-moi vos questions.


    Pamela questionna donc cet homme sur ses activités, tout en écrivant ses réponses sur son papier elle repensait encore à ce qu'il venait de faire, à ce qu'il avait découvert en elle. Qu'un mal la rongeait. C'est vrai, mais la jeune femme n'était pas du genre à montrer ses faiblesses et encore moins devant un inconnu. Elle le remercia et partit de cet endroit un peu trop lugubre à son gout. Avant de continuer ses recherches, elle alla s'assoir sur un banc pour faire le vide dans sa tête. Mais il était trop tard, ce "charlatant" venait de faire remonter des souvenirs trop douloureux à la surface. Elle ferma ses yeux pour essayer de tout oublier, mais impossible le visage de Xander apparaissait dans son esprit. Il était comme lorsqu'il l'avait quitté, bruns, les cheveux courts, des yeux en amandes et vairons. Son nez légèrement en trompette, sa bouche fine qu'elle s'imaginait embrasser encore une fois. Soudain elle quitta ses songes pour faire face à une personne qui venait de l'interpeller.
      - Ça ne va pas ?
      - Si, ça va. Juste un peu mal au ventre.
      - Vous êtes pâle. Vous ne voulez pas manger quelque chose ? Je vous invite, mon restaurant se trouve juste là, au coin de la rue.
      - Au c'est gentil, merci, mais je ne peux accepter... Vous êtes commerçant à Port Royal ?
      - Oui.
      - Pourriez-vous m'accorder quelques minutes, je fais un petit recensement.
      - À la condition que vous veniez manger un bon repas.


    Elle se releva du banc, souria à ce charmant monsieur et le suivit dans son restaurant. Le repas mangé, Pamela rassasiée elle s'exécuta à son travail de la journée, ses renseignements récoltés, elle quitta ensuite l'établissement de l'homme et continua sa tournée pour acquérir les informations des commerçants de Port Royal. Le soleil commençait à se coucher, et elle venait de terminer son devoir et repartit au Centurio faire part de ces informations durement obtenues.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peintre des Rêves
Masculin
Nombre de messages : 416
Age : 25
Date d'inscription : 14/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
288/550  (288/550)
Sam 20 Avr 2013 - 16:15
J'apprécie te lire, parce que c'est vraiment agréable. Vraiment très peu de faute je trouve, c'est d'une légèreté qui fait plaisir et on sent ta motivation. Dire que tu as failli ne pas faire de partenariat avec nous parce que tu croyais qu'il fallait rp et regarde, t'es dans les membres les plus actifs du mois !

Revenons-en au rp. j'ai aimé les petites histoires, surtout avec le guérisseur. Ca m'a fait rire en fait que Pamela y croit de suite après qu'il ait essayé, parce que soyons honnête, ce qu'il dit pour elle, il peut le dire pour tout le monde ^^ Je ne sais pas quoi dire de plus à part qu'en ressortant de ce rp, je suis content ! ^^

Mission facile donc :

13 points d'expérience + 130 munnies + 1 PS en Défense pour l'endurance (si !) +1 PS en Psychisme pour le sang froid de Pamela !
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recensement des primes [obligatoire]
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» Recensement
» Recensement juillet 2010
» Recensement Maisons Elfiques