Derniers sujets
» L'enthousiasme éternel
par Agon Wiley Aujourd'hui à 4:31

» Beau gosse
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 4:06

» Hybris
par Arthur Rainbow Aujourd'hui à 0:24

» Rex tremendae
par Matthew March Hier à 21:55

» Reading Project
par Sauron Hier à 21:00

» Un soir, une fête, une femme, un homme
par Septimus Hier à 20:55

» Pensées rationnelles
par Cissneï Hier à 19:29

» Entremetteuse
par Arthur Rainbow Hier à 19:24

» Aux abonnés absents
par Rufus Shinra Hier à 12:02

» Les Orphelins
par Septimus Mar 19 Sep 2017 - 19:06

» Changer de tête
par Pamela Isley Mar 19 Sep 2017 - 18:15

» La nature a horreur du vide
par Lenore Mar 19 Sep 2017 - 12:00

» Les sans-coeurs aussi ont le droit de se marrer
par Lenore Mar 19 Sep 2017 - 9:37

» Le glorieux et puissant être mystérieux !
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 23:31

» De retour au bercail...
par Surkesh Lun 18 Sep 2017 - 22:20


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Le RolePlayin' Gamer du grenier
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 23
Date d'inscription : 23/07/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
650/650  (650/650)
Mer 25 Juil 2012 - 2:33

La Rubrique du Geek poussiereux; en direct de votre grenier... Ou de votre chambre bordélique.


En fait, j'me suis dit "Faudrait ranimer un peu le forum, vu que si personne ne fait de RP... Il se passe pas grand chose." Alors il a fallu penser à un truc qui branche pas mal de peuple parmis les membres.... Et bam, j'me suis dis que, si on jouait à KH.. C'est qu'on avait le chromosome G: le geekismolite.
Et puis j'me suis rendu compte que y'avait pas beaucoup de catégories en hors rpg et que tanpis, j'le ferais comme ça dans le tas dans les "divers." (Parce que c'est sympa de caliner Blacky dans la CB; mais personne ne peux pas en profiter et c'est dommage! -Ceci n'étant qu'un exemple uhuh-)

Les youtubeurs auront reconnu l'allusion au joueur du grenier, ce type formidable qui te fait resortir ta SNES ou ta MegaDrive du placard.


~ Le Principe ~


C'est simple: faire partager votre affection pour un jeu ancien; même si aujourd'hui vous trouvez que le scénar est digne d'une fillette sous morphine ou que les graphismes sont à se tirer une balle dans le pied. Justement c'est le coté rétro qu'on aiiiime. (Ou pas.)

Parce que quand vous y repensez quand même, vous vous revoyez haut comme trois pommes, à pleurer parce que Régis vous a fait mordre la poussière avec son salamèche, ou encore à balancer votre clavier par la fenêtre parce que vous avez trop flippé quand un extra terrestre est apparu derriere vous dans Serious Sam... Et ça vous attendrit "Ahhh, le bon vieux temps ou je ne pensais pas aux filles..." (Comment ça vous y pensez toujours pas??)


OUI OUI LE VIF DU SUJET ARRIVE.


J'inaugure donc ce topic de geek avec un jeu sympa... Après avoir eu des envies de meurtre; j'ai voulu parler d'un jeu trop meugnon avec des graphismes à la manga et pour une fois, les voix JAPONAISES gardées sur une version française! (AHAH dis-je en pointant l'Amérique du doigt qui n'a pas eu cette chance.) Non promis la prochaine fois je ferais un truc moins kawaii, promis les mecs. (J'entend déja les soupirs de déception au loin dans l'assemblée....) Même que rien que pour vous, j'vais décrire le jeu d'un point de vue bien macho avec des p'tits blagounettes par ci par là!


TAIL CONCERTO. (Rien qu'à la jaquette, je vois déja les pervers rappliquer en hurlant FURRYYYYY! Mais non, calmez vous, même si y'a une micro love story, on a même pas droit au french kiss à mon plus grand désarroi.)


En fait, je pense que certains d'entre vous sont là "oh ça me dit quelque chose..." A vrai dire, le même développeur [CyberConnect2] a sorti "Solatorobo" sur DS récemment. Peut être y avez-vous joué...? Enfin qu'importe, s'pas le sujet les enfants.

L'histoire se passe à Prairie, un petit ensemble d'iles flottantes par le saint esprit au milieu de nul part; peuplées d'hommes chiens (50 000) et d'hommes chats (2000). Là vous vous dites "Ho là! Y'a inferiorité du peuple félin! Y'a pas de problèmes politiques avec tout ça?" Bah si, justement, de là découle notre scénario palpitant qui grince comme l'armure de notre héros (jy reviens plus loin.)
Tout se passe pour le meilleur des mondes, jusqu'au jour où un gang nommé "Les Chat Noirs" commence à semer la pagaille. (Rebellion des minoritéééééés!) Et bien sur, on va vous envoyer sur l'affaire.


Vous incarnez Waffle (Le premier qui me sort la chanson 'Do You Like Waffles' a droit a un headshot); un homme-chien éperdu de justice; car flic. (Les developeurs ont de l'humour. Imaginez qu'ils aient fait un personnage homme-poulet, ça aurait vraiment été de la discrimination... Passons.)

Le jeu commence, Waffle est en pyjama (sexy.) et reçoit un coup de fil...

Citation :

« Wesh Waffle; y'a le gang des chats noirs qui balance des bombes partout dans la ville. Claque leur la tête contre le bitume qu'on ait la paix, merci. »
- Résumé des propos du commissaire qui appelle Waffle pendant les congés de celui-ci.


Le sexy Pyjama.

Bref, allez, il est temps d'enfiler votre costume de super-héros. (Je vous invite à mettre la chanson de Batman en fond.) Ici il n'est pas question de slip sur le pantalon non, on a voulu se la jouer SF.
Hallo ici Maïté! Aujourd'hui nous allons préparer un héros à la sauce JAPOOOON! Prenez un chien, mixez le avec un homme pour avoir un homme chien. Voilà comme ça, surtout pétrissez bien... Oui... Ensuite, mixer des écrous avec des morceaux de ferraille rouillés; et une fois le tout homogène, vous encastrez votre homme chien dedans. Et voilà, vous avez un héros SF du Japon!


Bref.

Votre homme-chien-robot tout chaud sortit du four. C'est moche, ça grince, et c'est à peine maniable.

+ Rendu artwork:
Spoiler:
 

J'vais pas vous cacher qu'il y 'a des années, je vous aurais clamé que les boss c'était le Paris Dakar en skateboard, mais aujourd'hui que je n'ai plus 9ans et les doigts boudinés; je les trouve relativement faisables.... Y'a toujours la loi de la fatalité des PDV. Vous avez une barre longue comme votre gros orteil; tandis que le boss lui, il a la barre qui fait la longueur de votre écran. VDM.


Je sais pas vous, mais ça hurle Pokemon - Team Rocket dans ma tête en voyant le boss numéro 1...

J'avais dit que je pensais aux gars qui étaient dans le coin...

ALORS : Bien sur, les Chat Noirs, c'est pas seulement des raclures de chatons qui balancent des bombes partout; à leur têtes, y'a 3 chatt-...... - ounettes (c'est moins vulguère) super mimis; d'ailleurs j'avais un coup de coeur pour Alicia, celle qui est habillée en orange et a un décolleté en losange comme les sims.



La chieuse qui râle avec les gros nibards et est prise en otage avec sa couronne de princesse, c'est LA princesse du Royaume de Prairie, Theria, fille du roi Hound III et bla et bla. Wikipedia vous dira qu'elle est très active, ses fans vont dirons qu'elle est trop choue et adorable, moi je vous dis que c'est une abominable crevarde qui peut pas se sauver toute seule. Et elle est amoureuse de Waffle par dessus le marché. Voici le personnage typique à nombre de jeux... La demoiselle en détresse qui veut séduire votre coeur. (Et avoir vos bébés.)

Je vais pas vous faire un roman sur ce jeu, hein? Alors résumé bref du reste de l'histoire:
Après avoir claqué la face des chatons terroristes qui taguent les murs de votre té-ci; Waffle se retrouve nez à nez avec les trois leadeuses du gang. Et là, c'est le drame. "UHH?" -chocked duck face- "Tu... Tu es...?" Et oui ils se connaissent, kikoolol c'est tellement prévisible. S'en suit le boss-miaouss. Vous leur claquez la face, et elles s'enfuient à la team rocket: par montgolfiere (...) Bref, vous passez votre temps à courir partout, claquer la face des minous; vous battre contre la réincarnation de la Team Rocket (J'ai oublié de préciser comment se passaient les combats... Vu l'armure, vous vous attendez à un truc classe à la Iron Man... FAIL. Vous claquez des bulles. Poc Poc..... Ca y est, j'vous ai perdu...?) pour être récompensés par la cinématique super cool avec le doublage endiablé. Perso, j'ai fini le jeu parce que je voulais savoir si Waffle se tapait ma perso préférée. (Pas taper.)


Le jeu se fini super vite (5-6h tout au plus?) , sauf si vous êtes un attardé mental ou que vous savez pas utiliser la manette de la play. (...) Vous vous ennuyez...? Envie d'un moment de douceur...? Pas de problème ce jeu vous occupera le temps de quelques heures, et en plus ça vous rendra doux... Doux... DOUX! Parce que c'est trop d'awesomeness, ces petits personnages aux grands yeux plein d'amour! Enfin j'dis ça, mais personnellement, le boss de fin m'a tellement pris la tête (Pas lui même, juste le chemin de plateformes suspendues long comme la distance France - Australie que tu dois parcourir; et bien sur elles restent pas en place, y'en a qui pivotent, qui montent, qui descendent... QUI TOURNENT.... Et tu tombes, tu tombes, tu repars, tu pleures, tu remontes, tu retombes, tu te jettes, tu reviens, tu remontes, tu fais un AVC....) j'étais pas ... Doux doux DOUX au final.


Sérieusement, ça vous attendrit pas vous, une bouille pareille...?

Je met la vidéo d'intro. Pour les interéssés:
- La musique d'opening c'est "For Little Tail", de Kokia (fan de j-musique vous devez connaitre?)


Un méga point négatif à souligner:
- Les bruitages en général. Apres plusieurs heures de jeu, vos tympans crisseront en entendant les "Nyaaah" des crétins de chatons qui lancent des bombes; mais SURTOUT le bruit des bras ballants de votre armure à chaque pas que vous faites. Je crois que même l'espece de "MATTEEE" que fais Waffle quand il s'en bouffe une dans la face, je veux plus l'entendre....

Un autre...?
- Le coté répétitif... Non sérieusement, je ressors mon histoire de Team Rocket; mais au bout de 3 robots à l'effigie de Miaouss; tu te taperais bien un fight contre Sephiroth, histoire de te sentir plus viril et de dire "CAAA, C'EST UN COMBAT, UN VRAI."


Notez la réplique de la minette tout de bleu vétue qui vaut le détour, quand même.

Bref, l'awesomeness touche à sa fin (Comment ça pas trop tot?) Libre à vous de laisser votre coté gamin vouloir tâter du Tail Concerto sur emulateur ou autre... Moi j'ai fait overdose de kawaïsme, je m'en vais jouer à Amnesia pour rattraper tout ça....

Spoiler:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 24
Date d'inscription : 25/04/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
97/350  (97/350)
Ven 27 Juil 2012 - 17:03
Très bonne idée que ceci !
J'approuve... Et je vous parlerez bien en détail de Sly Cooper, le héros de Sly, 1, 2, et 3, mais je suis dans l'urgence... Razz

Ceci dit, en parlant d'Amnesia : Essaie Tenebris Lake, et The Small Horse, en custom stories :3
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Ven 27 Juil 2012 - 17:36
Je trouve l'idée vraiment cool et j'ai même un jeu à présenter, si je trouve le courage ! ^^

_______________________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pardon Enchaîné
Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 23
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
246/500  (246/500)
Mar 31 Juil 2012 - 16:34
    Yep ! Après avoir relu tout ça je me suis dit que j'avais moi aussi un jeu à présenter ! Je n'ai peut-être pas grand chose à dire mais, ayant perdu les CDs (qui n'étaient même pas à moi.... oups ?) je me dis que j'aimerais vraiment y rejouer à l'occasion.

    Je parle bien sur de la série... Spyro !


    Dans cette série (illustrée par un des deux jeux auxquels j'ai joué, alias Year of the dragon) on incarne Spyro, un p'tit dragon violet accompagné de Sparx qui a la dégradante mais néanmoins importante fonction de... barre de vie. Ouais, ct'important une barre de vie. Il change de couleur et quand il est rouge (ou noir je sais plus) bah on a intérêt à courir. Je vous conseille Year of the Dragon et Gateway to Glimmer, alias les deux que j'ai jamais pu terminer (et les deux auxquels j'ai joué)... Oui c'est pour ça que j'aimerais bien les refaire.


    Dans le troisième opus, alias Year of the Dragon, une sorcière vole les 150 oeufs de dragon et, manque de pot ou coup de bol : Spyro est le seul à pouvoir passer par les trois faits par les voleurs pour les rejoindre. Donc il y va et v'là que commence l'aventure. Ce qui m'avait surpris à l'époque pour ma petite ps1 dont le jeu phare n'était que bubble shooter 2D c'était "waw, on peut bouger !" "waw ! y'a plein d'espace !" (mon voisin, féru de jeux informatiques sabrait à l'époque ce très cher Oblivion, mais c'était encore loin, d'auuutres strates vidéoludiques, amen). Donc voilà, Spyro on pouvait s'y balader, et les décors étaient... étaient... [insert here l'embarquement du Titanic de 97 avec vu en plongée qui se rapproche]. C'était la ssecla, totale, innimaginable !

    Je sais pas pour vous mais ce qui me chiffonne avec les jeux d'aujourd'hui est que, certes, les grphismes sont à couper le souffle et j'en convient ; les graphismes c'est foutrement important, mais on y passe rarement plus de 30 heures et c'est un peu désolant compte tenu de leur prix. J'ai une petite catégorie de jeux (que je présenterait peut-être ici) qui ont 90 heures de jeu et plus. Y'en a peu mais bon dieu ça fait du bien d'y avoir passé du temps.

    Spyro est pourvu de quelques minijeux, et pour la gamine que j'étais alors (herm, on garde toujours son coeur d'enfant) c'était au bas-mot une vingtaine d'heures de jeu en plus.


    Achevez-moi... j'ai vendu ma ps1.

    Ce n'est pas THE jeu dont je vous oblige dès maintenant à aller chercher (vous le feriez pas voyons) mais c'est un bon jeu. Des graphismes mignons, clairement passé date c'est sûr maintenant à l'ère de la HD (bon, ok, même ffVII a mieux traversé les âges). Quelques heures à s'occuper. C'est de ces jeux que je me dis "Diantre, la génération 90 c'était sympa."

    Des regrets d'y avoir joué ? j'vous l'dit tout de suite...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 23
Date d'inscription : 23/07/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade:
XP:
650/650  (650/650)
Mar 31 Juil 2012 - 19:35
Ahah j'ai adoré xD. Surtout que quand tu a précisé que tu as perdu les CDs qui n'étaient en plus, pas à toi, j'ai hurlé "OH TOI AUSSIII?!" Non parce que, j'ai pété la boite, et j'espere sincerement que mon amie ne se rappelle pas qu'elle me l'a prété (on est sur la bonne voie, la derniere fois elle passe à la maison, voit le disque... "Oh je l'ai aussi ce jeu là" *runs*)

C'est vrai que c'était un jeu hyper sympa. J'avais pas encore de ps1 et quand j'allais chez le voisin j'étais là "On joue à Spyro On joue à Spyro allez steuplé j'te pretterais Rayman M sur ton Pc..." J'avais absolument aucune idée du but du jeu... Simplement j'adorais faire voler le petit dragon violet. J'y ai rejoué y'a quelques mois en plus D:

Bref, bon choix de jeu! Faut que je réflechisse à un autre pour la prochaine fois uuuh!
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Masculin
Nombre de messages : 266
Age : 24
Localisation : Citée du Crépuscule, dans un café
Date d'inscription : 28/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
148/500  (148/500)
Mer 1 Aoû 2012 - 19:13
    Allez, à force de lire ce sujet j’ai eu envie de parler du jeu qui m’est revenu en mémoire après toutes ces années. Je me demande d’ailleurs si quelqu’un n’a jamais joué à un épisode de la série, ça serait difficile à croire de mon point de vue car on en a tous entendu parler. Seul 3 jeux de cette série ont été entre mes mains et sans regrets, ça a été des heures de bonheurs. Poser des bombes, les faire exploser si on avait le bonus ou se cacher du souffle de l’explosion. Rater et recommencer, apprendre les points faibles des ennemis à force de leur jeter des explosifs à la figure. Vous l’avez peut-être déjà deviné, je parle bien de Bomberman !




    Ce type qui a l’air d’être un mélange d’un cosplay de samouraï et d’un type en pyjama est connu à travers le monde pour la simplicité de ses jeux : Poser des bombes pour détruire obstacles et ennemis.

    Et je parlerais ici d’un épisode de la série (car, on ne dirait pas mais ils y en a pas mal), Super Bomberman 2 sur super nes.



    (On ne dirait pas comme ça mais ‘sont pas aussi facile à exploser les boss)

    Comme tout les bomberman, l’histoire est des plus simples :

    5 aliens cyborgs, qui se font appeler les Dastardly Bomber, arrivent sur la planète terre à la recherche du Bomberman original. Ce dernier a tenté de les affronter mais il a finit par être capturé et retenu captif dans le vaisseau spatial. Il se réveillera plus tard dans la prison de la base du premier boss, Magnet Bomber, et doit désormais affronter les 5 membres un à un pour retrouver la liberté.

    ...On est loin de la princesse vraiment cruche kidnappée par un Gamera toute les deux heures et qui finit par être sauvée par un plombier italien né au japon.

    Donc, chaque niveau est composé de 8 stages dont le 7 et 8 sont les stages de BOSS ! Car oui, les boss prennent deux stages mais j’y reviendrais plus tard. Chaque niveaux tourne autour d’un thème qui se rapproche au boss…sauf le premier.

    Nous avons donc, avec le nom des boss ;



    Level 1
    The Castle Stage avec Magnet Bomber. Tout le niveau se passe dans le château avec le donjon où on a été enfermé, c’est dire.



    Level 2
    The Flame Stage avec Golem Bomber. Le niveau usine-salle des moteurs car tout tourne autour du feu, des fours et de la tuyauterie. Attention aux tuyaux chauffés à blanc sur le sol.



    Level 3
    The Amusement Park Stage avec Pretty Bomber. Le niveau parc d’attraction, tout rose et tout mignon. Niveau sympathique, et un parc parce qu’on ne refuse rien à la seule fille du groupe.



    Level 4
    The Factory Stage avec Brain Bomber. Le niveau usine, plutôt logique quand on sait que Brain Bomber est le technicien du groupe. On pose donc de la nitroglycérine dans un atelier de savant fou…Yeaaah.



    Lever 5
    The Dark Stage avec Plasma Bomber. Le dernier niveau mais aussi le plus chiant et le plus technique à mon goût. Jamais réussit enfant, ça n’a été que l’été dernier où j’ai pu admirer la fin du jeu en battant le leader des Dastardly Bomber. L’éclairage joue un rôle important dans ce niveau.

    Si vous êtes le genre de type avec du sang asiatique dans les veines, vous finissez le jeu en moins de 1 heures mais plus de 2 heures si vous êtes parmi le commun des mortel.


    Comme je le disais plus tôt, chaque boss disposent de DEUX stages rien que pour eux. Pourquoi ? Parce que vous les affrontez une première fois avant qu’ils ne s’enfuit, mourant, vers le stage suivant pour vous attendre avec un MECHA. Même s’ils disposent chacun d’un style redoutable de posage de bomber ainsi que d’une puissance de feu et d’une capacité spéciale, la partie Mecha vous ferra regretter de ne pas les avoir explosé avant qu’ils ne s’enfuient.

    Très franchement, il n’y avait qu’une chose à dire faces à eux…


    Magnet Bomber et son Iron Gigue

    Golem Bomber et son Breast Fire

    Pretty Bomber et son Mask Change

    Brain Bomber et son Robo Bomber

    Plasma Bomber et son SkeleGuard, ainsi que le General Ganzu, un spoile qui surprendra les joueurs.

    ?
    Spoiler:
     


    Le jeu est difficile, voir Hard et nécessitait une bonne patience mais je l’adorais. Le jeu était à mes grand frère mais c'est un bonheur de les voir jouer ou les affronter en multiplayer. Et quand eux sortaient, j’en profitais pour me faire une partie en histoire pour tenter ce qu’aucun d’entre nous trois avait réussit. Le graphisme est beau, coloré et accrocheur. Même s’il n’y avait pas de dialogue, on s’attachait aux boss et on était triste de les éliminer… Même s’il est un enfoiré (la recherche pour ce post me l’a confirmé), Brain Bomber était et est toujours mon favori et sa mort m’a toujours affecté. Sans parler d’un autre boss de Bomberman Generation qui lui ressemblait beaucoup…Mais ce jeu, ça sera une prochaine fois.


(Sorry pour le long post)
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ordinateur de Gamer
» Enterrement de Patricia Grenier(Véra,et libre)
» Joueur du Grenier
» Patricia Grenier
» LE GRENIER