Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 12 Mar 2013 - 9:51
C'est plus ou moins le message véhiculé par celui qui est devenu aujourd'hui brocanteur d'objets illustre par leur étrangeté utilitaire. Car, oui, conscient de son public pirate, mercenaire et autre joyeusetés avide de richesse mais limité en place sur leur navire, c'est pas ici qu'une statue en bronze taille réelle de François 1er fera fureur.

"Le filet barbelé ! Tout en fibres et en dents de requins acérés inclus dans les cordages, je laisse le soin à vos éventuels victimes de vous expliquer l'efficacité du procédé ! Accompagné de la paire de gants pour manipuler l'objet en toute précaution, fait main par l'industrie locale, l'objet est garantie 6 mois"

Cependant, si le principe de se faire un peu d'argent de poche n'est pas sans désintérêt, le vrai public qu'il cherche à séduire, les mercenaires, à beaucoup à lui apporter. Mais après une première approche d'un point de vue scientifique désastreuse, il est temps de changer d'approche et d'y aller franco, capter leur attention là où elle se trouve : dans le porte monnaie.

"La bombe endothérmique ! Les deux composés inclus à l'interieure de cette boule de glaise absorbe la chaleur ! A utiliser sur toutes cendres restantes après un incendie de navire maîtrisé pour s'assurer de ne plus avoir de départ de feu, mais aussi pour jouer une bonne blague à tout cuistot qui se respecte. Produit toxiques, ne pas laisser à portée des enfants de moins de 3 ans et des femmes enceinte."

Ca, et puis sait-on jamais, peut être trouvera-t-il un indice concernant ses détournements de fonds mondiaux ? Son dernier indice l'a conduit ici aussi mais pas plus, alors pour avoir une possibilité de s'ouvrir une piste, rien de tel que de rencontrer des gens, ce qui est assez facile en pleine rue en vendant une camelote attractive à défaut de rapporter de l'argent.

"Perdu en mer ? Demandez la lanterne volante ! Dépliez là, envoyez la en l'air, elle brillera par phosphoréscence pendant 4 heures, voguant avec le vent ! Accrochez là à votre barque pour être retrouvé ou laissez les flotter au grès des alizés pour connaître le sens du vent la nuit. Aussi utile pour faire croire à un feu de Saint Elm ou pour remplacer d'urgence un phare endommagé. Une fois la lumière épuisée, le cerf volant reste un jouet pour grands et petits. Satisfait uniquement, pas de remboursement."

Si tout les gadgets présentés ici sont au niveau technologique de ce monde, ce n'est cependant pas forcément le cas de tout ce qu'il a en stoch et quelques bricoles à première vue inutile dans un coin servent d'indices pour les curieux qui s'y connaissent un peu, genre boîtes de conserve, ampoule magitech (éteinte) ou encore un almanach des sports de 1985 ...

"Manchot ? Mettez la main sur ce lance crochet à air ciomprimé !Pompez trois fois et mettez le grappin dessus n'importe quoi à 10 mètres ! Une petite poulie permet de tracter ce que vous avez attrapé, voire pour les plus costauds à se tracter ! Acier inoxydable conçu pour une utilisation en eau salé,e, l'apparence du crochet est personnalisable à loisir."

Après tout, son plus gros produit, mais il ne l'expose pas pour diverse raisons, c'est un vaisseau d'un genre inconnu pour la plupart des gens du commun qu'il voit dans cette rue bondée. Mais ça ... il ne va pas le crier sur les toits ! Mais voyons si il attire des gens "interessants" ...
La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 29 Avr 2013 - 15:40
    Ah, le marché de Port Royal et son lot de marchands ambulants. Toujours prêts a vous refiler leurs conneries dénichées ça et là. De l’huile de coude qui fait se sentir plus fort, des bougies qui ne s’éteignent jamais, des … gens qu’il faut payer pour obtenir des chaleureux services, et des plantes aux effets stupéfiants. Oui, il y avait de tout et pourtant… Je ne trouvais rien d’intéressant. C’est vrai, j’étais mercenaire, j’étais taillé pour l’aventure… J’aurais cru que j’y aurai trouvé des trucs assez sympas, des gadgets bien utiles… Mais de toute façon, ces derniers temps, je n’étais plus qu’une loque… Une loque… L’ombre de moi même… Un putain de faible !

    Manchot ? Mettez la main sur ce lance crochet à air ciomprimé ! Pompez trois fois et mettez le grappin dessus n'importe quoi à 10 mètres ! Une petite poulie permet de tracter ce que vous avez attrapé, voire pour les plus costauds à se tracter ! Acier inoxydable conçu pour une utilisation en eau salée, l'apparence du crochet est personnalisable à loisir.

    Manchot … Je m’étais arrêté à ce mot. Combien de fois, dans ma chambre au Centurio, je m’étais demandé si me couper le bras n’aurait pas mis fin à cette souffrance ? Je me rappelle de ces nuits d’insomnies, des sueurs froides perlant de mon front, un ligne enroulé autour de mon épaule, la serrant avec les dents. J’avais mon épée en main, prêt a en finir une bonne fois pour toutes… Dire adieu à cette abomination, à ce avec quoi je vivais depuis quelques temps.

    Mais faire ça. C’était signer mon arrêt de mort. La médecine ici n’était pas vraiment… Disons qu’on amuputait, à ça oui ! Mais on faisait ça avec de vieux coutelas rouillés, sur une planche qui a vu tellement de sang que le bois gondole… Rien de très sain. Puis… cette chose était assurément la source de mon pouvoir. C’était ça qui me permettait de me servir mieux de la magie. J’en étais persuadé. Alors, n’écoutant qu’à moitié le jeune vendeur, je m’approchais de ses marchandises…


    On va laisser tomber le coup de la lanterne et du filet… Mais pour ce qui est de votre genre de prothèse… je prends ! Euh… Vous vous y connaissez un peu en médecine ?
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 29 Avr 2013 - 16:16
Un client ! Comme quoi la patience est mère des vertues (les munnies en étant les enfants respectables, mais c'est un autre sujet). Et l'individu qui se présentait nonchalament pour l'achat de la prothèse semblait tout aussi riche que bien vétu ... bien que le souci visible au premier coup d'oeil soit la présence de deux bras, ce qui est un peu contraire à toute forme d'installation de l'appareil susnommé.

"... En médecine ... allons donc, vous pensiez que j'installerais des prothèses non conforme aux normes sanitaires en vigueur ? Mais attention, je précise que mon système ne fonction que pour les deux bras usuels, par pour un éventuel troisième come certains s'en vantent ici, alors va falloir revenir quand un requin aura fait son repas, parce que là, y'a encore un peu de chair à mon goût !"

Bien evidemment, vu la personne en façe de lui, Nikoleis a bien compris que la demande n'était pas celle d'un ivrogne en quête d'une bonne blague pour ses conquètes, mais difficile pour autant de prendre la demande telle qu'énoncé au sérieux : il est donc normal que pour l'instant, il soit un peu réticent, car il n'est pas certain de savoir ce qui était demandé actuellement ... bien que vu la tête du bras de son interlocuteur, on peut assez facilement se douter qu'il y a un lien de cause à effet. A lui de s'expliquer par contre ... ça serait bête de mal renseigner le client parce que sa demande est mal formulée, n'est ce pas ?
La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 29 Avr 2013 - 16:38
    ... En médecine ... allons donc, vous pensiez que j'installerais des prothèses non conforme aux normes sanitaires en vigueur ? Mais attention, je précise que mon système ne fonction que pour les deux bras usuels, par pour un éventuel troisième come certains s'en vantent ici, alors va falloir revenir quand un requin aura fait son repas, parce que là, y'a encore un peu de chair à mon goût !

    Oui, je le pense vu la ménagerie qui s’est rassemblée ici, aujourd’hui. Mais vous… vous avez l’air de savoir ce que vous faites. J’ai bien conscience que je possède encore mes deux bras. Mais… vous avez un laboratoire ? Une clinique ? Un cabinet, je n’en sais rien…

    Il devait bien avoir quelque chose… Il n’allait pas m’opérer en pleine rue ! Pas maintenant, devant tout ces gens. C’était pas possible. Il y’en avait trop. Trop de pigeons attirés par tout ce qui brille sur ce marché… Trop d’idiots qui se laisseraient facilement faire les poches devant ces babioles inutiles, gaspillant leur argent. Enfin… je suppose que ça ne devait pas les déranger plus que ça. Oui, vu leurs habits, ceux-ci avaient sûrement de quoi survivre après une telle arnaque ! Pardonnez-moi, messieurs et mesdames de la haute société de ne plus pouvoir abuser de richesses comme il me l’était permis il y a quelques temps maintenant !

    En tout cas, ce qui était sûr, c’est qu’aujourd’hui, j’allais dire adieu à ces souffrances. Adieu à ces crampes, adieu à ces brulûres, adieu à ce poison qui me ronge de l’intérieur. Enfin, seulement si je n’avais pas à faire avec un charlatan… Je n’avais pas non plus envie de chopper une de ces maladies qu’on ne trouve qu’en hopital… je réfléchissais, attendant sa réponse, songeant à la délivrance, aux nuits que je pourrais enfin faire complètement…

    J’éspérais vraiment que tout aller s’arranger. Il ne suffisait que d’un sacrifice, et ce serait bon.

    Un sacrifice que j’étais prêt a faire.


Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 29 Avr 2013 - 17:01
Le mot 'Laboratoire' ... voilà bien une chose qui n'interesse pas le pirate de base ou le noble en quête d'exotisme ... Et d'ailleurs, le connaissent-ils, ce mot ? Peu probable ... donc il y a fort à parier que la personne en façe de lui soit membre du seul groupe lui présentant un début de réel interêt.

"... Vous ne viendriez pas du Centurio, des fois ? Alors, effectivement, j'ai possiblement un moyen de faire quelque chose pour vous ..."

Et comment ! La véritable raison de la venue de l'ingénieur ici, c'était de pouvoir trouver un moyen d'interesser les mercenaires dans son commerce ... mais attention, pas en leur proposant directement, ils auraient marchandé, comme de juste. Non, lemieux encore, c'est de se faire désirer. Autant dire que là, il est hors de question de laisser partir l'individu avec un début de soupçon de mauvaise impression, c'est tout l'avenir financier du magitechnicien qui se joue actuellement. Parce que les gadgets, ça coûte cher ...


"Si vous voulez examiner votre possible lieu d'opération pour vous assurer de la qualité des lieux, dites le moi, je serais heureux de vous satisfaire. De là, je pense que nous pourrons parler du produit qui conviendrait à vos besoins fatalement très élevés, n'est ce pas ?"

Et comment ? Un mercenaire, pour vivre, se doit de pouvoir remplir ses missions avec succès. Hors de question de tirer au flan ou d'utiliser du matériel de seconde zone, donc, tout ce qui fait leur efficacité est que la majorité des fonds qu'ils engrangent vont dans des équipements de qualité supérieure pour s'assurer l'avantage sur leurs proies. Ou alors, ils meurent, c'est aussi simple que ça. Reste donc à connaître sa réponse.
La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 29 Avr 2013 - 18:11
    Il avait vu juste, j’étais mercenaire… Enfin, c’était pas tellement un secret non plus. Ici, des bourges ou des clochards… Y’avait deux catégories sociales. On peut pas dire que j’étais fringué comme un bourge donc…

    Si vous voulez examiner votre possible lieu d'opération pour vous assurer de la qualité des lieux, dites le moi, je serais heureux de vous satisfaire. De là, je pense que nous pourrons parler du produit qui conviendrait à vos besoins fatalement très élevés, n'est ce pas ?

    Effectivement, j’aimerais bien y aller. Je vous suis.

    C’était quand même bizarre… Quand on y réfléchissait… J’étais quand même sur le marché de Port Royal. J’acceptais de me faire greffer je ne sais quoi par un inconnu… Pourtant j’étais persuadé que tout se passerait bien ! C’était pour mon bien, puis dans la vie, on ne peut pas vivre pleinement sans prendre de risques. Je n’avais plus peur, j’étais déterminé. Peut-être étais-je juste aveuglé par les propositions de cet étrange bonhomme…

    Pourquoi je voyais tout en noir ? Pourquoi chaque proposition devait cacher quelque chose ? Pourquoi ? J’étais incapable d’immaginer que quelque chose fonctionne. Et me voilà qui étais réticent a l’idée d’une greffe maintenant. Allez… si le Roi était ici, je passerais pour un lâche ! Il n’y avait pas non plus Alaric pour me soutenir, il devait être resté au Centurio à descendre des fûts avec Rena…

    Je l’imaginais en rentrant, à dormir sur la table sous le regard furieux de Fred qui viendrait de nettoyer le bar, la tête dans son verre renversé… Rena expliquant au tenancier qu’elle nettoierrait, a tout faire pour éviter de se faire virer du bar…


    Bon, quand est-ce que nous nous mettons en route ? Il est où au juste ce « lieu d’opération » ?

Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 29 Avr 2013 - 23:00
Mais en plus d'être interessé, il est pressé ... perfait pourrait-on dire, n'est ce pas ? Eh bien soit, le duo se dirigea donc à l'invitation de Niko vers son vaisseau, garé non loin de là, disposant de tout le matériel requis pour ses petits besoins techniques. Car avec ce client, ce n'est pas le bricolage en bois et en fer qui sera requis, non ... là, nous parlons d'un induvidu qui souhaite faire une ablation et une réinsertion de membre, aussi c'est en toute logique l'industrie Gummi qui va s'occuper de résoudre ce souçi. Et arrivée dans la soute transformé, c'est un petit laboratoire portable qui est présent, une quantité non négligeable d'appareils de mesure de petite taille, quelques réactifs chimiques usuels, un herbier de base, un ordinateur spécialisé dans le traitement des informations glanés, mais aussi c'est ce qui nous interesse ici, un petit atelier pour la manipulation de blocs gummis.

Mais avant d'opérer quoi que ce soit, il fallait tout de même semettre d'accord avec le clientsur le produit exact demandé :
"Bien, alors ... je suppose que c'est ce bras disgracieux là qui vous pose problème ... alors, pour l'ablation, je suis pas un expert, mais j'ai deux trois trucs, même si bon ... je me suis mis à réviser récemment ... faut juste que je confonde pas les abats avec le fait de vous abattre ! Ha ha ! ... Non, ok, c'est pas drôle ..." La blague, certes de mauvais goût, ne cachait pas tant que ça la réalité : l'ingénieur n'est pas le plus grand expert en chirurgie du monde, les pixels ne saignant pas tant que ça chez lui. "Bon, plus sérieusement, avant que je coupe quoi que ce soit, si tenté que je le fasse moi même, il faut que je fasse la pièce qui va remplacer ... donc d'abord, je vais prendre des mesures et en même temps, vous me direz quels sont les options qui vous interessent dessus."

Et alors que plusieurs pointeurs laser étaient mis en place pour avoir une représentation tridimensionnel de l'ancien bas, un petit catalogue était disponible sur écran tactile : mitrailleuse, grappin, lance flamme, auto high-five ... tout y est. Il suffit de demander et la quantité de possibilités laisse penser que l'on peut soi même demander un modèle customisé avec des pièces de son crû. La seule chose, c'est le moule gummi, qu n'aurait que l'apparence d'un bras sans le remplacer complétement, la précision de l'ingénieur étant limité à sa low-definition personnel et à sa technologie, un point sur lequel il travaille.

"Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas !"
La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 4 Mai 2013 - 8:52
    Le laboratoire du marchand était modeste, mais je savais qu’il pourrait me guérir. Le seul souci étant que l’ablation comme il le disait était risquée… Il fallait pourtant bien le faire ! Au milieu de machines serties de boutons lumineux, j’étais là a réfléchir.

    Bon, plus sérieusement, avant que je coupe quoi que ce soit, si tenté que je le fasse moi même, il faut que je fasse la pièce qui va remplacer ... donc d'abord, je vais prendre des mesures et en même temps, vous me direz quels sont les options qui vous interessent dessus.

    Ce que je voulais dans mon nouveau bras ? L’homme commença a prendre lesdites mesures de mon bras.

    Euh… je veux juste les même capacités que j’ai avec celles-ci, comme l’utilisation de la magie de feu par exemple, et… une force augmentée ? Ouais, ce serait parfait.

    Après avoir fini de prendre les mesures, il alla rentrer des trucs dans un de ses ordinateurs. Je le regardais, me demandant si cela allait prendre du temps, mon bras me refaisant souffrir… Il se retourna alors, et me demanda si j’avais des questions.

    Oui, quelques unes. Est-ce que… est-ce que je pourrais m’en servir exactement de la même façon que mon vrai bras ? Une autre question aussi. Comment pouvez-vous savoir que mon corps ne va pas refuser la greffe ? Je veux dire, ce n’est pas de naissance ça. C’est une blessure qui s’est « aggravée » on va dire… Comment être sur que mon corps ne s’est pas habitué à ça ?

    Si il y avait bien une chose a laquelle je n’avais pas pensé, c’était au fait que je ne puisse pas recevoir ce nouveau membre. Si j’étais amené à n’avoir plus qu’un seul bras… ce serait un véritable handicap…

    Quoi qu’il arrive, je ne veux pas repartir avec un seul bras. Si l’opération échoue, il faudra recommencer, peut-être en modifiant quelques paramètres ? Et… est-ce que vous pourriez modifier ça aussi ?

    Je décrochais mon épée de mon dos et la lui tendis.

    … un truc un peu dans le même ton que la prothèse, si vous le pouvez.


Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 4 Mai 2013 - 9:42
Au moins, voici un client qui se pose les bonnes questions ...

A celle de connaître si le bras aura les mêmes capacités, soit force et puissance de feu, la réponse est positive ... d'une certaine façon. En effet, la technologie utilisé est entièrement dépendant de l'énergie investie, aussi il sera probable que les deux en même temps risque de faire légèrement chauffer le système, mais l'utilisation normale du tout ne devrait pas poser de souci ... bien que libérer la puissance magique d'un coup dans un simili-Falcon Punch semble des plus plausible. Enfin quoi qu'il en soit, il faudra prévoir à unclure un réacteur à fusion et un convertisseur d'énergie universel.

Est ce que le bras fonctionnera de la même manière, ça c'est la base. La technologie, moyennant un petit temps d'adaptation, est conçu pour suivre les désirs du coeur : nous parlons bien de blocs Gummi pour la majorité de la structure externe, dont les muscles moters. Oh, bien sûr, Niko étant ce qu'il est, l'apparence ne sera pas celle d'un bras mais plus d'une prothèse aux formes angulaire, c'est le défaut de travailler en polygones. Et du coup, oui, il y a risque de rejet ... si c'est ce que veux l'utilisateur au fond de lui. Tel est le défaut d'une science lié aux émotions. Quand à savoir le niveau de symbiose de l'ancien bras avec son porteur ... là, nous sortons du cadre de compétence de l'ingénieur et autant dire que rien n'est connu à ce sujet.

Repartir avec un seul bras, non, ça c'est certain. Le vaisseau n'est pas équipé pour l'ablation donc non. De plus, même si l'efficacité n'est pas optimal, il sera possible de prégreffé le nouvel appendice avant l'opération, pour s'assurer de sa conformité et comme la technologie n'est pas invasive tant que l'accord n'est pas complet, on pourra modifier l'appareil jusqu'à ce que le client soit satisfait. Bon, bien sûr, tout ça à un coût et il s'agit d'un prototype, donc il ne sera pas forcément optimisé au début. Mais eh, garantie six mois pièces et main d'oeuvre, c'est le minimum syndical !

Et l'épée ... dans le même ton, oui, c'est plus de la forge que de la science, mais ça reste de l'usinage de pièce, rien de bien compliqué. En fait, ce sera le plus simple à faire, de très loin et ce sera prêt en un rien de temps.

Mais en tout bon scientifique avant d'être commerçant, il est bon de se dégager de quelques menus détails :


"Avant tout, sachez que ce bras, sans être le votre, fonctionnera en accord avec votre volonté, non votre système nerveux. Il est donc concevable que si vous avez des doutes interieurs sur le bon fonctionnement de l'appareil, celui çi ne fonctionnera pas correctement, tout est une question de volonté. Si vous l'imaginez paralysé, il ne bougera pas, si vous le considérez super fort, il poussera son générateur interne et risquera de s'abîmer voire pire, tirant trop fort sur l'épaule, risque de vous faire plus de mal que de bien, vous la fracturant si votre corps n'est pas capable d'encaisser la demande de votre coeur. Aimez votre bras comme si c'était un vrai et il se comportera comme tel."

Après tout, la technologie gummi partage des points avec la théorie de la formation des sans coeurs et des similis, il est donc logique qu'en tant que tel, elle présente les mêmes défauts ... trop d'abus et on se perd soi même, pas assez et on s'oublie ...
La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 5 Mai 2013 - 18:50
    Allons-y. Si vous pouviez créer la prothèse d’abord, avant d’amputer… Ca m’arrangerait. Je vous fais confiance, j’attendrais le temps qu’il faudra.

    Je m’assieds, le laissant travailler dans cet univers qui n’avait rien à voir avec celui de Port Royal. J’observais les machines, je ne pouvais faire que ça. Il avait ses mesures, il avait mon arme, je ne pouvais rien faire de plus si ce n’est me préparer mentalement et physiquement pour l’ablation. Et cette histoire de rejet... il fallait que je me persuade que ça marcherait, que tout irait bien. Si je venais à en douter alors... tout cela n'aura servi à rien....

    L’heure tournait, je ne savais pas quoi faire. L’angoisse montait, le boutons clignotaient, le marchand travaillait…


    Ça avance ? Des trucs sont prêts ?

    Pas de réponse. Il devait être trop occupé dans son travail pour m’entendre. La douleur était toujours là, et elle était de plus en plus forte a mesure que les travaux avançaient. Ça allait être dur, très dur…


    Quand est-ce que ça sera prêt ? Et... pour ne pas abuser sur les capacités de la prothèse... Pourrais-je avoir une démonstration ? Je n'aimerais pas la casser...

Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 5 Mai 2013 - 20:04
Vu le travail demandé, ce n'est pas en heures mais en jours qu'il faudra compter, mais le squelette interne devrait être prêt assez vite pour un premier test et c'est ce sur quoi il fallait avant tout travailler pour satisfaire le client dans un premier temps. Le coeur du bras ne serait pas enmatériaux gummis mais bien en fibre de carbone robuste et légère pour simuler l'os, tandis qu'un alliage magiconducteur servirait à alimenter le tout via le petit réacteur à fusion modèle Utsuho, le haut de gamme. Le but de ce premier montage est surtout de s'assurer des dimensions et de la conformité avec la demande du client, mais les pièces étant fabriqué sur mesure ici même il ne fallait pas s'étonner si il y avait une retouche ou deux à apporter plus tard malgré le soin apporté, limite du matériel oblige.

"Bon ... je crois que c'est à peu près fonctionnel. On va ..." mais alors qu'il se retournait, l'ingénieur devenu cybernéticien constata le léger rejet pré-traumatique du bras. Un truc qu'il aurait bien aimé connaître à l'avance. "Eh, signale moi, si y'a des trucs que je dois savoir sur ton appendice, là ... c'est pas comme si c'était pas important de savoir ce que je remplaçais, au final. Parce que si c'est pas catholique ... ou musulman, va savoir, j'suis pas sectaire ... faut le dire, sinon, l'assurance elle saute, hein ..."

Bon, c'est pas le seul problème ... il faut savoir que lumière et ténèbres ont de sacrés effets sur l'appareil final ... si le truc qui est remplaçé est un parasite sans-coeur ou je ne sais quoi, ça risque de poser beaucoup de souçis à son futur propriétaire quand il verra son nouveau bras essayer de l'étrangler parce qu'il sera contaminé par les ombres.
La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 6 Mai 2013 - 19:43
    L’assurrance saute ? Non, non, non mais laisse tomber. Ça me le fait de plus en plus ces derniers temps… dis-je des gouttes de sueur perlant sur mon front. Je serrais les dents, la douleur était atroce. J’avais l’impression de me consummer, d’avoir des flammes à l’intérieur de moi qui petit a petit rongeait tout ce que j’avais…

    Ça… Ça va passer !

    De la vapeur noire opaque commençait a s’échapper de moi. C’était comme de la brume, qui disparaissait. Je serrais mon poing, mais cette même brume filait entre mes doigts. La douleur était a son paroxysme, jamais je n’avais eu autant mal. Et d’un coup, la douleur se calma jusqu’à disparâitre. Aujourd’hui, j’avais de la chance, je n’étais pas en mission, mais que serais-je devenu si ça m’était arrivé en plein combat contre des brigands ? Ou meme contre Abyssmus, le truc immense que nous avons combattu avec Natsu a la Fin des Mondes ?

    Mon bras allait me tuer. Il fallait que je me calme, ce n’était peut-être qu’une hallucination. C’était… comment on appelle ça ? De l’auto persuasion. C’était de l’auto persuasion, je savais que j’avais mal, et je me suis imaginé cette douleur. Oui, il fallait vraiment que le mécano-chirurgien-scientifique-marchand, je-ne-sais-quoi termine son travail. Sinon, je devrais procédér a l’ablation dès maintenant… Moi même….

Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 6 Mai 2013 - 20:38
"..."

Le silence calme mais toutefois concerné par le phénomène magique auquel il a été confronté montrait en tout cas une chose ... il semblerait que l'opération allait être un peu plus difficile que prévu ... car il est bien connu que les Ténèbres ont une vague propention à corrompre ce qu'elles touchent et que l'ablation risque fort de lancer un processus par forcément plaisant pour sa victime. Privé de la partie du corps hôte, il est facile de deviner que au lieu de simplement pouvoir être retiré, l'ombre ira se loger plus profondément pour se protéger ... en fait, il est bien faisable que cette opération, à défaut de tuer le patient, puisse lui coûter coeur et âme.

Et au vu de la réaction, qualifié de récurente et s'amplifiant avec le temps, l'individu n'est peut être plus sauvable et que à part mourir à petit feu, dévoré de l'intérieur, le mercenaire n'a pas beaucoup d'autres choix. Mais attention, 'pas beaucoup', ce n'est pas 'aucun'. Par formation habitué des causes déseprérés, Nikoleis ne s'avouera pas vaincu par un bête problème comme celui là. Sauf que ...


"Bon ... autant le dire tout de suite, moi je ne conseille pas d'opérer avant de m'assurer que ce ne vous soit pas fatal. Et tant que vous ne m'expliquez pas plus distinctement ce qu'est votre bras et à quel niveau de corruption vous en êtes arrivé, on ne pourra rien faire."

Ce qu'il ne dit pas, c'est qu'en l'état, difficile de l'amener à l'hôpital du château de la Lumière ... il est fort à parier que l'effet de la Pierre angulaire sur son corps soit des plus ... spectaculaire. Un phénomène certes interessant à étudier, mais dont la dangerosité en exclut la vérification empirique.
La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 6 Mai 2013 - 22:08
    Expliquer, expliquer. Mais moi même je ne sais pas vraiment ce que c’est ! Imaginez qu’un beau jour, vous vous réveillez avec ça, à la place d’un vrai bras.

    J’essayais de me souvenir, de me rappeler comment c’était arrivé. Mais c’était loin, tellement loin… Et ces ténèbres… à défaut de les détruire, il faudrait que je les contrôle… C’était… impossible ? Et là, comme un flash, ça m’est revenu, les sans-cœurs, le château, cette blessure…

    Je sais ! C’était, dans mon monde, nous nous sommes faits attaquer par une hordes de sans-cœurs ! L’un d’eux m’a ouvert le bras, ensuite j’ai sombré dans les ténèbres, et…

    J’étais paniqué. Je respirais vite et fort, et je sentais mon cœur s’emballer.

    … et je me suis reveillé avec cette horreur à la place du bras….

    Je me redressais, regardant le marchand et m’approchant de lui.

    Qui que vous soyez, quel que soit votre nom, il faut… il faut que vous m’aidiez, je vous en conjure ! Même si vous ne me libérez pas complètement de ces ombres, au moins les canaliser… Vous pouvez le faire ?

    Je le regardais dans les yeux. J’étais a bout, oui, mais il fallait encore que je sois fort pour l’opération… si opération il y avait…

Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 6 Mai 2013 - 23:06
Les ... canaliser. Le lever de sourcil se fit des plus distinctif sur le visage du scientifique, constatant que son interolocuteur ne sait vraiment pas à quoi il joue. Lorsque l'on est contaminé par un sans-coeur, ce n'est pas une question de se libérer ou de canaliser quoi que ce soit, c'est surtout d'éviter de se faire dévorer vivant de l'intérieur qui compte ! Soit ce mercenaire là n'a pas trop l'habitude de ces céatures dangereuses, soit ... non, l'idée même de perdre conscience de soi est une hérésie dans un métier pareil, il n'y a pas la moindre chance qu'il fasse ce choix en pleine connaissance de cause. Mais mieux vaux s'assurer que la personne ici présente soit au courant à ce rythme.

"Je ne vais pas y aller par quatre chemins ... votre bras est une sorte de cancer de magie qui va s'emparer, un jour ou l'autre, de voutre coeur. Si vous voulez essayer de le 'maîtriser', mon job, à la base, c'est de vous atomiser sur place sans préavis ni ultimatum. Si vous voulez vous en débarrasser ... sachez qu'on a pas forcément l'habitude de retirer des Ténèbres au scalpel, à la Lumière ... surtout quand on en voit certains ... enfin, sachez juste que dans votre cas, si je vous retire le bras, je risque fort de vous tuer ..." Petite hésitation, avant de reprendre : "Non, en fait, vous survivrez probablement, juste sous la forme d'un sans-coeur. Avec un bras magitech boosté. J'ai pas trop envie de savoir ce que ça donnerais, surtout que ..."

Encore une pause. Décidément, ce cas devenait de plus en plus interessant alors même qu'il tendait vers l'épineux. Ce bras ... "Bon, le souçi, surtout, c'est que SI on arrive à faire l'ablation, SI vous en survivez en tant qu'humain et SI on greffe le bras, on risque de voir celui çi très vite contaminé à nouveau de la même manière car il sera TRES sensible aux Ténèbres qui ne manquerons pas de s'imiscer en vous pour s'auto-protéger."

... Nous voilà donc devant un sacré problème que Niko aura probablement du mal à résoudre ... "J'ai bien deux - trois idées en tête, mais ..." Ah, tiens, non ... "Soit on fait sortir le sans-coeur en vous, soit on le scelle ... soit on prend le risque de vous opérer au château. Il va sans dire que dans aucun des trois cas, je pourrais assurer un taux de réussite absolu."
La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 7 Mai 2013 - 18:28
    Un cancer de magie ? Ça existait ? Jamais je n’en avais entendu parler. Ça ne devait pas être très répandu, et comme par hasard c’est sur moi que ça tombait… De plus, pour être rassurant, le marchand se révélait être un membre de la lumière qui voulait me tuer, juste parce que j’ai quelque chose que je n’ai pas voulu.

    Il faut dire que ça m’aidait bien pour mes missions, mais… Les gens me fuyaient, ça me faisait mal, et probablement, ça aller me tuer ! En plus de ça, on me menaçait ? Non, il fallait faire quelque chose. Je voulais que tout rentre dans l’ordre.

    Puis, il y eut cette solution. Le sceller ? Jamais je n’aurais cru que c’était possible. Quant à extraire le sans-cœur… non, je ne pensais pas être possédé par un sans cœur… J’étais encore moi-même, et si il y en avait un, l’extraire reviendrait à me tuer, du moins, c’est ce que je croyais.


    Ouais, scellez le sans cœur ou je sais pas quoi, coupez moi le bras et faites moi en un autre s’il vous plait. Faites ce que vous voulez pour que je n’aie plus mal, c’est la raison de ma visite. Si je meurs… Eh bien… C’est que j’étais destiné a mourir aujourd’hui. Je vous fais confiance, vous avez l’air de savoir ce que vous faites. Je crois en vous.


    Les solutions qui s’offraient à nous faisaient de plus en plus appel à ma chance. Dès aujourd’hui, je pourrais finir ma vie sur une table, un bras en moins. Je pourrais aussi devenir un sans cœur, complètement consummé par les ténèbres. Les issues étaient multiples, mais la plupart m’amenaient à une mort certaine…
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 8 Mai 2013 - 16:25
Evidemment ... des trois choix, celui çi était vraisemblablement le moins "dangereux" sur le court terme et il était logique que ce soit celui choisi par son client ... mais du point de vue du prothésiste, c'est un poblème pour plusieurs raisons ... la première, c'est le fait que le bras risque d'assez mal réagir, signifiant que le sceau doit être posé juste avant l'opération, pour s'éviter une tentative de celui çi de s'emparer du corps en entier. Mais aussi, un autre problème se pose : comment scéller les ténèbres ? Eh bien avec l'aide d'une Keyblade, bien sûr ! Sauf que ... le Roi n'a pas que ça à faire, Maître Aqua est injoignabe et Roxas étant ce qu'il est, ce ne sera techniquement pas possible, sans vouloir le véxer. Cela ne nous laisse qu'une seule solution et elle risque d'être tout autant problématique bien que pouvant si elle est bien formulé très utile sur le long terme : Maître Septimus.

Oh, on le connait son avis sur les expériences scientifiques, sur les risques posés par de telles recherches et globalement, sut tout ce qui à trait à la manipulation de et par les coeurs ... mais là, il s'agit quand même d'essayer de sauver un collegue de travail et d'éliminer une source potentielle d'ennuis futurs, il n'y a pas de raison qu'il ne fasse pas son boulot, surtout que celui qui paie, c'est Raven, pas Niko, donc autant dire que ça devrait jouer en leur faveur. Au final, c'est donc la moins mauvaise des solutions ...

Le problème étant posé, il ne reste plus qu'à l'expliquer au mercenaire :
"Bien ... j'aurais besoin de trois jours pour finir la structure externe du bras, afin qu'il ai sa connectique, ses muscles et surtout sa résistance, en l'état tu n'aurais sinon pas mieux qu'une lampe de chevet à pile d'Uranium. Pourrais tu, dans 72 heures, avoir Maître Septimus, un collegue à toi si rien à changé, qui t'accompagne, ainsi qu'un médecin pour m'assister pour l'ablation ? Je m'occuperais de la pose dès que l'on aura enlevé le bout en trop."

Est ce que tout pourra être prêt pour cette date fatidique ? Espérons le ... en tout cas, pour la mécanique, tout semble en ordre ... et pour le prouver, l'extracteur énergétique situé dans la paume mécanique est pointée vers un objet cible, avant de se mettre à briller d'une lueur chaude, vite libérée sous la forme d'une boule de plasma incandescente ! "En tout cas, l'émulateur de Brasier est fonctionne l ... Ca ira comme preuve que tout marche pour le mieux ?"
La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 10 Mai 2013 - 9:59
    Maître Septimus… C’était un des mercenaires que je ne voyais pas souvent. Pour tout dire, j’avais bien du le voir une ou deux fois en fait depuis qu’il était arrivé. Je l’aimais pas trop, il avait des manières… Des manières que je trouvais débile. Avec son super pote Henry, ouais, ils partaient souvent en mission, ce qui faisait que je ne les voyais jamais.

    Du coup, j’avais pas sympathisé avec lui, ce qui nous rendait la tâche encore plus difficile. Puis… 72 heures… C’était super court comme délai. Alors, fallait que je le trouve, il me fallait aussi le convaincre… Mission Impossible.

    Je regardais le membre de la lumière. Il n’avait pas l’air d’avoir tant que ça envie de me tuer. Là, il m’annonça que un truc-machin était fonctionnel. J’étais content. Je ne savais pas de quoi il parlait mais j’étais content que la prothèse fonctionne. Par contre…


    Je… ne connais pas de médecins… Et les médecins de Port Royal, enfin, vous voyez… Quant à Maître Septimus… Je ne le vois que très rarement, je le connais à peine et… je doute fortement de le voir dans les trois jours qui suivent. N’y aurait-il pas une autre façon de procéder ? Quelque chose d’autre ? Et puis…

    C’est si pressé que ça ? Trois jours ??

    Oui, le délai était très court, j’en revenais toujours pas. Il y avait tellement a faire en si peu de temps… Autant me préparer tout de suite à mourir puisque réunir tout ça, n’était franchement pas possible.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 15 Mai 2013 - 19:17
Autre chose ...

"Là c'est moi qui ne sait pas trop ... "

Difficile en fait de voir ce qui peut être fait, état donné que sans Keyblade, sceller une créature du mal est autrement plus difficile. Le fait est que généralement, la solution choisie soit plutôt la destruction, une cose tellement plus simple et radicale quand on y pense.

"Oh, je sais !"

... J'aurais du m'en douter ... donc, et ce malgré toute les prédictions, il y aurait un autre moyen. Comment il y a pensé je ne sais pas trop mais il va probablement nous le dire ...


"Je devais aller voir des mystiques aux Terres des Dragons. Peut être que dans l'opération, on peut aller voir si un taoiste peut nous aider !"

Ah oui, dis comme ça ça se tient ... et effectivement, le Tao n'est rien d'autre que la philosophie prônant l'équilibre du Yin et du Yang, le Masculin et le Féminin, le Noir et le Blanc ... la Lumière et les Ténebres ... Finalement, l'idée est même franchement bonne et ça gagnera du temps pour tout le monde. De plus, la connaissance de la médecine est un pas classique de l'apprentissage de l'équilibre corporel intérieur, aussi ça résout le souci du manque de médecin dans l'opération.

"Le seul truc, c'est que je pourrais pas à la fois rentrer au château faire la pièce et chercher l'individu qui pourra nous aider, donc à part te laisser localiser un de ces individus, je vois pas comment faire d'autre ... si tu veux faire ça au plus vite, hein. Sinon, compte effectivement quelques jours de retard ... et je sais pas combien de temps tu peux attendre." SI il peut attendre ... ce qui ne seble pas forcément le cas ... mais c'est à lui de dire et le cas échéant, de faire cette recherche tandis que le bras sera assemblé.

"Le seul truc, avant de nous occuper de ça, c'est de parler paiement. Parce que je veux être certain que tu puisses t'acquitter de ce que tu dois ... car non, je suis pas gratuit.Dis moi tout de suite si ça te dérange ..."
La Lame Ardente

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
223/350  (223/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 15 Mai 2013 - 19:36
    Le seul truc, c'est que je pourrais pas à la fois rentrer au château faire la pièce et chercher l'individu qui pourra nous aider, donc à part te laisser localiser un de ces individus, je vois pas comment faire d'autre ... si tu veux faire ça au plus vite, hein. Sinon, compte effectivement quelques jours de retard ... et je sais pas combien de temps tu peux attendre.

    Voilà une situation déjà beaucoup plus abordable ! Aller chercher ces gens ne semblait pas bien dur. La Terre des Dragons n'était pas un monde que je connaissais, mais il fallait faire vite ! J'acceptais sa proposition, donc, songeant déjà à comment trouver ces taoistes. Ce petit bonhomme était décidemment plein de ressources. J'étais prêt a partir lorsqu'il reprit la parole.

    Le seul truc, avant de nous occuper de ça, c'est de parler paiement. Parce que je veux être certain que tu puisses t'acquitter de ce que tu dois ... car non, je suis pas gratuit.Dis moi tout de suite si ça te dérange ...

    Bien évidemment il fallait payer. C'était logique.

    Hum... je ne suis pas très fortuné, mais je sais me servir de mon arme. Je pourrais te donner tout ce que j'ai, et si ça ne suffit pas, je pourrais te proposer mes services un certain temps. En supposant que je survive.

    Oui, j'avais sûrement pas assez d'argent pour me payer ce dont sur quoi nous planchions depuis pas mal de temps maintenant. Alors, peut-être qu'il serait d'accord pour louer mes bras, si je puis dire. En plus de cela, ça me faisait une petite garantie, payer en deux. Une fois d'abord, et l'autre après. Restait plus qu'à savoir si ça allait de son côté.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 16 Mai 2013 - 11:12
Difficile de cacher le sourire satisfait lorsque le mercenaire proposa un service en guise de paiement ... presque comme ci c'était ce qui était attendu. Quand à savoir pourquoi, ce n'est pas encore à l'ordre du jour, bien évidemment.

"Pas de problème, j'aurais effectivement un travail pour toi dans le futur qui me vient en tête, quelque chose qui demandera en plus que ton bras fonctionne parfaitement, donc il y a au moins une chose qui est sûre, c'est que je tiens à faire un travail correct."

Et pour bien s'assurer que son client comprenne l'importance que cela aura, il lui faut se répéter sur un autre point signalé plus tôt.

"Mais attention, il y a possiblement risque de corruption de ce nouveau bras, donc tu as plus qu'interêt à y faire attention cette fois là, sinon ... disons que je fais assez rarement deux fois la même erreur quand c'est pas scripté."

L'avertissement, bien que clair, avait plus la sensation d'être une mesure de précaution plus qu'une menace, bien que cela en soit une ... et bien que Niko soit un pietre combattant, cela ne veux pas dire qu'il est inapte a corriger des errements malsains qui pourrait devenir dangereux par sa faute. Heureusement, le message serait assez clair pour éviter les erreurs d'utiisation du futur porteur.

"Enfin, bon ..." reprit-il, Je peux te laisser sur notre monde de destination sur la route, si ça te convient ... à moins que tu ai ton propre vaisseau, que tu préfererais emprunter. Mais dans les deux cas ...

Le voilà en train de fouiller sous son poncho pour en sortir un gadget déjà vu par le passé, le traceur GPS. "Tiens, avec ça, on se retrouvera facilement ... juste ... désolé, j'ai jamais vraiment pu faire partir cette odeur de chameau crevé depuis la dernière fois que je m'en suis servi."
messages
membres