Derniers sujets
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 29 Fév 2012 - 16:43

  • Non mais sérieusement. Une bleusaille s'est fait tirer sa bourse par un illusionniste et c'est moi qui doit aller la chercher. Il peut pas se demmerder ? Enfin soit... J'étais dans les rues de la cité des rêves. Dans le quartier où le criminel avait sévit. Je devais le trouver assez vite, car l'objet qui m'avait amené ici, comprendre la bague de cette chère bleusaille, était d'une forte valeur. Sentimentale tout d'abord pour cette malheureuse personne mais surtout marchande. Et comme les échoppes ne manquent pas ici... Bref, je ne vous fait pas de dessin. Alors comment le trouver ?

    **Un illusionniste ça fait de la magie, bidon qui plus est donc... c'est forçément fringué comme un cliché...**

    Ouais pas bête ça ! Ça devrait pas passer inaperçu un grand guignol au chapeau orné de motifs étoilés, avec une baguette dans les mains et une toge semblable. J'allais chercher ça tiens ! En plus il faisait beau. J'arpentais donc les rues a la rechercher de l'illusionniste, mais il semblait s'être volatilisé. Personne. Enfin personne de suspect. Je me risquai a aller demander a un passant.

    Excusez moi... Connaissez vous un illusionniste ? Un magicien ?

    Oui, enfin, un « magicien ». Il a un genre de stand dans une rue voisine, allez-y ça devrait être votre homme.

    Je le remerciai et courus vers la rue qu'il m'avait décrite. Effectivement, une table couverte d'une nappe noire/violette abritait un homme. Un jeune homme a vrai dire. Pas du tout sur de lui...
    Plein de potions dégageaient des mousses étranges qui venaient dégouliner le long de la table. Le type avait tellement d'assurance qu'il avait peur de ces dites fioles. Je m'approchais l'air aussi amical que possible.


    Bonjour ! Êtes vous illusionniste ?

    Oui ….

    Bien...

    Malgrès les précisions de Cissneï, j'appellai mes armes a moi. Je virai tout ce qu'il y a sur la table d'un revers de bras, jeta la table contre le mur de la ruelle, et pointa mes armes vers lui.

    ALORS TU VAS ME RENDRE TOUT DE SUITE CE QUE TU AS VOLÉ ! UNE BOURSE AVEC UNE BAGUE.... MAINTENANT !!!

    Il était complètement éffrayé... Je me demandais si, si je poussais le truc un peu plus, il se ferait dessus...

    Mais... mais de quoi parlez vous... Je n'ai rien fait...

    Il tremblait réellement. J'étais environ a un mètre ou deux de lui, et je le voyais vraiment trembler. Fallait pas qu'il nous fasse une syncope ! Je rangeais mes armes.

    Allez, rends la moi....

    Mais je n'ai rien....

    Il avait l'air réellement innocent. Vraiment.

    Connais tu d'autres illusionnistes ici ?

    Je... Je n'en suis pas vraiment un. Un il... illo... comme vous dites là, m'a payé pour m'asseoir a cette table et attendre le temps qu'il « aille faire une course ». Il a pris mes vêtements. Vous le reconnaîtrez, mes vêtements sont trop petits pour lui.

    Ben merci bien mec.

    Je lui tournai le dos, fis quelques pas et m'arrêta. Je revins à lui, et remis la table dans sa position initiale. Je remis aussi la nappe, et je la lissai en passant mes mains dessus.

    Voilà !

    Là, je tournais le dos vraiment et partis vers le marché. Je devais trouver un mec aux fringues trop courtes. Cool.... Je grimpai sur les toits pour une meilleure vue.
    Je scrutais les environs, et vis enfin ma cible. Je reculai du bord du toit, pris de l'élan et m'élança a sa rencontre. J'ammortis ma chute d'une roulade et courus vers mon homme.
    Je mis mon bras autour de son cou.


    Salut mon pote ! Ça fait longtemps comment tu vas ?

    Il se débattit un peu, mais s'arrêta tout aussi vite lorsque je resserai mon bras.

    Tu gueules, je te brise le cou, d'accord ? Lui murmurais-je à l'oreille.

    Allez viens je te paye un coup a boire. De telles retrouvailles ça se fête.

    Puis ensemble nous partîmes dans des rues plus isolées. Là-bas je le lançai dans le mur avant de m'éclaircir la voix.

    Donc monsieur l'illusionniste, y'a pas quinze solutions. Soit tu me rends la bague, SOIT je te frappe assez violemment et sans retenue ET je reprends la bague sur ce qui sera un vieux tas d'os humides. A toi de voir.

    Je lui souris pour dédramatiser la situation.

    Bien, bien, bien... Je vois que je n'ai pas le choix...

    Il me tendit la bague dans le creux de sa main. Je tendis la mienne pour la lui prendre, mais au dernier moment il ricana et tourna sa main. Lorsqu'il la remit face a moi, la bague avait disparue.

    Je suis le seul à savoir où elle est. Si je finis inconscient, comment feras-tu pour la retrouver ?

    Sale...

    Non, non, non. Je te laisse trois essais. Où peut-elle être ?

    Merde... J'allais la retrouver comment ? J'avais aucune idée où elle était...

    Dans ta main...

    Il me montra l'intérieur de sa main. Vide...

    Encore deux chances...

    J'allais la perdre ! Merde !!

    Dans ton autre main ?

    Il me la montra, et, pareil, elle était vide.

    Dernier essai, ahaha !

    J'observai davantage les alentours. Aucune trâce. Puis... Une objet scintilla dans une goutière. Un peu au dessus de nous. Je lui souris et d'une voix emplie d'assurance lui répondis :

    Ici !

    Je me précipitai vers le mur, courrai dessus et sauta donnant un coup de poing dans la goutière ce qui fit voler l'objet scinillant. Il s'écrase a terre. Et le magicien ricana de nouveau. J'observai l'objet, il ne s'agissait que d'une bille de verre...

    Merde !

    Ahahaha ! Je suis généreux, je vais quand même te dire où elle se trouvait.

    Il ouvrit sa main, et je découvris la bague cachée dans le creux.

    Bien sûr, a aucun moment je n'ai dit que la position de la bague serait fixe. Mais je suis gentil, je te laisse trois nouveaux essais.

    J'acquiseçais de la tête, mais il était hors de question que je joue a ce jeu débile toute l'après midi, je m'avançais vers lui, et lui décocha un bon crochet du droit. Sa mâchoire craqua et il tomba sur le côté, à terre.

    Rends moi cette bague connard !

    Je lui mis un coup de pied dans le buste et m'agenouilla face a lui. Il tendit dificilement sa main vers moi, et me donna l'objet tant recherché.

    Tu vois quand tu veux ! Merci
    Ah, et quand tu prends des couvertures comme le gosse là... Prends en des plus convaincants !


    Je quittai la ruelle peu après lui avoir lançé un sort de soin.
    Mission accomplie

_______________________________
L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
624/0  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 1 Mar 2012 - 3:00
Et bein, ça fait un peu Assassin's Creed tout ça, descriptions brèves, actions précises et rapides, j'ai quand même un peu de mal à reconnaître Roxas ^^ il a bien changé depuis la Cité du Crépuscule, beaucoup plus sombre, sérieux et.. un poil blasé. Ca reste quand même une bonne mission et d'une excellente longueur avec aucune faute, en tous cas qui m'aie dérangée ^^

Mission normale, 20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS en psychisme ^^
messages
membres