Derniers sujets
» De retour au bercail...
par Abigail Underwood Aujourd'hui à 19:16

» Monter la garde, une affaire simple ?
par Death Aujourd'hui à 18:56

» La nuit égale au jour ; la veille de l'automne
par Fabrizio Valeri Aujourd'hui à 3:20

» Le Train, les Rails et la Montagne
par Narantuyaa Aujourd'hui à 2:08

» L'enthousiasme éternel
par Death Hier à 23:42

» Reading Project
par Lotis Terrick Hier à 22:39

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Lotis Terrick Hier à 22:06

» La Mage Tricentenaire / Kestia
par Kestia Hier à 20:51

» Un mort pour pouvoir vivre libre
par Rufus Shinra Hier à 20:01

» Les Orphelins
par Roxas Hier à 18:10

» Beau gosse
par Arthur Rainbow Hier à 4:06

» Hybris
par Arthur Rainbow Hier à 0:24

» Rex tremendae
par Matthew March Mer 20 Sep 2017 - 21:55

» Pensées rationnelles
par Cissneï Mer 20 Sep 2017 - 19:29

» Entremetteuse
par Arthur Rainbow Mer 20 Sep 2017 - 19:24


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Nouveau départ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabonde du ciel
Féminin
Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/02/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
93/550  (93/550)
Lun 20 Aoû 2012 - 5:48
    «  Kupoooo ! Mais regardez qui voilà ! Un Général ! »

    Minaï s’avançait fièrement dans le hangar du vaisseau-mère de la compagnie Shin-Ra, le torse bombé et adoptant une démarche militaire exagérée. Pour l'accueillir, Naminwgay faisait des courbettes et Zag applaudissait. Elle s'arrêta devant eux, se tenant bien droite les deux mains posées sur sa taille, et leur lança un grand sourire.

    « J'imagine que quelqu'un leur a raconté mes exploits et qu'ils ont été impressionnés ! »

    Elle sortait tout juste de son premier entretien avec le président Shinra qui lui avait donné ce grade, les nouvelles allaient vite ! Soudain, la pirate du ciel changea totalement d'attitude, jetant des coups d’œil suspicieux derrière elle comme pour s'assurer que personne ne l'écoutait... Et pour finir, elle porta une main au niveau de sa bouche, imaginant probablement que cela rendrait leur conversation plus discrète, et dit :

    « On est censés partir en mission, donc dès qu'on aura quitté le vaisseau-mère on pourra leur fausser compagnie ! »

    Son plan génial avait marché à merveille ! Ce grand benêt de Rufus lui avait fait confiance et maintenant elle était libre de partir ! Elle allait leur montrer qu'on ne l'enfermait pas comme ça sans représailles ! Et en guise de représailles, elle les abandonnerait, non sans s'être servi dans leurs réserves avant ! Minaï poussa un grand rire machiavélique ! Avant d'être interrompue par son mécanicien...

    « Euh... Chef... Tu te souviens de notre vaisseau ? »

    Au dernier mot, elle reprit son sérieux subitement ! Quoi son vaisseau ? Qu'est-ce qu'il avait son vaisseau ?!

    « Et bien, euh... »

    Qu'il en vienne au fait ! Avec une main, Minaï l'attrapa par le col et le souleva dans les airs avant de le secouer dans tout les sens en hurlant !

    « Parle peluche !! Parle maintenant !! Qu'est-il arrivé à mon vaisseau ?! »

    Il agitait ses petits bras en poussant des kupos plaintifs, ce qui ne faisait que l'agacer d'avantage ! Alors elle continuait de le malmener sous le regard de Zag qui tentait vaguement de la calmer. La pirate du ciel amena d'un coup sec le visage du mog près du sien et lui jeta un regard noir afin de bien lui faire comprendre qu'elle ne plaisantait pas et qu'elle s'en servirait comme fourrure s'il n'avouait pas le crime qui avait été commis ! Effrayé, il se mit à parler très rapidement.

    « Ilesthorservice ! Lesgensdelashinralontcasséalorsquilsfouillaientpourchercherlescaissesvolées ! »

    Son œil s'ouvrit en grand, sa pupille se dilata. On avait... abimé son vaisseau... ? Elle sentit sa tête tourner et son esprit partir... Sans même s'en rendre compte, elle laissa tomber Naminwgay à terre. Minaï fit quelques pas, absente. Non... Impossible ! Trahison ! C'était ce qu'elle avait de plus précieux, sa demeure, sa bataille ! Lui faire le moindre mal, c'était effriter son âme ! La blesser au plus profond d'elle-même ! Et il était... cassé... Elle oscilla vers l'avant, vers l'arrière, avant de finalement s'écrouler sur le sol. La pirate du ciel venait de perdre connaissance sous l'œil médusé de son équipage.

    « Non, on ne va pas à Port Royal ! »

    Zag poussa un grognement qui s'apparentait à un cri de surprise, mais la jeune Miqo'te, de bien trop mauvaise humeur pour discuter, se contenta de l'ignorer en se concentrant sur le pilotage. Que ce tableau de bord était laid... Que ce vaisseau était laid... Elle ne pouvait pas attendre grand chose d'un chasseur prêté par la Shin-Ra, mais tout de même ! La faire naviguer elle, la plus grande pirate de la galaxie, dans une poubelle de l'espace, c'était... c'était... Dans un mouvement rageur, elle donna un coup de poing sur les commandes pendant que le vangaa s'agitait en essayant de l'en empêcher. Et tout ça pour quoi ? Cette humiliation de devoir voler dans un déchet mécanique dans quel but ? Se rendre à Port Royal et voler le petit déjeuner du Gouverneur. Pour qui la prenait-on ? Quand elle avait entendu Rufus Shinra lui donner cette mission, elle avait failli sauter sur son bureau pour lui coller une paire de claques ! Mais à ce moment, elle pensait encore que son plan fonctionnerait, alors elle s'était contentée d’acquiescer et de sortir de la pièce. Si elle avait su... Elles ne lui auraient pas fait de mal ces claques. Minaï supportait déjà mal l'idée de travailler, elle y avait été contrainte en attendant que son vaisseau soit de nouveau en état de fonctionner, mais lui donner des tâches ridicules... C'était hors de question. Alors non, elle n'irait pas à Port Royal et elle volerait encore moins le petit déjeuner du Gouverneur. Elle n'avait aucune envie de faire quoi que ce soit pour môssieur Shinra, mais elle ne se leurrait pas... Cet homme avait beau être un gosse de riches pourri-gâté, il n'aurait pas demandé quelque chose d'aussi absurde par simple caprice. C'était un test, et foi de Miqo'te elle allait le réussir, d'une manière ou d'une autre ! Elle avait déjà sa petite idée sur la question...

    Brusquement, elle activa le pilotage automatique et se leva, adressant un signe de la tête à son compère pour qu'il la suive. Tout deux quittèrent le cockpit pour se rendre dans... l'unique autre salle du vaisseau, où Namingway s’efforçait de bidouiller les circuits pour essayer de les rendre plus performants, peine perdue visiblement. Minaï s'installa donc à la petite table et leur intima de venir en tapotant les sièges. Finalement tous réunis, le vangaa, le mog dont les poils étaient recouvertes de suie et elle-même, ils entreprirent une longue conversation avec des allures de comploteur.

    « Tout d'abord ! » avait dit Minaï. « Nous devons rapporter un petit déjeuner ! Mais qu'est-ce qui différencie un petit déjeuner d'un petit déjeuner de Gouverneur, hein ? »

    Ni l'un ni l'autre n'eurent de réponse spontanée, et elle eut un sourire victorieux. Elle avait raison ! Il lui fallait présenter un petit déjeuner, mais il n'y aurait jamais aucun moyen de certifier que c'était bien celui du gouverneur ! Dans ces conditions, elle pourrait facilement en falsifier un et faire gober à Rufus une aventure improbable sur son infiltration de Port Royal et... Mais elle aurait encore le temps d'y penser ! Le plus important, c'était de concevoir un petit déjeuner crédible ! Zag suggéra alors que le gouverneur devait manger beaucoup plus que n'importe qui, Namingway, lui, supposa que les mets étaient bien plus rares. La pirate du ciel y réfléchit à son tour. Si elle avait du pouvoir sur toute une ville, que mangerait-elle le matin ? Son regard s'illumina en imaginant des gâteaux, beaucoup de gâteaux ! Avec du chocolat, du sucre glace et un nappage à son nom ! Elle en aurait presque eu faim ! Pourtant, elle semblait bien être la seule de cet avis... Son mécanicien pensait que c'était beaucoup trop copieux, son copilote beaucoup trop sucré... Alors quoi ? Du salé ? Namingway prétendit que certains humains affectionnaient beaucoup les œufs le matin. Quelle drôle d'idée ! C'était répugnant ! Elle refusa catégoriquement cette idée, qui plus est il leur fallait quelque chose de simple à préparer. Zag proposa alors de cuisiner le petit déjeuner favori de son peuple, mais les deux autres s'y opposèrent fermement avant qu'il ne développe ! Personne ici ne voulait savoir de quoi se nourrissaient les vangaas... Personne... Mais il y avait peut-être une idée à exploiter...

    « De quoi se nourrissent les gens à Port Royal ? » demanda la Miqo'te.

    Après tout, chaque monde avait ses coutumes ! Si les gens étaient habitués à tel plat le matin, il était probable que le Gouverneur y ait droit aussi ! Quand ils répondirent en chœur « Du Rhum », elle en fut désespérée... Encore une piste qui tombait à l'eau. Pendant l'heure suivante, ils évoquèrent tout les aliments qui leurs passaient par la tête. Des fruits ! Les fruits étaient bon pour la santé ! Mais le Gouverneur était certainement un balourd de première catégorie, alors c'était à exclure. Des céréales ?! Des céréales et du lait ! Non plus. Des viennoiseries ! Voilà qui était une bonne idée ! Tout le monde aimait les viennoiseries, alors pourquoi pas lui ? Des viennoiseries, ils avaient déjà la moitié, maintenant il ne restait plus que la boisson ! Quand ils répondirent en chœur, encore une fois, « Du Rhum ! », elle se retint de leur donner un coup de poing en pleine figure. Mais il y avait beaucoup d'autre choix : du jus d'orange, du café (Minaï fit mine de vomir quand le café fut évoqué), du thé... Ah ! Si ses souvenirs étaient bons, les gens de Port Royal étaient majoritairement anglais, le thé était donc une évidence !

    Ils avaient finalement trouvé ! La pirate du ciel tapa dans ses mains de joie ! Quel petit déjeuner parfait ! Elle aurait presque souhaité rencontrer le Gouverneur pour lui prodiguer des conseils sur son alimentation !

    Bon, maintenant que tout était prêt, il fallait organiser une mise en scène réaliste. D'abord, il ne faudrait rentrer au vaisseau-mère que le lendemain matin, sinon le président se douterait bien qu'elle n'aurait rien pu voler. Et ensuite, il fallait inventer un mensonge ! Ça, elle savait le faire... Et plus le mensonge serait gros, moins il serait remis en doute ! Peut-être... Alors elle dirait qu'elle s'était faite capturer par des soldats après avoir prétendu être une pirate, qu'elle s'était faite enfermer dans les cellules de la demeure du gouverneur avant de, brillamment, s'en évader.. Ensuite, elle aurait subtilisé son petit-déjeuner et aurait pris la fuite. Non, c'était trop plat... Pas assez romanesque ! Il fallait en rajouter encore un peu. Elle était sortie de la demeure et avait du affronter toute la garde de Port Royal, sa lance dans une main et le petit déjeuner dans l'autre. Oui, c'était infiniment mieux ! Et pour s'échapper, elle aurait escaladé les toits en continuant de combattre avant que ses amis ne viennent la récupérer en vaisseau au dernier moment. Quelle histoire ! Elle aurait presque regretté de ne pas l'avoir vécue ! Un jour peut-être. Finalement, ils auraient survolé la ville en rase-motte sous les coups de canon avant de s'envoler vers l'espace... Fin !

    Minaï était satisfaite ! Qui n'y croirait pas ?! Il lui fallait encore le petit déjeuner qu'elle livrerait, mais pour cela aussi elle avait une idée... Alors, tout les trois passèrent le temps en jouant aux cartes pendant que le vaisseau dérivait dans l'espace.

    Le lendemain, de bonne heure, elle était de retour au vaisseau-mère. Rufus Shinra était probablement déjà là, mais il lui restait quelque chose à faire avant de retourner le voir. La pirate du ciel s'arrêta à la cafétéria et y commanda un pain au chocolat et du thé qu'on lui servit dans un gobelet en plastique. Et voilà, un faux petit déjeuner de Gouverneur plus vrai que nature ! Mais il y avait quelque chose qui clochait... Quelque chose qui manquait. Bien sûr ! Il manquait la touche finale qui apporterait encore plus de crédibilité ! Minaï se saisit d'un feutre qui traînait, posa les aliments sur un plateau et écrivit grossièrement sur un morceau de papier « Bon appétit monsieur le Gouverneur ! » avant de le joindre au reste. Parfait ! Plus personne ne pourrait réfuter son authenticité à présent !

    Et, pleine de confiance, elle se saisit du plateau et prit l'ascenseur qui allait la mener dans le bureau du président.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Playboy Milliardaire
Masculin
Nombre de messages : 345
Age : 21
Localisation : Dans mon bureau
Date d'inscription : 01/04/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
221/650  (221/650)
Lun 20 Aoû 2012 - 10:12
Alors, alors.

Je sais pas ce que tu penses de ce RP, mais je dois avouer que pour une mission dite "débile" tu t'en sors a merveille. Non sans rire, cette mission est super bien. Respect ^^

Sinon dans le contenu, j'ai bien aimé le passage où Minaï et sa bande essaient de trouver ce que pourrait être le petit déj'. Me demande pas pourquoi, je ne saurais pas te répondre.

Donc, c'est super bien écrit, aussi bien dans le style que dans l'orthographe (une seule faute d'accord je crois).

Mission Facile
10 xp, 110 munnies, 3 ps en dextérité.

M..Mais ! Regarde ce qu'il y avait de caché dans le pain au chocolat !

Mardi Gras : Actif. Permet à l'utilisateur de revêtir un autre habit tout en enlevant celui qu'il a. Cela nécessite une certaine mise en scène pour la transformation et donc à chaque fois un rituel. Sym : 35

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ