Derniers sujets
Ce qu'on fait par AmourAujourd'hui à 13:11Huayan SongIl y a toujours un cheminAujourd'hui à 0:26Fabrizio ValeriGène-VHier à 1:21InvitéLa guerrière satyre Ambrosia [En cours !!!]Ven 22 Juin 2018 - 23:08AmbrosiaRecensement des Avatars (obligatoire)Ven 22 Juin 2018 - 20:25Vesper EarlKairi, la Clef MusicienneVen 22 Juin 2018 - 17:49Maître AquaAu fond du gouffreVen 22 Juin 2018 - 1:15Fabrizio ValeriBrunch en bonne sociétéJeu 21 Juin 2018 - 1:04Chen StormstoutCe qu’on ne fait pas, le temps le faitLun 18 Juin 2018 - 16:59DeathNever Never LandDim 17 Juin 2018 - 18:35InvitéTsuki Tricky's ArtDim 17 Juin 2018 - 14:38Pamela IsleyDemande graphique?Dim 17 Juin 2018 - 0:14Daenerys TargaryenLes vertues des cercles vicieux Sam 16 Juin 2018 - 15:57SurkeshContrats - Demande de MissionSam 16 Juin 2018 - 15:45SurkeshFace contre TerreVen 15 Juin 2018 - 15:37Lenore
La Danse Folle ♪

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: General
XP:
370/0  (370/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 11 Mar 2012 - 17:37
Les soldats du roi sont en poste devant la forêt, tous au garde à vous de manière plus ou moins disciplinés... On peut y voir un ours imposant et carré mais le visage lassé, quasiment affalé sur la lance. Un cochon boudiné dans son armure qui a du mal à tenir débout sur ses ridicules petites pattes... les mouches qui accompagne le porcin. Un coq fier et discipliné ! Et tout un bestiaire qui oscille entre le ridicule et l'imposant. Un régiment très cosmopolite ! Et en face d'eux, Kefka ! Celui-ci se tenait droit et fier, les mains jointes derrières le dos, les yeux fermés.
Le bon Prince félidé avait dépêché pour son Shériff en test en régiment de quinze soldats. Dix archées et cinq garde pour protéger les tireurs. Autant le dire de suite... Le clown ne sait rien de Robin des Bois et de sa bande. Enfin il savait un peu, mais bon, pas grand-chose ! Et c'est ca qui est marrant, la surprise !

Le bouffon se penchât légèrement en avant, un large sourire dessiné au visage. Observant avec attention le groupe de looser qui lui servait de soldats...

Tous ce que je sait pour l'instant, c'est que la groupe du Robin n'est qu'une PUTAIN DE BANDE DE BANDIT IDÉALISTE CON TOUT BEAU ET TOUT GENTIL A LA CON QUI ME TAPE SUR LES NERFS SANS LES CONNAITRE QUE PERSONNE N'A ÉTÉ FOUTU D'ATTRAPER JUSQU'ICI ! Mais ne vous en faites pas ! Kefka le plus grand stratège de tous les temps est là pour vous guider jusqu'à la victoire !

...

Même si je vous cache pas qu'avec une bande de looser comme vous ca sera pas simple. Bon je vous explique en deux mots mon plan machiavélique ! Apparemment cette bande de péquenaud des bois serait spécialiste de l'embuscade donc...


Et là Kefka s'arrêtât un instant, le regard vers le sol, avant de soudain relever la tête haut vers les cieux qu'il convoitait tant les bras en l'air tel un prophète en équilibre instable sur une seule petite jambe devant le regard perplexe des soldats.

CONTRE-EMBUSCADE ! balançât-il comme s'il s'agissait de la première fois que quelqu'un y pensait, ce qui pouvait très bien être le cas avec les ô combien brillants stratèges qu'on trouve dans ce putain de coin moyenâgeux où l'eau chaude est luxe. Il commençât a effectuer des aller-retour de droite à gauche d'une démarche précipité trahissant son excitation, agitant le doigt dans les airs. J'irais seul dans la forêt et vous me suivrez discrètement... Je me ferais prendre en embuscade par la bande à cette peluche et vous prendrez en embuscade ceux qui m'ont pris en embuscade ! Ca vous va ? Je m'en fous de toute façon pourquoi je demande, c'est un plan génial même si je cours le risque de me faire tuer capturer si vous n'êtes pas assez réactif... Hey attendez... Il est tout simplement, indéniablement, sans aucun doute possible, impossible et juste HORS DE QUESTION que je prenne un tel risque, j'ai des troufions alors je vais m'en servir ! Un volontaire pour faire l'appât ?

Le silence... Qui voudrais prendre ce risque aussi ? Et contre toute attente, Kefka se mit à rire à pleine de gorge. Le régiment ne devait surement pas comprendre pourquoi il s'esclaffait mais c'est en fait tout simple... Kefka se moquait d'eux, de leur courage à deux pièces d'or et de leur vaillance digne d'un spartiate du dimanche matin au réveil avant le café. Heureusement que le clown a toujours plus d'un tour pour sa poche, surtout face à des lopettes pareil !
Et là il n'y qu'une chose à dire... Merci mon beau prince !

Bon écoutez, soit un volontaire se propose et si le plan réussit, ce qui sera forcément le cas, il sera monté en grade, récompensé et reconnut comme un vaillant et fidèle soldat ! Soit... Personne ne se porte volontaire on annule l'opération et je retourne dire au roi qu'on a pas put capturer Robin à cause de votre lâcheté... Puis bon, le volontaire sera apprécié par le reste du régiment !

Un poulet en armure s'avançât devant le régiment. La lance parallèle à son corps comme planter dans le sol. Bien que ce ne soit qu'un putain d'emplumé il avait une de ses présence... Droit, fier et digne, les yeux pleine d'une ambition dévorante. La menace de Kefka ne l'avait pas motivé un seul instant... Non, ce qui lui donnait la rage de vaincre n'était rien d'autre que les belles promesses de gloire, de monter en grade... D'argent et des femmes qui vont avec. Son allure fier... Qu'y a-t-il de plus fier qu'un coq ? Il n'eut pas besoin de dire un mot, pas besoin d'être un génie le clown a vite compris... Le pion qu'il attendait, est enfin arrivé ! Et a vue de nez il était parfait !
Il faut être proche de ses troupes c'est le secret d'un bon général... Alors soyons fou, soyons proches, et foutons la merde entre le coq et le reste du pelletons ! Le bouffon s'approchât du coq gaiment et passât son bras autour de ses épaules, comme s'il s'agissait de son meilleur ami !

Enfin quelqu'un de courageux ! Une poule sèche !

Un Coq, monsieur le Shérif...

Coq, poulet, oiseau, faucon, pigeon peut importe ! Des plumes, un bec, une voix qui énerve c'est du pareil au même ! Mais toi, oui TOI contrairement à toutes ses lopettes tu es courageux et tu as du cran ! Ce soir tu dormiras dans une chambre du château avec un bon gros lit à soixante-neuf places loin de tes quartiers mon petit !
Même s'il faudrait que tu reviennes vivant mais ce ne posera surement pas problème si tu sais voler ! Oh, je viens de comprendre la différence entre le coq et l'oiseau... Je plaisante ne t'en faits pas ! Ohohohohohohohoh !
dit-il d'une vois criarde et joyeuse, avant de subitement prendre un air sombre mais toujours souriant, arquant de manière démesuré. A tel point qu'il en devenait effrayant.

Au boulot maintenant avant que je ne m'énerve.

Et le coq s'enfonçât dans la forêt et fut suivit par Kefka accompagné de ses troupes une quinzaine de minute plus tard... A un moment les troupes s'arrêtèrent et le Shérif en essai aussi. Attendant simplement un signal de l'embuscade. De la boue plein les bottes, des moustiques, de l'humidité et le désagréable souvenir d'avoir passé un long moment agonisant dans cette forêt, lui rappelant avec douleur qu'il n'était pas tout à fait remis. Les gardes ont interet à assurer, parce que Kefka peut utiliser la magie mais pour ce qu'il s'agit de bouger dans tous les sens... Mauvaise idée.

Haltes-là !

?

Une embuscade !!!

?!

Je suis Robin des bois, prince des voleurs et bienfaiteur des volés ! On vient m'arrêter ?

!!!

Sans attendre les hommes du clown turbulent vinrent se mettre en position, encerclant la zone où se trouvait Robin et ses hommes. Kefka restait à l'écart, c'était bien plus prudent... Mais ne put résister à l'excitation et décidât d'y allez lui-même ! Il se mit à léviter les mains sur le cotés en ricanant suivant de près, mais pas trop près quand même il n'est pas fou, ses soldats ! Robin était au sol arc tendu avec quelques bandits... Au final il était six face à quatorze, trop facile !

Une embuscade... Une très bonne stratégie malheureusement banal... Oh... Ça fait trois bonnes heures que je rêve de ce moment... Je vais enfin pouvoir le dire... CONTRE-EMBUSCADE !!!!!!!!!!! YAHAHAHAHAHAHAHAHAERK !

Et l'instant d'après des dizaines et des dizaines de bandits surgirent de partout et nulle part à la fois... Des buissons, des arbres une véritable petite armée ! Robin se mit à regarder Kefka en rigolant et ca l'énervait... Il se moquait de lui, gentillement, sans aucune animosité ni rancune... C'était que des railleries gentilles et drôles, c'était bien ça le pire.

Une... contre-contre-embuscade... ?

Exactement ! Tu ne comptais pas piéger le roi des voleurs quand même !

Heu... Tu n'étais pas le PRINCE des voleurs tout à l'heure ? Enfin peut importe, quel titre prétentieux ! Kefka levât les yeux aux ciel l'air terriblement basé avant de reprendre sur un ton horriblement ironique Rends moi ma bourse pitié !

Kefka bien qu'à l'ombre plaçât sa main au-dessus de ses yeux pour les protéger du soleil et les plissât pour observer mieux Robin qui jouait avec une petite bourse en tissu... En tâtant de sa main un endroit vide où aurait normalement dut se trouver une bourse...

...

Puuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuutin !!!!

...

Récupérez ma bourses et retrouvez-moi... au château !


Kefka partit en courant, de grands enjambés ridicule à l'appui. Les soldats n'eurent pas le temps de réagir et en quelques secondes à peine furent tous mis K.O... Et alors que Kefka s'enfuyait suivit de près par le coq... Mais il est hyper fort celui-là en fait ! Il pourrais être utile... Une flèche volat dans les airs et ce serat la seule réprimande que Kefka aura...

Une flèche dans le fesse droite qui le fera fuir en boitant.


La suite : http://www.kingdom-hearts-rpg.com/t3797-monte-en-grade-partie-ii-la-chasse-au-renard-est-fermer#36438
messages
membres