Derniers sujets
» Froide Noblesse
par Huayan Song Hier à 19:52

» Tombent les masques
par Abigail Underwood Hier à 19:25

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Hier à 11:13

» Absences de Pamela
par Milla Maxwell Jeu 16 Nov 2017 - 16:46

» Promenons-nous dans les bois -
par Agon Wiley Jeu 16 Nov 2017 - 5:58

» Il était une fois ... Toxine (En cours )
par General Primus Jeu 16 Nov 2017 - 2:06

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Shadow Mer 15 Nov 2017 - 16:46

» Sauver Tania [Exploit]
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:56

» Déménagement
par Chen Stormstout Mer 15 Nov 2017 - 10:34

» Contrats - Demande de Mission
par Merrion Dexelo Mar 14 Nov 2017 - 23:00

» Fiche d'Identité de Narantuyaa
par Narantuyaa Mar 14 Nov 2017 - 9:17

» Attaque Nocturne
par Narantuyaa Mar 14 Nov 2017 - 2:54

» Avant de poster dans Histoires de Grimm...
par General Primus Mar 14 Nov 2017 - 0:15

» L'âme d'un chercheur
par Huayan Song Lun 13 Nov 2017 - 15:45

» La fiche d'identité de D.Va
par D.Va Lun 13 Nov 2017 - 15:03


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Le regard des Gargouilles
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Clé de la Résurrection
Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 25
Date d'inscription : 06/11/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
80/650  (80/650)
Jeu 3 Jan 2013 - 20:39

Le regard des Gargouilles

►La montagne


De la chaleur émanant des buches crépitant sous les flammes ardentes, une musique de fond semblable à un son ancestral, l’odeur des épices loin d’être désagréable. Ainsi que la douleur tiraillante de blessures récentes. Ce sont dans ces conditions que la Belle Rosa sortit des songes. Elle remarqua bien vite qu’elle ne portait plus son kimono … Ses yeux s’ouvrirent doucement. Encore voilés, ils ne voyaient que des flammes flous, mais c’était un beau spectacle … Un spectacle gâchait par l’apparition d’une lame. Une lame ? Son imagination lui jouait-il des tours ? Non ! Le poignard s’approcha de la belle « endormie ». Qu’est-ce que … Rosa se redressa d’un coup alors que la lame menaçait presque sa gorge. Saisissant le poignet du … Bandit, Stark lutta pour éloigner le danger de sa peau, elle ne cherchait même pas à voir le visage de son agresseur, pas maintenant du moins … Mais qu’est-ce que la force d’une femme blessée face à la robustesse d’un homme en pleine forme ? Sachant qu’elle n’arriverait pas à le tuer à la loyale, l’Assassin rua son assaillant de coups de pieds pour le faire choir en arrière. Une fois l’ennemi tombé à la renverse, la Chinoise se redressa d’un bond, attrapa le couteau pour le planter dans l’abdomen du bandit. Le laissant agonisé, la jeune femme l’attrapa par le col pour l’interroger mais la mort ne tarda à le prendre. Chier …

Rosa jeta le couteau sur le corps et passa sa main sur son bras entouré de bandage, elle sentait également des douleurs à son front, en y passant la main, la demoiselle constata qu’elle avait pris un coup sur la tête. Qu’est ce … Qui s’était passé ? Sa mémoire lui faisait défaut … Tout en fouillant dans sa mémoire, l’Assassin fit un tour rapide de la « maison » dans laquelle elle se trouvait. Celle-ci ressemblait plus à une sorte de hutte de nomade. Rosa se revêtit de son kimono et de sa bague-armure pour sortir hors de la hutte. Dehors … Plusieurs cadavres, mais pas des bandits. Rosa examina le corps le plus proche, une femme plutôt jeune, vêtue pauvrement … Elle avait l’air d’une sorte de … Bohémienne, liseuse de bonnes aventures. Et tous les autres corps étaient « semblables » au sien. Ainsi, elle avait été recueillie par une Caravane de nomades. Mais pourquoi ? La Chinoise ne mettait la main que sur des fragments de souvenirs … Un Gumi …. Une chute libre dans le ciel sombre de la nuit. Le plus agaçant … Personne ne pourrait lui rappeler son histoire, ils s’étaient tous fait exterminés. Pauvres gens.

Mais quel était ce bruit soudain ? Surgissant de la hutte dans laquelle elle se trouvait juste auparavant ? Intriguée, Stark s’approcha à pas de loup pour trouver la source de ce bruit. Plus elle approche et plus le son était …. Clair. Un enfant qui pleurait ? La jeune femme entra dans la hutte, retrouvant un nourrisson enveloppait dans une couverture chaude cachait dans un coin de la très modeste habitation. Un gamin … Un mioche dans ce bain de sang … Rosa bloqua un gros moment face à cette découverte. L’enfant tendit les bras vers la demoiselle en s’agitant, réclamant probablement un peu d’attention. Punaise … Manquait plus que ça. « Fuis vite !! » Se dit-elle. Oui ! Partir, ce mioche serait le début d’un tas de problèmes ! Aussi, elle tourna les talons pour quitter cette hutte … Néanmoins, sa conscience l’empêchait de partir … La jeune Chinoise avait une dette envers ce peuple, envers cette famille. Une dette … Tch, il lui fallait la rembourser. Aussi, Rosa ne pouvait partir en laissant ce mioche à la mort. Pff, fais chier …

Bon … Existait-il un manuel : S’occuper des bébés, TOME I ? Rosa en doutait fort ! Et puis … Son objectif était juste de remettre ce gamin entre des mains bien plus compétentes et parentales que les siennes ! La jeune femme devait d’abord savoir où elle était, quel monde, et où trouver de l’aide pour ce bambin. C’est donc avec une maladresse extrême que Rosa souleva le petit garçon qui lui sourit de toutes ses dents. Un soupire, un élan de courage et voit le mioche dans les bras de sa sauveuse. Bon, plus qu’à s’en débarrasser le plus rapidement possible. La jeune Stark sortit de la hutte et observa enfin ce qu’il l’entourait. Des montagnes sans neige, ils n’avaient pas atteint une altitude trop importante. Au loin se dressait une ville, grande, majestueuse. On y distinguait un édifice immense, son cloché dominant de loin tout l’étendu de la ville. Un Monastère ? Un truc dans ce genre … Rosa ne connaissait aucunement les autres cultes pouvant exister dans les autres mondes. Néanmoins, les Hommes de Foi étaient un choix adéquat pour ce gamin, ils seraient quoi en faire. C’est décidé ! Direction cette ville et cette … Bâtisse de culte.

C’est donc avec l’enfant dans les bras que Rosa partit vers le sentier principal pour atteindre la ville. Dans le trajet, la jeune femme ne portait aucune attention au garçon. Elle s’en fichait pas mal à vrai dire, il était juste … Un boulet dans son parcours. Un boulet qui venait de saisir dans sa petite main l’une des tresses entourées de tissu de Fang. Cette dernière baissa alors le regard vers le bébé, celui-ci se mit à rire et la fixant de ses deux yeux azurés. La chinoise détourna le regard un instant pour faire attention ou elle marchait puis regarda de nouveau l’enfant, il ne cessait de la fixer. Ne sachant pas pourquoi, cela ne l’a mettait pas à l’aise.

« Pourquoi tu me regardes comme ça ?... C’est très impoli ce que tu fais ... Je t'assure, on ne fixe pas les étrangers de la sorte. Mais tu t'en fiches, t'es qu'un mioche, tu dois même pas comprendre ce que je raconte ... »

« Tu perds ton temps Fang … » Assurément ! Surement l’enfant le prenait-il pour une folle, elle parlait toute seule. Et la demoiselle soupira pour se terrer de nouveau dans le silence. L’enfant continuait à jouer avec l’une de ses tresses, même il en mit une dans sa bouche, suçant son pouce par la même occasion. Rosa remarqua cela bien vite, elle s’arrêta dans sa marche et fronça les sourcils, ôtant rapidement ses cheveux de la bouche du garçon.

« Ha non ! On ne met pas ça à la bouche ! Vilain bébé ! »

Et là … Ce fut le drame. L’enfant se mit à pleurer, et fort en plus ! Punaise, il ne manquait plus que ça ! Chut !! Chut !! Mais chuuuut à la fin ! Mais rien à faire, les pleurs du bébé ne cessait pas. Et en plus de cela, ils n’étaient pas les seuls à sillonner ce sentier. Des bruits de sabots se firent entendre et devant eux apparut deux cavaliers. Des soldats. Stark resta stoïque face à eux alors que l’enfant venait enfin de se taire, observant les soldats, semblait-il les craindre ? Son expression venait de changer. « Femme ! Ou vas-tu avec cette enfant ? A la cité des rêves ? Nous ne voulons pas de nomade comme toi, rebrousse chemin avec ton gamin si tu ne veux pas finir dans une cellule. » Cité des rêves ? C'etait donc le nom de cette ville ? Nomade ? Prison ? Des menaces en sommes. Son visage se ferma.

« Ma destination ne vous concerne en rien ... Passez votre chemin si vous tenez à vos vies. »

Les soldats se mirent à rire, surement pensaient-ils qu'une femme ne pouvait faire grand-chose contre eux ... Ils descendirent de leur monture, mains posés sur la poigne de leur glaive. Ennuyeux ... Rosa baissa les yeux vers l'enfant, elle le posa par terre, enroulé dans sa couverture. Elle ne pouvait se battre et encore moins tuer devant une âme innocente. Donc, une fois l'enfant par terre, Stark fit quelque pas pour s'approcher des soldats. Elle se rua vers le premier avec agilité, d'un poing souple, la demoiselle frappa les méridiens du corps du premier soldat, l’empêchant ainsi de bouger tout en provoquant des douleurs importantes. L'autre accouru aussitôt pour aider son camarade. Fang se tourna vers lui et d'une cabriole elle se retrouva les mains par terre, enlaçant ses jambes vers l’ennemi. Elle écrasa son pied dans le ventre de l'homme, de son autre pied, elle l'envoya par terre en lui cognant le menton. En retournant sur ses pieds, la jeune femme l’assomma d'un coup de genou dans le visage. Enfin tranquille, la Chinoise reprit le bébé par terre et grimpa sur le dos d'un des deux chevaux par un saut agile. Au galop, la demoiselle partit vers la ville ... La cité des rêves.

►La cité des rêves


La Cité des Rêves, quel nom absurde pour une ville, un village, une contrée. Ce domaine offrait-il aux habitants la chance de réaliser leur rêve ? Ou bien, les faisait-elle rêver par sa splendeur et sa puissance par-delà le pays ? Cette cité n’était semblable à aucune autre ! Chemins pavés, maisons de pierres, marché dans la rue. Ici, la population se mêlait à un peuple un peu plus nomade … Liseurs de bonnes aventures et autres bohémiens.

La voila donc arrivée ... Plus qu'a trouvé le chemin de la ... Euh ... Mince, l’édifice de culte, le temple quoi ! Mais, se doutant qu'elle ne trouverait pas facilement, Rosa demanda son chemin dans la cité pour retrouver la trace du bâtiment, c'est ainsi qu'elle apprit que celui-ci de nommé "Cathédrale", même il portait un nom unique ! Notre-Dame ! Intéressant ! Donc, longer les petites ruelles pour arriver sur le Parvis de la Cathédrale, la ou se trouve l’édifice, c’était facile vue ainsi ... La belle chinoise descendit du cheval pour finir à pieds. Curieuse, la jeune femme porta un regard au bébé, celui-ci dormait à point fermé. Hmm ... Stark s'arrêta pour l'observer, elle se surprit même de voir sa main se balader sur la joue du nourrisson. C'est qu'il était mignon quand il dormait, mignon ? Un bébé ? Visiblement, même les cœurs les plus froids et solitaires trouvaient un peu de paix et de Salut dans le sourire et la moue d'un nouveau né ... Mais pas question de dévoiler cette information ! L’assassin ne pouvait se permettre de s'attendrir pour un enfant dont elle allait se séparer dans quelques minutes ! Le cœur était la faiblesse des hommes, faiblesse qu'elle ne possédait quasiment pas, après tout elle n'avait pas d'ami et se foutait pas mal du sort que l'on réservait aux hommes. Enfin ... Si, elle s'était fait son premier ami a Port Royal. Cette rencontre l'a changeait-elle pour autant ? Dur à dire ...

Et quelques minutes plus tard, la jeune chinoise se tenait sur le Parvis de Notre-Dame. Elle ne put cacher sa stupeur face à ce chef-d’œuvre ! Immense ! Les couleurs des vitraux, les rossasses, les statuts, les ... Gargouilles ? Statuts de pierres préservant la cathédrale de l'intrusion du mal. Hmm ... Devait-elle s'arrêter la de peur de se voir foudroyé par la foudre divine ? Oui ... Rosa attendit sagement le Prête sur le Parvis. Il ne mit que quelques minutes à se montrer, il raccompagnait des fidèles devant son édifice. Quand il vit la demoiselle attendant avec un nourrisson, il s'approcha, demandant si elle sollicitait l'aide de Dieu. Hmm ... Elle était aussi une enfant de ce dieu auquel elle ne croyait pas ? Mais ce n’était pas important, Rosa n’était pas la pour elle.

« Je ne suis pas là pour moi, mais pour cet enfant trouvé dans les montagnes. Ces parents se sont fait massacrés et je n'avais le cœur à le laisser entre les corps ... C'est pourquoi je vous le confie, vous serez plus à même de prendre soin de lui. Je n'ai besoin d'un fardeau dans ma vie périlleuse. »

« -Sourit- Mon enfant, je pense que vous vous torturez pour paraitre ainsi, ne soyez pas si dur avec vous-même. La Maison de Dieu est la Maison de tous. Entrez donc. »

Rose fronça les sourcils. Elle posa l'enfant dans les bras du Prête et tourna les talons sans un mot, elle ne voulait de cette maison, de cette famille. Elle n'était pas faite pour croire, pour être fidèle à un culte, à un dieu. Elle était une assassin solitaire qui travers les mondes à la recherche de réponse. C'est ainsi qu'elle abandonna le garçon aux soins du religieux, certaine qu'il était sain et sauf ici. Retour à la vie d'errance, de vagabond, à prendre des vies dans son passage.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Mer 16 Jan 2013 - 18:04
    Exploit accompli.

    Tout d'abord, je suis vraiment désolé pour le retard que j'ai pris. Etant en période d'examens, je suis d'une lenteur improbable et j'ai seulement pris le temps de m'occuper de ton exploit aujourd'hui ^^.

    Bon !

    J'ai vraiment trouvé ça très bon.

    Je ne sais pas pourquoi j'ai tant aimé cet rp mais j'ai trouvé que niveau style, il était bien meilleur que les autres. J'ai beaucoup aimé toute la relation entre Rosa et le gamin.

    J'aurais même aimé que Rosa garde le bébé.
    Je sais c'est con ^^, aucun rpiste ne va embarrasser son personnage d'un bébé mais pour Rosa, j'aurais trouvé ça fantastique.

    Et j'ai beaucoup aimé le court combat, que je trouve très bien décrit.

    J'ai juste un petit reproche ^^. Tu fais dire aux gardes de la cité des rêves "Dégage, on ne veut pas de nomades ici"... Sauf que la cité des rêves appartient au Consulat, que ces hommes appartiennent donc au Consulat et que le Consulat n'a strictement rien contre les étrangers !

    Bon c'est vrai que Rosa est une errante et que c'est encore différent mais bon.

    Très bon exploit, donc ^^.

    Normale ! 23 xp, 230 munnies et 3 PS... 1 en force, 1 en défense, 1 en dextérité.

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le regard des Gargouilles
» " L'INTENSITE D'UN REGARD "
» Le regard est'il le miroir de l'âme ????
» Regard Hanté - Mâle - Sang - Guerrier
» Un regard perçant en plein coeur.