Derniers sujets
» Tour du Propriétaire
par Narantuyaa Hier à 18:21

» Bric à Brac
par Chen Stormstout Hier à 16:06

» Cachons tout ça
par Death Hier à 15:37

» Pourtant, rien ne change
par Death Hier à 11:22

» Chasse aux corsaires
par Pamela Isley Hier à 11:14

» J'ai PAS mal à mon forum
par Fiathen Hier à 8:07

» Que la vengeance commence!
par Kestia Mer 13 Déc 2017 - 22:18

» Camanaich et Entraînement de combat et agilité
par Cissneï Mer 13 Déc 2017 - 19:09

» ...comme si c'était hier !
par Lenore Mer 13 Déc 2017 - 12:23

» Contrats - Demande de Mission
par Surkesh Mar 12 Déc 2017 - 23:02

» Le savoir c'est le pouvoir
par Narantuyaa Mar 12 Déc 2017 - 3:51

» Mille Épines
par Death Lun 11 Déc 2017 - 18:27

» Tombent les masques
par Maître Aqua Dim 10 Déc 2017 - 0:41

» Fiche Technique: Waltz
par Waltz Sam 9 Déc 2017 - 17:52

» Au coeur du Vide
par Rufus Shinra Sam 9 Déc 2017 - 17:29


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
 Centaure et sans reproches.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La Passionnée
Féminin
Nombre de messages : 194
Age : 25
Localisation : Le Jardin Radieux.
Date d'inscription : 01/08/2011

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale.
XP:
555/550  (555/550)
Mar 20 Mar 2012 - 3:21
    En se réveillant un matin, Mila avait trouvé une enveloppe noire scellée sur sa table de nuit. Intriguée, elle avait saisi son coutelas dans un tiroir et s'en était servi de coupe-papier. Les cheveux encore ébouriffés, elle s'était redressée vivement à la vue de la missive. Il s'agissait d'un ordre de mission, et il ne venait définitivement pas du Consulat ! Hadès, le Dieu des Enfers à qui elle avait vendu vingt-sept années de sa vie, venait de lui faire sa première demande.

    « Alors, voilà le topo ma belle. Dernièrement, j'ai perdu un paquet de ma glorieuse et machiavélique armée de monstres en tout genre pour... des raisons personnelles ! Tu vas donc me donner un petit coup de main pour renflouer les stocks. En premier lieu, il me faudrait un centaure mâle bien viril et macho sur les bords avec un soupçon de gros muscles, peu de cervelle et bourré de testostérone. Normalement ces créatures vivent en troupeau, mais il y en a un particulièrement solitaire qui m'intéresse, il vit dans des contrées proches du Colisée de l'Olympe ! La dernière fois que j'ai voulu l'engager, il avait refusé. Mais qui sait... Peut-être qu'avec toi, il sera plus enclin à nous rejoindre ! Donc tu vas le voir, tu mets le paquet mais tu fais en sorte qu'il accepte de bosser pour moi ! » La jeune femme soupira, dépitée. Séduire un vulgaire animal, vraiment ? Elle secoua la tête, agacée, et s'apprêtait à chercher un moyen d'éviter d'avoir à s'en charger lorsque ses yeux se posèrent sur le post-scriptum de la missive. « Réussis et je te retire... Disons deux ans de ton engagement ! Mais échoue, et je m'arrangerais pour te garder deux ans de plus... Moi aussi je peux mettre le paquet. » Maintenant elle avait une bonne raison de s'acquitter de cette tâche ingrate. Elle espérait seulement que cela ne nuirait pas au Consulat....

    A peine sortie de sa convalescence, Mila se voyait déjà chargée de deux missions, l'une pour le compte du Dieu des Enfers, l'autre pour le Consulat. Elle devait œuvrer avec discrétion, personne ne devait savoir qu'elle menait double-jeu malgré elle. La jeune femme n'avait aucune idée du sort réservé aux traîtres et elle ne souhaitait guère en savoir plus.

    Elle se leva pour observer son réveil posé sur la commode face à son lit. Neuf heures moins le quart. Dans la mesure où elle souhaitait éviter de croiser d'autres consuls et quitter les lieux le plus discrètement possible, elle était déjà à court de temps. En un éclair, elle sortit de sa chambre, vêtue d'une blouse rose ambré, d'un short noir et d'escarpins spartiates qui entouraient ses jambes nues d'une lanière sombre jusqu'aux mollets.

    Rasant les murs, serrant contre elle son sac-besace, elle priait pour ne croiser personne. Mila, qui d'ordinaire agissait toujours de manière à ce que tous les regards soient posés sur elle, se voyait forcée de passer inaperçue. Alors qu'elle s'apprêtait à éviter deux consuls qui marchaient en bavassant, la jeune femme songea qu'une telle attitude éveillerait les soupçons. Son inquiétude la poussait à agir de manière irréfléchie. Elle devait se reprendre, réfléchir à une meilleure stratégie.

    Mila s'arrêta un moment, discuta brièvement avec ses deux collègues tout en affectant un intérêt sincère pour leurs badineries. Mais elle réfléchissait. Son premier réflexe, au réveil, avait été de se cacher. Mais quelle meilleure façon de dissimuler quelque chose que de le laisser en évidence, visible aux yeux de tous ? Personne ne la soupçonnerait si elle agissait comme si de rien n'était.

    Quittant le duo puis les quartiers du Consulat, la passionnée se dirigea vers la station Shin-Ra. « Je vais au Colisée. » dit-elle simplement.

    ***

    Au Colisée, Mila s'était dirigée avec empressement vers le lieu indiqué par Hadès. Elle espérait se débarrasser de sa tâche au plus vite car elle n'y prenait aucun plaisir. La jeune femme pensait avoir du mal à trouver le centaure dans cette immense forêt, et cela aurait sûrement été le cas s'il ne l'avait pas trouvé le premier. Alors qu'elle était près d'une sorte d'étang, un lieu féérique aux couleurs vives, prenant un peu de repos avant de reprendre ses recherhces, il était apparu. Oh, elle ne pouvait pas douter qu'il s'agissait de sa cible, une telle créature n'avait rien de courant et vu son air revêche et son discours vulgaire, elle comprenait pourquoi il était à l'écart des autres centaures. Il s'agissait d'un gigantesque cheval au torse humanoïde, son visage était odieux et sa cascade de cheveux noirs et gras aux airs de crinière n'arrangeait rien. Réprimant une grimace de dégoût, la jeune femme lui offrit au contraire un grand sourire.

    « Eh toi, qu'est-ce que tu fais là ? »

    Mila observa le centaure, perplexe. Rustre, visiblement peu malin, la jeune femme ne comprenait pas l’intérêt pour Hadès d’accueillir une telle créature dans son armée. Elle secoua la tête en songeant que cela ne la regardait pas. La petite brune s’approcha du centaure, plaqua ses mains sur ses hanches et se pencha en avant, plongeant son regard océan dans les yeux globuleux de la créature.

    « Je me nomme Sharma et je suis un esprit des bois ! Je peux exaucer l’un de tes souhaits en échange d’un petit service… » fit-elle d’une voix guillerette, légèrement chantante. L’étalon s’esclaffa d’un rire gras. « Tu ne me crois pas ? Je peux te le prouver si tu veux ! » dit-elle d’un air malicieux. Sous le regard curieux du centaure, Mila ferma les yeux un instant pour se concentrer. Lorsque ses paupières se soulevèrent, elle flottait à un mètre du sol, les yeux colorés d’un rouge sanglant et ses cheveux s’étirant autour d’elle dans une poussée vicieuse formant une arborescence. La créature recula un instant sous le coup de la surprise. Ce n’était que de la poudre aux yeux, et pourtant, elle semblait être entrée en transe ! Le centaure fronça les sourcils et plissa les yeux. Devait-il croire sur parole cette femme ?

    Nessus, car tel était son nom, n’avait pas pour habitude d’être aimable. Cruel, violent, fruste, le centaure n’avait rien d’un être sociable. Lorsque par malheur des êtres humains s’égaraient dans la forêt et tombaient sur lui, il était rare que ces pauvres gens puissent continuer leur route… Nessus n’était pas très malin, c’est vrai. C’était une créature obscène, vulgaire, le genre à éviter. Il avait un faible pour les jeunes femmes, et s’il avait retenu quelque chose dans sa vie, c’est qu’elles étaient aussi belles que redoutables.

    Oui, Nessus était méfiant. Ses sabots claquaient au sol, les crins emmêlés de sa queue fouettaient l’air et une légère écume blanchissait ses babines. Son sixième sens le mettait en garde. Mila sentait le doute monter, et avec lui, le danger.

    Elle s’approcha de lui en lévitant et plaça ses bras sur son torse. S’il le désirait, il pouvait la tuer d’un coup de tête… Mais la passionnée était décidée à prendre ce risque. « Quel est ton souhait ? » Son sourire aux allures enfantines avait quelque chose d’effrayant. « Je peux te donner tout ce dont tu as toujours rêvé… » murmura-t-elle dans un souffle brûlant. « Il te suffit de me rendre un simple service… » ajouta-t-elle avec un petit rire en s’éloignant grâce à une glissade.

    Nessus se dressa un instant sur ses pattes arrière, ses membres avant s’agitant frénétiquement. En un éclair, il était près d’elle et l’avait saisie de sa main gigantesque. Il approcha son visage du crâne de la jeune femme et ouvrit la bouche, laissant son haleine fétide envahir les narines de Mila qui retint difficilement un haut le cœur.

    « Je veux… »

    Mila sortit de sa besace un contrat. Elle le tendit au centaure avec un hochement de tête encourageant, sans même le laisser terminer sa phrase. « Signe ce document, remplis les conditions et vœu sera exaucé. »

    « Un contrat ? » demanda-t-il avec colère, retrouvant sa méfiance. Mila le regarda innocemment. « Bien sûr ! Sinon comment pourrais-tu être sûr que je ne te trahirais pas ? » Le centaure se renfrogna un instant, les bras croisés, réfléchissant de toute sa maigre intelligence. « Bon je marche… Mais si tu m’as trompé je t’étriperais... » fit-il dans un grognement alors qu’il apposait une croix sur le papier.

    Mila rangea le crayon et le contrat dans la besace et se posa au sol, relâchant toute concentration en s’ébrouant. « Tu viens de conclure un pacte avec le Dieu des Enfers, Hadès. Tu obtiendras ce que tu désires après avoir servi dans son armée. » dit-elle, le sourire aux lèvres.

    Le visage du centaure se tordit et un hurlement de colère s’échappa de sa gorge. Il s’apprêtait à broyer la petite brune, mais son corps se raidit et bientôt il s’effondrait au sol, la moitié du corps paralysé. Mila se pencha vers lui, gardant une distance raisonnable, affichant un sourire cruel. « Ne me remercie pas, c’était un plaisir. » ajouta-t-elle d’une voix froide.

_______________________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
La lance Tourbillonnante.
Masculin
Nombre de messages : 1675
Age : 24
Localisation : Tour de Yen Sid
Date d'inscription : 25/05/2007

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
272/500  (272/500)
Dim 15 Avr 2012 - 22:21
    Exploit accompli.

    Très bien écrit, très bon style... Je ne vais pas faire long puisque l'exploit, bien qu'intéressant puisqu'on découvre Mila, une fois en mode "Esclave d'Hadès", reste peut-être un peu trop simple...

    D'une part, il y a le fait juste flagrant... Mila est donc envoyée par Hadès pour recruter un centaure pour Hadès, ok... Je me doute que tu l'as fait en connaissance de cause mais c'est juste exactement la même chose que Mégara, dans le film.

    Et alors, même si la stratégie est différente, ça reste assez prévisible. Meg est choisie parce qu'elle est jolie, Mila pareil.
    En plus le centaure est singulièrement le même que celui d'Hercule.

    Outre le manque d'originalité, ça m'a assez fait marrer. Je me suis imaginé Sephiroth en train de faire pareil que toi, là...

    "Yo, moi c'est Sephiroth, le dark angel... Je suis un héros déchu, genre le mec le plus puissant du monde... Comment ?... tu ne me crois pas ? Sephiroth enlève son t-shirt La preuve que si ! Tu as vu ces pectoraux, ce corps de rêveur et ces cheveux d'argent qui me tombent au fessier ?!"

    Ou alors tu peux imaginer Sephiroth faire apparaître son aîle, faire un numéro de claquettes ou encore faire jaillir des flammes de ses mains... Dans tous les cas, c'est pour moi faussement classe et pas très naturel.
    Pour moi c'est pareil avec Mila quand elle dit "je suis un lutin de la forêt" et qu'elle fait sa démo...

    Enfin voila... Je pourrais revenir cent fois sur le style, j'ai plus rien à dire, tu restes redoutablement efficace, avec un style très bon et une plume agréable.

    Mission Périlleuse.

    37 xp, 320 munnies et 3 PS... 2 en vitesse, 1 en symbiose.

_______________________________
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Centaure et sans reproches.
» [Spécial Halloween] Sans peurs et sans reproches (libre) [HOT à la fin]
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri