Derniers sujets
» Le Temple Qingyang - 青羊宫
par Huayan Song Hier à 12:19

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Huayan Song Hier à 10:43

» Chasse aux corsaires
par Genesis Rhapsodos Hier à 3:22

» Froide Noblesse
par Genesis Rhapsodos Jeu 18 Jan 2018 - 23:30

» Chevaucher le Blizzard
par Chen Stormstout Jeu 18 Jan 2018 - 22:49

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Jeu 18 Jan 2018 - 20:13

» Par delà l'arc en ciel!
par Genesis Rhapsodos Jeu 18 Jan 2018 - 14:59

» Infiltration animale
par Genesis Rhapsodos Jeu 18 Jan 2018 - 14:40

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Kestia Mer 17 Jan 2018 - 20:29

» Ho ho ho !
par Ioan Kappel Mer 17 Jan 2018 - 16:09

» Cartographie
par Chen Stormstout Mer 17 Jan 2018 - 0:29

» Affaitage
par Chen Stormstout Mar 16 Jan 2018 - 21:44

» My name is Lea, Got It Memorized ?
par General Primus Mar 16 Jan 2018 - 20:14

» Entre ciel, terre et campagne
par Matthew March Mar 16 Jan 2018 - 19:58

» La Caverne Hantée
par Chen Stormstout Mar 16 Jan 2018 - 19:40


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Des ordres et désordre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 328
Age : 35
Localisation : Clermont l'Hérault
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)
Mar 15 Jan 2013 - 7:30
Tiens, Niko vient de sortir de l'hopital ... à le voir, il se dirige vers les locaux de Cissneï pour y faire un rapport, vu qu'il a des dossiers sous le bras. En tout cas, ca fait du bien, je pensais presque être au chomage technique, moi.

"Ca, c'est parce que t'as la flemme de raconter ma réeducation."

Même pas vrai !

"Ah oui, alors de quoi parle mes dossiers ?"

... Euh ...

"Ben tiens ! Lis les, ils sont là !"

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 

... Ok, j'ai rien dit, t'a bossé même convalescent ... c'est pas ceux que t'a sauvé du Palais des rèves, au passage ?

"Si ! Faut bien que je m'occupe de leurs papiers, tiens ! Enfin ... je vais poser ça et me reposer ... enfin !"

Pas de souci pour moi. ... Euh attends si N'OUVRE PAS LA POR-

"Hein ?"

... Et il l'a ouverte ... je voulais lui dire d'éviter de faire du courant d'air, mais non, cette andouille sauce vinaigrette n'a pas voulu m'écouter ... et devinez quoi ? Y'a toute une pile de document qui vient de s'envoler par la fenêtre ouverte (avec le temps qu'il fait, Cissneï est soit un ours polaire infiltré, soit fiévreuse, mais ça c'est une autre histoire) (Ou en fait, je viens d'apprendre que ce n'est pas sa faute mais les balais qui ont jetés l'eau de rincage par la fenêtre et n'ont pas refermé ... pas conscientieux, il est temps de passer aux aspirateurs)

Bon ... eh bien ... reste plus qu'à réparer les dégâts ...

"Je hais les 'fetch-quest' ... tu sais quoi je vais prendre une aspirine"

... T'es gonflant, quand même ... Bon, je vous laisse le temps qu'il aille soigner sa migraine naissante. ... Tiens ? Que ... eh, mais c'est Saria ? Tiens tiens ... elle aurait suivi Niko ? M'étonnes pas, tiens ... La voilà qui entre elle aussi dans le bureau bien aérée, perdant son petit bonnet dans le courant d'air. Faut dire, quel vent. Ah et j'entends des pas ... oui, ses parents qui apparaissent dans l'embrasure de la porte.

"Ah, te voilà" cria Ernst à sa fille, visiblement plus inquiet que furieux. "On peux savoir ce qui t'as pris de partir comme ça ?" ajouta't-il ensuite sur un ton déjà un peu plus calme.

A cela la petite de répondre
"Ben Monsieur Niko il a oublié quelque chose !", tout en tendant sa poupée. "Elle a pas fait sa fiche ! Ca veut dire qu'elle peux pas rester ?"

A ces mots, les deux parents firent une pause, échangèrent un regard que seul un père et une mère peuvent avoir, celui du questionnement, sur comment aborder un sujet qui, d'une certaine manière, n'est pas plus facile à aborder pour eux que pour leur enfant. Car oui, d'une certaine manière, elle fait partie de la famille, mais de là à demander une fiche comme n'importe quel personne vivante, n'est ce pas en faire un peu trop ? Et comment lui dire sans la perturber trop ? Déjà pour la 'vérité' sur le Père Noël, ils ont eu du mal (si seulement ils savaient, d'ailleurs ...).

"Tu sais chérie ... si ca se trouve, il n'avait tout simplement pas le temps de le faire lui même." repris sa mère, tentant elle même de temporiser, le temps de trouver une solution, bien qu'elle ne saches pas de quel côté prendre le problème pour l'instant. "Regarde, tu vois ce désordre ? Peut être qu'il doit tout ranger d'abord ?", dit elle alors en désignant le local sans dessus-dessous, avec des feuilles qui continuaient de passer par la fenêtre donnant sur le jardin.

Et c'est là que l'idée se présenta d'elle même : "Eh, et si on rangeait tout pour lui ? Comme ça il aura PLEIN de temps pour elle !". "Eh bien ..." hésita Ernst, avant que sa femme acquièsce d'un hochement de tête. "Oui, je suis sûre que ca lui fera très plaisir en plus." répondit Maybelle, à la fois soulagée de pouvoir éviter une difficile explication et par là même, trouver un moyen de remercier Niko pour leur avoir sauver la vie. Fermant l'ouverture problématique vers les quatres vents pour s'éviter tout autre accidents, ils décidèrent alors de se rendre dans les jardins pour aller récolter les feuilles mortes de l'administration Lumineuse.

Cette première découverte était d'ailleurs un régal pour la petite famille, qui put dés lors découvrir la beauté de leur nouveau cadre de vie, qu'ils n'eurent encore pas trop le temps de connaître. Bien sûr, il y a bien quelques tâches dans cette promenade, principalement des restes des dégâts du Santa Colosse. Mais que cela ne les empêchent pas de se rendre compte que malgré tout, c'est bel et bien un phare de Lumière qui se présente devant eux dans toute sa pureté.

Alors, oui, ils travaillèrent à retrouver tout ce qui avait été dispersé, remettant la main sur tout ce qu'ils pouvaient et remettant de l'ordre. Mais similairement, c'est un peu ce qu'ils étaient en train de faire avec leur propre vie, balayé d'un coup par un vent de ténèbres sorti de nulle part puis se redécouvrant dans un nouvel univers, différent de celui dont ils sont habitués. Un monde où il est normal de croiser une vache bipède, où les canards parlent ou encore où les écureils ne vivent pas dans les arbres. Un monde où tout est possible et bien plus encore. Un monde où, peut être, ils auront aussi une vie heureuse.

Et c'est bien ce qu'ils constatent. Que ce soit Maybelle qui, en récoltant des documents, qui croise la Reine Daisy et ont une longue conversation, ou Ernst, qui partage vocalement sa joie de découvrir les langues des Yoshis ou Saria qui fit laver sa soeur par un balai bien content de faire son travail, ils prirent énormément de plaisir et de joie à donner ce petit coup de main, oubliant pour un temps leurs soucis. Tel est le bonheur de l'existence qui, chaque jour, vous permet de ressentir quelque chose de nouveau : des fois en bien, des fois en mal, mais toujours à vous faire sentir ce besoin de continuer d'être là, à ne pas se dire que les choses peuvent s'arréter en claquant des doigts ... Je ferais mieux d'en rester là ... ca finira par devenir personnel ...


"... Bon, je crois que tout est là. Allez, on remonte ça et c'est bon.". La voix de Ernst montrait son soulagement tout autant que son expression façiale. Car il y avait eu du travail pour tout regrouper. L'idée qu'il faudrait encore tout trier une fois la haut par contre se fit présente et commença à entamer le morale de la petite troupe. Mais une fois arrivé dans le bureau, il découvrir notre cher porteur de poncho (avec une bosse ... ca veut dire 7-1 pour la pierre) qui venait de finir de ranger ce qui encore en désordre dans la pièce elle même. Il a dû se rendre compte en remontant tout à l'heure qu'ils étaient en train de l'aider depuis la fenêtre, cet écran vers l'extérieur qui semble-t-il l'a motivé pour faire les choses correctement pour changer. Découvrant le tas de documents, il eut ces mots : "Allez, je vais pas vous faire travailler d'avantage alors que c'est mon boulot ! Merci pour tout en tout cas.". Mais, à la surprise générale, Saria prit une chaise et s'installa devant le bureau. "Non, sinon elle aura pas sa fiche si t'as pas le temps !". La réponse à la présentation de Lyria par sa petite soeur ? Un large sourire. "Suis-je bête ! Je savais que j'avais oublié quelque chose ! Désolé petite, on s'occupe de ta fiche tout de suite après, promis ?" "Yeah ! Vous voyez ? Il va pouvoir la faire !". Le cri de joie de la petite redonna ce petit goût d'espoir et de volonté aux parents, qui décidèrent de se joindre à l'effort. Et ainsi, une fois toout en ordre, quatres fiches tronèrent, dont celle ci :

Spoiler:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange de Réconfort
Féminin
Nombre de messages : 622
Age : 23
Date d'inscription : 22/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
577/0  (577/0)
Mar 15 Jan 2013 - 11:16
Ay moins tu résouds le bordel que tu causes ! C'est bien, très bien même !

Mission accomplie, je n'ai pas grand chose à dire mis à part que... c'était excellent ? Pour une mission très facile, c'est génial !

6 points d'expérience + 60 munnies + 1 PS en dextérité :3

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A vos ordres mon général !
» Désordre à la bibliothèque
» Les Grandes Citations
» Articles AAP 1456
» Soeur Sourire