Chasseur de primes

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale.
XP:
21/650  (21/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 8 Jan 2013 - 0:16

    Le calvaire de l'ennui... Kaja se baladait tranquillement dans les rues de Tortuga, les bras croisés derrière la nuque... Et bon sang, elle s'ennuyait ferme. Il n'y avait rien à faire, il n'y avait rien à voir... Elle vivait à Tortuga depuis qu'elle avait quitté Port Royal pour partir à l'aventure dans la ville de toutes les folies ! Et au bout de cinq ans... Bah, elle en avait fait le tour quoi.

    « Raaaah ! » s'écria-t-elle au milieu de la rue, s'accroupissant brusquement tout en écrasant son tricorne sur sa tête. Toujours accroupie, elle releva légèrement son chapeau pour regarder autour d'elle, l'air mauvais. « Y'a rien à faire dans cette ville... » ronchonnait-elle, balançant la tête de gauche à droite.

    La jeune femme se redressa d'un bond et, vissant son tricorne sur sa chevelure rousse d'un air déterminé, traça sa route à travers Tortuga, bien décidée à trouver de quoi s'amuser un peu. Avisant une taverne quelconque, le Troisième Oeil, Kaja poussa de sa botte la porte et fit une entrée fracassante ! Pistolets en mains, sourire ravageur, crinière au vent... Rrrr !

    Elle fit virevolter ses armes et rengaina avant de faire un moulinet de ses bras pour pointer le tenancier de ses doigts tendus comme des pistolets ! Elle lui fit un clin d'oeil, et toute la salle était sous le charme... La femme fatale glissa vers le bar, bondit sur un tabouret, et fit les yeux doux au tenancier avec un grand sourire qui dévoilait toutes ses dents.

    « Tu m'offres à boire, beau brun ? » dit-elle d'une voix grave accompagnée d'une oeillade pleine de sous-entendus.

    « Et pourquoi je ferais ça, hein ? » répondit-il, un peu abrupt et méfiant.

    « ... Bah, parce que j'ai soif, c'te question. » dit-elle comme s'il s'agissait d'une évidence, le visage marqué par l'incompréhension. L'homme secoua la tête et posa son arme sur le bar, menaçant. Kaja poussa un soupir dépité qui souleva sa frange avant de déposer quelques munnies sur le comptoir en fronçant le nez. « T'as de la chance que j'aime la tequila, manant... » ronchonnait-elle en prenant une gorgée de sa boisson, frémissant légèrement au contact brûlant de l'alcool.

    Kaja discutait vivement avec le tenancier, ou plutôt l'assommait d'un monologue sur son ennui dans l'espoir qu'il lui dégote un petit truc à faire !
    « Allez... Je te vide le bar pour 800 munnies ! » s'exclama-t-elle en posant son coude sur la table, tendant la main vers l'homme qui commençait à être agacé. « Bon, parce que c'est toi... 750 munnies ! » Il repoussa la main tendue de la jeune femme avant de frapper de son poing le comptoir. « Mais je veux pas que mon bar se vide ! Et j'vais sûrement pas te payer pour ça ! » Bougeant vivement ses mains, il lui fit signe de partir, agrémentant ses gestes de sifflements. « Allez, tire-toi Kaja ! » râlait-il en la poussant dehors tandis que la jeune femme s'égosillait, proposant maintes et maintes offres d'emploi...

    Kaja reprit donc son chemin dans les tortueuses ruelles de Tortuga... Elle sautillait entre les flaques d'eau, évitant la boue du mieux qu'elle pouvait, sans faire attention aux passants autour d'elle. Une femme telle que Kaja ne passe pas inaperçue... Elle est bruyante, flamboyante, et elle n'a rien sur le dos. Forcément, les hommes ont tendance à s'inquiéter pour sa santé... C'est vrai quoi, elle pourrait attraper froid, la pauvre... Mais Perte et Fracas, ses fidèles compagnons aux noms terriblement cools, pendues à ses hanches rappelaient à ces chasseurs d'un soir que c'étaient eux, les proies...

    La belle chasseuse de primes s'invita dans une nouvelle taverne - il y avait toujours un autre bar dans cette ville - tentant une approche moins brutale.


    « Salut les mauviettes ! » s'exclama-t-elle, écartant les bras, toujours souriante.

    Une houle de protestations suivit ces propos et Kaja, n'y prêtant absolument pas attention, s'installa tranquillement à une table où des pirates jouaient aux cartes. Le dossier de la chaise contre sa poitrine, elle observait, tout sourire, les hommes s'égosiller et se disputer. L'un d'eux, un gros gaillard balafré, l'archétype du vieux loup de mer au regard sévère, devint violent en découvrant que son adversaire avait triché. En moi de temps qu'il n'en faut pour le dire, l'homme en face était mort, tué d'un coup de pistolet !

    « Eeeet, il s'écrase. Boum ! » s'esclaffa Kaja. Elle se tourna vers le briscard et demanda à entrer dans la partie, suggestion qui fut suivie par les rires gras de la bande. En un instant, le visage de la rousse se durcit et elle planta sur la table sa dague, un sourire carnassier aux lèvres.

    « On se débine ? On a peur de perdre face à une femme ? »

    Silence de mort. Les pirates se regardaient, hésitants. Intégrer une femme, c'était pas la meilleure des idées... Mais perdre la face devant Kaja, c'était bien pire ! Une fois les cartes distribuées, poker face, la chasseuse de primes ne disait plus un mot. La tension était palpable, la sueur coulait sur le front de certains pirates au fur et à mesure que les munnies s'amoncelaient sur la table de bois... Ils abattent leurs cartes. Brelan. Couleur. Les autres joueurs sont à sec ou se sont déjà couchés, faute de jeu... Reste Kaja. Tous les regards se tournèrent vers elle, sourires édentés et rires discrets, persuadés de remporter la mise...

    « ET C'EST UN FULL AUX DEUX PAR LES SIX ! Merci mesdames, messieurs, surtout messieurs... » s'écria Kaja, battant des bras, coudes repliés, hochant la tête de droite à gauche... Alors qu'elle étendait ses bras sur la table pour ramasser ses gains - 1200 munnies les enfants ! - le balafré frappa de son poing sur la table, visiblement peu enclin à la laisser partir.

    « Pas si vite, ma jolie. » gronda-t-il. Kaja releva la tête, quittant des yeux ses précieuses munnies. Son regard était froid et toute trace de gaieté avait disparu de son visage. Telle une panthère, elle recula en glissant, langoureuse, sensuelle... Animale. Ils se toisèrent, silencieux.

    Elle agrippa vivement le col du pirate et l'attira vers elle, tout en dégainant son arme avant de la pointer sur sa gorge. A quelques centimètres du visage de l'homme, elle retroussa les lèvres, menaçante.

    « Personne ne m'arnaque. » articula-t-elle distinctement à l'oreille du pirate qui blanchissait à vue d'oeil. L'homme recula, les bras écarté en signe de reddition. Kaja hocha la tête et empocha son argent avant de quitter les lieux.

    « La chance, c'est comme tout le reste. On n'est jamais mieux servi que par soi-même... » murmura-t-elle, quelques rues plus loin, jetant deux cartes dans la boue d'un claquement de doigts, sourire aux lèvres.

    Alors que la chasseuse de primes marchait paisiblement, soupesant dans sa main sa bourse de munnies, un homme d'une trentaine d'années se plaça sur son chemin. Les cheveux sales et le regard fou, il avait une cimeterre à la main.

    « Je vais te faire la peau... » cracha-t-il.

    Kaja dégaina l'un de ses pistolets, l'air sévère.
    « Hors de mon chemin. » dit-elle sèchement, agacée. L'homme était visiblement ivre, voire sous l'influence de substances plus puissantes... Il n'avait plus conscience des risques, du danger. Il se jeta sur elle et, grâce à l'effet de surprise - qui foncerait sur quelqu'un vous tenant en joue ? - il réussit à lui faire une estafilade sur l'épaule, mais la jeune femme réagit d'instinct et lui planta un violent coup de crosse sur le crâne.

    Si la jeune femme n'avait aucun scrupule à tuer lorsque cela était nécessaire... Elle n'y trouvait aucun plaisir et, lorsqu'elle pouvait l'éviter, ne se faisait pas prier. L'autorité à Tortuga était... défaillante. Tout comme la justice. Il était difficile de se retrouver en prison... Mais une fois qu'on y était, on n'en sortait pas. Kaja attrapa donc le pied du vagabond et le traîna derrière elle jusqu'à la prison de la ville, l'un des endroits les plus sales qu'elle ait jamais vu. Elle lâcha finalement l'homme devant les gardiens qui, à sa grande surprise, semblaient bien contents de voir ledit vagabond...

    « Cet homme a essayé de me voler ! » dit-elle avec véhémence.

    Les deux gardiens s'approchèrent du corps inconscient et examinèrent son visage par rapport à un avis de recherche.
    « C'est Linus ! Ca fait des semaines qu'il est recherché ! » s'exclama l'un d'eux.

    Kaja, ébahie, découvrit alors que son agresseur sévissait en ville depuis plusieurs semaines, assassinant la fine fleur des prostituées de Tortuga ! Un crime impardonnable dans une ville pareille. Bon, la jeune femme s'en fichait éperdument, mais cette affaire venait de lui rapporter des munnies en plus !

    « Encore une mission effectuée avec classe et panache par la grande Kaja Fortune ! » chantonnait-elle en quittant les lieux.
La lance Tourbillonnante.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 25 Jan 2013 - 16:56
    Exploit accompli.

    J'avoue avoir été un peu surpris par les couleurs. Tu en utilises une pour Kaja, et une pour tous les autres. Je suis pas sûr de comprendre la logique, en fait. Quel est l'intérêt de mettre des couleurs dans les dialogues (pour différencier les locuteurs) si tu ne vas pas jusqu'au bout et que tu ne différencies pas absolument tous les acteurs de ton rp ?

    Bon tu vas sûrement pas changer ça pour mon bon plaisir mais voila, ça m'intrigue.

    L'exploit est sympathique. C'est très facile à lire, un peu drôle à certains moments. On ne va pas dire que l'intrigue soit originale, c'est quand même un schéma déjà vu mais ça reste bon.

    Voila c'est un bon exploit ^^.

    Normal
    21 xp, 210 munnies et 3 PS. 1 en défense, 1 en psychisme, 1 en force.

_______________________________
messages
membres