Derniers sujets
» Un coup de pied dans la fourmilière
par Cypher Aujourd'hui à 1:22

» Au fond du donjon, troisième grille à droite
par Kestia Hier à 13:41

» A l'abordage !
par Chen Stormstout Hier à 11:03

» En ligne de mire
par Cypher Hier à 0:41

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Hier à 0:10

» Le savoir c'est le pouvoir
par Surkesh Ven 15 Déc 2017 - 22:07

» Tombent les masques
par Lenore Ven 15 Déc 2017 - 16:52

» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Jeu 14 Déc 2017 - 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Jeu 14 Déc 2017 - 16:06

» Cachons tout ça
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Jeu 14 Déc 2017 - 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Jeu 14 Déc 2017 - 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Jeu 14 Déc 2017 - 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 L'Oiseau Rouge.
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 27
Date d'inscription : 22/10/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
138/650  (138/650)
Sam 29 Sep 2012 - 0:05
    « Qui osera affronter le terrible Chocorouge ! Ce n'est pas un chocobo normal... Car s'il est rouge... »

    Max s'approchât du crieur comme le faisait une bonne partie de la ville de Thèbes. Derrière ce grec en sur-poids l'on pouvait admirer un stade antique, qui ne l'est pas forcément ici d'ailleurs... Ces mecs ont visiblement un retard au niveau civilisation. Mais ce n'était pas pour lui déplaire... L'errant se sentait terriblement bien en ce monde. Un monde de combat, de conquête et de brutalité ! C'est un monde impitoyable, il est aussi dénué de pitié que la pierre. Oui c'est un monde dur et abrupte, avec des monstres, des tournois et d'incroyable Odyssée. Ici les faibles n'ont aucune importance, car au final, ce n'est pas le nom des sculpteurs qu'on retient ! En chaque danger qui menaçait en ce monde, Max voyait une chance, une opportunité de participer au compétitions les plus épiques, comme le si légendaire tournoi de léto réunissant les plus grands guerriers de ce monde ! Avoir une statue à son effigie... Pour quelqu'un d'aussi orgueilleux que le requin, s'en est presque un rêve.

    « Il ne l'a pas toujours été ! La couleur de son plumage n'est du qu'au sang de ses nombreuses victimes ! Dès qu'un humain le touche il entre dans une colère presque divine et ravage tout sur son passage !!! Un étalon sauvagement puissant que tout le monde dit indomptable !!! Si vous parvenez à le dompter... Il est à vous !!! »

    Max restât sur place, un sourire malicieux au visage. Lentement il croisât les bras et observât tout autour de lui. Ils en avaient tous envie... Mais personne n'osait... C'est ca la différence entre un héros et un homme normal. Le héros lui, ose ! Il tente, essaye et fait face... La vie n'est pas un compte de fée tout le monde ne peut pas y arriver mais chaque héros a un jour osé franchir le pas. C'était le cas pour aujourd'hui pour Max il venait devenir un héros et laisser graver son nom quelque part... L'errant décroisât les bras avant de s'avancer jusqu'à l'arène, tout droit sans bifurqué, sans s'arrêter.
    Il bousculât quelques personnes... Puis la foule s'est soudain écarté.

    Il va vraiment y aller ?! Il est déjà mort !!! Allons parier ! Ce n'est pas tout les jours qu'un tel évèement se produit à Thèbes, c'est l'occasion unique de faire ses preuves. Un bon test pour savoir si le Colisée de L'Olympe est à notre porté.

    C'est ce qu'il disait... Dans la foule, certains même se moquait de lui, le prenant pour un téméraire. Mais il ne bifurquait pas et arborait toujours son immense sourire au visage. Qu'ils se moquent, lui au moins avait le courage d'y aller.

    « Des batards sans un brin de volonté ! Ce poulet rouge me fait pas peur ! » dit-il en écartant les bras de manière théâtrale.

    « Enfin un homme ! Un vrai ! Un guerrier ! Vous pouvez y alleeeeeeeeeeeez !!! »

    Max se rendit d'un bond à l'arène et observât le Chocobo pourpre. Un poussin adulte, coloré de rouge. Dodu avec deux oreilles plumé pendante. Le machin bien faire deux mètres-cinquante ! Qu'il était mignon, pensât-il, un sourire cruel au visage. Ce truc n'avait rien de monstrueux. D'un pas calme il s'en approchât et lorsqu'il fut au près de l'animal, Max toisât celui-ci du regard. On pouvait voir dans celui-ci toute la brutalité, la violence et la fierté de l'animal. C'était une bête magnifique ! Les gens adorent les licornes, les fées et tout le reste... Max lui adore les monstres et il approchât de manière calme sa main avant de la poser sur son crâne. Poser la main sur la tête d'un animal c'est le signe qu'on est son maitre, sa réaction en dis long. Le Chocorouge ne réagissait pas, restait stoïque... La foule n'en croyait pas ses yeux.

    « Il a réussi ?! »

    L'odeur en touchant son pelage eut comme l'intuition que...

    «Tu n'as pas toujours été rouge mon poulet hein ? » dit-il, souriant.

    Bien qu'aux anges d'avoir un animal de compagnie aussi classe, un frisson parcouru son échine. L'arène fut enfermé dans une sorte de dôme transparent... Et, vif comme l'éclair, le bec de l'animal perçât sans mal le torse de l'aspirant héros. Max eut à peine le temps de s'en remettre, que déjà l'oiseau le trouât deux autres fois ! Putain ! Et au final, il se rendit compte qu'il avait recu plus que deux coup... D'un geste rapide, le chocorouge tenta de lui asséner un coup de serre... Le jeune homme réussit à attraper sa patte, mais il continuait de se prendre coup sur coup de bec ! Sa garde était brisée, et la créature comme hors de contrôle ne lâchait rien. Max ne put rien faire lorsqu'il se sentit tombé à terre... L'animal se tenant en équilibre sur une patte, toujours aussi acharné continuait le rouer de coup au sol.

    « Héros n'est pas qui veux, apparemment... »

    Des gens partaient, ne voulant guère assister à ce spectacle alors que d'autres restaient pour profiter du spectacle... A cause de la barrière s'enfuir n'était pas possible mais... Ça ne le dérangeait pas, c'était une sorte d'accord tacite quand on se lance dans ce genre d'entreprise... Mourir ou réussir !

    Max attrapât le coup de l'animal et de sa main libre le frappât au crâne de toutes ses forces, et avec acharnement refusait de s'arrêter ! Mais le chocobo réussissait par on ne sait quel miracle à frapper, l'errant ayant beaucoup de mal à contenir l'animal. C'était épique... Mais ca ressemblait à rien. On aurait dit une baston de barre avec un zeste d'hémoglobine en plus ! Puis... D'étranges flammes ont commencé à émanés du jeune homme, ses yeux rouges sang. Le chocorouge eut un instant de flottement en voyant que cet humain... Venait de devenir beaucoup plus sauvage de lui !
    Les coups de Max redoublait d'intensité, faisant peu à peu vaciller l'animal.... Celui-ci réunit ses dernières forces et dans un sursaut d'instinct de survie assenât un coup de tête avant de se barrer en courant ! Tentant tant bien que mal de briser la barrière avec son bec sans succès... Max courait vers lui, les muscles parsemé de veines gonflés, il ne sentait jamais aussi bien qu'en mode berzeker ! Comme si on lui avait injecté de l'adrénaline dans le cœur... Mais ce n'était pas quelque chose de doux et d'agréable, c'était violent et ca le secouait comme pas permis ! Un torrent de rage faisait bouillir son sang et lui-même devenait légèrement rouge... Le chocorouge ne peut pas détruire ce dôme, il est mort...

    Max fit un bond dans les airs et retombât, frappant de toute ses forces la créature... La barrière volât en éclat... C'était pas un dôme finalement. Ayant traversé la barrière en même temps que le chocorouge il perdit l'équilibre. Tout ce qui l'intéressait c'était le rouge... Le rouge de l'animal à qui il arracherait chacune de ses plumes pour se faire un manteau... Ouais... Il le scalperait des serres au bec... Et alors qu'il s'accrochait à la petite touffe surplombant le crâne du cruel animal... Celui entrât dans le même état que Max.

    L'animal se mit à courir quand Max tirât d'un coup sec... Le Chocobo courait dans tous les sens, ravageant quiconque sur son passage ! Alors que Max s'accrochait à ses plumes de ses deux mains... Sa main droite lâchât prise, sa tête frôlait le sol mais qu'est-ce qu'il en avait à foutre... Il continuait de frapper l'animal ! Ce dernier fonçait droit vers l'obstacle le plus proche, s'écrasant littéralement contre la pierre en espérant se débarrasser de Max.

    L'animal commençât à fatiguer, le sang se confondant à son plumage... Il se mit à tousser, faisant un étrange bruit de poussin, crachant du sang et finalement s'écroulant. C'est à ce moment que Max sortit de sa transe, complètement vide. Plus d'énergie, plus de colère, plus rien. La seule chose qui lui rappelait être en vie... C'était l'horrible douleur partout sur son corps.

    La foule approchât timidement, observant Max. Ses vêtements étaient déchires, devenus de véritables haillons, le corps ensanglantés. L'espace d'un instant les gens crurent voir un borgne... Une plaie au front saignait abondamment, l'empêchait d'ouvrir son œil droit lui faisait l'impression d'être sur le point d'exploser. Quand à son bras droit... Ça lui faisait horriblement mal de le lever et il n'en était surement pas capable... C'était à peine s'il pouvait tenir debout. Max écrasait le chocorouge de son pied droit et levait triomphalement les bras vers le ciel ! Oui il finirait par s'écrouler... Mais si la légende est plus belle que la vérité...

    « HAHAHAHAHAHAHAHA !!!! ALORS QUI ÉTAIT SUR DE MOURIR ?!? J'ARRIVE COLISÉE DE L'OLYMPE ! »

    Les gens l'acclamaient ! Ils acclament toujours les héros, alors que lui riait de plus belle ! Deux femmes sont sortis de nulle part et se sont mis à s'inquiéter pour lui et ses blessures !

    « Haha ce monde est terrible !!! »

    Puis le Chocorouge s'est relevé, faisant fuir les donzelles. Il s'est approchait de Max, ce dernier pensant qu'ils s'écroulerait à chaque pas mais non... Il rejoint Max et lui donnât un coup de bec... Ça piquait mais il n'avait plus aucune force. Puis il s'écroulât effectivement au sol. L'errant l'observât quelques instants... Malgré la douleur et la fatigue... Cet animal lui intimait le respect, la force et le courage. Max a toujours été méprisant... Et lui qui plaçait l'obstination et la force comme ses valeurs premières ne pouvait rester de face en voyant cet animal. Alors, en puisant dans ses dernières forces il attrapât l'animal et le mit sur son dos avant de se mettre en route à la recherche d'un vétérinaire... En vérité... Ce qui a vraiment fait de lui un héros aujourd'hui ce n'est pas d'avoir battu un monstre, mais de tout donner pour le sauver ! Il refusait de le laisser mourir... Même s'il devait être sacrément bon. Il tiendrait bon... et sauverait le poulet furax.

    « Mais que faites-vous ?! »

    « J'ai dompter l'animal, il est à moi maintenant et je vais le soigner ! »

    Max n'avait rien dompté du tout... Mais il se voyait déjà voyager avec cet animal indomptable ! Et quelque chose le faisait sourire, aussi étrange que ce soit... Il souriait parce qu'il savait que le Chocorouge s'il le pouvait, n'hésiterais pas à se débattre.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Dim 30 Sep 2012 - 23:13
    Exploit accompli.

    J'ai pas énormément de choses à dire.

    Ton rp se lit très rapidement et facilement.

    Je dirais que pour résumer mon appréciation en quelques mots : Cool mais prévisible.
    Tout ce qu'il se passe, du début à la fin, est un schéma un peu banal, dont les rouages font un peu réchauffés.

    Mais le tout est cool.

    Périlleux. 36 xp, 310 munnies et 3 PS... en Dextérité.

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Un oiseau qui chante....
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Carton rouge...
» Bouge ton boule, c'est pour moi qu'on déroule le tapis rouge... >>Libre