Derniers sujets

La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
La Révolte. Left_bar_bleue3739/3500La Révolte. Empty_bar_bleue  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 27 Mar 2013 - 13:14
    C'était la panique au Château Disney ! Nous, membres de la lumière et habitants du château, subissions une rébellion ! Oui, depuis peu, les balais s'amusaient a nous bloquer dans les couloirs, salissant tout ce qu'ils pouvaient salir ! Il se rassemblaient même dans la cour du château ! Cissneï m'avait demandé de stopper cela, aussi, en sortant de la salle d'audience je filais dans le jardin. Des balais me barrèrent la route mais c'était sans compter sur ma dextérité pour leur arracher quelques poils. Ils finirent par me laisser passer.

    Le jardin du château tenait lieu de Quartier Général pour les balais. Ils étaient là, tous alignés et regardaient dans la même direction. Ils regardaient une plante qui servait d'estrade pour le chef de cette rébellion. Ce devait être un vétéran du ménage. Son manche en bois était usé par le temps. Il avait dû être rongé par les termites, et brisé de nombreuses fois comme en témoignaient les morceaux de scotch et les ficelles partout sur le bois. Il lui manquait aussi de nombreux poils qu'il avait du perdre dans ses nombreux combats contre la poussière.

    J'étais en retrait, j'observais la scène. Je serrais le poing dans mon gant de cuir noir a tel point que les jointures blanchirent. Ces cicatrices de guerre ne m'intimidaient guère. S'il fallait se battre, je n'hésiterais pas a le faire, pour le bien de tous ! Alors que je m'avançais vers le groupe de balais, le chef me vit, et tous se retournèrent vers moi. Il était temps d'agir !


    Vous ! Vous allez cesser toute révolte ! Cette plaisanterie a assez duré !

    Il... s'en foutait. Il s'en foutait, mais il me comprenait j'en étais sur ! Et cette façon qu'il avait de prendre les choses ne m'aidaient pas a garder mon calme ! J'allais devoir sévir !

    Je vais vous montrer que je ne plaisante pas !

    Je saisis un balais, le mis a l'horizontale, posais mon genou dessus et le brisai en deux. Tous les balais firent un pas en arrière. Allaient-ils obtempérer ? Non. Le Général Balai lança l'assaut et tous se ruèrent sur moi. Je me défendis du mieux que je le pouvais. Je devais faire attention de ne pas tous les casser, seul leur chef m'intéressait !

    Le combat commença. Un des balais arriva sur ma gauche mais je le stoppais d'un coup de pied bien placé. Un autre me sauta dans le dos, mais je me retournais et le saisis par le manche... en bois ! Je le fis tournoyer au dessus de moi, le rendant malade. Il se mit donc a vomir de la poussière, celle qui était restée dans ses poils. Je m'en servis comme d'une arme et commençais a assommer tout les balais qui me cherchaient. Lorsqu'il n'en resta que très peu, le Général Balai descendit de son estrade prêt a en découdre.

    Il s'approcha de moi, s'arrêtant a quelque mètres. Les autres balais s'étaient relevés et ils regardaient la scène. Oui, c'était le combat qui déciderait de l'avenir du château. Je comptais bien le gagner ! Le Général me faisait face, mais aucun de nous deux ne bougeait. Lorsqu'il se décida a attaquer, il opta pour une attaque aérienne que je n'eus pas de mal a esquiver d'une simple roulade. Je me relevais immédiatement après et lui donnais un coup de poing. Il recula de quelques mètres et chargea sa prochaine attaque. Sur le coup, je n'avais pas compris ce qu'il faisait. Il invoqua une tornade de poussière. Cette tornade était composée des spectres des moutons qui étaient tombés au combat, ceux que le Général Balai avait tués. Et me voilà qui étais pris dans cette tornade, incapable de m'en sortir. Je commençais a prendre de l'altitude, cela en devenait dangereux... Allions nous perdre le château ? Jamais !

    Je lançais de puissants sorts de feu au cœur de la tornade ce qui eut pour effet de brûler les moutons qui la composaient. Le Général Balai interrompit alors son sort et des cendres de poussière (oui, oui) commencèrent a pleuvoir sur le jardin. J'allais préparer mon ultime assaut...

    Je me ruais sur le Général Balai, esquivant au passage les coups de ses semblables et l'attrapa par les poils. Je le soulevais au dessus du sol, mais celui-ci se débattait. Il fallait en finir ! J'embrasai mes mains et le balai pris feu, se tordant de douleur. Il sifflait, il brûlait... Une fois que la vie eut quitté le corps du balai, je le laissais tomber a terre. Il se brisa, n'étant plus qu'un tas de cendres et compact et m'adressais au groupe de balais entier.

    Écoutez-moi. Dorénavant, c'est à moi que vous obéirez, c'est compris ? Je prends la place de votre chef. C'est moi qui donnerai les ordres. Si jamais l'un d'entre vous venait a me désobéir, il devra en subir les conséquences.

    Ma mission était terminée. Les balais renégats avaient été mis hors course, et j'étais désormais le boss des balais. Je n'avais plus qu'a remonter a la salle d'audience voir Cissneï...

_______________________________
La Révolte. Signature
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
La Révolte. Left_bar_bleue624/0La Révolte. Empty_bar_bleue  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 30 Mar 2013 - 14:02
Punaise si on avait des invités et qu'ils voyaient un maréchal se battre contre des balais... HERM. Bon ! Franchement, rien à dire, tu m'avais dit que t'avais pas trop fait un bon truc non ? Moi j'sais pas, je trouve pas ^^ Je m'attendais à pire.

Toi voila chef des balais mon chaton !

Mission facile ; 10 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS en magie. (notons que t'as réussi à faire de l'épique avec une mission facile, wow)
messages
membres