Derniers sujets
» Contrats - Demande de Mission
par D.Va Aujourd'hui à 16:53

» UUUUUUn joyeux bon anniversaire mon (ma) chér(e)
par Maître Aqua Aujourd'hui à 15:24

» Vol pour l'hoverboard
par D.Va Aujourd'hui à 14:57

» Les règles du jeu
par Surkesh Aujourd'hui à 13:08

» Loué soit Son nom
par Kurt Brown Hier à 23:57

» Au fond du gouffre
par Fabrizio Valeri Hier à 22:12

» Nakada versus the Machine
par D.Va Hier à 20:27

» L'importance de faire ses preuves quand on est un fauve
par Bryke Ronso Hier à 1:26

» Mayhem
par Kurt Brown Hier à 0:10

» Bêtes de foire
par Kurt Brown Lun 19 Fév 2018 - 12:41

» [Piano] Compos, reprises, KH et autres...
par Huayan Song Dim 18 Fév 2018 - 13:16

» A l'assassin! Au meurtrier!!
par Lotis Terrick Dim 18 Fév 2018 - 12:05

» Et elle est où mon attraction ?...
par Ioan Kappel Dim 18 Fév 2018 - 3:00

» Un famtôme dans la boutique
par Famfrit Sam 17 Fév 2018 - 12:36

» As de Coeur
par Huayan Song Ven 16 Fév 2018 - 1:10


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Et de la lumière naitra l'ombre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier Déchu
Masculin
Nombre de messages : 53
Age : 25
Localisation : Dans la brume des mondes
Date d'inscription : 08/11/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
161/0  (161/0)
Mer 2 Mai 2012 - 9:30
Tortuga...Un endroit qui empestait la mort et le pécher, un endroit des plus ignoble. L'île en elle même semblait souiller par la malveillance et le débauche. Qu'importe les raisons de votre venu, vous ne pouviez qu'être envahie par ce sentiment infecte, que quoi que vous fassiez, cette endroit restera à jamais une ville de toutes les vices. Dans la nuit encore jeune, un bateau venait d'accoster au port, en son sein, de nombreux pirates, la plupart d'entre eux n'étaient que de simple matelots, mais deux silhouettes se dessinaient derrière le capitaine du navire.

-Aller bande de cafard! Amarré moi se navire au plus vite ou je vous trancherai la gorge pour vous donnez en pâture aux requins!

Le Capitaine, un immense chapeau sur sa tête, cachet mal son visage rongeait par une barbe crasse, un œil gauche en verre, ses dents jaunie par le manque flagrant d’hygiène, et son halène de chien lui rendait bien l'allure typique que les gens se font des boucaniers. Sous l'ordre de leur supérieur, les hommes redoublèrent d'effort. Laissant ses subordonnes, le chef du navire se retourna vers les deux hommes encapuchonnaient, se grattant de manière ostentatoire les partis génital, celui-ci ne prit même pas la peine de leurs adresser la parole, il se contenta d'ouvrir la main vers l'un d'eux. L'homme en question lui sortit un petit sachet, le pirate s'empressa de l'ouvrir pour vérifier le contenu, lorsque le reflet de la lune se refléta sur les petites pierres, l'homme afficha un large sourie de sa bouche trouer.

-Bien content de faire affaire avec vous messieurs!


Une fois le bateau accosté au port, les deux passagers ne se firent pas attendre et quittèrent les lieux aussi vite que possible. La ville était comme le disait les rumeurs et les ragots, l'endroit était remplit de racaille en tout genre, des prostitues, des pirates, des hommes corrompues, des chiens errants, des cadavres un peu partout, et cette saleté, cette saleté incrustait dans l'âme même de ce bourg. Si je n'étais pas moi même souillé par la haine et la vengeance, si j'avais été mon ancien "moi"....Je pense que je n'aurai pas hésité une seul seconde pour que justice sois faite en se lieux....Mais le temps n'était plus, et je ne devais pas me faire remarquer. Après l'horreur réaliser en territoire Consulat, il est clair que je serai rechercher, mais je ne savais pas combien de temps il me rester avant que les premiers hommes ne me trouvent. Je devais devenir plus fort! Je devais avoir plus de puissance! Et peu importe les moyens nécessaire pour y arriver, après tout....Je ne suis plus rien...Un zombie, un mort-vivant, animait uniquement par le désire de vengeance.

Marchant dans les ruelles sombres de la ville, je me mis en quête de mon désir, mon désir....Mon chemin....Ce trouvait dans cet endroit...Quel ironie, la chose qui me permettra d'obtenir justice, se trouvait dans l'un des endroits les plus détestable qui sois. Même Genesis ne saurait résisté très longtemps devant tant de...Noirceur. Mais pour l'instant, il n'était pas temps de repenser au passé, à mon ancien chef, je devais trouver cet homme! Lors de mon départ de la cité des rêves, je me suis renseigner sur le moyen d'acquérir de nouveau pouvoir, les miens étaient certes puissant, mais face à Genesis ou Ukiyo, ma force fessait figure d'enfant. Muradin me suivait, malgré le fait que je sois devenu officiellement l'ennemi du Consulat, il avait affirmé vouloir continuer à me servir...Un homme d'honneur, qui vie pour ses convictions, un homme qui crois en se qu'il juge juste....Un homme que je ne suis plus.

Les ruelles étaient de véritable coupe-gorge pour qui connait un tant sois peu les lieux, les pirates nous regardaient avec des regarde envieux, des gens trop différent d'eux, des inconnues. Je ne devais pas rester trop longtemps au même endroit. Fort heureusement, je fini par trouver une âme charitable parmi tout se ramassis de porcs et de vauriens, une vielle femme m'indiqua l'emplacement tant recherché.

-Aller plus loin dans l'île, dans les marécages, vous trouverez celui que vous êtes venu voir, mais n'ayez pas trop d'espoir. Il n'est pas du genre à venir en aide à son prochain.

Nous la remercions et reprit notre route....

--------------------------------------------------------------------------------------

Le chemin semblait plus compliqué que prévu....En effet, si notre voyage au abord de la ville se rapprochait à une promenade de santé, la suite s’avéra plus difficile. La route devint un sentier...Pour finalement disparaitre dans la jungle. Ils nous fallu combattre les lianes et autres branches pour avancer, et si cela ne suffisait pas, les marais étaient remplit de sable mouvent et de flaque d'eau trompeuse. La nuit touchait à sa fin et toujours aucune trace de notre homme. L'espoir de pouvoir trouver se que je recherchais s'amenuiser à grande vitesse. Quand soudain, un puissant rugissement s’éleva dans la forets dense. Un cri effrayant, allant dans les aiguës pour terminer dans un gargouillement écœurant. Le marais était entouré par une chaine de montagne, il nous était donc difficile de déterminer l'emplacement de la chose qui avait poussé un telle cri. J'étais comme pétrifié, pour la premier fois depuis longtemps, la peur me parcourait l'échine, sans m'en rendre compte, j'avais invoquer mon arme. Ce cri...Il ne pouvait pas être réel! Comment un simple son pouvait avoir autant d'effet sur moi? Et je n'étais pas le seul, Muradin était aussi en position de combat et regardait autour de lui, légèrement paniquer. Comment deux soldats endurcie comme nous pouvions être apeuraient à se point? Ce bruit avait réveillé en moi, mes peurs les plus anciens, tout à coup, je me sentit perdre pied et l'envi irrésistible de partir en courant me prit. Alors que les oiseux prient la fuit, surprit comme nous par ce cri. Une vois s'éleva dans les airs, une voix qui semblait sortir des entrailles même des enfers, elle résonna tout autour de nous, accentuant un peu plus l'effet de terreur qui nous avait envahi un peu plus tôt.

-Pauvre mortel. Qui sont ceux qui ose troubler mon sommeil? Qu'ils parlent ou se taisent à jamais!

La voix était menaçante et l'on ne pouvait y déceler le moindre doute. Rassemblant le courage et la rage, je m’exclamai de toutes mes forces.

-Arthas De Menethil! Je suis pour....
-SILENCE!

La menace était sèche et sans équivoque.

-Partez humains, car seul la mort vous attend dans ces lieux abandonner.

Comme pour donner un peu plus de puissance dans ses propos, le ciel lui même changea, alors qu'une superbe lune et une mirabelle d'étoile étaient visible, de nombreux nuages firent leurs apparitions, voilant complétement le marais. L'atmosphère s'alourdit devenant presque palpable, une sueur froide parcourut mon front pour finir sa route sur le sol. Un léger tremblement me pris, mais je tins bon! Je n'ai pas fait tout ce chemin pour revenir en arrière! De toute façon, je ne pouvais plus faire machine arrière! J'avais choisis la vois de la vengeance et je devais m'y frayer un chemin! De gré ou de force! Brandissant ma lame je répondis.

-Par les Dieux! Je ne peut me plier à votre demande démon! Car c'est le chemin que j'ai choisie!

Un long silence s'installa...Si long que je crus mourir pendant des années, à cause du stresse grandissant. Tout à coup, le sol ce mis à trembler, l'on aurai dit que sol allait s'ouvrir.

-Ainsi sois-t-il!

Spoiler:
 

Devant nous, à plusieurs centaine de mètres, un immense amas de miasme noir se mit à s'accroitre de manière exponentiel! Elle devint tellement grand qu'on aurai dit qu'un volcan allait sortir de terre. Mais à la place, se qui en sortit...Non...Sa ne pouvais pas être vivant! Une créature remplit de ténèbres...Un sans-cœur? Impossible! Je n'en n'avais jamais vu d'aussi grand! Un grognement sourd sortit de se qui semblait être la bouche de l'être, elle grandit encore, encore, elle fini par se redresser, atteignant presque la cime des montagnes. Le monstre pointa son immense gueule vers le ciel.

Spoiler:
 

-Que fait-il?

Hasarda Muradin. Je n'eus même pas le temps de répondre qu'une puissante énergie se concentra vers la cavité du sans-cœur, une boule d'énergie s'y rassembla. Je compris trop tard ce qui allait se passer. Avant même que mon cerveau m'ordonne à mes pieds de fuirent,non ! Je ne devais pas fuir! Je devais tenir bon! Me mettant en garde, je me protégea les yeux de mes bras. La bête cracha un impressionnant rayon d'énergie sur nous.....

---------------------------------------------

J'ouvris les yeux lentement....Et se que je vis me surprit, devant moi, il n'y avait plus aucune trace du monstre, plus aucune trace de l'impact de son attaque, c'est comme-ci nous avions remonté le temps...Ou que cela ne se sois jamais réaliser...Mais ma peur et ce que j'ai vu étais bien réel eux!

-Bonsoir Arthas!

Je me retourna rapidement vers l'origine de la voix, elle était proche, juste derrière moi. Armant de ma lame, je regarda mon agresseur, il s'agissait d'un vielle homme, chauve, portant un imposant manteau en peau d'animaux et un collier de grosse perle avec en son centre un crane d'oiseau, tenant dans sa main un long bâton avec un énorme cristal incrusté au bout. L'inconnu affichait un sourie serein, et ne semblait pas menaçant, mais c'est justement pour cela qu'il fallait se méfier.

-Qui êtes-vous?

Une question, simple, plus pour me remettre de mes émotions que par réel nécessité. L'homme ne prit pas la peine de répondre et prit la parole comme si nous entretenions une longue discutions.

-Je vois que tu a réussit à passer le test du Shas'la...Je suis impressionner.

Je remarqua enfin Muradin, lui aussi semblait complétement déboussoler et chercher ces marques.

-Répond!


L'homme qui jusqu'à lors semblait être désintéresser par mes menaces,plongea son regard noir dans le mien, et je le sentis s’immiscer en moi, lire mes pensées, mes souvenirs comme dans un livre. Puis lorsque je fini par détourné le regard, son sourie qui semblait si amical et avenant, devint un sourie sadique...Mauvais....Il se mit à rire et s'exclama en levant les bras au ciel.

-Je suis Tash'var! L'homme que tu recherche!
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Mer 2 Mai 2012 - 23:31
    Exploit accompli.

    Bon exploit... J'ai eu un peu peur avant de le lire, je me demandais ce que tu allais faire et comment tu allais le faire mais j'ai tout de suite apprécié le ton de ta mission, assez... Difficile à expliquer mais l'ambiance est bonne, juste tendue comme il faut pour qu'il y ait une bonne intrigue.

    J'ai pas de conseils à donner pour cette mission-ci. Y a juste une erreur... Certes Ukiyo est l'un des plus puissants (si pas le plus puissant) des Songes mais au Consulat, il fait semblant d'être seulement Lieutenant... Et donc il n'est pas forcément réputé pour sa force. Donc tu n'es pas sensé savoir qu'Ukiyo est puissant ^^;

    Alors... J'ai bien aimé le passage de la jungle, un passage intéressant, assez intense. Les images assistent bien le récit (j'espère que tu ne comptes pas te battre contre ça tout seul parce que c'est du cerbère).

    Bien sûr, tu finis sur un gros suspens, très bon point et t'as bien réussi ça, on a envie de lire la suite.

    Exploit avancé. 33 xp, 330 munnies et 3 PS... 2 PS en psychisme (le mental est mis à rude épreuve) et 1 en force.

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de lumière dans l'ombre ne serait pas de refus.
» La lumière montre l'ombre et la vérité le mystère [PV Miyuki Tatsuki]
» Fin printemps 1187 - Spectacle Ombre et Lumière
» Une ombre sur les toits, une lumière dans les rues
» MONK | " J’étais une ombre sans soleil ; j’ai vu la lumière du ciel " l QUASIMODO