Derniers sujets
» Cartographie
par Chen Stormstout Aujourd'hui à 0:29

» Affaitage
par Chen Stormstout Hier à 21:44

» My name is Lea, Got It Memorized ?
par General Primus Hier à 20:14

» Entre ciel, terre et campagne
par Matthew March Hier à 19:58

» La Caverne Hantée
par Chen Stormstout Hier à 19:40

» MAJ des Compétences
par General Primus Hier à 16:46

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Agon Wiley Hier à 16:40

» La vengeance est un plat…
par Death Hier à 16:28

» Loué soit Son nom
par Kurt Brown Hier à 15:39

» Contrats - Demande de Mission
par Adrien Heiser Lun 15 Jan 2018 - 23:20

» Fiche : Ioan Kappel
par Ioan Kappel Lun 15 Jan 2018 - 21:47

» Correspondance interstellaire
par Chen Stormstout Lun 15 Jan 2018 - 18:41

» Bric à Brac
par Lenore Lun 15 Jan 2018 - 17:19

» Les Retrouvailles
par Chen Stormstout Lun 15 Jan 2018 - 14:26

» Ioan Kappel
par General Primus Lun 15 Jan 2018 - 13:19


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 [R&D] "Et au début était le néant ..."
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 328
Age : 35
Localisation : Clermont l'Hérault
Date d'inscription : 12/08/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
163/350  (163/350)
Sam 5 Jan 2013 - 20:50
L'ancienne salle de lecture a, depuis sa première utilisation, été converti entièrement en centre d'étude des blocs Gummis par Nikoleis. La raison de ce choix ? En partie par habitude, car ses premières recherches étaient purement documentaires, mais aussi parce que cette salle restait à proximité des hangars, sans s'y trouver, pour éviter de traîner dans les pattes de Tic et Tac, en train de finir de vérifier les travaux effectués ensemble tout à l'heure.

Car après avoir déterminé les origines des blocs et constaté la barrière entre les mondes ... après avoir découvert les propriétés intrinseques des blocs eux même ... après avoir appris à les utiliser de concert pour créer une structure avancée ... après avoir réussi à les programmer pour une action donnée ... il était temps de rentrer dans la nouvelle phase de son projet d'après lui : la production.

Et oui, il peut ! Notre génie en bloc, pour faire un jeu de mot facile, dispose déjà de l'outil nécessaire, d'une source d'énergie certes limitée pour l'instant mais suffisante et surtout de l'ordinateur minimum requis. Mais c'est bien là qu'est son problème, d'ailleurs : "Minimum". Car voilà que si sa nouvelle expérience est potentiellement révolutionnaire, la puissance requise pour que cela soit d'une quelconque utilité pour ses supérieur serait d'upgrader tout cela, mais c'est un souci pour plus tard.

Non, aujourd'hui, même avec une technique limitée, même sans pouvoir se rendre 100% utile, il faut l'admettre, ce sera quand même un jour à marquer d'une pierre blanche si cela réussi. Le jour où l'Homme inventa le premier bloc Gummi artificiel, ce n'est pas rien, n'est ce pas ?

Et c'est donc avec son clavier magitech lévitant dans sa pure inexistence lumineuse, flottant devant ses mains, que Nikoleis, l'altérateur de réalité, se préparait à créer de l'inéxistant. La salle éclairée par la lumière du jour filtrant par une large fenêtre donnant sur la table d'expérimentation, aujourd'hui recouverte d'une série d'appareils de mesure et un générateur de secours pour s'assurer que tout marcherait même en cas de panne du condensatur de son propre bâton (car il fallait démontrer que le processus est facilement portable). S'ajoutant à tout celà, des caméras sont branchés pour enregistrer le processus de création. Processus qu'il à eu l'idée d'implémenter graçe à moi, par contre, et je me demande bien pourquoi ...


"Tu vas comprendre ... déjà, fait nous un rappel de mon virtualiseur, s'il te plait"

Vu que c'est pour la bonne cause, je peux pas refuser. Le virtualiseur, donc. Outil faisant partie des programmes les plus avancés du clavier Magitech, il permet de créer des objets à base de formes mathématiques pures. Mais vide de propriété dans la plupart des cas, ce qui est un problème ... le manque d'interaction les rend assez peu utile en général.

"Merci ... et donc, on est d'accord, si ces formes réagissaient comme des blocs gummis, ils seraient beaucoup plus utiles."

Oui, mais il te manque encore à déterminer comment les obtenir ces propriétés, non ?

"... Eh bien ... Voyons, imaginons que j'ajoute un peu de pure lumière à un bloc virtuel."

En quelques pressions dans l'air au niveau de l'hologramme magique, une forme fut défini, vaguement cubique, d'abors sous une forme tracé, puis les côtés sont apparus. Un affichage classique. Mais au moment du calcul de l'effet de la lumière interne ... le bloc fond ? Ou plutôt ... il se dissipe ?

"Eh oui, celui ci perd sa consistance. Mais attends voir, On va essayer avec des ténèbres ..."

Sortant sa sacrosainte télécommande à un bouton, les rideaux metalliques de la grande fenêtre se ferment, laissant la salle dans le noir. Seul la lumière blafarde des appareillages de Niko permettent de s'y retrouver. Mais surtout, le procédé allait être répété dans ces nouvelles conditions.

"Attends, ca suffit pas, il faut que j'ajoute ça !"

A ces mots, il activa l'un des appareils de la table ... une lumière noire ? Mais ... non, j'attends l'explication, ca ira plus vite.

"Eh oui ... non content de devoir masquer la lumière naturelle, il faut aussi que je contre la Lumière naturelle du monde !"

... Ingénieux. Et c'est donc dans ces nouvelles conditions qu'il se décida de former un nouveau bloc, absorbant les nouvelles popriétés de son entourage ... pour se mettre à fondre ...

"Oui, c'est normal, mais moins et c'est ça le plus important !"

Effectivement, là où la remière tentative n'avais pas survécu longtemps, ici c'est plutôt du slime pas trop fluide qui s'écoule avant de disparaître.

"Bon, ben reste plus qu'à retenter la chose beaucoup plus loin de la Pierre angulaire, sa lumière est bien trop forte. Ce qu'il me faut, c'est vraiment reproduire la limite entre la lumière émise par un monde et les ténèbres l'entourant, mais pas qu'au sens physique, comme tu as pu le voir Boss."

... Ok, voilà pourquoi t'es parti en urgence ! Mais bon, ca va pas t'aider, la Lumière n'as pas de base spatiale, à ma connaissance.

"Peut être, mais il faut voir avec la hierarchie si ils m'autorisent un transfert temporaire."

Ah ? Où ça ?

"Mais, voyons ... à la Shinra, bien sûr !"
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Philsem
» Haïti: dégringolade vers un pouvoir dictatorial et personnel