Derniers sujets
» Cartographie
par Chen Stormstout Aujourd'hui à 0:29

» Affaitage
par Chen Stormstout Hier à 21:44

» My name is Lea, Got It Memorized ?
par General Primus Hier à 20:14

» Entre ciel, terre et campagne
par Matthew March Hier à 19:58

» La Caverne Hantée
par Chen Stormstout Hier à 19:40

» MAJ des Compétences
par General Primus Hier à 16:46

» D'un prêtre à une soldate, et vice-versa
par Agon Wiley Hier à 16:40

» La vengeance est un plat…
par Death Hier à 16:28

» Loué soit Son nom
par Kurt Brown Hier à 15:39

» Contrats - Demande de Mission
par Adrien Heiser Lun 15 Jan 2018 - 23:20

» Fiche : Ioan Kappel
par Ioan Kappel Lun 15 Jan 2018 - 21:47

» Correspondance interstellaire
par Chen Stormstout Lun 15 Jan 2018 - 18:41

» Bric à Brac
par Lenore Lun 15 Jan 2018 - 17:19

» Les Retrouvailles
par Chen Stormstout Lun 15 Jan 2018 - 14:26

» Ioan Kappel
par General Primus Lun 15 Jan 2018 - 13:19


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 mélopée macabre (3)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Les yeux du monde
Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 25
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
143/650  (143/650)
Mar 27 Mar 2012 - 1:05

_________________________________________

Une nouvelle mission lui avait été donnée par Genesis Rhapsodos en personne cette fois-ci. Il s’agissait de poursuivre une enquête plutôt étrange sur laquelle deux consuls avaient déjà mis leur nez.
En ayant lu les rapports de Mila et d’Ukiyo, Mukashi avait la certitude qu’une force supérieure et obscure s’amusaient à martyriser les pauvres habitants de la ville.

La « musique » qui est perçu par les personnes, alors qu’il n’y a pas de bruit, avant qu’un enfant se jette à bras ouverts vers un repos éternel prématuré.
Et ensuite, lors du tour de garde d’Ukiyo, des centaines de rats provenant d’on ne sait où … Tout cela était trop étrange pour être de la malchance.

La mission de Mukashi était plutôt sordide, Genesis lui avait ordonné de comparer les dépouilles d’un des enfants décédés et celle d’un des rats… Lui qui pensait que ça mission allait être de surveiller les horizons, le voila servi, il devait se transformer en médecin légiste.
Et cela ne lui plaisait pas des masses de devoir examiner un corps et encore moins celui d’un rat qui n’avait pas l’air sympathique. Durant la totalité du voyage, il ne pensait qu’au moment où il aurait à observer en détail les dépouilles.

Mukashi arriva vers les 16 heures dans cette ville rongée par la tristesse et le désespoir. Les rues ne ressemblaient plus à rien, des cadavres de rats étaient entassés dans les poubelles ce qui donnait à la ville un aspect encore plus glauque et macabre.
A partir des rapports de Mila, Mushi pouvait supposer que la situation s’était encore plus dégradée. Tout d’abord, il devait trouver un endroit où dormir pour la nuit. Il ne savait pas encore combien de temps sa mission allait durer.

Demander le corps d’un enfant mort pour l’observer n’allait pas être une chose évidente surtout lorsqu’on n’est pas docteur et de plus un étranger.

Mukashi ne connaissait pas du tout la ville et cela était embêtant. Si jamais il été poursuivit par quelqu’un pour une quelconque raison, il ne saurait pas où s’enfuir. Perdu dans ses pensées, il rentra dans une personne.


- Vous ne pouvez pas faire attention un peu ?

-Je suis désolé, j’étais perdu dans mes pensées et je ne vous avez pas vu. Mais maintenant que la conversation est lancée, auriez-vous l’amabilité de m’indiquer l’auberge la plus proche ?

-Mouai c’est par là … au revoir ! L’homme se retourna sans rien dire et s’en alla d’un air pressé et agressif.

*J’espère qu’ils ne sont pas tous comme lui sinon je ne vais pas avancer dans la mission moi.*

Mu se dirigea donc dans la direction montré par ce mufle. Après quelques temps à marcher sans trop savoir où il allait, il se retrouva devant l’auberge. Il allait enfin pouvoir souffler un petit peu.
Mukashi poussa la porte de l’auberge et entra d’un pas sur dans son futur chez soi provisoire.

Il n’y avait pas grand monde à part l’aubergiste qui se trouvait derrière son comptoir la tête plongée dans ses comptes et vu le silence qu’il y régnait, il ne devait pas avoir beaucoup de clients.
Mukashi appuya sur la clochette ce qui fit tressaillir le vieux bonhomme.


-Bonjour jeune homme. Vous désirez un renseignement.

-Heu un renseignement non merci mais une chambre je veux bien.

-Mais avec plaisir seulement, il n’y a qu’une seule chose que je dois vous demander et c’est de devoir payer à l’avance.

-Pas de problème. Mukashi paya le prix demandé par le gérant. Si je peux me permettre je préfèrerai être au rez-de-chaussée ou au premier. Bien entendu si ça ne vous dérange pas.

- Il n’y a qu’une seule personne qui dort ici, à part moi bien entendu, donc je vais vous donner la chambre 02. Elle se trouve au fond à gauche.

-Merci beaucoup ! Mukashi parti en direction de sa nouvelle chambre. Encore une chose, savez-vous où se trouve l’hôpital ?

-Oui, l’entrée principale se trouve au croisement de l’avenue des prés et de la rue des contes.

Mukashi lui sourit et s’en alla dans sa chambre pour réfléchir à un plan.
.
.
.
La nuit était tombé depuis déjà quelques temps et un froid lunaire avait remplacé la douceur du soleil. Mukashi s’était discrètement éclipsé de sa chambre par la fenêtre.
Il n’y avait pas un chat dans les rues et cela était bien embêtant vu le nombre de rats qui s’y baladaient. Toutes les fenêtres étaient fermées comme si les personnes à l’intérieur essayaient de se protéger d’une présence occulte.

Mushi pouvait donc se balader sans aucunes discrétions sans se faire remarquer … le pied.
Après un petit moment de marche, il arriva devant l’entrée de l’hôpital. Il y avait de la lumière à l’intérieur cela voulait dire qu’il y avait quelqu’un à l’intérieur donc soit c’était un gardien, ce qui était sûr à presque 95%, soit du personnel soignant ou bien les deux, ce qui allait rendre sa tâche plus délicate.

Mukashi décida de faire le tour de l’établissement pour voir s’il n’y avait pas une entrée plus discrète.
Et cette initiative fut payante vu qu’une fenêtre était restée entre ouverte. Se glissant à l’intérieur tel un serpent, Mukashi activa son talent de discrétion.
Heureusement qu’il s’était déjà entrainé dans les cuisines du consulat avec cette technique.

Il s’agissait d’un hôpital des plus banals. Les murs étaient de couleurs blancs et le sol pavait de carrelage tandis que l’air y été, comme d’habitude, javellisé.
Il marchait dans les couloirs en écoutant le moindre bruit si jamais quelqu’un se rapprochait de lui.
Heureusement que les différentes salles étaient indiquées sur les murs de l’hôpital sinon il aurait facilement put tomber sur la salle de garde.

Après avoir prit les escaliers menant dans les sous-sols, Muka se retrouva dans la morgue. Il y avait une quinzaine de casiers mortuaires et cela l’angoissa.
Il les ouvrit les uns après les autres mais ce ne fut qu’au bout du sixième caisson qu’un corps en sortit … il n’allait même pas jusqu’au bout du support.

Mushi souleva lentement le drap dévoilant de longs cheveux bruns puis des yeux clos et enfin un visage entier. Muka décida de commencer par une analyse du visage et effectua une rotation avec la tête de l’enfant pour regarder s’il n’y avait pas de marque sur le cou et la base de la nuque … rien, strictement rien.
Mukashi regarda la totalité du corps même à l’intérieur de… la bouche (vous pensiez à quoi Cool )

N’ayant rien observé de précis, il remit le garçon dans sa boite métallique et entama son retour. Juste avant de franchir la porte, il ressorti la dépouille de son placard et observa les yeux du garçon.
A ce moment, une sorte de son inaudible arriva à ses oreilles, il était captivé par les yeux du jeune enfant. Mais un homme poussa la porte et aperçut Muka.

Que faire ? Le tuer ? Nan il ne pouvait pas mais l’assommer oui ça sans problème.
En à peine deux secondes, Mukashi avait de nouveau poussé le corps à l’intérieur de sa boite et attira le médecin à lui grâce au sort aimant.
L’homme fit un vol avec pour seule destination un coup de poing de Mukashi qui s’abattit violemment sous son menton. Le médecin tomba net par terre …
D’accord il y avait été un peu fort mais bon parfois la situation oblige à ne laisser aucunes chances à l’adversaire.

Avant de partir, il décida d’emprunter la blouse, cela pouvait toujours servir.
Et en effet il marchait dans les couloirs comme si de rien était. Parfois la meilleure discrétion c’est d’être normal.
Il continuait à avancer vers la sortie cependant une personne semblait l’avoir remarqué et commençait à se diriger vers Mushi.


*Comme on dit ! Alea Jacta Est*

Spoiler:
 

Je n’avais plus beaucoup de temps avant qu’il n’arrive à ma hauteur. Regardant à gauche et à droite, je ne vit qu’une seule solution s’ouvrir à moi et c’était de rentrer dans la pièce se trouvant à ma droite.
En passant la porte je priais pour qu’il n’y ait personne et mon vœu fut, comme par miracle, exhaussé.

A ce moment, mon cœur battait à briser ma cage thoracique, s’il y avait eu quelqu’un j’aurais surement été arrêté et envoyé en prison à moins que je ne les tue mais bon cela était à proscrire vu que je devais rester dans l’ombre.
Me cachant derrière la porte, je fis un clone de moi au fond de la pièce.

Lorsque l’homme passa la porte, il s’arrêta deux secondes et pointa son arme sur le clone qui ne bougeait pas.
Au moment où il se retourna pour appuyer sur l’interrupteur qui se trouvait derrière lui et donc à côté de moi, je lui assenai un coup à la gorge, lui fit plier une jambe en donnant une légère impulion, avec le plat du plat du pied derrière le genou droit et un coup de coude derrière la nuque le temps de l’endormir lui aussi.
Pas de temps à perdre, je devais m’enfuir avant qu’ils ne m’attrapent mais pour plus de précaution je cachai l’homme sous un lit.

Après un petit moment, je passai la porte d’entrée avec la blouse du docteur. Finalement ça avait été plutôt rondement mené.
Une fois l’hôpital assez loin, je décidai de jeter la blouse par terre et de m’en aller en courant. La sueur perlait sur mon front. Des retours d’adrénaline remontaient dans mon corps et me donnaient une envie folle de courir sans m'arrêter.

Tout en courant j’aperçus que le paysage n’avait pas changé et était même devenu plus inquiétant à cause de la musique dans les yeux du garçon. Presque aussi bizarre que le monde d'Halloween c’est pour vous dire !

Enfin arrivé à côté de la fenêtre de l’hôtel, Je me mis en quête d’une poubelle où pouvait trainer des rats morts… et en effet, il y en avait bien une. Je regardais la dépouille du rat et le pris à pleine mains.


-C’est répugnant ! Après j’irai me laver directement les mains c’est clair et net. Il n'y a l’air de ne rien avoir sur le corps … Et si dans les yeux

J’entrouvris doucement les yeux du rat et entendu la musique m’envahir de nouveau. D’un coup sec et net j’envoyai le rat loin de moi.

Après être rentré dans la chambre et m’être lavé les mains.
Je pris mes affaires et décida de partir. Il ne fallait surtout pas que je reste là !
Un homme avec les cheveux blancs et les yeux bleus et rouges ne passe pas inaperçu surtout lorsqu’on assomme deux hommes.
Bref avant de partir je décidai de laisser une note sur le comptoir au vieil homme, il était sympathique mine de rien.

Après avoir repris les transports Shin-Ra, je me fis couler un bain chaud et y plongea avec tous mes vêtements.
La chaleur me brula d’abord la peau puis elle devint parfaite.
Je n’avais même pas eu la force d’enlever mes habits.
Cette mission était épuisante, pire même, éprouvante, atroce mais surtout riche en émotions …


-Bon je mange, je me repose et après je fais le conte rendu et je demande une autre missi….zzzzz
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Le Tragédien
Masculin
Nombre de messages : 773
Age : 24
Date d'inscription : 23/08/2009

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1094/500  (1094/500)
Lun 16 Avr 2012 - 22:53
    Mission accomplie ^^

    Avec tout ça, j'ai vraiment trop oublié ta mission... Mes plus sincères excuses.

    D'autant plus que ta mission m'a vraiment plu. Ca se laissait lire et même si ça fait quelques temps depuis la dernière lecture... Je me souviens avoir été très satisfait, je m'attendais à ça de ta part. Par rapport à la première mission que j'aie lue... Je peux même dire que je suis content de voir une certaine progression. Ton personnage est original, attachant, tes rps sont fluides, très frais et se laissent lire, comme dirait l'autre.

    Et la mission est très bien menée. Je n'ai aucuns reproches à faire (pour l'instant ! Laisse moi le temps de me lasser (^^).

    Alors... Mission avancée.

    34 xp, 340 munnies et 3 PS... en dextérité
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Mélopée des Anges ~ Ciel ~ Femelle ~{PRIS}~
» Danse Macabre
» Une douce Mélopée -
» Intrigue n°2 - Découverte macabre