Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Encore un matin
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Playboy Milliardaire
Masculin
Nombre de messages : 340
Age : 21
Localisation : Dans mon bureau
Date d'inscription : 01/04/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
221/650  (221/650)
Ven 6 Avr 2012 - 9:36

    Encore un matin. Encore un matin où je me réveillais, seul. Ma luxueuse chambre était encore plongée dans l'obscurité, pas une seule trace de lumière. Je me tournais sur le côté, remuant mes draps et alluma ma lampe de chevet. J'ouvris lentement les yeux, pour ne pas subir une agression de la rétine, et je me redressais, jusqu'à être assis dans mon lit. Je pivotais d'un quart de tour sur la gauche et me leva, me dirigeant vers la penderie. Je posais ma main sur la poignée et la poussa vers le bas. La penderie s'ouvrit et je saisis une chemise noire accrochée a un cintre. Je la décrochais et la posais sur mon lit. Je saisis aussi une épaisse veste de costume de couleur blanche et la posa elle aussi sur mon lit.

    Je me déshabillais et ouvris une commode où m'attendaient mes sous-vêtements. Je m'en habillai et pris un pantalon, assorti a ma veste de costume. Je le dépliais et l'enfilais, une jambe après l'autre. Je pris ma chemise et la déboutonna pour passer un de mes bras dans ses longues manches, puis enfilai l'autre. Je la reboutonnais ensuite. Je mis ma veste et me chaussa de mes grandes chaussures de cuir brun. J'en fis les lacets, assis sur mon lit, et me leva en direction de la salle de bain.

    J'allumais la lumière, et me dirigeant en face du lavabo, me regardant dans le miroir. Il faut dire que je n'aimais pas ma tête au réveil. Mes cheveux étaient désordonnés et mes yeux semblaient fatigués. Je pris un peigne et coiffais mes cheveux en arrière, tentant de leur donner un aspect plus propre. Je fis couler de l'eau et m'humidifiais le visage. Je me regardais a nouveau dans le miroir, j'avais déjà un teint plus frais. Je me lavais le visage a l'aide de gant et de savon doux et m'essuya avec une serviette blanche, posée sur un porte-serviette de fer blanc.

    Je sortis, et allais dans mon bureau. Qu'avais-je a faire aujourd'hui ? Je m'installais derrière mon bureau et pris mon agenda. Je devais convoquer un Turk pour une tâche des plus importantes. Je regardais l'heure, il était neuf heures cinquante-cinq. J'appuyais sur le bouton de mon interphone, celui qui me permettait de m'adresser a ma secrétaire.


    Bonjour, je souhaiterais que vous appeliez le Turk que je dois voir aujourd'hui. C'est assez urgent.

    Tout de suite, monsieur le président !

    Je m'installais dans le fond de mon fauteuil en attendant la venue de la personne concernée. J'entendis le fameux ascenseur s'activer, ce devait-être lui. La machine se stoppa a mon étage, laissant entrer un homme de taille moyenne, vêtu d'un costume. Il passa sa main dans sa chevelure bleue, qui était ébouriffée, et s'avança.

    Monsieur ! Que puis-je pour vous ?

    Venez, installez vous.

    Il s’exécuta, s'installant dans le fauteuil de cuir noir qui me faisait face. Je lui proposais quelque chose a boire malgré l'heure, il déclina ma proposition. Quelque part, cela ne me dérangeait en aucun cas, ce n'était après tout qu'une formule de politesse.

    Si je vous ai convoqué, c'est que nous avons un léger problème. Oui, une de nos stations dans les routes stellaires s'est fait attaquer. J'ai appris cela, très tard hier, malheureusement. Vous devez y aller, constater les dégâts. Je ne vous cache pas que cette mission n'est pas sans risque, mais ce n'est pas comme si vous aviez le choix. J'ai noté sur ce bout de papier les coordonnés de la station. Tenez.

    Je lui tendis le bout de papier, qu'il glissa dans son costume. Il se leva, et me salua, avant de retourner vers l'ascenseur.

    Oh, s'il vous plaît, soyez discret.

    Il hocha la tête et monta dans l'ascenseur. Sa silhouette fine était un atout pour cette tâche, j'étais certain qu'il allait revenir. Toutes ces attaques sur nos bâtiments... Je me demandais bien qui pouvaient en être les auteurs, mais je jure que si la Shinra venait a connaître leur identité, et croyez moi, ceci n'est qu'une question de temps, ils regretteront bien vite leurs actes.

_______________________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Peintre des Rêves
Masculin
Nombre de messages : 416
Age : 25
Date d'inscription : 14/08/2010

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
288/550  (288/550)
Ven 6 Avr 2012 - 15:01
Alors j'ai ris, mais dommage pour toi que ce n'était pas le but de ton texte. Enfin, c'est pas méchant, mais j'ai cru à une publicité ou même à une parodie par moment ^^ En fait j'ai carrément explosé à ce moment "J'ouvris lentement les yeux, pour ne pas subir une agression de la rétine "

Tous les matins, je met mes chaussures Reebok Prototium avec de vrais morceaux de prototype à l'intérieur. Je ne voulais plus subir la dégradation de la plante de mes pieds au contact du sol, grâce à Reebok Prototium, je vis mieux mon couple.

Voila, t'es trop précis dans des trucs qui sont pas franchement utiles. Enfin tu aurais pu le faire d'une autre manière qui serait mieux passée. La flemme de taper un exemple ^^

Bah sinon tu écris bien et sur l'exploit en lui même, rien de spécial à dire.

Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Magie.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin
» Matin de printemps...
» Fatal Bazooka - Ce matin va etre une pure soirée