Derniers sujets
» Attaque Nocturne
par Narantuyaa Hier à 16:26

» Jour de fête
par Fiathen Hier à 14:41

» Météo en live : le 18 octobre
par Janna Hier à 13:02

» Pour un peu de bien
par Lulu Hier à 13:00

» La Chute de Nottingham
par Général Primus Hier à 12:58

» Tombent les cartes
par Lenore Hier à 9:06

» Tombent les masques
par Agon Wiley Hier à 4:28

» Comme le dit Oscar Wilde...
par Genesis Rhapsodos Hier à 4:24

» Et là, un squelette !
par Genesis Rhapsodos Hier à 4:15

» Réglementations et demande de Partenariat
par Invité Hier à 2:21

» Field of Heroes
par Invité Hier à 2:18

» Répétition
par Arthur Rainbow Mar 17 Oct 2017 - 21:39

» Qui part à la chasse perd sa place !
par Rufus Shinra Mar 17 Oct 2017 - 18:21

» La cerise sur le gâteau
par Général Primus Mar 17 Oct 2017 - 15:04

» Loué soit Son nom
par Cypher Mar 17 Oct 2017 - 14:01


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 La hérissonne de la Shinra
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 14
Date d'inscription : 01/04/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
0/0  (0/0)
Dim 8 Avr 2012 - 19:14
Présentation de Flaky

.

Identité

N o m : Qu'importe.
P r é n o m : Flaky
T i t r e : L'hérissonne
 g e : 17 ans
C a m p : Shinra
M o n d e d' O r i g i n e : Forêt de Sherwood
R a c e : Humaine

G r a d e v i s é :
    Celui dont elle sera digne




Test Rp:


Un vaisseau s'approcha du Jardin Radieux. Monde et même quartier général du Consulat, un groupe parmi tant d'autres qui gouvernent les multiples et diverses terres existantes dans l'Univers stellaire. Tous ces groupes qui se disent mieux que les autres et pensent que leurs idéaux s'approchent plus de la perfection que les autres. Or le groupe qui domine les autres, qui sans lui la connexion, les voyages entre les mondes ne seraient pas possible c'était bien la Shinra, du moins c'était ce que pensait la jeune Flaky. Mais réfléchissez bien : si ce groupe n'était pas là, il serait extrêmement difficile de ce déplacer entre les mondes et donc d'agrandir son territoire et son groupe, de pouvoir se faire connaître un peu partout. Donc on peut le dire : sans la Shinra et ses vaisseaux les autres groupes ne seraient rien, ils lui doivent une sacrée chandelle. Certes le directeur de ce groupe, Rufus Shinra était un peu trop sur l'argent, mais un tel comportement cache souvent un sentiment autre, une événement passé, une douleur... Ou pas !

Passons. Le vaisseau arriva à la base de la Shinra installée dans ce monde pour que celui-ci puisse communiquer avec les autres. Bizarrement le vaisseau atterrit assez éloigné des autres, cette action ne passa pas inaperçue auprès des employés qui se retournèrent tous vers cet engin. La porte du conducteur s'ouvrit vers le haut, suivi d'un petit clic signalant que le conducteur venait d'enlever sa ceinture... Et oui même dans ces vaisseaux il y a des ceintures : la sécurité avant tout. La première chose que les gens ont vu sortir ce fut une chevelure, qui était des plus étrange : très longue, elle n'était pas des plus soyeuse et cela ce devina juste au regard, alors imaginez au toucher ce que ça doit être. D'ailleurs ces cheveux abordaient des pics à chaque points de mèches. Un peu comme une crinière de fauve, comme un porc-épique... Bref comme un hérisson. Ces cheveux étaient d'un rouge aussi vif qu'une cerise ayant abusée des rayons du soleil et regorgeante de vitalité. Et pour couronner le tout, comme s'ils n'étaient pas assez étranges, ils étaient couverts de tâches blanches, comme des flocons de neige qui ne fondent jamais. Éparpillées dans tout les sens, ces pointes aussi, on aurait dit un vrai hérisson géant qui allait sortir du vaisseau. Or ce fut le corps d'une jeune fille ; elle avait une silhouette fine d'enfant. Normal, vu son âge de dix-sept ans, elle n'allait pas avoir les mêmes formes qu'une femme mature. Ces membres sont fins certes, mais pas non plus comme une anorexique. C'est surtout ses longues jambes qui font que Flaky soit aussi grande en taille. Mais elle est comme un jeune poulain : une partie de son anatomie grandie avant les autres. Chaque partie à son tour rendant au début un corps un peu difforme, mais pas pour autant laid, et à la fin donne un corps digne des plus belles créatures : la silhouette d'une femme.

La jeune fille sauta à pieds joints du vaisseau et se retrouva sur la terre ferme. Elle releva sa tête par la suite montrant ainsi un visage enfantin radieux avec un grand sourire. Les yeux mi-clos, elle laissa échapper un « Bonjour ! » énergétique. Certaines personnes lui répondirent rapidement, d'autres détournèrent le regard et se remirent à travailler. Flaky ferma la porte de son vaisseau et verrouilla celle-ci, ensuite elle fourra la clé dans la poche de son smoking... Oui elle était vêtue d'une veste, d'un pantacourt de la même matière et noire. En dessous de cette veste ce trouvait une chemise blanche nouée au cou par une cravate. Des bottes à lacets noirs lui couvraient les pieds. Les gens travaillant à la base de la Shinra se doutèrent que cette fille n'était autre qu'une turk. Flaky s'avança vers l'accueil d'un pas ni pressé ni lent. La personne chargée de renseigner les passants observa la demoiselle aux cheveux rouges ; celle-ci avait un buste avec un léger creux au niveau du bassin, encore à ce niveau là elle est en formation comme pour sa poitrine qui n'est pas plus grosse que deux jeunes oranges. Sa peau est fine, et au contraire pas comme celle des animaux ! Mais elle est douce et légèrement dorée comme celle d'une pêche juteuse. La chair de Flaky est, si l'on continue dans la comparaison avec des fruits, aussi ferme et dure qu'une pomme tout juste bonne à croquer. Et d'ailleurs elle commence à avoir une forme de poire qui qualifie les femmes. . Arrivée devant le guichet, sa tête dépassa tout juste le rebord de celui-ci. Flaky demanda où ce trouvait le café de la place du marché... La dame répondit sur la place du marché bien sure. Et cela n'aida pas du tout Flaky, qui soupira puis reformula sa question en lui demandant où était la place du marché. La dame du guichet lui indiqua la direction avec des « à droite » et des « à gauche » compléter de « tout droit ».

La hérissonne marcha en essayant de ce souvenir de la direction donnée par la dame... Elle avait une petite boule au ventre : ce n'était pas la première fois que la Shinra l'envoyait en mission, mais elle avait toujours peur, et appréhendait à chaque fois. Flaky se rappela très bien de son enfance quand elle était encore dans son monde ; la forêt de Sherwood, là bas les gens avaient la forme d'animaux mais avaient les attitudes d'êtres humains, ils s’habillaient, parlaient et marchaient comme eux. Dans ce monde, Flaky avait la forme d'un hérisson rouge, et était très peureuse. Des enfants, c'était la moins aventurière, elle se contentait de suivre les autres, en apportant sa poisse habituelle. Oui Flaky a le chic de s'attirer les ennuis et de faire tourner les situations simples en catastrophes. En ce moment même elle se tourmentait l'esprit en se demandant comment elle allait s'y prendre pour sa mission : comment était le chef d'entreprise ? Comment allait-il réagir quand elle lui annoncera que la Shinra lui propose d'acheter son entreprise pour une poignet de munnies ? Comment allait-elle le convaincre de signer cet acte d'achat ? Flaky s'imaginait déjà la scène ; le gars furieux sort une arme à feu de nul part et braque celle-ci sur la demoiselle en insultant la Shinra, cri pour que tout le monde entendent, puis fini par tirer une balle entre les deux yeux de Flaky... Là elle se sentit très malle et eut une envie de faire demi-tour. Mais non elle ne pouvait pas, elle ne devait pas ! La demoiselle voulait rester dans les rangs des turks qu'elle admirait, elle voulait rester dans ce groupe qui permettait aux gens de voyager et découvrir d'autres mondes et personnes.

La voilà arrivée enfin sur la place du marché. Celle-ci était plutôt grande et une dizaine d'habitants y étaient... Sûrement parce que le ciel n'était pas propice à la petite promenade du jour, en effet il adoptait une couleur grisâtre, ne laissant paraître ni de bleu ni les rayons du soleil. Le regard rouge de Flaky s'arrêta sur une enseigne d'un café, c'était bien celui-là où elle avait rendez-vous. Bon Flaky respira plusieurs fois doucement en se répétant la mission confiée par la Shinra : elle avait rendez-vous avec un chef d'entreprise, celle-ci était une exploitation de matières premières. Du minerais dont le groupe avait besoin pour construire ses vaisseaux et autres bâtiments dans l'espace. Certes ce n'était pas une grande entreprise qu'avec cet homme, c'était pour cela que ce fut Flaky qui avait été envoyée et non pas un autre turk plus expérimenté. Mais la hérissonne avait quand même le trac... Elle arriva devant la porte. Bon il devait déjà être là, la jeune fille sachant que la poisse la suivait partout pria le seigneur de lui accorder de la chance. Une chose que Flaky n'avait jamais remarqué, c'était que dans ses malheurs et ses gourdes, il y avait toujours une petite pointe de chance qui était bien plus importante que le reste.

Flaky ouvrit la porte du café, l'intérieur était plutôt pas mal décoré : plusieurs tables rondes pouvant accueillir chacune deux à cinq chaises autour d'elles. Les meubles étaient tous en bois sombre, des lampes faisant penser aux années cinquante étaient fixées aux plafonds et d'autres posées sur les tables. Une odeur de café mélangée avec celle du tabac flottait dans l'air. Le serveur qui était au comptoir salua la nouvelle arrivante qui répondu par un bonjour un peu faible. Bon elle n'allait pas rester plantée là devant la porte ! Son regard chercha donc l'homme avec qui elle avait rendez-vous... Fort heureusement pour elle, il n'y avait qu'une personne seule à une table, les autres étaient par groupe. Elle fixa cet homme ; costaud, il avait des cheveux noirs et un air des plus sérieux. Un clope à la main et une autre sur la table près d'une tasse blanche remplie de café fumant : il était arrivé il y a peu, devina la jeune fille. Elle était quelque peu rassurée de ne pas être en retard. La demoiselle s'avança vers la table et s'arrêta face à son interlocuteur, lui la regarda avec un sourcil froncé du à son interrogation. Il ce demandait ce que voulait cette fillette. Il s'adressa alors à elle :


« Tu veux quoi fillette ? Je n'ai pas le temps de m'amuser... j'ai un rendez-vous. »

L'homme détourna son regard vers la fenêtre, l'impatience se lisait sur son visage marqué par la fatigue. La jeune turk fut étonnée par la remarque de l'homme, tellement qu'elle n’enchaîna pas tout de suite... Que... Quoi ?... Flaky secoua vivement la tête, elle venait presque de se faire insulter là ? Bon ce n'était pas la question, la jeune fille se reprit et avec un ton qui se voulu assurant mais laissant paraître sa gêne, elle s'adressa au chef d'entreprise :

« Heu... Vous êtes bien monsieur Lighton ? Si c'est le cas, vous avez rendez-vous avec moi. »


L'homme surprit tourna sa tête vers la demoiselle et la dévisagea. On pouvait deviner qu'il ne comprenait pas pourquoi c'était une gamine trop timide qui avait été envoyée. L'homme après un petit instant fit signe à Flaky de s’asseoir. Sans plus attendre, elle posa ses fesses sur la chaise en face de Monsieur Lighton. Un serveur passant par là s'arrêta à côté de Flaky et lui demanda ce qu'il pouvait lui servir, la petite turk répondu un chocolat chaud. L'homme attendit que le serveur parte pour s'adresser à son interlocutrice :

« - Alors qu'est-ce que me veut la Shinra ? Si c'est pour m'escroquer la porte de sortie n'est pas loin mademoiselle.
- La Shinra n'est pas comme cela. Elle veut vous aider et fait son maximum pour que les voyages entre les mondes soient possible pour tous...
- Votre patron ne pense qu'à l'argent, c'est sûrement le plus riche de tout l'espace... »

Flaky ne risqua pas de répondre même si ce n'était pas faux, sachant pertinemment qu'elle allait s'attirer des ennuis si elle le faisait... Après un petit blanc où monsieur Lighton put finir sa cigarette, celui-ci posa ses coudes sur la table et croisa ses doigts devant son menton, il reprit d'un air sérieux :


« - En tout cas je suis surpris que ce soit une gamine frêle qu'ils envoient. Pourquoi avez vous rejoins ce groupe ?
- Là n'est pas la question monsieur... Vous intéressez la Shinra pour votre exploitation; l'usine et la mine de minerais.
- Normal, j'extrais le meilleur minerais qu'il soit !
- C'est pourquoi on vous propose de vous racheter... »

L'homme avait eu une mine fière de lui, Flaky voyait très bien qu'il se prenait pour plus qu'il n'était. Mais elle ne risqua pas de le dire, déjà rien que le faite d'avoir dit ces derniers mots, le regard de monsieur Lighton changea ; il était plus dur qu'à l'instant et semblait des plus menaçant. A ce moment là Flaky s'imagina les pires suites possibles et inimaginables qu'il pourrait arriver. Celle qu'elle retenu se fut que monsieur Lighton sous le coup de la colère, tape du poing sur la table, et là la tasse de café décolle de celle-ci et reverse son contenu sur lui. Encore plus énervée il choppe la demoiselle par le col et lui donne une claque qui pourrait décrocher sa tête du reste de son corps... La panique gagna la hérissonne qui chercha une solution à toute vitesse dans sa tête pour éviter cette catastrophe. Par miracle elle trouva ! Flaky a une capacité de réflexion très rapide surtout quand elle était dans des événements de stress total. Sans réfléchir plus à la solution que Flaky venait de trouver, elle reprit la parole ; la peur ce sentait un peu, elle avait du mal à parler. C'était la raison pour laquelle elle enchaîna aussi vite qu'elle le pouvait les quelques mots :

« Mon groupe vous achète votre entreprise et tout ce qui va avec, ceci pour vous éviter de couler et aussi pour pouvoir avoir le matériel dont nous avons besoin. On vous propose 100 000 munnies... »

Flaky ne se rendait pas vraiment compte que cette somme était très minime ; c'était presque de la moquerie pour le patron, en plus elle venait de l'insulter encore plus en disant qu'il n'était pas capable de gérer son business car il coulait. Une belle veine bien gonflée apparut sur le front de Monsieur Lighton, de plus il dégageait des ondes qui ne présageaient rien de bon. La jeune turk comprit que là, elle allait devoir enlever la tasse de la table aussi vite que possible. Et TAC ; elle choppa la tasse et l'éleva vers le haut et sur le côté. Or le serveur passa à côté au même moment, le bras de la demoiselle percuta le buste du jeune homme qui perdit son équilibre et fit voler son plateau avec plusieurs tasses remplies. Flaky ouvrit grand la bouche en voyant le plateau percuter la figure de monsieur Lighton et le contenu des tasses se reverser sur son ventre. Et voilà ! Encore une fois Flaky a fait plus grave que ça ne se serait passé si elle n'avait pas agi... Bref, ce qui est fait est fait ! L'homme se leva et hurla de colère. Le serveur lui s'éloigna ramasser les morceaux de tasses éparpillés au sol et tout les clients du café, qui étaient tous au comptoir, tournèrent le regard vers cet homme qui avait une bosse sur le front et dont le costume était tacheté de café. Les deux mains sur la table et le visage à deux centimètres de celui de la jeune demoiselle, il lui cria dessus :

« Jamais je ne vous vendrais mon entreprise ! JAMAIS je ne travaillerais pour votre groupe qui se moque de moi en envoyant une fille incompétente ! Vous n'êtes que des voleurs dans la S... »

L'homme ne finit pas sa phrase, son regard c'était baissé sur sa main droite car il avait senti un métal froid frôler sa peau. En effet un petit couteau de combat était planté entre le majeur et l'index, la pointe dans le bois sombre et le côté tranchant avait fait une légère entaille entre les deux doigts dont une goutte de sang coula doucement. Surpris, l'homme reporta son regard sur la demoiselle pour voir que son visage était caché par ses cheveux en forme de pics rouges, mais il voyait encore sa bouche fine et le bas de son visage qui ne tremblaient plus comme avant. De loin les clients ne voyaient pas le couteau et ne percevaient que le dos de la demoiselle, comprenant que l'homme fort c'était calmé, ils repartirent dans leurs discussions.

Flaky avait changé de comportement et ce dans un temps très court ;dès qu'on insulte la Shinra, que l'on l'énerve, que quelques choses la fait trop stresser ; la demoiselle douce et forte sympathique change complètement et devient une vraie furie disant tout ce qu'elle pense, osant tout et sadique par dessus tout. Bref, elle était lunatique, un trait de caractère qu'on pouvait presque définir comme un changement de personnalité. Mais la turk se souvient parfaitement et est bien consciente pendant ces moments là. Monsieur Lighton plus que surprit resta là sans bouger et fixa une fois le visage de Flaky, une fois le couteau et ainsi de suite. La demoiselle prit la parole en chuchotant ; la tonalité de sa voix était calme, plus aucun stress n'était ressenti, l'assurance l'avait gagnée :


« Vous n'avez plus intérêt à insulter la Shinra, monsieur Lighton. Sinon vous risquez de vous faire découper les mains, puis les bras et finalement tout le corps en petits morceaux alors que vous serez encore vivant. Je prendrais aussi soin de faire rôtir votre cœur et cerveau que je donnerais par la suite à manger à votre famille et vos employés... »

L'homme ravala sa salive, la demoiselle avait l'air vraiment sincère dans ses paroles et ne semblait pas rire loin de là. Mais il se devait de rester fort, alors il ne répondit pas à la provocation de la turk et maintenait son regard droit et perçant. Flaky releva un peu la tête, laissant ainsi paraître le reste de son visage qui était caché par sa chevelure rouge. Ses yeux de la même couleur étaient aussi dur qu'un diamant et glacial comme un glacier ; donnant des frissons à quiconque croisait son regard. Non elle n'avait pas de plaisir vicieux à menacer cet homme, pas comme certaines personnes sadiques. Flaky reprit la parole :


« Continuions notre discussion dehors si vous le voulez bien Monsieur Lighton. »

Ce n'était pas vraiment une proposition, mais plutôt un ordre ; de plus la jeune fille avait un autre couteau planqué dans sa manche dont la pointe était dirigée vers l'abdomen de son interlocuteur, le forçant à lui obéir et à sortir. Avant cela, Flaky enleva le couteau planté dans la table et laissa de la monnaies sur celle-ci pour payer. Ensuite ils franchirent la porte, la turk était derrière le patron qui avançait un couteau pointé sur son dos. Flaky regarda à droite, puis à gauche ; elle vit une petite ruelle non loin et elle poussa monsieur Lighton à y aller. Une fois dans cette rue déserte et sombre, elle se mit tout de suite face à lui et le couteau sous la gorge de sa victime. Maintenant qu'elle était en position de force elle annonça :

«Je vous le redis encore une fois : la Shinra vous propose d'acheter votre entreprise afin de vous aider. Avant le prix était de 100 000munnies, mais vu les dommages que vous avez causé dans le café, je diminue le prix à 10 000munnies et estimez vous heureux que je ne baisse pas plus. »

Monsieur Lighton lui lança un regard aussi dur que le sien, puis il répondu à la turk en essayant de cacher au maximum sa colère mais aussi sa peur, derrière son assurance:

« Comme je vous l'ai dit tantôt ; jamais je ne marchanderais avec la Shinra ! Et vous pouvez tout essayer, je ne changerais pas d'avis. »

Flaky émit un grand sourire : c'était assez marrant de voir cet homme dire cela, ce mentir à soit même. Car oui il mentait : son corps le trahissait dans ses dires car ses jambes tremblaient légèrement. La demoiselle approcha un peu plus son couteau près de la gorge de l'homme. Puis juste pour lui montrer que elle, elle était capable de dire ce qu'elle lui avait dit ; elle lui coupa aussi rapidement qu'un passage de moustique, l'index de la main gauche. En même temps son autre main qui ne tenait pas le couteau, se posa sur la bouche de monsieur Lighton pour ne pas qu'il laisse échapper un cri d'effrois qui pourrait résonner dans cette ruelle et attirer l'attention. Après que l'homme eut crié sans que le moindre son se fit entendre, une grimace de douleur s'afficha sur son visage... Une fois calmé, Flaky enleva sa main et la plongea dans la poche secrète de sa veste de son smoking, pour y sortir un stylo et un papier rempli de lettres. Elle tendit ces deux là au patron et continua avec sa main droite à tenir le couteau qu'elle remit sous la gorge. Le regard de monsieur Lighton était rempli de peur mais aussi de haine, il signa le papier d'une main tremblante.

Une fois fait, Flaky reprit le papier signé et le stylo qu'elle remit dans sa poche et partie laissant l'homme là pleurer sur son triste sort et sur son doigt manquant. Elle rangea le couteau sous sa manche et se dirigea vers la station de la Shinra où était garé son vaisseau. Une fois à l'intérieur, Flaky reprit petit à petit son caractère ordinaire et rejoignit le vaisseau mère. La demoiselle turk arriva dans les couloirs qu'elle connaissait bien de cet énorme vaisseau Elle admirait quelque part cet gigantesque machine qui était aussi grande qu'un monde tel que la forêt de Sherwood et les autres. Et vu sa vitesse qui était presque inexistante, Flaky trouvait qu'on pourrait plus le qualifier de monde construit entièrement par l'Homme qu'un vulgaire vaisseau. La jeune femme marcha dans un couloir qui était bordé de fenêtres du côté gauche, elle jeta justement un coup d’œil vers l'extérieur pour y voir l'Univers s'étaler à perte de vue, éclairé par des points plus ou moins lumineux. Chacun d'eux représentait un monde... ça faisait beaucoup de mondes différents tout ça ! Et même une vie d'aventurier ne suffirait pas à visiter tout ces lieux.

Perdue dans ses pensées, un homme lui choppa le bras, Flaky sursauta presque et leva le regard pour voir la tête de celui-ci. Oh mais c'était un ami. La hérissonne rouge, depuis qu'elle fut arrivée à la Shinra c'était liée d'amitié avec pas mal de monde qu'ils soient turks, Soldats, mécaniciens, scientifiques... En effet cette fille était tellement mignonne et sympathique, malgré sa poisse et son habitude a aggraver les situations. Cet homme lui demanda comment c'était passé sa mission. Flaky répondu avec un grand sourire fière d'elle, qu'elle avait réussi. Bien sure elle n'en dit pas plus ; car ce que les turks font ne se divulguent pas à la légère et ce même dans leurs propres rangs. Mais d'ailleurs cet homme et d'autres encore sont assez surpris ; comment une jeune et frêle gamine peut accomplir des missions de turks ? Ils ne connaissent que son côté gentille fille, trop mignonne et très gourde, ils ne se douteront jamais que Flaky peut être très menaçante. L'homme fut attiré du regard par une tâche sur le col blanc de la demoiselle. Quand il lui fit la remarque l'air intrigué, Flaky regarda à son tour la tâche pour voir que c'était du sang qui avait du gicler quand elle avait coupé le doigt à monsieur Lighton. Alors avec le même sourire, Flaky répondu simplement que c'était du jus de cerise.

Après avoir dit au revoir à son ami, elle continua sa route vers le bureau du chef ; Rufus Shinra. Elle toqua à la porte, sachant qu'il était au courant que Flaky était revenu et qu'il l'attendait justement. Un « oui » se fit entendre, et la demoiselle entra. Il était là assis devant son bureau. La demoiselle se tenait droite comme un "i" essayant de faire bonne figure, ce qui arracha un léger sourire amusé à cet homme qui lui demanda si la mission c'était bien déroulée. Flaky répondu que ça pouvait aller et qu'elle avait même réussi à baisser le prix. Rufus hocha la tête l'air très satisfait, il tendit ensuite sa main où la demoiselle posa le dossier et parti quand son patron lui avait demandé. Mais juste avant qu'elle atteignit la porte, il lui fit remarquer qu'elle devrait nettoyer sa tâche de sang sur sa chemise... Rufus était la seule personne de la Shinra à savoir que Flaky pouvait être très dangereuse.






Les Questions


    1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ?
    Si elle n'en serait pas capable, alors personne ne pourrait aimer !
    2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ?
    Un hérisson avec des pellicules
    3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?
    Toujours fidèle pour ces camardes, malgré ses gourdes
    4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales.
    Voir Histoire bêta !
    5) Quelle est la devise de votre personnage ? S'il y en a plusieurs, donnez les toutes.
    Happy tree friends
    6) Vis à vis de votre façon d'écrire, quels sont vos points fort et points faibles?
    Je dirais que j'écris plutôt correctement, mais que je me relis pas assez.
    7) Pourquoi incarner ce personnage ?
    J'ai craqué sur le physique de Flaky d'Happy tree friends... Et c'est la première fois que je joue ce style de personnage.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 20
Date d'inscription : 22/12/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général.
XP:
22/550  (22/550)
Dim 15 Avr 2012 - 23:36
La chanson du jour, c'est MC's Can Kiss, d'Uffie (FGKLEJGF MCS CAN KISS).

Pour la peine, y'en a deux, avec ADD SUV (d'Uffie, toujours).

Jolie demoiselle sponsorisée par Garnier, parlons coiffure langue française.

Comment dire.

Je.

Je sais pas trop quoi dire. Un coup ta phrase va être jolie, un coup ça va être à la limite de l'erreur monumentale. J'ai l'impression que tu es capable du pire... Comme du meilleur (ce qui, en soit, est plus une qualité qu'un défaut, puisque le meilleur est bien plus difficile à atteindre que ce que l'on a tendance à croire).

Il t'arrive souvent d'utiliser des mots étranges/laids/bizarres/désagréables (le salut énergétique, c'était assez flagrant), ou juste un peu décalés (le verbe choper qui s'avère assez détaché du reste...). Il faut aussi noter chez toi une certaine absence de la sainte virgule là où elle devrait parfois être, ce qui rend la lecture plus laborieuse que ce que la qualité du récit nous promettait au départ. Essaie de t'imaginer en train de déclamer. Ça peut t'aider à mieux placer la ponctuation.

Sinon, ton premier paragraphe m'a un peu dérangé dans le fait que ce paragraphe est dérangeant puisqu'il dérange parce que le paragraphe en fait est plein de répétitions qui gâchent le paragraphe, et honnêtement, bah ça dérange, surtout qu'on dirait que le paragraphe est dérangé.

Bon, j'exagère énormément, mais je pense que tu peux trouver des synonymes aux mots groupe et monde, par exemple.

'Fin bref. En soit, rien de bien dramatique, et tu as certainement les capacités pour corriger ça rapidement et sans aucun mal, ne serait-ce qu'en te relisant (dit le type qui ne se relit jamais).


Passons à autre chose, donc (PONYTAIL).

De manière générale, tu écris plutôt bien, c'est sympa, c'est léger, plutôt charmant, joyeux et amusant. Je me suis pas fait chier une seconde et j'ai lu ça d'une traite sans buter sur un endroit en particulier (sauf quand tu deviens plus énergétique) (oui, c'est bon, j'écrase).

Fait particulier que je juge assez intéressant pour être noté, j'ai trouvé tes dialogues sympathiques et pas mal ficelés, bien qu'un peu (juste un peu, hein) ancrés dans de petits stéréotypes parfois. Crois moi, c'est difficile à trouver, quelqu'un qui sait écrire des dialogues qu'on peut s'imaginer réellement et qui ne sont pas creux comme des verres vides (oui, ceci était une tentative de compliment) (de piètre qualité, mais une tentative quand même).

En soit, c'est un peu neuneu comme histoire, on se doute bien que la hérissonne (et non l'hérissonne, petite précision) va lui sauter dessus pour lui faire fermer sa grande gueule de sale rebelle anti-système, mais on s'en accommode parce qu'on imagine bien le déroulement du Test-RP et qu'on ressent pas mal de trucs. J'ai vu Flaky sourire. Rien que ça, c'est déjà très précieux.

Au fait, maintenant que j'y pense (j'allais oublier).

Je ne pense pas que Flaky puisse prendre forme humaine en sortant de Sherwood, pour des raisons x ou y (j'ai demandé à Xaldin). Mais tu sais quoi? On s'en fout complètement 8D. Seulement, note bien que ça ne sera pas toujours possible et que la prochaine fois, il est possible que ça ne passe pas (si prochaine fois il y a) (mais tu as retenu, pas vrai? ♥).

Bien bien...

Dans ce test RP, il y a... Du physique.. Du caractère.. Et assez peu d'histoire. Vraiment pas assez, en fait. Enfin si, mais non. Je sais pas trop quoi te dire, mais le coup du petit hérisson peureux, j'ai trouvé ça d'une part expéditif, et d'autre part assez facile. C'est un peu dommage, je pense que tu peux faire mieux. POURQUOI FLAKY SE TRANSFORME-T-ELLE EN ROBOT SADIQUE QUAND QUELQU'UN DIT QUE LA SHINRA EST TROP BAD? D8

'Fin voilà, tu m'as compris. Tu veux certainement laisser du mystère, mais c'est un choix qui me semble peu judicieux... Enfin, c'est personnel.

BOUM BOUM (ceci est un bouquet final) (oui, c'est carrément trop fatch quoi).

Malgré une facette assez énergétique mitigée au niveau de la langue, je dois dire que je t'aime bien. T'es cool, j'ai aimé te lire, tout ça. Pour la peine, je te refile Seigneur, parce que j'ai kiffé ta fiche, tiens.

Va, petit enfant des bois, tu es validé (validée, même). Tu peux aller gambader vers la partie des fiches techniques.

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La hérissonne de la Shinra
» Rufus Shinra