La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3689/3500  (3689/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 17 Juil 2012 - 14:15

    Mon combat avec Riku m'avait épuisé. Je me disais que je méritais sûrement un peu de repos. Revenir à la Lumière ? Et puis quoi encore ? Ils m'avaient trahis, et même si je ne doutais pas de la bonne volonté de celui-ci, je n'avais aucunement envie de revoir certaines têtes. Aussi, lorsque je fus revenu, je m'installais sur un banc dans les jardins pour réfléchir a tout ça. La marque de la sorcière m'effrayait. Pour l'instant elle ne s'en était pas servie. Mais allais-je pouvoir l'enlever un jour ? Si elle était capable des meilleures choses, elle devait être aussi capable du pire.  Il fallait bien prendre des risques de toute façon si je voulais un jour tous les retrouver.

    Alors que je regardais le ciel, pensif, j'eus une vive douleur sur le bras. Il me brûlait. Il me brûlait horriblement. Je compris vite que j'étais attendu dans la chambre. Je créais un portail et me téléportais dans la chambre de Bernkastel. Effectivement, elle était là, sur le lit a m'attendre. Qu'allais-je devoir faire ? Ou plutôt qu'allais-je prendre ? L'ignorance m'effrayait. Il n'y avait personne dans la pièce, le seul son était celui d'une pendule. Un clac régulier et stressant.

    Tu m'as demandé ?

    Pas de réponse. Se contenait-elle ? Je savais que je ne tarderais pas a le savoir... En ésperant que l'accueil ne soit pas trop explosif.


_______________________________
Sorcière des Miracles

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
216/550  (216/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 15 Aoû 2012 - 9:49
    Un chat s'avançait doucement dans la pièce, la traversant doucement, alors qu'il boitait à cause de l'une de ses pattes blessées. Cherchant du regard une forme qu'il pourrait surprendre en lui sautant, l'animal continua son avancer, faisant virevolter sa queue au pelage aussi noire que la nuit dans la pièce. Il ne lui fallut que quelques secondes pour se retrouver près du lit, en un saut il fut dessus. En un saut, il vit une chose qui n'était pas pour lui faire plaisir, bien au contraire. Dans une lueur violette, une jeune fille apparu à la place du chat, le visage souriant toujours doucement.

    Il lui avait désobéis...

    Bernkastel s'assit tranquillement dans son lit, se tournant vers le vide de sa chambre au teint violet. Elle leva sa seule main libre et une lueur mauve se mit à danser autour. Elle claqua des doigts une fois et la lueur devint aussi rouge que les flammes... Il ne fallut que quelques secondes après pour qu'il apparaisse. Que quelques secondes de plus pour qu'il la remarque et encore quelques secondes avant qu'il ne demande :


    Tu m'as demandé ?

    La sorcière ne répondit rien tout de suite. Elle ignorait encore ce qu'elle devrait faire... A première vue, il avait trouvé normal de lui désobéir. C'était vrai qu'il n'était pas encore au courant de comment leurs relations allaient fonctionner. Mais il lui avait désobéis. Alors qu'il avait promis de devenir ses bras et ses jambes. Il avait menti... Elle ne bougea pas, se positionnant plus confortablement, alors qu'elle le regardait doucement. S'il lui avait déjà menti, alors il pouvait très certainement le refaire... Ainsi, après plusieurs minutes de silences alors que la Sorcière savait déjà ce qu'elle allait faire, elle prit la parole, d'une voix douce, presque joueuse.

    ''-As-tu lu le mot ?''

    Elle ferma les yeux alors qu'elle lui intimait d'un mouvement de la main de se taire. C'était si triste, de devoir ainsi punir quelqu'un. Mais si la Déesse aimait la souffrance physique, elle préférait bien plus la peur. La peur était un sentiment délicieux... La peur était le sentiment qui affamait le plus les félins lors de leurs chasses, pendant qu'il courrait pour attraper et dévorer leurs proies.

    ''-Je vais supposer que tu l'aies lu. Alors, cela m'amène à la prochaine question. Où étais-tu et que faisais-tu ?''

    Elle rouvrit les yeux et l'écouta attentivement. Pour le moment, elle allait lui laisser croire qu'elle n'allait rien faire. Et c'est pour ça qu'elle ne fit que l'écouter alors qu'il lui racontait doucement, réfléchissant à ce qu'elle pourrait bien faire... En fait, qu'importe ce qu'il disait en ce moment même, elle ne le croyait pas, elle ne prendrait en compte ses paroles qu'après, quand il aurait fini.

    On ne pouvait pas mentir à la Déesse des Mensonges... Pas juste parce qu'elle était une Déesse, mais parce qu'elle était plus. Elle n'était pas qu'une simple Éternelle. Elle était plus, bien plus...


    Elle acquiesça d'un simple mouvement de tête alors qu'il semblait avoir fini. Lentement, elle se releva, s'avançant vers sa commode, puis l'ouvrit et en sorti une fiole en verre. S'il buvait ça, il ne lui mentirait plus. Il ne penserait même pas à lui mentir, il lui dirait tout. Parce que la peur aidait les gens à se souvenir de la douleur. Elle s'avança ensuite vers le simili, d'une démarche souple et rapide, attrapa son bras où se trouvait la marque et la lui montra. Sa prise n'était pas forte, juste suffisante pour qu'il puisse sentir sa peau froide sur la sienne.

    ''-Tu aimes mon tatouage ? Je ne t'ai pas encore montré ce qu'il pouvait faire, n'est-ce pas...''

    La voix qui sortit ensuite de sa bouche, ne ressemblait plus a quelque chose de doux, c'était un ordre, un ordre plein de violence où ne pensait même pas une seconde à désobéir.

    ''-Mords-le !''

    Le tatouage se mit à bouger, le chat ouvrit sa gueule et la fumée qui l'entourait fut bientôt teinté de rouge alors qu'elle libérait le bras du simili. Elle se recula, le regardant doucement.

    ''-Cela fait mal ? Suffit !''

    Et la douleur disparut, comme elle était venue, le dessin redevint immobile, bien que les yeux du chat s'étaient ouverts, rajoutant une touche de violet à cette peinture noire. Elle lui tendit ensuite la fiole qu'elle venait de sortir de son armoire et lui tendit.

    ''-Bois-ça. Maintenant, laisse-moi te prévenir. Un humain normal qui va contre sa tâche, finira avec le temps par se transformer en sans-coeur. Bien qu'un humain qui met trop de temps à faire cette tâche fini aussi par se changer en sans-coeur. Tu es un simili, tu penses peut-être être protégé par cela, mais ne le crois pas... Tu ne te changeras pas en sans-coeur. Mais tu te feras dévorer par les ténèbres, lentement... La morsure que tu viens de recevoir n'était là que pour te montrer ce qu'il t'attendra si tu continues dans ce chemin...''

    La Sorcière se redirigea vers son lit, s'y asseyant tranquillement, alors qu'elle pointait son regard sur le simili, le même fin sourire toujours accroché au visage.

    ''-Ce que tu viens de boire est une potion de vérité. Tu ne sauras pas forcer de me dire la vérité, ne t'en fais pas... Je n'utiliserai pas ce genre de potion à la légère. Disons juste que si tu me mens, ta peau va changer de couleur, amusant, n'est-ce pas ?''

    Elle mentait, ce n'était qu'une fiole d'eau. Elle n'allait sûrement pas gaspillé une potion où les ingrédients étaient rares et durs à trouver pour lui... Mais comme ça, il ne penserait plus à lui mentir... Et avant qu'il puisse se mettre à parler, elle rajouta rapidement.

    ''-Je ne pense pas apprécier si tu changes de couleur, je ne pense vraiment pas apprécié Roxas.''

    Elle finit sa phrase avec un grand sourire. Maintenant, s'il mentait... Elle le punirait vraiment. S'il ne mentait pas, elle le punirait quand même. Juste pour lui apprendre à obéir...
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3689/3500  (3689/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 15 Aoû 2012 - 10:16
    Elle était là, en face de moi, assise sur son lit. Elle me regardait, alors que le silence s'installait. Combien de temps allait-il durer ?

    As-tu lu le mot ?

    Merde... De quel mot parlait-elle ? Qu'allais-je lui répondre ?

    Je vais supposer que tu l'aies lu. Alors, cela m'amène à la prochaine question. Où étais-tu et que faisais-tu ?

    Où j'étais ? Mais j'étais parti faire un tour ! Je n'ai pas le droit ?

    J'allais me faire engueuler, je le sentais... Parler de mon combat contre Riku était une très mauvaise idée. Et puis, elle, qui me regardait étrangement, ça me stressait. Une goutte de sueur perla sur mon front. Elle se leva et m'attrapa le bras...

    Tu aimes mon tatouage ? Je ne t'ai pas encore montré ce qu'il pouvait faire, n'est-ce pas...
    Mords-le !


    Une vive douleur me saisit le bras. La marque... Elle me faisait mal ! Mon bras tremblait sous la douleur ! Je le pris et le serrait très fort. Rien a faire...

    Cela fait mal ? Suffit !

    La douleur s'était estompée jusqu'à disparaître. Plus jamais. Plus jamais ça...
    Elle alla vers un placard, en ouvrit la porte, et prit une fiole qu'elle me tendit. Qu'est ce que ça pouvait être ? Elle voulait m'empoisonner ?


    Bois-ça. Maintenant, laisse-moi te prévenir. Un humain normal qui va contre sa tâche, finira avec le temps par se transformer en sans-coeur. Bien qu'un humain qui met trop de temps à faire cette tâche fini aussi par se changer en sans-coeur. Tu es un simili, tu penses peut-être être protégé par cela, mais ne le crois pas... Tu ne te changeras pas en sans-coeur. Mais tu te feras dévorer par les ténèbres, lentement... La morsure que tu viens de recevoir n'était là que pour te montrer ce qu'il t'attendra si tu continues dans ce chemin...

    Quel chemin ? Elle devait savoir... Je pris la fiole, en enleva ce qui servait de bouchon, portait le verre a ma bouche et en avalait le contenu. Aucun goût particulier. Aucun effet néfaste...

    Ce que tu viens de boire est une potion de vérité. Tu ne sauras pas forcer de me dire la vérité, ne t'en fais pas... Je n'utiliserai pas ce genre de potion à la légère. Disons juste que si tu me mens, ta peau va changer de couleur, amusant, n'est-ce pas ?

    Amusant ouais, c'est le terme. Maintenant j'étais forcé de lui dire la vérité... Elle avait gagné une fois de plus...

    Je ne pense pas apprécier si tu changes de couleur, je ne pense vraiment pas apprécier Roxas.

    Ouais et moi non plus... je tenais pas a me balader avec une peau rose fluo... Je pris une grande respiration avant de tout dire.

    D'accord... Je suis allé a Illusiopolis. Là-bas, j'ai trouvé un membre de la Lumière. Nous nous sommes battus et un gigantesque simili est arrivé, alors nous avons fait équipe pour nous en défaire. Seulement nous avons été contraints de battre en retraite. C'est tout...

    J'espèrais qu'elle serait satisfaite par ma réponse, car je n'avais rien d'autre a dire. C'était la vérité !

_______________________________
Sorcière des Miracles

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
216/550  (216/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 28 Aoû 2012 - 2:17
    D'accord... Je suis allé a Illusiopolis. Là-bas, j'ai trouvé un membre de la Lumière. Nous nous sommes battus et un gigantesque simili est arrivé, alors nous avons fait équipe pour nous en défaire. Seulement nous avons été contraints de battre en retraite. C'est tout...

    C'est tout... Un petit sourire naquit sur la face de la Sorcière. Non, ce n'était pas tout. Ce ne serait pas tout. Oh, non... Il devait payer. Il devait comprendre qu'on ne lui mentait pas, qu'on ne tentait pas le Diable, surtout quand il se tenait face à nous. Mais, sa bêtise allait lui être forte utile. Après tout, ce matin, elle activait sa marque. Le garde se transformait en sans-coeur et il n'allait avoir qu'une cible. Une magnifique cible... Le prince. Et toutes personnes qui se trouveraient entre lui et le Prince deviendrait des ennemis, serait attaqués et qu'importe qui ils étaient auparavant. La main de Bernkastel parti vers la joue du simili qui eut un mouvement de recule avant de s'arrêter. Elle le caressa comme on caresse un animal, presque affectueusement.

    ''-Je vois, Roxas. Je comprend même parfaitement... Tu t'ennuyais, je pense que c'est normal que tu sois parti te promener un peu.''

    Un chien avait besoin de sortir après tout. Et puis, Roxas n'avait pas fait que sortir, il s'était battu. Les vilains garçons devaient-être puni. La main de la sorcière quitta lentement la joue pour s'approcher de l'oreille. Les chiens n'étaient pas obéissant... Les chiens ne valaient pas les chats. Elle attrapa l'oreille de son serviteur avant de lui tirer avec toute la faible force qu'elle possédait.

    ''-Mais tu t'es battu. Avec un membre de la Lumière et ce n'est pas bien. Ce n'est réellement pas bien... Je vais être devoir te punir.''

    Elle le lâcha brusquement alors qu'elle s'avançait vers le bureau, puis en sorti un parchemin vierge, pris l'encre noire et fit apparaître une plume tout aussi sombre. Plongeant la plume dans l'encrier, Bernkastel se mit à écrire une missive en faisant bien attention à ce que le simili ne voit rien de ce qu'il serait écris.

    ''Chers membres de la Lumière, je suis un des gardes du Palais des Rêves. Aujourd'hui, très tôt dans la journée, un simili blond s'est évadé de nos cachots. Nous ne savions pas où il était avant cette nuit, lorsque nous avons vu le feu dévoré les maisons des villageois, dans le village. Notre maigre garde présente là-bas n'a pas survécu et nous avons reçu très tôt ce matin, un rapport de ce qu'il se passait là-bas. Ce simili blond aurait été rejoins par un sans-coeur et a pris le village en otage. Nous allons partir en direction de celui-ci, mais la conseillère du Prince, la femme qui a réussi à le capturer nous a conseillé d'être prudent alors qu'elle partait pour une affaire urgente.

    Je vous en supplie de nous envoyer des renforts le plus rapidement possible. Dès que la nuit sera tombée, nous attaquerons, avec comme priorité la survie des civils.

    Lieutenant Clarck.''


    Bernkastel se releva alors qu'elle roulait le parchemin et qu'elle le scellait avec la cire de la bougie qui brûlait sur le bureau. Se retournant, elle fit un petit sourire à Roxas, alors qu'elle le faisait se baisser pour qu'il entende ses prochaines instructions.

    ''-Roxas, écoute-moi bien, voilà ce que nous allons faire...''
messages
membres