Derniers sujets
» Cartographie
par Chen Stormstout Aujourd'hui à 0:29

» Affaitage
par Chen Stormstout Hier à 21:44

» My name is Lea, Got It Memorized ?
par General Primus Hier à 20:14

» Entre ciel, terre et campagne
par Matthew March Hier à 19:58

» La Caverne Hantée
par Chen Stormstout Hier à 19:40

» MAJ des Compétences
par General Primus Hier à 16:46

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Agon Wiley Hier à 16:40

» La vengeance est un plat…
par Death Hier à 16:28

» Loué soit Son nom
par Kurt Brown Hier à 15:39

» Contrats - Demande de Mission
par Adrien Heiser Lun 15 Jan 2018 - 23:20

» Fiche : Ioan Kappel
par Ioan Kappel Lun 15 Jan 2018 - 21:47

» Correspondance interstellaire
par Chen Stormstout Lun 15 Jan 2018 - 18:41

» Bric à Brac
par Lenore Lun 15 Jan 2018 - 17:19

» Les Retrouvailles
par Chen Stormstout Lun 15 Jan 2018 - 14:26

» Ioan Kappel
par General Primus Lun 15 Jan 2018 - 13:19


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Désolé de déranger ...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 328
Age : 35
Localisation : Clermont l'Hérault
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)
Lun 25 Fév 2013 - 20:56
"Grmmble ..."

Et que ca saute !

Diantre quel mauvaise foi fait donc preuve le protagoniste de notre petite rubrique à vocation descriptive et évenementiel dans la fiction qu'est sa vie morne mais pourtant ô combien importante dans le cas présent pour le lectorat avisé, car voici que tantôt on lui fit remarquer, non sans une certaine forme de véracité incontestable dans la situation donnée, que le capharnaüm essemé dans ce sauvoir de connaissance connu sous le nominatif de bibliothèque de la Lumière est dans la plus grande de ses parties une conséquence d'une remarquable désynchronisation de l'être avec la pureté administrative de son entourage, provoqué par un laxisme rampant combiné avec une errance de l'esprit entre ses besoins personnels et l'attrait d'un homme de peu de la Science pour l'accumulation d'informations sucsceptible de présenter dans une possible situation postérieure temporellement parlant de se révéler adéquate, amenant donc l'ordonné à devenir chaotique pour le plus grand déplaisir des utilisateurs tiers de l'espace didactiquepour les âmes littéraires, amants des bons mots et du maniement des champs lexicaux, rhétoriques et syntaxique dans un amour platonique de bon aloi avec le charme et le style de tout à chacun, substitut à la pensée réel de leurs auteurs par la précision limité car quantifiable du language en opposition à la subtil nuance dans l'idée forcément flou bien que définissable dans sa généralité par celui désirant l'exprimer à la communauté, expliquant par la même le désir d'accumuler ces idées couchés noir sur blanc pour mieux en apprecier les nuances par l'ajout incrémental d'informations dans le bloc culturel de papier et d'encre formant les murs ce cette forteresse contre l'ignorance tant aimé par l'Homme, faisant sa différence psychiquement avec l'Etre animal encore présent dans le recueil génétique le composant, echo de la répétition de la nature à differentes échelles dans ses moyens, reproduisant ses schémas en utilisant les moyens à sa disposition, le tout dans l'optique présente de fournir à l'un de ses composantes un lieu de partage pour continuer son oeuvre en constante réevaluation, ce qui fait aussi dans une moindre mesure écho à l'Histoire des Science tel que relaté (toujours dans ces opuscules et toujours avec la même subjectivité tant relative au désir de la mise en forme et aux limites de son expression) pas l'Humanité dans sa volonté de se dépasser, d'atteindre un idéal plus élevé philosophiquement parlant par la fusion indirecte de son collectif de pensée formant par ses contrastes et ses aplats le tableau toujours repeint et dépent par la conscience de quelques individus privilégiés, porteurs de la parole autant par droit comme par devoir, pour transmettre à la prochaine génération le travail déjà colossal effectué par leurs ancêtres, afin que les nouvelles briques de ce château sans remparts s'ajoutent à la manière de son pendant ancestale, la tour de Babel dont chaque étage serait cette nouvelle accumulation, un mécanisme héréditaire d'accumulation récurrente des tâches passé, une constrution qui par sa fin mettrai à mal un Monde si sa transformation et son décodage interprétatif n'apportait pas son lot d'oeuvres renforcant l'édifice par ses rénovations éternellement changeantes car affectés par elles même, amenant le travail de réflexion encore et encore dans un cadre dont la seul limite est posé par les lois Physiques dont la compréhension est une des tâches des bêtes de sommes mental que sont les chercheurs, des fois trouveurs, souvent accumulateur, tel un individu susnommé au tout début du présent paragraphe par un descriptif d'écrivain et dont le nominatif présent en gauche du paragraphe donc vous êtes le courageux lecteur vous est forcément connu pour ses faits d'armes dans le domaine de la documentation technique, domaine où il excelle plus que dans l'archivage systématique pourtant nécessaire à l'utilisation de cette intellect emprunté, ce qui se traduirait plus ou moins par : cette andouille de Niko devrait ranger les bouquins qu'il utilise un peu plus souvent par respect pour l'ensemble des utilisateurs du lieu, ce qui a le bon goût de comprendre sa propre personne, chose qui ajoute son lot de motivation personnel à cette entreprise fastidieuse qu'il va falloir que je vous décrive en vertu de ma fonction narrative primaire dont j'ai hérité la charge lors de la validation effective de notre adhésion en ce lieu baptisé "forum", en l'honneur à la première grande forme de communication aux foules utilisés jadis par la civilisation qualifié de Grecque antique, petite pièce de savoir provant l'interet de la méta-culture, soit la culture de l'étude de la culture ou encore se faire témoin de cette évolution relaté depuis maintenant un instant, mais je digresse et pendant ce temps là, il faudrait que je commence-

"Fini de ranger pendant ce temps, on se revoit au prochain RP boss !"

... La vacuité de l'effort n'a d'égal que celui de la différence de forme que l'on veut lui donner par rapport à la réalité, je suppose ...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange de Réconfort
Féminin
Nombre de messages : 620
Age : 23
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
577/0  (577/0)
Mar 5 Mar 2013 - 9:22
J'ai vu la tête de la mission.

J'ai frappé mon voisin de droite "Hé, hé..... Hé, gnéééé ! (je lui avait passé mes écouteurs, et encore à l'instant où j'écris pour lui faire écouter la fin de Pocahontas) regaaaarde !"

Parce que la taille m'a sidérée, j'étais sur le cul. Je le suis encore. lors maintenant, je vais lire !

Ça me rappelle un peu ce que j'écris avec Fabri, un tas de mots compliqués mis bouts à bout. Ça va de soi que le personnage, dans le rp, se comprend et tout ! Mais quand je me relis des fois je me comprends pas trop. Même si les phrases veulent dire quelque chose, je perd souvent le fil, pour en revenir à ton rp.

J'aurais lu ce rp l'année dernière, en sortant d'un cours de philo, j'aurais compris, seulement l'année dernière je me rendais pas compte du fait que j'étais carrément plus dégourdie mentalement que maintenant. C'est carrément personnel, l'interprétation de cette mission ! Genre, là, on sent bien le fond de la pensée de Niko, enfin, sa manière de cogiter et tout. Le rangement d'une bibliothèque est représentatif des idées du rangeur !

J'ai adoré la référence à la tour de Babel, pis au Château en lui même. C'est vrai tout ça, bien vrai...

Mission normale : 20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS en dextérité ^^

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yann décide de se ranger(Florian et Nicolas)
» mon ranger nain
» Zafura, ranger elfique
» [Mission D] Ramasser, nettoyer et ranger
» ranger