Derniers sujets
L'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroAprès GuerreLun 19 Aoû 2019 - 20:34Heinrich VentrecrocTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen StormstoutEscaleMer 7 Aoû 2019 - 18:26DeathDeus Ex MachinaMer 7 Aoû 2019 - 18:01Death
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Comédie, acte 1 : Des paroles d’un ton safre Left_bar_bleue148/500Comédie, acte 1 : Des paroles d’un ton safre Empty_bar_bleue  (148/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 1 Fév 2013 - 21:51
    Halloween, la ville d’Halloween, la fête d’Halloween…les monstres d’Halloween. Aucun humain, juste des monstres. Aucune bête, uniquement des monstres et toujours des monstres. Des créatures qui aime se faire peur, qui adore faire peur et s’amuse à effrayer pour une date bien précise. Une fois par an mais bien avant, les plus grands s’activent pour les préparatifs de cette dates bien précise. Un grand squelette, héro de ce monde et perpétuellement à la recherche de la chose qui procurera plus de frissons que l’an passé,
    Jack Skellington. Mais derrière cet homme, ou devrait-on dire ces os, un autre s’y cache, incapable de penser par lui-même, incapable alors que son titre le met au-dessus des monstres de ce monde. Le visage qui tourne pour sa joie ou sa peine, mais quel meilleur visage pour un maire qu’un souriant qui cache l’inquiétude de son jumeau. Le maire d’Halloween qui poursuit toujours Jack pour avoir son avis alors qu’on lui fait confiance pour prendre des décisions.


    Dès son arrivé, un homme avait remarqué cette créature courir, des rouleaux de papiers en main et à appeler ce squelette alors que ce qui devait être ces assistants le suivaient. Il avait remarqué cette écharpe qu’il portait à merveille mais aussi son ridicule, son….inutilité en tant que maire à l’instant où cette créature trébucha, les rouleaux volant dans les aires alors que lui ne pouvait se relever à cause de son corps en forme de cône. Deux assistants tentaient d’aider le maire à se relever, trop occuper à pleurer sur son sort et à faire tourner sa tête pour afficher sa tristesse. Le 3ème et dernier se dépêchait à courir après les parchemins qui roulaient à cause d’un incapable. L’un d’eux était miraculeusement aux pieds de cet homme tout juste arrivé en ville.

    Monsieur ! Attraper ce rouleau avant qu’il ne s’envole !


    Le nouvel arrivant se pencha, dans l’ombre pour prendre ce bout de papier qu’il déroula sans gêne et admirer un fin dessin pour une idée de feux d’artifices. Un coup de plume si fin, si doux pour dessiner dans un ton d’Halloween ce qui devait conclure la prochaine fête avec la description du cri qui devait accompagner l’envole de l’engin. Même cet homme devait admettre que c’était l’œuvre d’un homme de talent, c’est alors que la signature en bas de la page le frappa. Le maire sur pied, cet homme s’approcha de lui, regardant devant lui le parchemin avant de le referme avec délicatesses. Malgré sa cape, le maître de la ville sursauta de joie en voyant le simple masque de l’inconnu qui se dissimulait sous une cape.

    Votre engin pourrait promettre une belle fête, monsieur le maire. Une cape sombre, du velours bleu marin aux finitions d’or qui couvrait son corps et effaçait presque la présence de ses pieds. Du masque naissait une coiffe d’un tissu noircit par les flammes qui finissait dans son dos. Le masque de porcelaine qui attirait le plus l’intention du maire était craquelé par endroit, un masque vénitien au premier abord jusqu’à descendre sur le cou du porteur qui avait attaché son masque avec des morceaux de cuirs et des clous qui fixaient le masque au visage. Des orbites sombres, plus sombre que de la simple peinture qui laissait visible des iris figés, des perles de Tanzanites taillées en forme d’iris. Bell faisait bouger la bouche de masque comme celle des marionnettes, uniquement une pièce carrée qui bougeait lorsqu’il décrivit son admiration pour le travail du maire avant qu’il ne lui reprenne son parchemin.

    Merci bien, cher concitoyen ! Mais attendons de voir si Jack en sera aussi ravit que vous….je l’espère d’ailleurs.

    Jack ? Qui est donc cet homme si le maire a besoin de lui ?

    C’est le héro de ce monde, pardi ! Le maître de la fête d’Halloween et celui à qui nous devons chaque année une réussite totale ! Mais d’où est-ce que vous sortez pour ne pas savoir ça, mon bon ami ?

    Moi ? J’ai simplement décidé de venir me reposer ici…On prétend qu’on s’y amuse bien.

    Alors profitez bien de votre séjour ! Le maire s’en alla, le visage heureux et presque en dansant tandis que le virus, étonné de ne pas avoir été questionné sur son identité, le regarda et sourit sous son masque.

    Je suis certain que cette année, la fête sera une réussite grâce à vous seul.

    Bell s’éloigna à son tour alors que le maire se retourna, surprit d’entendre de telles paroles mais se mit à chantonner un peu plus, à utiliser l’un de ses plans comme un bâton et défiler dans la rue. C’était une créature heureuse d’avoir entendu d’un ignorant que ses plans promettaient tant.

    Le temps passait, Bell s’était arrêté à un hôtel géré par des vampires…l’hôtel transylvanie, qu’importe comment le virus retournait le nom dans sa tête, ça lui rappelait quelque chose. Enfin, il était monté dans sa chambre en attendant de voir si quelque chose se passait et pouvoir mettre son nez dedans…jusqu’à remarquer, en déposant sa simple mallette une main qui se glissa sous son lit. Sans hésité, et agacé le virus descendit les escaliers à nouveau pour demander au gérant qu’on sort les monstres de sa chambre. Avait fait son masque dans l’idée de faire peur, il pensait d’ailleurs utiliser ça pour sa mission et non pour un gérant d’hôtel…

    Sortez-les…Sortez-les…Sortez-les !
    La bouche du masque claqua avec frénésies tandis que ses yeux regardaient dans différentes directions… Le vampire en était amusé mais se révulsa en voyant le masque tourner sur lui-même en produisant un bruit d’os qui craques. Bell n’avait pas cessé d’exiger jusqu’à ce que le gérant lui demande de se calmer et qu’il va faire sortir les autres occupants…Franchement, ça aurait d’un meilleur effet avec quelqu’un qu’il aurait pu menacer pour son travail. De retours dans sa chambre calme, Bell attendit donc, en surveillant la place de voir le maire revenir car à la première rencontre il avait comprit sur qui concentrer ses efforts.

    Le soir, à peine, au couché du soleil, voilà qui marche sur la place le même homme d’il y a quelques heures mais sans l’entrain qu’il avait en s’en allant dans sa parade, ses trois suivants ou assistants qui portaient cette fois-ci les parchemins. Bell descendit calmement des escaliers pour sortir et partir à sa rencontre, la voix faussement enjouée d’un ignorant de ce monde.


    Monsieur le maire ! Alors, Jack a-t-il adoré ces magnifiques fusées ? J’en suis certain, et mon pauvre ami, vous qui avez l’air si épuisé à force d’avoir sauté de joie !

    Non monsieur le visiteur…Jack n’a pas aimé mon idée…mais je sais qu’il a bien raison, c’était une idée…

    Splendide ! Et ces dessins ! Oh ces dessins, je n’ai pas-pas pu me les sortirs de la tête !

    Bell se précipita sur les assistants, arrachant un à un les parchemins et se mit à marcher autour deux qui se sont mit à le poursuivre. Un à un, dans un air fantasque il les ouvrit et poussa presque des gloussements d’admiration. Mais c’est génial ! Grandiiiiiiose ! Bell ne cessait de marcher autour du maire, à jeter les parchemins admirés derrière lui de sorte à ce que les assistants les rattrapent. Lentement le maire leva la tête pour voir cet inconnu qui s’extasiait sur ses œuvres, à voir son masque tourner sur lui-même dans le sens des aiguilles d’une montre à claquer sa bouche. Finalement, Bell jeta le dernier parchemin dans les airs, les yeux fixé vers le ciel, les bras écartés à imiter une fresque et laissait sa tenu entièrement noir à jour avant de faire retomber sa cape sur lui et se baisser à la hauteur du visage du maire, son visage proche du sien.

    Monsieur le maire ! Monsieur le maire ! Ces idées sont géniales ! J’en tremble d’excitation, je veux connaître la peur que vous avez imaginé !

    Mais…et Jack ? Il a toujours eu de très bonne idée, et tout le monde lui fait confiance…Je ne pourrais montrer à un visiteur ce que nous pensons faire pour la fête avenir même si je n’ai encore vu personne d’aussi enthousiaste…

    Monsieur le maire ! Monsieur le maire ! Montrez-moi d’autre de vos idées si géniale ! ça restera, entre vous et moi et ce masque, un secret envers ce Jack…Montrez-moi celles qu’il a refusé, j’en suis sûr, trop rapidement !

    Bell cherchait réellement à toucher le maire dans la corde sensible, à le faire croire qu’un homme pouvait aimer son travail et pourtant, le virus qui voulait seulement le tromper pensait réellement que les plans de cet homme était des idées de génies. Il allait pouvoir ajouter de la sincérité dans son mensonge, et arriver bien vite à ses fins…

    Le soleil se coucha lorsque le maire proposa à cet homme fantasque à partager une tasse de thé en regardant d’autre de ses idées, ce que Bell refusa en disant qu’il ne voulait pas gaspiller le temps précieux du chef de la ville d’Halloween…pour encore le flatter, et se laisser entraîner vers la mairie pour une simple tasse de thé…
Maître des Enfers

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Comédie, acte 1 : Des paroles d’un ton safre Left_bar_bleue349/650Comédie, acte 1 : Des paroles d’un ton safre Empty_bar_bleue  (349/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 1 Fév 2013 - 22:20
Alors cette mission était bien cool... Parce qu'elle ouvre de super manière le bal ^^

J'adore la Comédie... qui est le titre, Bell qui joue la comédie et porte un masque pour l'illustrer. Natalia te le signera s'tu veux xD

En fait c'est auréolé de mystère, je me demande vraiment ce que tu vas faire et j'ai hâte de lire la suite ^^

Facile : 10 points d'expérience + 350 munnies + 2 PS en... Dextérité !
messages
membres